Hadith ~ L’image des Croyants

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Anas Ibn Bashir (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « L’image des Croyants dans les liens d’amour, de miséricorde et de compassion qui les unissent les uns aux autres est celle du corps: dès que l’un de ses membres se plaint de quelque mal, tout le reste du corps accourt à son secours par la veille et la fièvre ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 26, Page 102, Numéro 223

Ayaat 51-56 ~ La table servie (Al-Maidah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.

52. Tu verras, d’ailleurs, que ceux qui ont la maladie au coeur se précipitent vers eux et disent: « Nous craignons qu’un revers de fortune ne nous frappe. » Mais peut-être qu’Allah fera venir la victoire ou un ordre émanant de Lui. Alors ceux-là regretteront leurs pensées secrètes.

53. Et les croyants diront: « Est-ce là ceux qui juraient par Allah de toute leur force qu’ils étaient avec vous? » Mais leurs actions sont devenues vaines et ils sont devenus perdants.

54. Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion… Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur. Telle est la grâce d’Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient.

55. Vous n’avez d’autres alliés qu’Allah, Son messager, et les croyants qui accomplissent la Salat, s’acquittent de la Zakat, et s’inclinent (devant Allah).

56. Et quiconque prend pour alliés Allah, Son messager et les croyants, [réussira] car c’est le parti d’Allah qui sera victorieux.

Sourate 5. La table servie (Al-Maidah)

Hadith ~ L’Heure ne se lèvera

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: L’Heure ne se lèvera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs, au point que le Juif se cachera derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront alors: « O Musulman! Voici derrière moi un Juif, viens le tuer ». Sauf un arbre épineux de Jérusalem nommé « gharqad ». C’est en effet un arbre appartenant aux Juifs ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire:
La création par la force et l’injustice de cet État d’Israel aux dépens de plusieurs pays arabes a été le point de départ d’une guerre sans fin entre les Musulmans et les Juifs car la ville de Jérusalem est la troisième ville sainte de l’Islam. Ce coup d’aiguillon douloureux et humiliant porté au monde musulman ne va faire que réveiller de plus en plus une foi qui était plutôt somnolente. Ce réveil sera de plus en plus violent malgré tout ce qu’on fait de l’intérieur et de l’extérieur pour endiguer cette vague irrésistible.

Il viendra donc un jour ou tous les Musulmans se mobiliseront comme un seul homme pour combattre les Juifs et libérer leur troisième ville sainte à partir de laquelle le Prophète Mohammad (BSDL) commença son ascension vers le ciel. Cette prophétie est d’ailleurs l’une des preuves de l’authenticité de la mission divine de Mohammad (BSDL).

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 128, Page 504, Numéro 1818

Ayaat 1-5 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. Alif, Lam, Mim[1].

2. C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux.

3. qui croient à l’invisible et accomplissent la Salat et dépensent [dans l’obéissance à Allah], de ce que Nous leur avons attribué,

4. Ceux qui croient à ce qui t’a été descendu (révélé) et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future.

5. Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future).

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1] Les sourates 2, 3, 7, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 19, 20, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 36, 38, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 50 et 68 commencent non par des mots, mais par des lettres d’alphabet, détachées en n’ayant pas de sens particulier. Le Prophète lui-même ne semble pas avoir précisé leur signification, d’où d’innombrables interprétations suggérées par les commentateurs anciens et modernes.

Commentaire ~ Recommandations d’une mère à sa fille lors de son mariage

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Amr ibn Hijr s’est fiancé à Umm Iyas Bint Awf Ibn Muhallim Ach-chaïbani. Au moment de ces noces, sa mère Umama bint Al-Harith l’a rejointe seule et lui a donné une recommandation qui constitue la base du mariage réussi et qui laisse voir les devoirs de la femme envers son mari.

Elle lui a dite: « Ma fille! si les recommandations ne peuvent être dites à une épouse bien élevée je ne l’aurais pas fait, mais je sais que ce ne sont que des rappels pour le distrait et des aides pour le raisonnable. Si une femme peut s’en passer d’un mari parce que ses parents sont fortunés et ont besoin d’elle, elle sera toi, mais les femmes sont faites pour les hommes de même que les hommes sont faits pour les femmes.

Ma fille! tu as laissé ta maison et le milieu où tu as grandi pour une maison étrangère et un partenaire que tu ignores et qui sera ton maître et ton surveillant. Soit pour lui une servante, il sera ton esclave imminent, et garde ces dix qualités tu l’auras pour toi:

La première et la deuxième sont: de se soumettre à lui avec contentement et de l’obéir.

La troisèime et la quatrième sont: de satisfaire à sa vue et à son odorat, c’est à dire qu’il ne doit te voir qu’en bonne forme et qu’il ne doit sentir qu’une bonne odeur.

La cinquième et la sixième sont: de bien garder le temps de son sommeil et de son manger car la faim et la manque de sommeil sont cause de dispute.

La septième et la huitième sont: de faire attention à son argent et de bien garder ses enfants et ses domestiques. En ce qui concerne l’argent le plus important c’est de bien l’évaluer, et les enfants de bien les élever.

La neuvième et la dixième sont: de l’obéir et de garder ses secrets, si tu le désobéis, tu risques de l’irriter et si tu lui révèles un secret, tu ne seras pas à l’abri de sa déloyauté; et surtout ne te réjouis pas lorsqu’il est triste et ne t’affliges pas lorsqu’il est égayé».

Hadith ~ L’ingratitude envers vos mères

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Joubeyr Ibn Motim (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « N’entre pas au Paradis celui qui brise les liens de la parenté ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Al Moughyra Ibn Sho’ba (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Dieu exalté vous a interdit l’ingratitude envers vos mères — de ne pas acquitter vos obligations — de demander ce qui ne vous revient pas de droit et d’enterrer les filles vivantes. Il a réprouvé de votre part le fait de rapporter tout ce que vous entendez dire, le fait de poser trop de questions (ou de demander trop de choses) et le fait de dépenser en vain votre argent ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire:
Dans un autre Hadith il est dit qu’il suffit à l’homme comme mensonge de rapporter tout ce qu’il entend dire. Il se fait ainsi inconsciemment le propagateur de fausses nouvelles et le complice de ceux qui veulent semer la corruption sur terre.

D’autre part, on ne doit pas trop poser de questions surtout en ce qui concerne la religion. Cela ne fait que nous compliquer nos obligations religieuses alors que la religion est avant tout aisance et facilité.

Quand Dieu demanda aux Juifs de sacrifier une vache, il leur aurait suffi d’égorger la première vache venue. Mais, dans leur esprit chicaneur, ils ne cessèrent de poser des questions sur l’identité de cette vache et Dieu leur imposa alors des conditions sévères parce qu’ils l’ont eux-mêmes été.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1 : Chapitre 40, Page 138, Numéro 338
Hadith 2 : Chapitre 40, Page 138, Numéro 339

Al-Fatiha (Prologue ou Ouverture)

Sourate 1. Al-Fatiha (Prologue ou Ouverture)

Écoutez Récitation

1. Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux[1].

2. Louange à Allah, Seigneur de l’univers.

3. Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

4. Maître du Jour de la rétribution.

5. C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.

6. Guide-nous dans le droit chemin,

7. le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés[2].

Sourate 1. Al-Fatiha

[1] C’est la formule que prononce le Musulman au commencement de tout acte, se rappelant ainsi son Créateur et de son Guide et Lui demandant Son aide pour bien l’accomplir.

[2] Après la récitation on prononce le mot « Amine »