Hadith ~ On épouse la femme pour quatre raisons

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « On épouse la femme pour quatre raisons: Pour son argent, pour sa famille, pour sa beauté, ou pour sa religion (sa chasteté). Emporte celle qui a la religion, puissent tes mains se couvrir de poussière! » (C’est un voeu qu’on dit pour plaisanter). (unanimement reconnu authentique)

Commentaire:
Dans ce Hadith sont mentionnées les diverses raisons qui nous font choisir notre épouse. Un autre Hadith nous dit que celui qui épouse sa femme pour son argent ou pour sa famille sera finalement son esclave. Celui qui l’épousera uniquement pour sa beauté verra tous ses malheurs venir de sa beauté. Mais celui qui choisit sa femme pour sa chasteté sera tranquille pour son honneur qui est la base essentielle de la vie. Mais cela ne veut nullement dire qu’une femme chaste ne peut être en même temps belle et de bonne famille.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 44, Page 147, Numéro 362

Ayaat 34-35 ~ Les coalisès (Al-Ahzab)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

34. Et gardez dans vos mémoires ce qui, dans vos foyers, est récité des versets d’Allah et de la sagesse. Allah est Doux et Parfaitement Connaisseur.

35. Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense.

Sourate 33. Les coalisès (Al-Ahzab)

Commentaire ~ Nous n’allons ni écouter ni obéir

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Quand Omar bin Khattab (que Allah lui accorde Sa satisfaction) était le calife, le califat a reçu quelques morceaux de tissu de l’un des états islamiques. Umar a distribué ces morceaux de tissus uniformément, il a donné à chacun un morceau de tissu. Un jour, quand Umar se leva pour donner une khutba (discours), il avait deux morceaux de ces tissus sur lui. Umar pris la parole et dit: « Écoutez et obéissez! » Salman Farsi (que Allah lui accorde Sa satisfaction) se leva et dit: « Nous n’allons ni écouter ni obéir. » Umar demanda, « Pourquoi? » Salman Farsi dit: « Parce que tu as donné à chacun d’entre nous, un morceau de tissu et nous voyons que tu as deux morceaux de tissu. » Umar bin Khattab n’a pas répondu, mais a signalé à son fils Abdullah bin Umar (que Allah lui accorde Sa satisfaction) de se lever et de répondre à Salman. Abdullah bin Umar se leva et dit: « Mon père est un homme très grand, très bien construit, avec de larges épaules. Un morceau de tissu ne serait pas suffisant pour lui donc je lui ai donné le mien. » Salman Farsi dit: « Maintenant, nous allons écouter et obéir. » Il s’agissait de la norme de justice que les compagnons du Messager d’Allah (bénédiction et salut d’Allah sur lui) avaient. Les dirigeants sont tenus responsables et le peuple n’acceptait aucune injustice de leurs dirigeants. Ils savaient que le Jour du Jugement, avoir suivi un dirigeant corrompue ne sera pas une excuse valide. Allah Alim.

Et quand ils se disputeront dans le Feu, les faibles diront à ceux qui s’enflaient d’orgueil: “Nous vous avions suivis : pourriez-vous nous préserver d’une partie du feu?” Et ceux qui s’enflaient d’orgueil diront : “En vérité, nous y voilà tous”. Allah a déjà rendu Son jugement entre les serviteurs. (Coran 40.47-48)

Source: N’ayant pas trouvé la source exacte de ce commentaire. Transcrit à partir d’un discours audio et de mémoire. Les mots exactes utilisés par les Compagnons peuvent ne pas être exacte. Qu’Allah pardonne les erreurs. Amin.