Ayaat 9-11 ~ Les hypocrites (Al-Munafiqun)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

9. Ô vous qui avez cru! Que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel d’Allah. Et quiconque fait cela… alors ceux-là seront les perdants.

10. Et dépensez de ce que Nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l’un de vous et qu’il dise alors: « Seigneur! si seulement Tu m’accordais un court délai: je ferais l’aumône et serais parmi les gens de bien ».

11. Allah cependant n’accorde jamais de délai à une âme dont le terme est arrivé. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

Sourate 63. Les hypocrites (Al-Munafiqun)

Commentaire ~ La racine de la piété

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Voici une sentence du Cheikh Chaqiq Balkhi.

« Celui sur qui tombe un arrêt du destin doit montrer de la résignation. Quiconque, dans les épreuves, se désespère et pleure fait comme s’il se saisissait d’une javeline pour combattre contre le Seigneur très haut. » Il disait encore: « La racine de la piété est la crainte du Seigneur très haut et l’abstention de tout ce qui est défendu. La perte des hommes tient à trois causes: l’une est qu’ils commettent le péché et qu’ils se bercent de l’espoir de faire pénitence plus tard; l’autre, qu’ils ne se pressent pas de faire pénitence, parce qu’ils se flattent de vivre longtemps; la troisième enfin est que beaucoup de gens, sous prétexte que la miséricorde du Seigneur très haut est immense, meurent sans avoir fait pénitence, après avoir passé leurs jours dans l’insouciance. Le Seigneur très haut, au moment de la mort, redouble l’intensité de la vie chez ceux de ses serviteurs qui l’ont servi fidèlement, tandis qu’il rend semblables à des morts, même pendant leur vie, les mauvais serviteurs adonnés au péché. » « Ce que je préfère à tout, disait-il, c’est de recevoir un hôte chez moi, parce que, tandis qu’il ne fait que manger la ration qui lui a été attribuée par la destinée, moi je participe à la récompense promise à ceux qui font aumône de leur avoir. »

Hadith ~ Qu’est-ce qu’il (BSDL) vous ordonne de faire?

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Soufyan Ibn Harb (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), dans un long récit au sujet de l’histoire d’Héraclès, Celui-ci dit à Abou Soufyan: « Qu’est-ce qu’il vous ordonne de faire? » (Il voulait parler du Prophète (BSDL)). Je dis: « Il dit: « Adorez Dieu tout seul et ne lui associez rien. Abandonnez ce que disent vos pères (comme fausses croyances) ». Il nous ordonne de pratiquer la Salat (prière) et nous recommande la sincérité, la fuite de tout péché et de toute action vilaine ainsi que le respect des liens de la parenté ». (Unanimement reconnu authentique)

Commentaire: Outre le Monothéisme (Unicité d’Allah), ce hadith enjoint la ponctualité au Salat et l’excellence de caractère. De toutes les formes de culte, la Salat est le plus important et le meilleur de la noblesse de caractère, est la droiture. Après avoir fait la profession de foi au Monothéisme pur et dans la croyance que Muhammad (BSDL) est le dernier Prophète d’Allah, un musulman doit être ponctuel dans son Salat et être un modèle de caractère excellent.

Remarque: Abou Soufyan n’était pas un musulman quand il avait fait cette déclaration à Héraclès. A ce moment la il été un des ennemis de l’Islam. Que Dieu nous guide vers le droit chemin. Ameen.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 40, Page 91, Numéro 327

Ayaat 55-57 ~ La lumière (An-Nur)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

55. Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes oeuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroît par la suite, ce sont ceux-là les pervers.

56. Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et obéissez au messager, afin que vous ayez la miséricorde.

57. Ne pense point que ceux qui ne croient pas puissent s’opposer à l’autorité d’Allah sur terre. Le Feu sera leur refuge. Quelle mauvaise destination.

Sourate 24. La lumière (An-Nur)

Commentaire ~ Mélanger de l’eau avec le lait

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Au cours du califat d’Omar (qu’Allah soit satisfait de lui), il n’était pas rare pour qu’il soit observé patrouillant dans les rues pendant la nuit. C’était en fait sa routine de le faire afin de s’assurer que toute personne était en sécurité. Durant une nuit, il patrouillait dans les rues avec son serviteur. Devenant fatigués après un certain temps, tous les deux s’arrêtèrent pour se reposer à côté d’une maison. Ils pouvaient clairement entendre de l’intérieur de la maison la voix d’une vieille femme, elle commandait à sa fille de mélanger de l’eau avec le lait qu’ils allaient vendre le lendemain. Mais la fille refusa à sa demande. Elle dit: « En effet, le chef des croyants a envoyé quelqu’un pour faire l’annonce qu’il est interdit de mélanger de l’eau avec du lait. » (Bien sûr, se référant au lait qui est à vendre et non pour la consommation personnelle).

La mère n’était pas nécessairement en colère contre sa fille, mais elle insista pour que sa fille obéisse à sa demande. Elle a même essayé de raisonner avec elle, en disant: « Où est Omar maintenant? En vérité, il ne nous voit pas. » Sa fille croyante répondit: « Si Omar ne nous voit pas, alors en effet, le Seigneur de Omar nous voit. » Le chef des croyants a été très impressionné par ce qu’il a entendu de la jeune femme, impressionné par sa foi et par son honnêteté. Le lendemain matin, il a demandé à son sujet et a découvert que son nom était Umm Ammarah bint Sufyan bin Abdullah Ath-Thaqafi et qu’elle était célibataire. Il l’a ensuite épousée à son fils Assim (qu’Allah soit satisfait de lui). Allah bénit leur mariage, car un de leurs petits-enfants s’est avéré être un calife juste et pieux: bien sûr, je fais allusion à Omar bin Abdul-Aziz.

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 283

Hadith ~ Sept choses

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Hâtez-vous de faire les bonnes actions avant d’en être empêchés par l’une de ces sept choses auxquelles vous devez vous attendre:

1. Une pauvreté qui vous fait oublier (de les faire).
2. Une richesse qui vous rend arrogant.
3. Une maladie ruinant votre santé.
4. Une vieillesse affaiblissant votre esprit.
5. Une mort mettant fin à vos jours.
6. L’arrivée du faux Messie et c’est le pire de ce que peut vous cacher l’avenir.
7. L’arrivée de l’Heure et « l’Heure est plus mortelle et plus amère encore ».

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 63, Page 212, Numéro 575

Ayaat 33-34 ~ Luqman

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

33. Ô hommes! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour où le père ne répondra en quoi que ce soit pour son enfant, ni l’enfant pour son père. La promesse d’Allah est vérité. Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur (Satan) ne vous induise pas en erreur sur Allah!

34. La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah; et c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur.

Sourate 31. Luqman