Commentaire ~ L’espoir

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Il ne faut pas perdre l’espoir en Dieu, c’est le commencement de la voie de sécurité. Si tu ne marches pas sur cette voie, connais au moins le commencement du chemin, et ne dis pas : « J’ai commis des fautes. » Efforce-toi d’être toujours droit et rien de tortueux ne te tordra. La droiture est le bâton de Moise, et le tordu est la magie (les magiciens de Pharaon). Dès que la droiture est manifeste, elle dévore toute magie. Si vous faites du mal, vous le faites à vous-même. Le dommage n’atteint pas Dieu. Quand tu deviens droit, tout ce qui est tortueux disparaît. Ne perds jamais l’espoir.

Hadith ~ Un parfait hypocrite

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon ‘Abdullah Ibn ‘Amr Ibn Al ‘As (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quatre marques, celui qui les réunit toutes est un parfait hypocrite. Celui qui en détient une seule est marqué par l’hypocrisie jusqu’à ce qu’il s’en débarrasse: Quand on lui confie un dépôt, il le trahit. Quand il parle, il ment. Quand il signe un pacte, il ne la respecte pas. Quand il est en litige, il transgresse les règles de la justice et de la morale ». (Unanimement reconnu authentique.)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 84, Page 250, Numéro 687

Ayaat 69-104 ~ As-Shuaraa (Les Poètes)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

69. Et récite-leur la nouvelle d’Abraham:

70. Quand il dit à son père et à son peuple: « Qu’adorez-vous? »

71. Ils dirent: « Nous adorons des idoles et nous leurs restons attachés ».

72. Il dit: « Vous entendent-elles lorsque vous [les] appelez?

73. ou vous profitent-elles? ou vous nuisent-elles? »

74. Ils dirent: « Non! mais nous avons trouvé nos ancêtres agissant ainsi ».

75. Il dit: « Que dites-vous de ce que vous adoriez…?

76. Vous et vos vieux ancêtres?

77. Ils sont tous pour moi des ennemis sauf le Seigneur de l’univers,

78. qui m’a créé, et c’est Lui qui me guide;

79. et c’est Lui qui me nourrit et me donne à boire;

80. et quand je suis malade, c’est Lui qui me guérit,

81. et qui me fera mourir, puis me redonnera la vie,

82. et c’est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Rétribution.

83. Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien;

84. fais que j’aie une mention honorable sur les langues de la postérité;

85. et fais de moi l’un des héritiers du Jardin des délices.

86. et pardonne à mon père: car il a été du nombre des égarés;

87. et ne me couvre pas d’ignominie, le jour où l’on sera ressuscité,

88. le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité,

89. sauf celui qui vient à Allah avec un coeur sain ».

90. On rapprochera alors le Paradis pour le pieux.

91. et l’on exposera aux errants la Fournaise,

92. et on leur dira: « Où sont ceux que vous adoriez,

93. en dehors d’Allah? vous secourent-ils? ou se secourent-ils eux-mêmes? »

94. Ils y seront donc jetés pêle-mêle, et les errants aussi,

95. ainsi que toutes les légions d’Iblis.

96. Ils diront, tout en s’y querellant:

97. « Par Allah! Nous étions certes dans un égarement évident,

98. quand nous faisions de vous les égaux du Seigneur de l’univers.

99. Ce ne sont que les criminels qui nous ont égarés.

100. Et nous n’avons pas d’intercesseurs,

101. ni d’ami chaleureux.

102. Si un retour nous était possible, alors nous serions parmi les croyants! »

103. Voilà bien là un signe; cependant, la plupart d’entre eux ne croient pas.

104. Et ton Seigneur, c’est Lui vraiment le Puissant, le Très Miséricordieux.

Sourate 26. As-Shuaraa (Les Poètes)

Commentaire ~ Dix-huit paroles

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Sa’id Ben Al-Moussayeb a dit: « Omar Ben Al-Khattab -que Dieu l’agrée- a dicté aux gens dix-huit paroles pleines de sagesse:

  • Tu n’auras pas puni celui qui désobéit à Dieu en toi comme tu auras obéi à Dieu en lui.
  • Prête attention à l’affaire qui concerne ton frère jusqu’à ce que tu reçoives de sa part ce qui te rend redevable à lui.
  • Ne doute pas qu’un mot prononcé par ton frère puisse être du mal alors que tu y trouves quelque germe de bien.
  • Celui qui s’expose aux accusations qu’il ne blâme que lui-même si on pense de mal de lui.
  • Celui qui garde son secret pour lui, est maître de sa décision.
  • Ne tiens pas compagnie qu’aux frères sincères, tu vivras paisiblement avec eux et ils te seront une parure au temps de l’aisance et un réconfort au temps des afflictions.
  • Ne dis que la vérité même si elle t’assujettit à la mort.
  • Ne t’occupe pas de ce qui ne te concerne pas.
  • N’interroge pas sur une chose qui n’a pas eu lieu car ce sera une préoccupation futile.
  • Ne demande plus ton besoin auprès de celui qui n’aime pas te le combler.
  • Prends garde du serment mensonger, sinon Dieu te fera périr.
  • Ne tiens plus compagnie aux pervers, sinon tu risques d’apprendre leur perversité.
  • Éloigne-toi de ton ennemi.
  • Méfie-toi de ton ami s’il n’est pas sincère, et nul n’est sincère s’il ne craint pas Dieu.
  • Humilie-toi auprès des tombes.
  • Humilie-toi en t’acquittant d’un devoir cultuel.
  • Demande à Dieu de te préserver contre toute désobéissance.
  • Dans tes affaires, demande conseil à ceux qui craignent Dieu car Dieu a dit:
  • « Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. » (Coran 35.28).

(Rapporté par Al-Khatib, Ibn Assaker et Ibn An-Najjar).

Les Compagnons du Prophète (Hayat-Assahaba)
Par Mouhammad Youssef Al-Kandahlawi – Volume II
Traduit par Fawzi Chaaban
Éditeur: Dar El Fikr – Beyrouth/Liban
Page 336

Ayaat 27-29 ~ Al-Araf

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

27. Ô enfants d’Adam! Que le Diable ne vous tente point, comme il a fait sortir du Paradis vos père et mère, leur arrachant leur vêtement pour leur rendre visibles leurs nudités. Il vous voit, lui et ses suppôts, d’où vous ne les voyez pas. Nous avons désigné les diables pour alliés à ceux qui ne croient point,

28. et quand ceux-ci commettent une turpitude, ils disent: « C’est une coutume léguée par nos ancêtres et prescrite par Allah. » Dis: « [Non,] Allah ne commande point la turpitude. Direz-vous contre Allah ce que vous ne savez pas? »

29. Dis: « Mon Seigneur a commandé l’équité. Que votre prosternation soit exclusivement pour Lui. Et invoquez-Le, sincères dans votre culte[1]. De même qu’Il vous a créés, vous retournerez à Lui ».

Sourate 7. Al-Araf

[1] Sincères dans votre culte: Allah n’agrée point un acte d’adoration s’il ne répond pas à deux conditions: a) qu’il soit conforme à la loi divine (Chari’a); b) qu’il soit exclusivement voué à Allah.

Hadith ~ Une rivière

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui): « Que pensez-vous si l’un de vous avait devant sa porte une rivière ou il se laverait cinq fois par jour, est-ce qu’il lui resterait quelque chose de saleté? Ils dirent: « Il ne lui en reste rien ». Il dit: « Telle est l’image des cinq prières quotidiennes par lesquelles Dieu efface les fautes ».(unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 109, Page 333, Numéro 1040