Commentaire ~ Le plus difficile des actes

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ali (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Parmi les actes, il y en a quatre qui sont les plus difficiles de se parer avec:

  1. Le pardon lorsqu’en colère;
  2. La générosité dans les moments difficiles;
  3. La chasteté lorsque seul;
  4. Dire la vérité à celui qui la craint. »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 119

Hadith ~ Six jours de Shawwal

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Ayub (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui a jeûné le mois de Ramadan puis l’a fait suivre de six jours de Shawwal (10ème mois lunaire), c’est comme s’il avait jeûné tout le temps ». (Rapporté par Moslem)

*Note: Ces six journées de jeûne de Shawwal sont facultatifs et peuvent être consécutifs ou non. Selon la formule que la récompense d’une bonne action est au moins dix fois la bonne action, le jeune d’un mois (Ramadan) est équivalent à une jeune de dix mois. Si l’on observe également les six jours de Shawwal, ça équivaudra à une jeune de deux mois. Ainsi, on devient admissible à la récompense d’une jeune d’une année entière. Celui qui en fait ceci une habitude chaque année est comme celui qui observe le jeune tout au long de sa vie. Il sera considéré par Allah comme celui qui observe le jeune de façon permanente. Bien que ces six jours soient de nature volontaire, ils sont très importants. On peut observer ces six jours consécutivement ou séparément durant le mois de Shawwal, mais consécutivement après le début du mois, c’est mieux (après l’Eid ou il ne faut pas jeûner). De même, si une personne a manqué une partie du jeune du Ramadan pour cause de maladie, voyages, la période du mois, etc., cette personne doit d’abord combler le déficit, puis observer le jeune volontaire des six jours de Shawwal. Allah Alim.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 368, Numéro 1252

Hadith ~ Deux trajets différents

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Jaber (que Allah lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « Le Prophète , quand il s’agissait d’un jour de fête religieuse, suivait deux trajets différents à l’aller et au retour ». (Rapporté par Al Boukhari)

Commentaire Dans tout acte de dévotion ou de bien, la discrétion est fortement recommandée afin d’éviter toute ostentation qui annule la valeur de ces actes. Cependant il est bon d’autre part d’extérioriser au maximum les manifestations de joie licite et les rites sacrés afin d’y attirer ceux qui ne les connaissaient pas et afin de montrer toute la splendeur et la puissance de l’Islam. Il y a aussi sur le bord des routes des Anges pour témoigner en faveur de ceux qui se rendent à une œuvre de bien ou à un lieu de dévotion. En empruntant deux itinéraires différents, on augmente ainsi le nombre de ces Anges.

Aussi les ‘Ulama’ disent qu’il y a beaucoup de points de sagesse subtils en prenant deux trajets différents. Selon l’Imam An-Nawawi, cela augmente les lieux d’adoration. Certains disent que les deux trajets témoigneront au Jour du Jugement. Que la personne les a traversés dans un état d’adoration. Cela peut aussi être que les nécessiteux des deux trajets pourront bénéficier de l’aumône et de la charité. Allah Alim.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 98, Page 183, Numéro 719

Importance de l’Aumône (Zakat et Sadaqa) – Encore plus durant Ramadan

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Et dépensez de ce que Nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l’un de vous et qu’il dise alors: « Seigneur! si seulement Tu m’accordais un court délai: je ferais l’aumône et serais parmi les gens de bien ». (Coran 63.10)

…Et tout ce que vous dépensez de vos biens sera à votre avantage, et vous ne dépensez que pour la recherche de la Face « Wajh » d’Allah. Et tout ce que vous dépensez de vos biens dans les bonnes oeuvres vous sera récompensé pleinement. Et vous ne serez pas lésés. (Coran 2.272)

Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens (dans les bonnes oeuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n’ont rien à craindre et ils ne seront point affligés. (Coran 2.274)

Dis: « Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons à ce qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace, et c’est Lui le Meilleur des donateurs ». (Coran 34.39)

Ibn Abbas (DAS) rapporte que le Messager de Dieu (BSDL) était l’homme le plus généreux. C’était au mois de Ramadan, quand il rencontrait Gabriel, qu’il était le plus généreux. Or Gabriel le rencontrait à chaque nuit de Ramadan où ils étudiaient ensemble le Coran. Quand Gabriel rencontrait le Messager de Dieu (BSDL), ce dernier était certainement plus généreux à dispenser le bien que le vent qui souffle sans arrêt. (unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Il ne se lève pas un seul jour sur l’humanité sans que deux Anges ne descendent du ciel. L’un d’eux dit: « Seigneur Dieu! Remplace sa dépense à celui qui a dépensé! » Et l’autre dit: « Seigneur Dieu! Frappe de perte celui qui s’est montré avare! » (unanimement reconnu authentique)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 111, Page 362, Numéro 1215
Hadith 2:Chapitre 35, Page 125, Numéro 294

Hadith ~ La nuit Al-Qadr (La Destinée)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui a veillé à prier la nuit du « Qadr » (de la valeur) par foi et par unique désir de la récompense de Dieu, Dieu lui pardonne tous ses péchés passés ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Ibn Omar (DAS), certains Compagnons du Prophète (BSDL) virent en rêve la nuit du « Qadr » (de la valeur) dans les sept dernières nuits (de Ramadan). Le Messager de Dieu (BSDL) leur dit: « Je vois que vos rêves se sont tous limités aux sept dernières nuits de Ramadan. Que celui qui cherche à la vivre l’attende dans l’une des sept dernières nuits de Ramadan ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Aisha (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Attendez la nuit du « Qadr » (de la valeur) dans les nuits impaires des dix derniers jours de Ramadan ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Aisha (DAS): « Quand arrivaient les dix derniers jours de Ramadan, le Messager de Dieu (BSDL) en veillait toutes les nuits (à prier). Il réveillait ses femmes, redoublait de zèle religieux et retroussait ses manches (serrait la ceinture de son pagne) ».

