Commentaire ~ Conseils pieux

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Sufyan ath-Thawrî sur son lit de mort recommanda à Ali b. al-Hasan as-Sullamî:

Sois toujours sincère, garde-toi du mensonge, de la félonie, de l’ostentation et de l’orgueil; ce sont des défauts qui réduisent à néant les bénéfices acquis par la pratique des bonnes oeuvres. En matière de religion, prends pour seul conseiller l’homme qui observe fidèlement la sienne et pour compagnon celui qui te détourne des vanités terrestres. L’idée de la mort toujours présente à l’esprit, implore souvent le pardon divin et, ta vie durant, songe à ton salut. Prodigue les conseils pieux à qui les sollicite. N’abuse pas de la confiance mise en toi par un croyant, car, dès lors, c’est Dieu Lui-même et Son Prophète que tu trahirais. Fuis chicaneries et disputes. Évite ce qui peut donner prise au doute pour te cantonner dans les inébranlables certitudes; il y va de ta sauvegarde. Ordonne le bien et interdis le mal, tu seras ainsi aimé de Dieu. Mets-toi d’abord en règle avec ta conscience, le Seigneur Se chargera d’établir ta notoriété aux yeux d’autrui. Accepte les excuses quand on t’en présente et n’en veuille pas à tes frères en Islam. Renoue avec quiconque aura rompu avec toi; en pardonnant les offenses, tu te hisseras au rang des compagnons des prophètes. Remets-t-en à Dieu en chaque circonstance, en public comme en privé. Crains-Le comme le mortel que tu es, appelé à être ressuscité et conduit en troupeau devant le Tout-Puissant. N’oublie pas l’alternative qui t’attend: ou le jardin sublime ou le feu ardent.

Hadith ~ Qu’il ait tort ou qu’il ait raison

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Anas(que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Assiste ton frère, qu’il ait tort ou qu’il ait raison! « Quelqu’un dit: « O Messager de Dieu! Je l’aide quand il est victime d’une injustice, mais comment veux-tu que je l’aide quand c’est lui-même l’injuste? » Il dit: « Tu l’empêches de faire son injustice et c’est ainsi que tu viens à son secours ». (Rapporté par Al Boukhari)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 26, Page 103, Numéro 236

Ayaat 46-54 ~ Les versets détaillés (Fussilat)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

46. Quiconque fait une bonne oeuvre, c’est pour son bien. Et quiconque fait le mal, il le fait à ses dépens. Ton Seigneur, cependant, n’est point injuste envers les serviteurs.

47. A Lui revient la connaissance de l’Heure. Aucun fruit ne sort de son enveloppe, aucune femelle ne conçoit ni ne met bas sans qu’Il n’en ait connaissance. Et le jour où Il les appellera: « Où sont Mes associés? », ils
diront: « Nous Te déclarons qu’il n’y a point de témoin parmi nous »(*)!

48. Et ce qu’auparavant ils invoquaient les délaissera; et ils réaliseront qu’ils n’ont point d’échappatoire.

49. L’homme ne se lasse pas d’implorer le bien. Si le mal le touche, le voilà désespéré, désemparé.

50. Et si nous lui faisons goûter une miséricorde de Notre part, après qu’une détresse l’ait touché, il dit certainement: « Cela m’est dû! Et je ne pense pas que l’Heure se lèvera [un jour]. Et si je suis ramené vers mon Seigneur, je trouverai, près de Lui, la plus belle part ». Nous informerons ceux qui ont mécru de ce qu’ils ont fait et Nous leur ferons sûrement goûter à un dur châtiment.

51. Quand Nous comblons de bienfaits l’homme, il s’esquive et s’éloigne. Et quand un malheur le touche, il se livre alors à une longue prière.

52. Dis: ‹Voyez-vous? Si ceci (le Coran) émane d’Allah et qu’ensuite vous le reniez; qui se trouvera plus égaré que celui qui s’éloigne dans la dissidence?›

53. Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute-chose?

54. Ils sont dans le doute, n’est-ce pas, au sujet de la rencontre de leur Seigneur? C’est Lui certes qui embrasse toute chose (par Sa science et Sa puissance).

Sourate 41. Les versets détaillés (Fussilat)

(*): Il n’y a point de témoin parmi nous pour attester que Tu as des associés.

Commentaire ~ Le troupeau est la responsabilité du berger

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Sa’eed bin ‘Aamir (DAS) a dit à Omar ibn Khattab (DAS): « En vérité, je te conseille avec des mots qui sont tirés des préceptes de l’Islam. Craignez Allah dans ta façon de traiter avec les gens et ne craignez pas les gens de la façon dont tu traites avec Allah. Que ta parole ne soit pas contraire à tes actions, car en effet, le meilleur des paroles sont celles qui sont conforme à l’action. Aimez les Musulmans qui sont près de toi et aimez ceux qui sont loin de toi, comme tu aimes toi-même et ta famille. N’ayez pas peur de blâme ou de difficultés dans ta quête de ce que tu sais être vrai. »

DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 59

Hadith ~ Jamais m’a dit « Ouf! »

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Anas (DAS) rapporte: « Je n’ai jamais touché un tissu de soie, ni une soie plus doux que la paume de la main du Messager de Dieu (BSDL). Je n’ai jamais senti de parfum plus suave que celui du Messager de Dieu (BSDL). J’ai effectivement servi le Messager de Dieu (BSDL) durant dix années. Jamais il ne m’a dit « Ouf! » (en signe d’impatience et de réprobation). Jamais il ne m’a dit pour quelque chose que j’avais faite – « Pourquoi l’as-tu faite? » – ni pour quelque chose que je n’avais pas faite, « Que ne l’aies-tu faite? »

Selon Abouddarda (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Rien ne pèse plus dans la balance du Croyant le jour de la résurrection que sa bonne moralité et son bon caractère. Dieu déteste en effet tout grossier au parler impudique ». (Rapporté par Attirmidhi)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 71, Page 226, Numéro 619
Hadith 2: Chapitre 71, Page 227, Numéro 623