Ayaat 16-23 ~ Les prophètes (Al-Anbiya)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

16. Ce n’est pas par jeu que Nous avons créé le ciel et la terre et ce qui est entre eux.

17. Si Nous avions voulu prendre une distraction, Nous l’aurions prise de Nous-mêmes, si vraiment Nous avions voulu le faire.

18. Bien au contraire, Nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparait. Et malheur à vous pour ce que vous attribuez [injustement à Allah].

19. A Lui seul appartiennent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Ceux qui sont auprès de Lui [les Anges] ne se considèrent point trop grands pour L’adorer et ne s’en lassent pas.

20. Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s’interrompent point.

21. Ont-ils pris des divinités qui peuvent ressusciter (les morts) de la terre[1]?

22. S’il y avait dans le ciel et la terre des divinités autres qu’Allah, tous deux seraient certes dans le désordre. Gloire, donc à Allah, Seigneur du Trône; Il est au-dessus de ce qu’ils Lui attribuent!

23. Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait, mais ce sont eux qui devront rendre compte [de leurs actes].

Sourate 21. Les prophètes (Al-Anbiya)

[1] Autre interp.: ont-ils pris de la terre des divinités qui peuvent ressusciter les morts?

Commentaire ~ Sous l’empire de l’ignorance

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Voici une sentence de Sofian Tsavri, originaire de Koufa. Il mourrut à Basra l’an 161 (777-778).

« Dans quatre cas on agit sous l’empire de l’ignorance:

  • Quand on se mêle de censurer les autres, ce qui tient à ce qu’on ne sait pas reconnaître les décisions suprêmes du Seigneur très haut, et quiconque ne les reconnaît pas tombe dans l’infidélité.

  • Lorsqu’on se laisse aller à l’envie et qu’on ne se soumet pas au partage établi par le Seigneur très haut, car celui qui ne se soumet pas à ce partage tombe dans l’infidélité.

  • Quand on amasse des richesses injustes ou d’une légitimité douteuse, ce qui est ne pas se soucier du compte qu’il faudra rendre au Jour du Jugement Dernier, et ne pas se soucier de ce compte est le propre d’un infidèle.

  • Lorsqu’on n’espère plus rien du Seigneur, ce qui provient de ce qu’on méconnaît Sa miséricorde, et quiconque désespère de Sa miséricorde est un infidèle. »

« …Et ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d’Allah ». (Coran 12.87)

Hadith ~ Toute bonne action

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Jaber (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a rapporté que le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Toute bonne action est une aumône ». (Rapporté par Moslem et Al Boukhari)

Commentaire: Nous apprenons de ce hadith que toute bonne action qui est faite par un musulman, il obtient une récompense de Sadaqah sur elle. Le mot Mar’uf représente ici toutes les vertus et nobles actions. Renonciation au mal est aussi un vertu (Mar’uf).

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 13, Page 45, Numéro 134