Selon Aisha (DAS):  » le Messager de Dieu(BSDL) montrait pendant le mois de Ramadan plus de zèle religieux que dans les autres mois et, pendant les dix derniers jours de Ramadan, plus que dans les autres jours ». (Rapporté par Moslem)

Selon Aisha (DAS): « O Messager de Dieu! S’il m’arrivait de savoir quelle nuit est celle « de la valuer », dis-moi ce que je devrais y dire ». Il lui dit: « Dis: ‘Seigneur Dieu! Tu es pardonneur et Tu aimes le pardon. Aussi pardonne-moi! ». (Rapporté par Attirmidhi)

Commentaire: Il ya une croyance générale qu’il est fixé au 27ème nuit du Ramadan. Mais ce n’est pas correct. Les hadiths ne confirment pas ce point de vue. Allah Alim.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 109, Page 354, Numéro 1187
Hadith 2: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1188
Hadith 3: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1190
Hadith 4: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1191
Hadith 5: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1192
Hadith 6: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1193

Hadith ~ Le jeûneur connaît deux joies

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Dieu honoré et glorifié a dit: « Tout ce que fait le fils d’Adam est pour lui-même sauf le jeune, il est pour Moi et c’est Moi qui en donne la récompense. Le jeune est un bouclier (contre le feu de l’Enfer). Quand l’un de vous jeune, qu’il s’abstienne de dire des choses obscènes et d’élever la voix. Si quelqu’un l’insulte ou le provoque au combat, qu’il se contente de dire: « Je suis en état de jeune ». Par Celui qui tient l’âme de Mohammad dans Sa Main, la mauvaise haleine du jeûneur a certainement pour Dieu une meilleure odeur que le musc. Le jeûneur connaît deux joies: Quand il rompt son jeune il se réjouit et, quand il rencontre son Seigneur, il se réjouit de son jeune ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 361, Numéro 1213

Ayaat 255 « Kursiy » ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

Tafseer Ayaat Al-Kursiy (En Anglais)

255. Allah! Point de divinite a part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-meme « al-Qayyum ». Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut interceder aupres de Lui sans Sa permission? Il connait leur passe et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Trone « Kursiy » deborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coute aucune peine. Et Il est le Tres Haut, le Tres Grand[1].

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1] « Al-Qayyum »: ce mot arabe n’a pas d’equivalent en francais. Il signifie: celui qui n’a besoin de rien alors que tout a besoin de Lui, qui ne depend de rien alors que tout depend de Lui.

« Kursiy »: mot arabe qui signifie « siege »; certains commentateurs l’interpretent comme etant la Science d’Allah. Il est prouve qu’Allah ne ressemble en rien a Ses creatures.

Hadith ~ Protéger son jeûne

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Quand l’un de vous est dans son jour de jeûne, qu’il s’abstienne de dire des grossièretés et d’élever la voix. Si quelqu’un l’injurie ou le provoque au combat, qu’il dise: « Je suis en état de jeûne ». (Unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Celui qui ne s’abstient pas de mentir et d’agir en pur mensonge. Dieu n’a que faire de son renoncement à son manger et à son boire ». (Rapporté par Al Boukhari)

Commentaire: Nous apprenons que le jeûne n’est pas seulement la privation de la nourriture, la boisson et des relations intimes avec son épouse, mais aussi il ne faut pas une mauvaise utilisation de la langue et les autres organes du corps. Quand on est en état de jeûne, on ne doit ni utiliser un langage injurieux, ni parler bêtement, ni mentir, ni faire la conversation obscène, ni se livrer à la médisance, ni se quereller avec quiconque. Si quelqu’un le provoque, on doit se taire et se rappeler qu’on observe le jeûne et on doit s’abstenir de telles choses. Autant que possible, on doit garder sa langue engagée dans le souvenir d’Allah et la récitation du Coran.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 223, Page 325, Numéro 1240
Hadith 2:Chapitre 223, Page 325, Numéro 1241

Hadith ~ La rupture du jeûne

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon le Compagnon du Prophète Salman Ibn Amer (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Quand l’un de vous rompt son jeûne qu’il le fasse en mangeant des dattes. S’il n’en trouve pas, qu’il boive de l’eau car c’est un moyen de purification ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) rompait son jeune en mangeant quelques dattes mûres avant de faire la prière. S’il n’en trouvait pas, il se contentait de quelques petites dattes, sinon il buvait quelques gorgées d’eau ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Selon Sahl Ibn Sa’d (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « La foi des gens ne cessera pas de se bien porter tant qu’ils hâteront la rupture de leur jeune ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire:
Pour éviter tout excès, ce Hadith nous prescrit de rompre le jeûne immédiatement après la disparition du disque solaire derrière la ligne de l’horizon (la coucher de soleil).

