Hadith ~ Le seul pacte

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Bourayda (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Le seul pacte qu’il y a entre nous et eux (les Mécréants) est la pratique de la prière. Celui qui l’abandonne est bel et bien tombé dans la mécréance ». (Rapporté par Attirmidhi)

Jaber (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui): « Entre l’homme, d’une part, et l’associationnisme et la négation, de l’autre, est la renonciation à la pratique de la prière ». (Rapporté par Moslem)

Commentaire:
Cette affirmation péremptoire devrait faire trembler plus d’un soi-disant Musulman. Les Musulmans aujourd’hui se flattent d’être près d’un milliard mais c’est en réalité une masse amorphe et inconsistante qui est soumise à toutes les hégémonies et à toute exploitation.

La raison majeure en est que ceux qui pratiquent la prière d’une façon sincère et assidue ne sont qu’une très faible minorité souvent mal tolérée du reste de la population qui en fait souvent un sujet de moquerie et de distraction.

Mais pour se prétendre Musulman il ne suffit pas de s’appeler Mohammad ou Ali il faut avant tout se conformer loyalement et entièrement aux cinq obligations de base de l’Islam dont la plus importante est de loin la prière.

On peut avoir une excuse valable pour ne pas jeûner, on peut ne pas avoir les moyens de faire l’aumône ou d’entreprendre le pèlerinage à la Mecque, mais ni la maladie, ni la participation au combat, ni rien d’autre ne peuvent dispenser de la prière qu’on doit pratiquer même sur son lit de mort.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 109, Page 339, Numéro 1077
Hadith 2: Chapitre 109, Page 339, Numéro 1076

Ayaat 17-19 ~ Les fourmis (An-Naml)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

17. Et furent rassemblées pour Salomon, ses armées de djinns, d’hommes et d’oiseaux, et furent placées en rangs.

18. Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit: « Ô fourmis, entrez dans vos demeures, [de peur] que Salomon et ses armées ne vous écrasent [sous leurs pieds] sans s’en rendre compte ».

19. Il sourit, amusé par ses propos et dit: « Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m’as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne oeuvre que tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux ».[1]

Sourate 27. Les fourmis (An-Naml)

[1]: Très belle Dua (supplication) que nous devrions mémoriser et souvent répéter inchaAllah.

Commentaire ~ L’essence de l’histoire de Yusuf (PSL)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

– Ils dirent : “Est-ce que tu es… Certes, tu es Yusuf (Joseph)! ” – Il dit : “Je suis Yusuf, et voici mon frère. Certes, Allah nous a favorisés… (Coran 12.90)

Je veux que vous fassiez attention à la partie suivante du verset. Si vous deviez oublier tout ce que nous avons dit sur l’histoire de Yusuf (que la paix soit sur lui) assurez-vous de ne pas oublier ceci. Parce que c’est l’essence même de l’histoire de Yusuf. Gardez à l’esprit que cette histoire a été révélé au Messager d’Allah (BSDL) quand? À La Mecque. Quand à la Mecque? Dans l’année de la tristesse, quand Abou Taleb est décédé, Khadija (qu’Allah lui fasse miséricorde) est décédé. Le Messager d’Allah (BSDL) n’a trouvé personne pour le soutenir avec force, son oncle Abou Taleb. Personne à le soutenir financièrement, son épouse Khadija. Ce fut l’année de la tristesse. Ce n’était pas seulement la douleur sur le Messager d’Allah (BSDL) parce qu’il a perdu son oncle et il a perdu sa femme bien-aimée, mais parce que la da’wah (de l’Islam) était déjà limitée et maintenant d’autres obstacles se sont érigés dans le visage du Messager d’Allah (BSDL). Avant le Messager d’Allah avait la force de son oncle qui lui fournissait un parapluie de protection et sa femme qui le confortait à la maison. Maintenant quand le Messager d’Allah (BSDL) a perdu ces deux supports, le cœur du Messager d’Allah (BSDL) été rempli de tristesse et de chagrin. Ces moments-là que le Messager d’Allah (BSDL) subissait sont insupportables. Dans ces moments-là, le Messager d’Allah (BSDL) recevait la sourate Yusuf. Dans cette situation particulière sourate Yusuf est révélé. C’est pour cette raison que le Coran est révélé:

