Ayaat 99-110 ~ Les rangés (As-Saffat)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

99. Et il dit: « Moi, je pars vers mon Seigneur et Il me guidera.

100. Seigneur, fais-moi don d’une [progéniture] d’entre les vertueux ».

101. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d’un garçon (Ismaïl) longanime.

102. Puis quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, [Abraham] dit: Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses ». (Ismaël) dit: « Ô mon cher père, fais ce qui t’es commandé: tu me trouveras, s’il plaît à Allah, du nombre des endurants »[1].

103. Puis quand tous deux se furent soumis (à l’ordre d’Allah) et qu’il l’eut jeté sur le front,

104. voilà que Nous l’appelâmes « Abraham!

105. Tu as confirmé la vision. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants ».

106. C’était là certes, l’épreuve manifeste.

107. Et Nous le rançonnâmes d’une immolation généreuse[2].

108. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité:

109. « Paix sur Abraham ».

110. Ainsi récompensons-Nous les bienfaisants;

Sourate 37. Les rangés (As-Saffat)

[1] Cette histoire nous révèle la raison pour laquelle nous égorgeons un mouton durant l’Eid. Prenons example du Prophète Ismail (Paix sur lui) dans son respect et obéissance de son pere envers nos propres parents.

[2] Ce verset et le verset suivant rapportent qu’Abraham fut autorisé par Allah à racheter la vie de son fils unique d’alors, Ismaïl, qu’il devait immoler, par le sacrifice d’un animal.

Commentaire ~ Le repentir

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Les savants ont dit:

« Le repentir de tout péché est une obligation:

a) S’il s’agit d’une désobéissance entre l’homme et Dieu exalté, ne se rapportant pas au droit d’un humain, le repentir a trois conditions pour être agréé de Dieu:

1. Qu’on cesse immédiatement de désobéir.
2. Qu’on éprouve le regret d’avoir désobéi.
3. Qu’on décide de ne jamais plus revenir à cette désobéissance.

Si l’une de ces trois conditions vient à manquer, le repentir n’est plus valable.

b) Si cette désobéissance lèse un être humain, le repentir a alors quatre conditions: les trois précédentes et l’on doit s’acquitter en outre du droit de la personne lésée.

1. S’il s’agit d’argent ou autre chose pareille, on doit le lui restituer.
2. S’il s’agit d’une calomnie proférée contre lui, on doit se mettre à sa disposition pour en recevoir le châtiment, ou bien on essaie d’obtenir son pardon.
3. Si c’est une médisance, on doit aussi s’en excuser.

On doit repentir de tous les péchés.

Si le pécheur se repent seulement de certains de ses péchés, les gens justes disent que son repentir est valable pour ce qui concerne ces péchés mais qu’il doit se repentir de ce qui en reste.

Les arguments du Livre, de la Sunna et du consensus de la communauté sont tous unanimes pour dire que le repentir est obligatoire.

Dieu exalté a dit:

135. et pour ceux qui, s’ils ont commis quelque turpitude ou causé quelque préjudice à leurs propres âmes (en désobéissant à Allah), se souviennent d’Allah et demandent pardon pour leur péchés – et qui est-ce qui pardonne les péchés sinon Allah? – et qui ne persistent pas sciemment dans le mal qu’ils ont fait.

136. Ceux-là ont pour récompense le pardon de leur Seigneur, ainsi que les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Comme est beau le salaire de ceux qui font le bien! – Sourate 3. La famille d’Imran (Al-Imran)

Ayaat 1-10 ~ Al-Araf

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. Alif, Lam, Mim, Sad.

2. C’est un Livre qui t’a été descendu; qu’il n’y ait, à son sujet, nulle gêne dans ton coeur; afin que par cela tu avertisses, et (qu’il soit) un Rappel aux croyants.

3. Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés que Lui. Mais vous vous souvenez peu.

4. Que de cités Nous avons détruites! Or, Notre rigueur les atteignit au cours du repos nocturne ou durant leur sieste.

5. Leur invocation, lorsque leur survint notre rigueur, se limita à ces paroles: Certes nous étions injustes ».

6. Nous interrogerons ceux vers qui furent envoyés des messagers et Nous interrogerons aussi les envoyés[2].

7. Nous leur raconterons en toute connaissance (ce qu’ils faisaient) car Nous n’étions pas absent!

8. Et la pesée, ce jour-là, sera équitable. Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd… Voilà ceux qui réussiront!

9. Et quant à celui dont les bonnes actions pèseront léger… Voilà ceux qui auront causé la perte de leurs âmes parce qu’ils étaient injustes envers Nos enseignements.

10. Certes, Nous vous avons donné du pouvoir sur terre et Nous vous y avons assigné subsistance. (Mais) vous êtes très peu reconnaissants!

Sourate 7. Al-Araf

[1] Al-Araf: endroit surélevé entre le Paradis et l’Enfer, sur lequel vont se trouver des gens qui auront une vue sur les deux. Nous conserverons le mot al-Araf parce qu’il n’y a pas d’équivalent en français.

[2] les envoyés: ici les prophètes qui ont une mission auprès des hommes ou les Anges qui exécutent les ordres d’Allah.

Commentaire ~ Allah a bien été satisfait de leur acte!

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Un homme est allé au Prophète (BSDL) et dit: « Ô Messager d’Allah! En effet, j’ai très faim. « Le Prophète (BSDL) alors envoya un message à un de ses épouses, demandant: « As-tu de la nourriture avec toi? « Elle a répondu: « Non, par Celui qui t’a envoyé avec la vérité, tout ce que j’ai avec moi est de l’eau! « Il a ensuite envoyé des messages à toutes ses femmes, posant la même question, et la réponse de chacun d’eux a été: « Non, par Celui qui t’a envoyé la vérité, tout ce que nous avons avec nous, est de l’eau. » Le Messager d’Allah (BSDL) dit à ses Compagnons: « Qui sera ce soir l’hôte, puisse Allah lui accorder Sa miséricorde? » Un homme des Ansars appelé Abou Talha (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) se leva et dit: « Moi, Ô Messager d’Allah. »

Il est allé chez lui et demanda à sa femme, « As-tu de la nourriture avec toi? » Elle dit: « Tout ce que j’ai avec moi est un peu de nourriture pour nos enfants. » Il dit: « Donnez leurs des excuses, et essayez de les faire dormir! Et quand notre hôte vient, lui faire croire que nous sommes aussi en train de manger avec lui quand il met sa main pour manger. Ensuite, vas-y à la lampe et fais semblant que tu es en train de l’ajuster, mais au lieu de l’ajuster éteins la lampe. Donnes lui l’impression que nous mangeons, afin que notre hôte se nourrit et se remplit. »

Elle fit ce que son mari lui a demandé de faire: elle endormi ses enfants sur leur faim, elle a placé la nourriture devant l’invité, elle se tenait pour éteindre la lampe, en donnant l’impression de l’ajuster. Puis elle s’est assise avec son mari et avec l’invité pour le repas. Ils se sont assis sans manger laissant l’invite manger a satiété.

Le lendemain, il alla au Messager d’Allah (BSDL), qui lui dit: « Ce soir, Allah se mit à rire, ou s’est étonné de votre action. » Et puis le verset suivant fut révélé:

« …et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s’il y a pénurie chez eux… » (Coran 59.9)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 108