Commentaire ~ Faites vos propres comptes

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Omar ibn al-Khattab (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Faites vos propres comptes avant qu’on vous les fasse pour vous. Pesez vos actes avant qu’ils ne soient pesés pour vous et embellissez vous-mêmes (de bonnes actions) pour la grande exposition (Jour du Jugement). »

Le jour où chaque âme se trouvera confrontée avec ce qu’elle aura fait de bien et ce qu’elle aura fait de mal; elle souhaitera qu’il y ait entre elle et ce mal une longue distance! Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même. Allah est Compatissant envers [Ses] serviteurs. (Coran 3:30)

Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra, et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra. (Coran 99:7-8)

Ne sait-il donc pas que lorsque ce qui est dans les tombes sera bouleversé, et que sera dévoilé ce qui est dans les poitrines, ce jour-là, certes, leur Seigneur sera Parfaitement Connaisseur d’eux? (Coran 100:9-11)

Hadith ~ Celui qui aime rencontrer Dieu

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Aisha (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Celui qui aime rencontrer Dieu, Dieu aime sa rencontre. Celui qui déteste rencontrer Dieu, Dieu déteste sa rencontre ». Je dis: « O Messager de Dieu! S’agit-il de notre aversion pour la mort? Tous pourtant nous détestons la mort ». Il dit: « Il n’en est pas ainsi. Mais quand le Croyant reçoit (des Anges de la mort) la bonne nouvelle de la Miséricorde de Dieu qui l’attend, de Sa pleine satisfaction et de Son Paradis, il aime alors rencontrer Dieu et Dieu aime sa rencontre. Quant au mécréant, dès qu’on lui annonce les tourments de Dieu et Sa grande colère, il déteste rencontrer Dieu et Dieu déteste sa rencontre ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 128, Page 509, Numéro 1846

Ayaat 21-26 ~ L’agenouillée (Al-Jathya)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

21. Ceux qui commettent des mauvaises actions comptent-ils que Nous allons les traiter comme ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, dans leur vie et dans leur mort? Comme ils jugent mal!

22. Et Allah a créé les cieux et la terre en toute vérité et afin que chaque âme soit rétribuée selon ce qu’elle a acquis. Ils ne seront cependant pas lésés.

23. Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité? Et Allah l’égare sciemment[1] et scelle son ouïe et son coeur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah? Ne vous rappelez-vous donc pas?

24. Et ils dirent: « Il n’y a pour nous que la vie d’ici-bas: nous mourons et nous vivons et seul le temps nous fait périr ». Ils n’ont de cela aucune connaissance: ils ne font qu’émettre des conjectures.

25. Et quand on leur récite Nos versets bien clairs, leur seul argument est de dire: « Faites revenir nos ancêtres si vous êtes véridiques ».

26. Dis: « Allah vous donne la vie puis Il vous donne la mort. Ensuite Il vous réunira le Jour de la Résurrection, il n’y a pas de doute à ce sujet, mais la plupart des gens ne savent pas.

Sourate 45. L’agenouillée (Al-Jathya)

[1] Sciemment : autre sens : après que le message lui soit communiqué.

Commentaire ~ Bonnes et mauvaises actions

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Imam Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah (rahimahuAllah) dans son livre Ad-Da’ Wad-Dawa’ a dit que sûrement les péchés sont comme les graines des fruits qui engendrent des fruits similaires. Certains de nos prédécesseurs pieux ont dit qu’en effet la punition pour avoir commis un péché est qu’on est poussé à en commettre un autre péché et la récompense pour avoir commis une bonne action est la guidance de la suivre par encore une autre bonne action. Cette action singulière de faire une bonne action engendre une série de bonnes actions et celui la voit ses profits multipliés. De même, les mauvaises actions engendrent d’autres mauvaises actions et commence à prendre forme et permanence dans le caractère du pécheur.

Si une personne bienfaisant devait laisser une bonne action il se sentirait confiné et resserré cependant qu’il vit dans un monde de vaste grandeur, tout comme un poisson hors de l’eau. L’âme trouve le repos seulement dans les marées de la décence morale. Ainsi c’est pareil pour le pécheur qui peut trouver le confort seulement dans la connaissance et la répétition du vieux péché, il sent aussi le même sens de désire que la personne bienfaisant. Par contre, il commet le péché pas pour le plaisir qui est dérivé de ce péché, mais pour apaiser la douleur d’être séparé que ce péché lui apporte.

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 32

Hadith ~ Interrogation

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Nadla Ibn Oubeyd Al Aslami (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Les pieds d’un homme ne franchiront pas le seuil du Paradis ou de l’Enfer avant qu’on ne l’interroge sur sa vie à quoi il l’a consacrée, sur son oeuvre dans quoi il l’a faite, sur ses biens d’ou il les a acquis et ou il les a dépensés et sur son corps en quoi il l’a usé ». (Rapporté par Attirmidhi)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 49, Page 162, Numéro 405