…Nous l’avons révélé ainsi pour raffermir ton coeur… (Coran 25.32)

Ainsi, le Coran fut révélé au Messager d’Allah (BSDL) dans les moments appropriés, pour les situations appropriées et pour servir l’objectif approprié. Donc, dans cette période particulière de l’année de la tristesse, Allah révèle au Messager d’Allah l’histoire de Yusuf. C’est l’histoire de quelqu’un qui a vécu des difficultés, des épreuves, de la misère, de la douleur et de la tristesse mais à la fin

…Certes, Allah nous a favorisés… (Coran 12.90)

Pourquoi? Allah dit dans ce segment du verset de la sourate l’essence Yusuf:

…Quiconque craint et patiente… Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants (voir V.2.112) ». (Coran 12.90)

Si vous avez de la taqwa et de la patience vous finirez par gagner, même après un certain temps. Si vous avez la patience et la piété, même après une période, à la fin vous serez victorieux. Et vous ne devriez avoir aucun doute à cet égard. Saidna Yusuf a été victorieux à la fin, dans la dounia (la vie) et dans l’Ehkira (l’au-delà). Ce n’est pas seulement dans la dounia. En dounia et dans l’Ehkira. Mais il est arrivé après un certain temps, il a fallu un certain temps, ce n’était pas rapide le même jour, il a fallu un certain temps. Par conséquent, il faut de la patience. Si vous n’avez pas la patience vous ne serez pas en mesure de survivre à la longue route. Alors Allah dit au Messager d’Allah (BSDL) qu’il ya beaucoup du mal, il ya beaucoup d’effort mais si vous avez la patience et vous avez de la taqwa en Allah l’Exalté, Allah va vous établir sur la terre. Sachez qu’il n’ya pas de victoire sans patience.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Source:
Discours Audio « Vies des Prophètes ». La série complète (en anglais) peut être téléchargée ici.

Ayaat 6-8 ~ L’interdiction (At-Tahrim)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

6. Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne.

7. Ô vous qui avez mécru! Ne vous excusez pas aujourd’hui Vous ne serez rétribués que selon ce que vous oeuvriez.

8. Ô vous qui avez cru! Repentez-vous à Allah d’un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu’Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l’ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite; ils diront : « Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent ».

Sourate 66. L’interdiction (At-Tahrim)

Commentaire ~ Le gardien

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Une nuit, tandis que le gardien de la caravane dormait, des voleurs vinrent piller les biens des commerçants. A leur réveil, ceux-ci virent que leurs richesses et leurs chameaux avaient disparu et allèrent demander des comptes au gardien. Celui-ci leur dit:

« Des voleurs sont venus, dissimulés sous des couvertures et ils ont tout pris!

– Mais pourquoi n’est-tu pas intervenu?

– J’étais seul et eux étaient nombreux et armés jusqu’aux dents!

– Mais si tu n’avais pas suffisamment de force pour les repousser, il fallait nous appeler!

– Ils m’ont montré leur épée en disant: « Tais-toi ou tu es mort! » J’ai eu si peur que je n’ai pas pu crier. Mais si vous le désirez, je peux crier maintenant! »

Il ne sert à rien de réciter des prières une fois que Satan le maudit a ruiné ton existence dans l’au-delà.

Et on leur dira : “Aujourd’hui Nous vous oublions comme vous avez oublié la rencontre de votre jour que voici. Votre refuge est le Feu; et vous n’aurez point de secoureurs. (Coran 45.34)

Attendent-ils uniquement la réalisation (de Sa menace et de Ses promesses?). Le jour où sa (véritable) réalisation viendra, ceux qui auparavant l’oubliaient diront : “Les messagers de notre Seigneur sont venus avec la vérité. Y a-t-il pour nous des intercesseurs qui puissent intercéder en notre faveur? Ou pourrons-nous être renvoyés [sur terre], afin que nous oeuvrions autrement que ce que nous faisions auparavant? ” Ils ont certes créé leur propre perte; et ce qu’ils inventaient les a délaissés. (Coran 7.53)