Certains pourtant continuaient le jeûne jusqu’au lever de l’étoile de la nuit par excès de scrupule.

Ce hadith vient les dissuader de telles pratiques masochistes car la religion est avant tout aisance et facilité.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 111, Page 366, Numéro 1236
Hadith 2:Chapitre 111, Page 366, Numéro 1237
Hadith 3:Chapitre 111, Page 365, Numéro 1231

Hadith ~ Quiconque jeune

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quiconque jeune le mois de Ramadan poussé par sa foi et dans l’espoir de la récompense divine, Dieu l’absout de tous ses péchés passés. (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 362, Numéro 1216

Ayaat 183-187 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

183. Ô les croyants! On vous a prescrit as-Siyam[1] comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété,

184. pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu'(avec grande difficulté), il y a une compensation:[2] nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez!

185. (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. – Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants!

186. Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés.

187. On vous a permis, la nuit d’as-Siyam, d’avoir des rapports avec vos femmes; elles sont un vêtement[3] pour vous et vous êtes un vêtement pour elles. Allah sait que vous aviez clandestinement des rapports avec vos femmes. Il vous a pardonné et vous a grâciés. Cohabitez donc avec elles, maintenant, et cherchez ce qu’Allah a prescrit en votre faveur; mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit[4]. Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. Mais ne cohabitez pas avec elles pendant que vous êtes en retraite rituelle dans les mosquées. Voilà les lois d’Allah: ne vous en approchez donc pas (pour les transgresser). C’est ainsi qu’Allah expose aux hommes Ses enseignements, afin qu’ils deviennent pieux!

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1] As-Siyam (le jeûne): c’est pendant tout le mois de Ramadan (9ème de l’année) qu’on jeûne. A cause du calendrier lunaire, les mois changent constamment de saisons. A partir du début de l’aube – environ une heure et demie avant le lever du soleil – jusqu’au coucher, on s’abstient de manger, boire, fumer et avoir des relations sexuelles. Du coucher du soleil à l’aube on mène une vie normale. De même que pour les prières, on a dû aménager, pour les régions polaires, les horaires de jeûne.

[2] Le paiement de la compensation s’applique exclusivement à ceux qui, à cause d’une grave maladie chronique ou de vieillesse, ne pourraient jamais remplacer les jours de jeûne manqués.

[3] Un vêtement: il faut entendre par là une source de tranquillité, de quiétude et de complémentarité réciproque entre les deux époux.
Autre interp.: une couverture. L’existence de liens permanents entre les deux époux rend difficile le fait de s’abstenir de rapports conjugaux. C’est pour cette raison, que ces rapports leur ont été permis la nuit d’as-Siyam.

[4] Le fil blanc… nuit: il faut entendre par là l’apparition de la lueur de l’aube.

Commentaire ~ Horaire de Lecture du Coran

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Horaire Lecture du Coran – Document PDF

Selon Ibn Masud (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui lit une seule lettre du Coran s’inscrit une bonne action et la bonne action a dix fois son salaire. Je ne dis pas que « ALM » (lettres énigmatiques se trouvant au début de certains chapitres du Coran) est une lettre, mais A est une lettre, L est une lettre et M est une lettre ». (Rapporté par Attirmidhi)

Selon Abdullah Ibn Amr Ibn Al As (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « On dira (le jour du jugement dernier) au lecteur assidu du Coran: « Lis et monte (les degrés du Paradis). Récite clairement comme tu le faisais dans le bas-monde. Ta place au Paradis te sera fixée au dernier verset que tu liras ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Commentaire:
Nul ne peut ignorer les bienfaits de la lecture Coranique. Pour simplifier la découpe de cette lecture et faire en sorte que chacun et chacune puisse boucler le Coran dans son intégralité pour la fin de Ramadân, un calendrier a été confectionné pour hommes et femmes*.

