Hadith ~ L’aumône la plus méritoire

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Jaber (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Quelqu’un vint demander au Prophète bénédiction et salut d’Allah sur lui): « O Messager d’Allah! Quelle est l’aumône la plus méritoire auprès d’Allah? » Il dit: « C’est quand tu fais l’aumône alors que tu est bien portant, très attaché à l’argent, craignant la pauvreté et souhaitant la richesse. N’attends pas pour la faire d’être à l’agonie de la mort et de dire alors: « Ceci à un tel et cela à un tel » alors que cela est devenu leur droit (par l’héritage) ».(unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 10, Page 46, Numéro 89

Ayaat 9-15 ~ Le voyage nocturne (Al-Isra)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

9. Certes, ce Coran guide vers ce qu’il y a de plus droit, et il annonce aux croyants qui font de bonnes oeuvres qu’ils auront une grande récompense,

10. et à ceux qui ne croient pas en l’au-delà, que Nous leur avons préparé un châtiment douloureux.

11. L’homme appelle le mal[1] comme il appelle le bien, car l’homme est très hâtif.

12. Nous avons fait de la nuit et du jour deux signes, et Nous avons effacé le signe de la nuit, tandis que Nous avons rendu visible le signe du jour, pour que vous recherchiez des grâces de votre Seigneur, et que vous sachiez le nombre des années et le calcul du temps. Et Nous avons expliqué toute chose d’une manière détaillée.

13. Et au cou de chaque homme, Nous avons attaché son oeuvre. Et au Jour de la Résurrection, Nous lui sortirons un écrit qu’il trouvera déroulé:

14. « Lis ton écrit. Aujourd’hui, tu te suffis d’être ton propre comptable ».

15. Quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui-même; et quiconque s’égare, ne s’égare qu’à son propre détriment. Et nul ne portera le fardeau d’autrui. Et Nous n’avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager.

Sourate 17. Le voyage nocturne (Al-Isra)

[1]: L’homme appelle le mal: sur lui-même et les siens.

Commentaire ~ L’eau dans une cruche

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Voici une anecdote de Cheikh Mohammed Murte’ach mourut l’an 328 (939-940).

Le cheikh disait: « J’avais accompli treize voyages à la Ke’abeh, lorsqu’en y réfléchissant bien je reconnus que tout ce que j’avais fait n’était que pour la montre. – Comment cela? lui demanda-t-on. – Un jour répondit-il, que ma mère m’avait commandé de lui apporter de l’eau dans une cruche, cette tâche me parut pénible; j’en conclus que tous mes voyages à la Ke’abeh étaient de purs actes d’hypocrisie, attendu que les droit d’une mère sur son fils priment de beaucoup les honneurs que nous devons à la Ke’abeh. »

Hadith ~ Tu as dit vrai

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Le calife ‘Omar (DAS) a dit: « Alors que nous étions un jour assis auprès du Messager de Dieu (BSDL), voilà que se présenta à nous un homme dont les vêtements étaient très blancs et les cheveux très noirs. Il ne portait aucune marque de voyage et nul parmi nous ne le connaissait. Il s’avança pour venir s’asseoir en face du Prophète (BSDL), plaçant ses genoux contre les siens et posant les paumes de ses mains sur ses cuisses. Il dit au Prophète: « Informe-moi, ô Mohammad, sur l’Islam! ». Le Messager de Dieu (BSDL) dit: « L’Islam consiste à attester qu’il n’y a pas de divinité autre que Dieu et que Mohammad est le Messager de Dieu. Il consiste aussi à observer correctement la prière, à s’acquitter de l’aumône légale (Zakat), à faire le jeûne de Ramadan et à effectuer le pèlerinage de la Mecque si on en a les moyens ». L’autre dit: « Tu as dit vrai ». Nous fûmes étonnés de voir cet homme s’informer auprès de lui et en même temps l’approuver. Puis il dit: « Informe-moi sur la foi! ». Il lui dit: « La foi consiste à croire à Dieu, en Ses Anges, Ses Livres, Ses Messagers et au jour dernier. Elle consiste aussi à croire au destin bon ou mauvais ». Il dit: « Tu as dit vrai ». Il dit encore: « Informe-moi sur la foi parfaite! ». Il dit: « C’est le fait d’adorer Dieu comme si tu Le voyais, car si toi tu ne Le vois pas, Lui te voit ». Il dit: « Informe-moi sur l’Heure (du Jugement dernier)! ». Il dit: « Celui qui est interrogé n’en sait pas plus sur elle que celui qui l’interroge ». Il dit: « Informe-moi sur ses signes précurseurs! ». Il dit: « Quand la femme donnera naissance à sa propre maîtresse. Quand tu verras les va-nu-pieds, les déguenillés et les gueux, gardiens de bêtes, se montrer chaque jour plus arrogants dans leurs constructions, voilà les signes de l’Heure ». Puis l’homme partit. Je restai un certain temps (trois jours) à ne rien demander sur cette affaire, puis le Messager de Dieu me dit: « ‘Omar! Sais-tu qui est celui qui est venu m’interroger? » Je dis: « Dieu et Son Messager le savent mieux que moi ». Il dit: « C’est l’Ange Gabriel venu vous apprendre votre religion ». (Rapporté par Moslem)

