Ayaat 31-34 ~ Abraham (Ibrahim)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

31. Dis à Mes serviteurs qui ont cru, qu’ils accomplissent la Salat et qu’ils dépensent [dans le bien] en secret et en public de ce que Nous leur avons attribué, avant que vienne le jour où il n’y a ni rachat ni amitié.

32. Allah, c’est Lui qui a crée les cieux et la terre et qui, du ciel, a fait descendre l’eau; grâce à laquelle Il a produit des fruits pour vous nourrir. Il a soumis à votre service les vaisseaux qui, par Son ordre, voguent sur la mer. Et Il a soumis à votre service les rivières.

33. Et pour vous, Il a assujetti le soleil et la lune à une perpétuelle révolution. Et Il vous a assujetti la nuit et le jour.

34. Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits d’Allah, vous ne sauriez les dénombrer. L’homme est vraiment très injuste, très ingrat.

Sourate 14. Abraham (Ibrahim)

Commentaire ~ Le vrai fidèle

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Yahya ben Mo’âz, mourut l’an 258 (871-872), disait: « (…)Je trouve bien étranges les gens qui évitent de manger des choses malsaines de peur de se faire mal, et qui, ne s’abstenant jamais du péché, ne mettent pas leur personne à l’abri des châtiments du Seigneur très haut. Il y a trois espèces de personnes intelligentes: celles qui abandonnent ce monde avant que lui-même les abandonne; celles qui se bâtissent un tombeau avant d’y entrer; celles qui s’efforcent de contenter le Seigneur très haut avant d’arriver à Son tribunal. Quiconque pratique la modération dans les désirs a le coeur inondé de lumière. (…) L’initié est celui qui préfère à tout la glorification du saint nom de Dieu. Celui dont le coeur possède la crainte du Seigneur très haut, tout son être aspire à se mettre en adoration et se tient éloigné du péché. Chaque chose a son genre de beauté: la beauté des actes d’adoration, c’est la crainte (taqwa). »

Hadith ~ Couvre les défauts

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Bakra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Voulez-vous que je vous dise quel est le plus grand péché? » Nous dîmes: « Nous voulons bien, ô Messager de Dieu! » Il dit: « Le fait d’associer quoi que ce soit à Dieu. Le manque de piété filiale… » Il était appuyé sur quelque chose et il se redressa pour dire: « … et surtout le parler mensonger et le faux témoignage ». Il ne cessa pas de le répéter au point que nous dîmes: « Il aurait été préférable qu’il gardât le silence ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 127, Page 439, Numéro 1548

Ayaat 275-280 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

275. Ceux qui mangent [pratiquent] de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu’ils disent: « Le commerce est tout à fait comme l’intérêt ». Alors qu’Allah a rendu licite le commerce, et illicite l’intérêt[1]. Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu’il a acquis auparavant; et son affaire dépend d’Allah[2]. Mais quiconque récidive… alors les voilà, les gens du Feu! Ils y demeureront éternellement.

276. Allah anéantit l’intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Allah n’aime pas le mécréant pécheur.

277. Ceux qui ont la foi, ont fait de bonnes oeuvres, accompli la Salat et acquitté la Zakat, auront certes leur récompense auprès de leur Seigneur. Pas de crainte pour eux, et ils ne seront point affligés.

278. Ô les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l’intérêt usuraire, si vous êtes croyants.

279. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne lèserez personne, et vous ne serez point lésés.

280. A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu’à ce qu’il soit dans l’aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité! Si vous saviez[3]!

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1] Ceux qui mangent de l’intérêt…: ce n’est pas seulement l’usure qui est interdite, mais le moindre prêt à intérêt. Toute transaction à base d’intérêt est défendue, c.-à-d. tout gain à risque unilatéral: par exemple, prêter de l’argent à un commerçant ou à un industriel et exiger un intérêt sans participer aux risques et aux pertes éventuelles du débiteur. Par contre, le prêt avec participation aux gains et aux risques est parfaitement licite: il s’agit alors d’une véritable association.

[2] Son affaire dépend d’Allah: de lui pardonner.

[3] Dans l’aisance: en mesure de rembourser la dette.
Si vous saviez: si vous saviez la récompense qu’Allah vous réserve pour avoir agi de la sorte.

Commentaire ~ Voit mourrir son coeur

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Parmi les sentences de Omar (que Allah lui accorde Sa satisfaction):

Celui qui rit trop perd de son prestige. Celui qui plaisante perd de sa respectabilité. Celui qui abuse d’une chose devient connu pour elle. Celui qui parle trop accumule les impairs. Celui qui accumule les impairs perd de sa pudeur. Celui qui perd de sa pudeur perd sa crainte scrupuleuse de Dieu et celui qui perd sa crainte scrupuleuse de Dieu voit mourrir son coeur.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
P90 (Citation de « Sifatus-Safwah », 1/1449)

Hadith ~ Un morceau de datte

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Adi Ibn Hatem (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’ai entendu dire le Messager de Dieu (BSDL): « Mettez-vous à l’abri du feu de l’Enfer ne serait-ce que par un morceau de datte ». (Unanimement reconnu authentique)

Dans une autre version de Moslem et Al Boukhari: « Adi rapporte que le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Il n’est pas un seul d’entre vous à qui Dieu ne parlera pas sans l’intermédiaire d’un interprète. Il regarde à sa droite et n’y voit que ce qu’il a avancé (comme bonnes actions). Il regarde à sa gauche et n’y voit que ce qu’il a avancé (comme mauvaises actions). Il regarde devant lui et n’y voit que le feu de l’Enfer tout près de son visage. Aussi mettez-vous à l’abri du feu ne serait-ce que par un morceau de datte et celui qui n’en trouve pas, par une bonne parole ».

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 13, Page 46, Numéro 139