Calendrier de lecture du Coran durant le Ramadan pour hommes

Jour – Juz Hizb Lecture à effectuer
1 Ramadan 1 – 2   Sourate 1, v.1 jusqu’au Sourate 2, v.141
2 Ramadan 3 – 4   Sourate 2, v.142 jusqu’au Sourate 2, v.252
3 Ramadan 5 – 6   Sourate 2, v.253 jusqu’au Sourate 3, v.92
4 Ramadan 7 – 8   Sourate 3, v.93 jusqu’au Sourate 4, v.23
5 Ramadan 9 – 10   Sourate 4, v.24 jusqu’au Sourate 4, v.147
6 Ramadan 11 – 12   Sourate 4, v.148 jusqu’au Sourate 5, v.81
7 Ramadan 13 – 14   Sourate 5, v.82 jusqu’au Sourate 6, v.110
8 Ramadan 15 – 16   Sourate 6, v.111 jusqu’au Sourate 7, v.87
9 Ramadan 17 – 18   Sourate 7, v.88 jusqu’au Sourate 8, v.40
10 Ramadan 19 – 20   Sourate 8, v.41 jusqu’au Sourate 9, v.92
11 Ramadan 21 – 22   Sourate 9, v.93 jusqu’au Sourate 11, v.5
12 Ramadan 23 – 24   Sourate 11, v.6 jusqu’au Sourate 12, v.52
13 Ramadan 25 – 26   Sourate 12, v.53 jusqu’au Sourate 14, v.52
14 Ramadan 27 – 28   Sourate 15, v.1 jusqu’au Sourate 16, v.128
15 Ramadan 29 – 30   Sourate 17, v.1 jusqu’au Sourate 18, v.74
16 Ramadan 31 – 32   Sourate 18, v.75 jusqu’au Sourate 20, v.135
17 Ramadan 33 – 34   Sourate 21, v.1 jusqu’au Sourate 22, v.78
18 Ramadan 35 – 36   Sourate 23, v.1 jusqu’au Sourate 25, v.20
19 Ramadan 37 – 38   Sourate 25, v.21 jusqu’au Sourate 27, v.55
20 Ramadan 39 – 40   Sourate 27, v.56 jusqu’au Sourate 29, v.45
21 Ramadan 41 – 42   Sourate 29, v.46 jusqu’au Sourate 33, v.30
22 Ramadan 43 – 44   Sourate 33, v.31 jusqu’au Sourate 36, v.27
23 Ramadan 45 – 46   Sourate 36, v.28 jusqu’au Sourate 39, v.31
24 Ramadan 47 – 48   Sourate 39, v.32 jusqu’au Sourate 41, v.46
25 Ramadan 49 – 50   Sourate 41, v.47 jusqu’au Sourate 45, v.37
26 Ramadan 51 – 52   Sourate 46, v.1 jusqu’au Sourate 51, v.30
27 Ramadan 53 – 54   Sourate 51, v.31 jusqu’au Sourate 57, v.29
28 Ramadan 55 – 56   Sourate 58, v.1 jusqu’au Sourate 66, v.12
29 Ramadan 57 – 58   Sourate 67, v.1 jusqu’au Sourate 77, v.50
30 Ramadan 59 – 60   Sourate 78, v.1 jusqu’au Sourate 114, v.6

Calendrier de lecture du Coran durant le Ramadan pour femmes*

Jour – Juz Hizb Lecture à effectuer
1 Ramadan 1 – 3   Sourate 1, v.1 jusqu’au Sourate 2, v.202
2 Ramadan 4 – 6   Sourate 2, v.203 jusqu’au Sourate 3, v.92
3 Ramadan 7 – 9   Sourate 3, v.93 jusqu’au Sourate 4, v.87
4 Ramadan 10 – 12   Sourate 4, v.88 jusqu’au Sourate 5, v.81
5 Ramadan 13 – 15   Sourate 5, v.82 jusqu’au Sourate 6, v.165
6 Ramadan 16 – 18   Sourate 7, v.1 jusqu’au Sourate 8, v.40
7 Ramadan 19 – 21   Sourate 8, v.41 jusqu’au Sourate 10, v.25
8 Ramadan 22 – 24   Sourate 10, v.26 jusqu’au Sourate 12, v.52
9 Ramadan 25 – 27   Sourate 12, v.53 jusqu’au Sourate 16, v.50
10 Ramadan 28 – 30   Sourate 16, v.51 jusqu’au Sourate 18, v.74
11 Ramadan 31 – 33   Sourate 18, v.75 jusqu’au Sourate 21, v.112
12 Ramadan 34 – 36   Sourate 22, v.1 jusqu’au Sourate 25, v.20
13 Ramadan 37 – 39   Sourate 25, v.21 jusqu’au Sourate 28, v.50
14 Ramadan 40 – 42   Sourate 28, v.51 jusqu’au Sourate 33, v.30
15 Ramadan 43 – 45   Sourate 33, v.31 jusqu’au Sourate 37, v.144
16 Ramadan 46 – 48   Sourate 37, v.145 jusqu’au Sourate 41, v.46
17 Ramadan 49 – 51   Sourate 41, v.47 jusqu’au Sourate 48, v.17
18 Ramadan 52 – 54   Sourate 48, v.18 jusqu’au Sourate 57, v.29
19 Ramadan 55 – 57   Sourate 58, v.1 jusqu’au Sourate 71, v.28
20 Ramadan 58 – 60   Sourate 72, v.1 jusqu’au Sourate 114, v.6

*Étant donné que les femmes sont amenées à manquer des jours de jeûne, la découpe a été étalée sur 20 jours, à raison de 3 hizb par jour, ce qui leur laisse une marge suffisante en cas d’interruption momentanée de leur mois. Il vaut en effet mieux se fixer une lecture de 3 hizb par jour que de laisser passer 5-6 jours de lecture à rattraper d’une traite.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 108, Page 323, Numéro 997
Hadith 2: Chapitre 108, Page 323, Numéro 999

Hadith ~ Jeûnez dès que vous voyez la nouvelle lune (de Ramadan)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Jeûnez dès que vous voyez la nouvelle lune (de Ramadan) et rompez le jeûne dès que vous voyez la nouvelle lune (de Shawal). Si des nuages vous empêchent de la voir, complétez à trente jours le mois de Shaban (celui qui précède Ramadan). (unanimement reconnu authentique)