Remarques du Dr Salaheddine Keshrid:

Ce long Hadith, si riche en enseignements, appelle certaines remarques:

1. Cet étranger inconnu, donc, venant de loin et après un long voyage, porte des vêtements très blancs et a les cheveux très noirs. Cela prouve sa nature exceptionnelle et son apparition miraculeuse car un homme ordinaire serait couvert de la poussière de la route.

2. Cet homme s’assied d’autorité en face du Prophète (BSDL) et lui pose familièrement les mains sur les cuisses. Ses genoux touchent de surplus ceux du Prophète (BSDL) et tout cela comme pour mieux permettre le passage d’un courant entre les deux.

3. Il vient pour l’interroger sur des choses qu’il est sensé ignorer, reconnaissant ainsi le plus de savoir du Prophète et, en même temps, exprime son approbation à ses réponses à la façon du professeur avec son élève.

4. Parmi les signes précurseurs de l’Heure il y a quelques éclaircissements à apporter: « Quand la femme donne naissance à sa propre maîtresse ». Le mot « femme » est désigné dans le texte par le mot « amah » qui veut dire exactement « esclave ».

On peut sous-entendre « esclave de Dieu » et traduire comme nous l’avons fait par « femme » ou traduire par le mot « esclave ».

Dans le premier cas cela veut dire que la piété filiale disparaîtra au point que la fille traitera sa mère comme sa propre esclave.

Dans le deuxième cas on suppose que les odalisques deviendront si nombreuses que la plupart des enfants des familles nobles ne naîtront plus de femmes libres mais d’esclaves avec ce que cela sous-entend de rabaissement moral.

Nous faisons enfin remarquer combien le dernier signe (à savoir l’arrogance des geux dans la construction) se vérifie largement de nos jours où nous voyons les parvenus rivaliser les uns avec les autres dans la construction des palais et des villas luxueuses et nous voyons des nations nouvelles-venues dans l’histoire leurs fameux gratte-ciel après n’avoir été que des gardiens de vaches (cow boys).

(Remarque: ce commentaire a été écrit avant 1986)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 5, Numéro 60, Page 32

Ayaat 155-157 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

155. Tres certainement, Nous vous eprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants,

156. qui disent, quand un malheur les atteint: « Certes nous sommes a Allah, et c’est a Lui que nous retournerons.

157. Ceux-la recoivent des benedictions de leur Seigneur, ainsi que la misericorde; et ceux-la sont les biens guides.

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

Hadith ~ En toute soumission

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

« O gens! Ne soyez pas trop empressés dans la demande de ce bas-monde. Nul être n’a que ce qui lui a été préécrit et nul ne quittera ce monde avant que lui vienne en toute soumission la part de ce monde qui lui a été assignée ».

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
P45

Ayaat 1-3 ~ Le temps (Al-Asr)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. Par le Temps!

2. L’homme est certes, en perdition,

3. sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance.

Sourate 103. Le temps (Al-Asr)

Commentaire:
Donc l’état de l’homme par défaut est « …en perdition… » SAUF ceux qui:

  1. Croient.
  2. Accomplissent les bonnes œuvres.
  3. S’enjoignent mutuellement la vérité.
  4. S’enjoignent mutuellement l’endurance.

Faisons ces actions afin de ne pas être parmi ceux qui sont en perdition inchaAllah.