Commentaire: (…) Il s’agit donc bien de la constatation, c’est-à-dire de la vue matérielle du nouveau croissant. Cette vue peut se faire à l’oeil nu mais rien n’empêche de se servir des inventions d’optique les plus perfectionnées et les plus récentes pour détecter la nouvelle lune. Il est même du devoir de toute la nation islamique de construire les observatoires les plus sophistiqués et ses aieux furent de brillants pionniers dans ce domaine. (…)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 363, Numéro 1219

Ayaat 104-109 ~ Jonas (Yunus)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

104. Dis: « Ô gens! Si vous êtes en doute sur ma religion, moi, je n’adore point ceux que vous adorez en dehors d’Allah; mais j’adore Allah qui vous fera mourir. Et il m’a été commandé d’être du nombre des croyants ».

105. Et (il m’a été dit): « Oriente-toi exclusivement sur la religion en pur monothéiste! Et ne sois pas du nombre des Associateurs;

106. et n’invoque pas, en dehors d’Allah, ce qui ne peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu sera alors du nombre des injustes ».

107. Et si Allah fait qu’un mal te touche, nul ne peut l’écarter en dehors de Lui. Et s’Il te veut un bien, nul ne peut repousser Sa grâce. Il en gratifie qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et c’est Lui le Pardonneur, le Miséricordieux.

108. Dis: « Ô gens! Certes la vérité vous est venue de votre Seigneur. Donc, quiconque est dans le bon chemin ne l’est que pour lui-même; et quiconque s’égare, ne s’égare qu’à son propre détriment. Je ne suis nullement un protecteur pour vous[1].

109. Et suis ce qui t’est révélé, et sois constant jusqu’à ce qu’Allah rende Son jugement car Il est le meilleur des juges.

Sourate 10. Jonas (Yunus)

[1] Expression fréquente dans le Coran qui veut dire: je ne suis pas responsable de ce que vous faites.

Hadith ~ Quatre choses en une journée

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abu Huraira (DAS) a rapporté,

que le Messager d’Allah (BSDL) a dit: « Qui a jeûné aujourd’hui? »

Abu Bakr (DAS) a dit: Moi.

Il (le Messager d’Allah) (BSDL) (encore) a dit: Qui a suivi un cortège funèbre aujourd’hui?

Abu Bakr (DAS) a dit: Moi.

Il (le Messager d’Allah) (BSDL) a encore dit: Qui a servi de la nourriture aux nécessiteux aujourd’hui?

Abu Bakr (DAS) a dit: Moi.

Il (le Messager d’Allah) (BSDL) (encore une fois) a dit: Qui de vous avez visité des malades aujourd’hui?

Abu Bakr (DAS) a dit: Moi.

Alors le Messager d’Allah (BSDL) a dit: « Toute personne qui a fait ces quatre choses en une journée entrera au paradis. » (Rapporté par Moslem)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Sahih Moslem,
Livre 31,
Hadith Numéro 5880

Ayaat 110-120 ~ La table servie (Al-Maidah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

110. Et quand Allah dira: « Ô Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t’enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l’Evangile! Tu fabriquais de l’argile comme une forme d’oiseau par Ma permission; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les Enfants d’Israël pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d’entre eux qui ne croyaient pas dirent: « Ceci n’est que de la magie évidente ».

111. Et quand J’ai révélé aux Apôtres ceci: « Croyez en Moi et Mon messager (Jésus) ». Ils dirent: « Nous croyons; et atteste que nous sommes entièrement soumis ».

112. (Rappelle-toi le moment) où les Apôtres dirent: « Ô Jésus, fils de Marie, se peut-il que ton Seigneur fasse descendre sur nous du ciel une table servie? » Il leur dit: « Craignez plutôt Allah, si vous êtes croyants ».

113. Ils dirent: « Nous voulons en manger, rassurer ainsi nos coeurs, savoir que tu nous as réellement dit la vérité et en être parmi les témoins ».

114. « Ô Allah, notre Seigneur, dit Jésus, fils de Marie, fais descendre du ciel sur nous une table servie qui soit une fête pour nous, pour le premier d’entre nous, comme pour le dernier, ainsi qu’un signe de Ta part. Nourris-nous: Tu es le meilleur des nourrisseurs. »

115. « Oui, dit Allah, Je la ferai descendre sur vous. Mais ensuite, quiconque d’entre vous refuse de croire, Je le châtierai d’un châtiment dont Je ne châtierai personne d’autre dans l’univers. »

116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira[1]: « Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: « Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah? » Il dira: « Gloire et pureté à Toi! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.

117. Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé, (à savoir): « Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur ». Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m’as rappelé, c’est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose.

118. Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c’est Toi le Puissant, le Sage ».

119. Allah dira: « Voilà le jour où leur véracité va profiter aux véridiques: ils auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement. » Allah les a agréés et eux L’ont agréé. Voilà l’énorme succès.

120. A Allah seul appartient le royaume des cieux, de la terre et de ce qu’ils renferment. Et Il est Omnipotent.

Sourate 5. La table servie (Al-Maidah)

[1] où Allah dira: Au jour du jugement dernier, en présence de ceux qui ont prétendu que Jésus était un dieu ou fils d’Allah.

Commentaire ~ Maintenir un mode de vie équilibré

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ali bin Fudail a rapporté qu’il a entendu son père dire à Ibn Moubarak, « Tu nous commandes de chercher peu de ce monde, mais nous voyons que tu pratiques le commerce de marchandises. S’il te plaît expliques-nous comment tu réconcilies ceci? » Il a répondu, « O Abou Ali, je le fais seulement pour me protéger (de la mendicité), d’être généreux envers ma famille, et d’utiliser la richesse pour m’aider dans l’obéissance de mon Seigneur. « ‘Ali dit, « O Ibn Moubarak, si tu accomplis tout cela, alors ta façon de gagner et de dépenser sont tous les deux nobles en effet! »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 115

Hadith ~ La foi comporte un peu plus de soixante dix branches

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « La foi comporte un peu plus de soixante dix ou de soixante branches. Le plus élevée est la proclamation qu’il n’y a de dieu que Dieu et la moindre est le fait d’ôter de la voie publique ce qui peut nuire aux passants. La pudeur est l’une des branches de la foi ». (Unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 13, Page 44, Numéro 125

Ayaat 2-4 ~ Le butin (Al-Anfal)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

2. Les vrais croyants sont ceux dont les coeurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur.

3. Ceux qui accomplissent la Salat et qui dépensent [dans le sentir d’Allah] de ce que Nous leur avons attribué.

4. Ceux-là sont, en toute vérité les croyants: à eux des degrés (élevés) auprès de leur Seigneur, ainsi qu’un pardon et une dotation généreuse.

Sourate 8. Le butin (Al-Anfal)

Commentaire ~ Tant dans le bien que dans le mal

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Al-Walid Ben ‘Oubada raconte: « J’entrai chez ‘Oubada pour le visiter, étant malade, en imaginant sa mort imminente. Je lui dis: « Père! donne-moi de conseils qui me seront bénéfiques ». Il demanda qu’on le fasse asseoir, puis il me répondit: « O fils! Tu ne goûteras la douceur de la foi ou atteindras le dégré de la réalité de la connaissance de Dieu tant que tu ne crois pas au destin tant dans le bien que dans le mal », -O père, demandai-je, comment je saurai le bien du destin et son mal? -Sache, répliqua-t-il, que ce qui t’avait manqué ne saurait t’atteindre, et ce qui t’avait atteint ne saurait te manquer. O fils! J’ai entendu le Messager de Dieu -que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix- dire: « La première chose que Dieu a crée fut le Calame. Il lui dit: « Ecris ». Et le Calame a écrit, à cet instant-là, tout ce qui aura lieu jusqu’au Jour de la Résurrection ». O fils! Si tu meurs sans y croire, tu entreras à l’Enfer ». (Ahmed)

Les Compagnons du Prophète (Hayat-Assahaba)
Par Mouhammad Youssef Al-Kandahlawi – Volume II
Traduit par Fawzi Chaaban
Éditeur: Dar El Fikr – Beyrouth/Liban
Page 92

Hadith ~ Tu seras avec celui que tu auras aimé

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction), un Bédouin dit au Messager de Dieu (BSDL): « A quand l’heure (de la résurrection)? ». Le Messager de Dieu (BSDL) lui dit: « Et que lui as-tu préparé? » Il dit: « Mon amour pour Dieu et pour Son Messager ». Il lui dit: « Tu seras avec celui que tu auras aimé ».

Dans une autre version: « Je ne lui ai préparé ni beaucoup de jeûnes, ni de prières, ni d’aumônes, mais j’aime Dieu et Son Messager ». (Rapporté par Moslem)

Commentaire: L’amour des Compagnons du Prophète (BSDL) pour Allah et Son Prophète (BSDL) n’était pas uniquement verbal, comme c’est le cas des musulmans d’aujourd’hui. Leur amour était plein d’obéissance et de soumission à Allah dans le vrai sens. C’est ce que le bédouin mentionné dans ce Hadith voulait vraiment dire quand il a dit qu’il n’avait pas amassé un trésor par voie de Salat, Saum (Jeûne) et Sadaqah (charité) pour le Jour de la Résurrection. Ce qu’il voulait dire c’était les actes volontaires et non pas les obligations. La raison étant que les actes obligatoires comme Salat, Saum et la Zakat incombe à chaque musulman. Personne ne peut prétendre être un vrai croyant et aimant Allah et de Son Prophète (BSDL) qui les ignore. Tout musulman qui entretient le véritable amour d’Allah et de Son Prophète (BSDL), le rend évident dans sa vie pratique par son strict respect des devoirs et obligations enjoints par Allah et démontrées par Son Prophète (BSDL) à travers sa Sunnah. Même si une telle personne n’a pas à son actif un grand nombre d’actes volontaires, il sera déclaré avoir réussi par Allah. Telle est la véritable portée de ce Hadith, sinon la déclaration d’un musulman d’avoir l’amour d’Allah et de Son Prophète (BSDL) sera nul si elle ne remplit pas ses obligations religieuses. En fait, sans l’accomplissement des obligations religieuses, sa déclaration sera rien de moins que de l’auto-tromperie. La déclaration d’amour d’Allah et de Son Prophète (BSDL), qui n’est pas soutenu par ses actions portera aucun poids devant Allah. C’est ce que le verset suivant du Saint Coran enjoint:

Dis: « Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (Koran 3.31)

BSDL: bénédiction et salut d’Allah sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 45, Page 99, Numéro 369

Ayaat 47-49 ~ Qui éparpillent (Ad-Dariyat)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

47. Le ciel, Nous l’avons construit par Notre puissance: et Nous l’étendons [constamment] dans l’immensité[1].

48. Et la terre, Nous l’avons étendue. Et de quelle excellente façon Nous l’avons nivelée!

49. Et de toute chose Nous avons créé [deux éléments] de couple. Peut-être vous rappellerez-vous?

Sourate 51. Qui éparpillent (Ad-Dariyat)

[1] Nous l’étendons [constamment] dans l’immensité: La science moderne a démontré en 1929 que l’univers est en expansion continuelle. Gloire a Dieu le Très-Haut.

Commentaire ~ A côté de la difficulté est, certes, une facilité!

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

A côté de la difficulté est, certes, une facilité! A côté de la difficulté, est certes, une facilité! (Coran 94.6-7)

Manger suit la faim, boire suit la soif, le sommeil vient après l’agitation et la santé prend la place de la maladie. Les perdus trouveront leur chemin, celui dans la difficulté trouvera un soulagement, et le jour suivra la nuit.

…Mais peut-être qu’Allah fera venir la victoire ou un ordre émanant de Lui… (Coran 5.52)

Informe la nuit d’un matin à venir, la lumière qui couvrira les montagnes et les vallées. Donner des nouvelles aux affligés d’un soulagement soudaine qui les atteindra avec la vitesse de la lumière ou dans un clin d’oeil.

Si vous voyez le désert qui s’étend sur des miles et des miles, sachez qu’au-delà de cette distance sont des prairies vertes avec de l’ombre abondante. Si vous voyez la corde se serrer et serrer, sachez qu’il se cassera.

Les larmes sont suivies par un sourire, la peur est remplacée par le confort, et l’anxiété est remplacée par la sérénité. Quand le feu a été préparé pour le Prophète Ibrahim (Abraham) (PSL), il n’a pas senti la chaleur en raison de l’aide qu’il a reçu de son Seigneur.

Nous dîmes: « Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire ». (Coran 21.69)

La mer n’a pas noyé Prophète Moussa (Moïse) (PSL), car il prononça d’une manière confiante, forte, et de façon véridique:

Il dit: « Jamais, car j’ai avec moi mon Seigneur qui va me guider ». (Coran 26.62)

Le Prophète Muhammad (BSDL) a dit à Abu Bakr (DAS) dans la grotte que Dieu était avec eux:

Abou Bakr « le véridique » (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) qui fut, de même que son père et sa mère, compagnon du Prophète (BSDL) a dit: « Quand nous étions (lui et le Prophète) dans la grotte (ou ils s’étaient caches dans leur fuite vers Médine), je regardai les pieds des idolâtres qui étaient juste au-dessus de nous et je dis: « O Messager de Dieu! Si l’un d’eux regardait au-dessous de ses pieds, il nous verrait ». Il dit: « Que penses-tu, o Abou Bakr! de deux compagnons dont le troisième est Dieu? » (Unanimement reconnu authentique) Source

Alors la paix et la tranquillité est descendu sur eux.

Ceux qui sont esclaves du moment ne voient que la misère et le malheur. C’est parce qu’ils ne regardent que le mur et la porte de la chambre, alors qu’ils devraient regarder au-delà de ces obstacles qui sont mis devant eux.

Par conséquent, ne soit pas dans le désespoir: il est impossible que les choses restent les mêmes. Les jours et les années sont en rotation continue, l’avenir est invisible, et chaque jour Allah a des affaires à amener de l’avant. Vous ne les connaissez pas, mais il se peut qu’Allah après un moment apporte quelque chose de nouveau. A côté de la difficulté est, certes, une facilité!

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
PSL: que la paix soit sur lui
DAS: que Allah lui accorde Sa satisfaction

La Tahzan (Ne t’attriste pas)
Par Aaidh ibn Abdullah al-Qarni
P40

Hadith ~ On épouse la femme pour quatre raisons

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « On épouse la femme pour quatre raisons: Pour son argent, pour sa famille, pour sa beauté, ou pour sa religion (sa chasteté). Emporte celle qui a la religion, puissent tes mains se couvrir de poussière! » (C’est un voeu qu’on dit pour plaisanter). (unanimement reconnu authentique)

Commentaire:
Dans ce Hadith sont mentionnées les diverses raisons qui nous font choisir notre épouse. Un autre Hadith nous dit que celui qui épouse sa femme pour son argent ou pour sa famille sera finalement son esclave. Celui qui l’épousera uniquement pour sa beauté verra tous ses malheurs venir de sa beauté. Mais celui qui choisit sa femme pour sa chasteté sera tranquille pour son honneur qui est la base essentielle de la vie. Mais cela ne veut nullement dire qu’une femme chaste ne peut être en même temps belle et de bonne famille.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 44, Page 147, Numéro 362

Ayaat 34-35 ~ Les coalisès (Al-Ahzab)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

34. Et gardez dans vos mémoires ce qui, dans vos foyers, est récité des versets d’Allah et de la sagesse. Allah est Doux et Parfaitement Connaisseur.

35. Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense.

Sourate 33. Les coalisès (Al-Ahzab)

Commentaire ~ Nous n’allons ni écouter ni obéir

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Quand Omar bin Khattab (que Allah lui accorde Sa satisfaction) était le calife, le califat a reçu quelques morceaux de tissu de l’un des états islamiques. Umar a distribué ces morceaux de tissus uniformément, il a donné à chacun un morceau de tissu. Un jour, quand Umar se leva pour donner une khutba (discours), il avait deux morceaux de ces tissus sur lui. Umar pris la parole et dit: « Écoutez et obéissez! » Salman Farsi (que Allah lui accorde Sa satisfaction) se leva et dit: « Nous n’allons ni écouter ni obéir. » Umar demanda, « Pourquoi? » Salman Farsi dit: « Parce que tu as donné à chacun d’entre nous, un morceau de tissu et nous voyons que tu as deux morceaux de tissu. » Umar bin Khattab n’a pas répondu, mais a signalé à son fils Abdullah bin Umar (que Allah lui accorde Sa satisfaction) de se lever et de répondre à Salman. Abdullah bin Umar se leva et dit: « Mon père est un homme très grand, très bien construit, avec de larges épaules. Un morceau de tissu ne serait pas suffisant pour lui donc je lui ai donné le mien. » Salman Farsi dit: « Maintenant, nous allons écouter et obéir. » Il s’agissait de la norme de justice que les compagnons du Messager d’Allah (bénédiction et salut d’Allah sur lui) avaient. Les dirigeants sont tenus responsables et le peuple n’acceptait aucune injustice de leurs dirigeants. Ils savaient que le Jour du Jugement, avoir suivi un dirigeant corrompue ne sera pas une excuse valide. Allah Alim.

Et quand ils se disputeront dans le Feu, les faibles diront à ceux qui s’enflaient d’orgueil: “Nous vous avions suivis : pourriez-vous nous préserver d’une partie du feu?” Et ceux qui s’enflaient d’orgueil diront : “En vérité, nous y voilà tous”. Allah a déjà rendu Son jugement entre les serviteurs. (Coran 40.47-48)

Source: N’ayant pas trouvé la source exacte de ce commentaire. Transcrit à partir d’un discours audio et de mémoire. Les mots exactes utilisés par les Compagnons peuvent ne pas être exacte. Qu’Allah pardonne les erreurs. Amin.

Hadith ~ Rempli son ventre

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Al Miqdâd Ibn Ma’dikariba (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (BSDL) disait: « Jamais le fils d’Adam n’a rempli de récipient pire que son ventre. Il suffisait pourtant au fils d’Adam quelques bouchées pour subvenir à ses besoins. Et même s’il lui en fallait absolument davantage, qu’il réserve donc le tiers de son estomac à son manger, l’autre tiers à son boire et le dernier tiers à sa respiration ». (Rapporté par Attirmidhi)

Commentaire: Ce hadith nous dissuade de trop manger car cela affecte sa santé. La plupart des maladies proviennent des excès de table. Quand l’estomac est trop sollicité, on ne digère plus correctement les aliments qu’on y entasse au-delà de sa capacité. Quand l’estomac fonctionne mal, cela redouble le travail du foie et du pancréas. Cela mène donc à l’hépatisme et à tout ce qui s’ensuit comme constipation, hémorroïdes, spasmes intestinaux, calculs biliaires etc… Cela peut provoquer aussi le diabète dû à la déficience du pancréas. Cela provoque enfin l’obésité qui est la cause principale de l’artériosclérose et des maladies du coeur. Donc, en énonçant ce principe essentiel de l’hygiène alimentaire, le Prophète (BSDL) a déjà énoncé en quelques mots la moitié de la médecine. Ce sont les gens les plus sobres qui vivent le plus longtemps et qui sont les moins souvent malades.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 56, Page 127, Numéro 516

Ayaat 27-29 ~ Al-Araf

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

27. Ô enfants d’Adam! Que le Diable ne vous tente point, comme il a fait sortir du Paradis vos père et mère, leur arrachant leur vêtement pour leur rendre visibles leurs nudités. Il vous voit, lui et ses suppôts, d’où vous ne les voyez pas. Nous avons désigné les diables pour alliés à ceux qui ne croient point,

28. et quand ceux-ci commettent une turpitude, ils disent: « C’est une coutume léguée par nos ancêtres et prescrite par Allah. » Dis: « [Non,] Allah ne commande point la turpitude. Direz-vous contre Allah ce que vous ne savez pas? »

29. Dis: « Mon Seigneur a commandé l’équité. Que votre prosternation soit exclusivement pour Lui. Et invoquez-Le, sincères dans votre culte[1]. De même qu’Il vous a créés, vous retournerez à Lui ».

Sourate 7. Al-Araf

[1] Sincères dans votre culte: Allah n’agrée point un acte d’adoration s’il ne répond pas à deux conditions: a) qu’il soit conforme à la loi divine (Chari’a); b) qu’il soit exclusivement voué à Allah.