Ayaat 21-23 ~ Ibrahim (Abraham)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

21. Et tous comparaîtront devant Allah. Puis, les faibles diront à ceux qui s’enflaient d’orgueil: « Nous étions bien vos suiveurs. Pouvez-vous nous être de quelque utilité contre le châtiment d’Allah? » – Alors, les autres diront: « Si Allah nous avait guidés nous vous aurions certainement guidés. Il est indifférent pour nous de nous plaindre ou d’endurer; nous n’avons pas d’échappatoire ».

22. Et quand tout sera accompli, le Diable dira: « Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n’ai pas tenue. Je n’avais aucune autorité sur vous si ce n’est que je vous ai appelés, et que vous m’avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches; mais faites-en à vous-mêmes. Je ne vous suis d’aucun secours et vous ne m’êtes d’aucun secours. Je vous renie de m’avoir jadis associé [à Allah] ». Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs].

23. Et on fera entrer ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, dans les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, par permission de leur Seigneur. Et là, leur salutation sera: « Salam » (Paix).

Sourate 14. Ibrahim (Abraham)

Discours audio (anglais) sur les differents conversations au Paradis et en Enfer se trouve ici: Partie 1 et Partie 2.

Commentaire ~ Ton prisonnier

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Sentence de l’Imam Ali (que Dieu lui accorde Sa satisfaction):

Ton parler est ton prisonnier tant que tu ne l’as pas exprimé. Mais, dès que tu l’exprimes, tu deviens le sien.

Thésaurise ta langue comme tu thésaurises ton or et ton argent car il se peut qu’une seule parole te retire un bonheur et t’attire une calamité.

Hadith ~ Celui qui dissipe à un Musulman

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager d’Allah (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Celui qui dissipe à un Musulman l’une des situations affligeantes de ce bas-monde Allah lui en dissipe une de celles du jour de la résurrection. Celui qui met dans l’aisance quelqu’un dans la gêne, Allah le met dans l’aisance dans ce monde et dans l’autre. Celui qui couvre un Musulman, Allah le couvre dans ce monde et dans l’autre. Allah ne cesse d’être aux côtés de Son esclave tant que Son esclave est aux côtés de son frère. Celui qui parcourt un chemin à la recherche de quelque savoir, Allah lui facilite un chemin vers le Paradis. Toutes les fois que les gens se réunissent dans l’une des maisons d’Allah exalté pour réciter le Livre d’Allah (Le Coran) et pour l’étudier ensemble, la sérénité (divine) descend aussitôt sur eux, la miséricorde les voile, les Anges les couvrent de leurs ailes et Dieu les mentionne auprès de ceux qui sont près de Lui (les Anges, les Prophètes et les Saints). Celui qui ne s’élève pas par son propre labeur, ce ne sont pas ses origines qui vont l’élever ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 28, Page 107, Numéro 244

Ayaat 20-23 ~ Le fer (Al-Hadid)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

20. Sachez que la vie présente n’est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l’orgueil entre vous et une rivalité dans l’acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie: la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie; ensuite elle devient des débris. Et dans l’au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d’Allah. Et la vie présente n’est que jouissance trompeuse.

21. Hâtez-vous vers un pardon de votre Seigneur ainsi qu’un Paradis aussi large que le ciel et la terre, préparé pour ceux qui ont cru en Allah et en Ses Messagers. Telle est la grâce d’Allah qu’Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l’énorme grâce.

22. Nul malheur n’atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l’ayons créé; et cela est certes facile à Allah,

23. afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet de ce qui vous a échappé, ni n’exultiez pour ce qu’Il vous a donné. Et Allah n’aime point tout présomptueux plein de gloriole.

Sourate 57. Le fer (Al-Hadid)

Commentaire ~ Conseils pieux

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Sufyan ath-Thawrî sur son lit de mort recommanda à Ali b. al-Hasan as-Sullamî:

Sois toujours sincère, garde-toi du mensonge, de la félonie, de l’ostentation et de l’orgueil; ce sont des défauts qui réduisent à néant les bénéfices acquis par la pratique des bonnes oeuvres. En matière de religion, prends pour seul conseiller l’homme qui observe fidèlement la sienne et pour compagnon celui qui te détourne des vanités terrestres. L’idée de la mort toujours présente à l’esprit, implore souvent le pardon divin et, ta vie durant, songe à ton salut. Prodigue les conseils pieux à qui les sollicite. N’abuse pas de la confiance mise en toi par un croyant, car, dès lors, c’est Dieu Lui-même et Son Prophète que tu trahirais. Fuis chicaneries et disputes. Évite ce qui peut donner prise au doute pour te cantonner dans les inébranlables certitudes; il y va de ta sauvegarde. Ordonne le bien et interdis le mal, tu seras ainsi aimé de Dieu. Mets-toi d’abord en règle avec ta conscience, le Seigneur Se chargera d’établir ta notoriété aux yeux d’autrui. Accepte les excuses quand on t’en présente et n’en veuille pas à tes frères en Islam. Renoue avec quiconque aura rompu avec toi; en pardonnant les offenses, tu te hisseras au rang des compagnons des prophètes. Remets-t-en à Dieu en chaque circonstance, en public comme en privé. Crains-Le comme le mortel que tu es, appelé à être ressuscité et conduit en troupeau devant le Tout-Puissant. N’oublie pas l’alternative qui t’attend: ou le jardin sublime ou le feu ardent.

Hadith ~ Observe les commandements

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn ‘Abbas (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’étais une fois assis en croupe sur la monture du Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) quand il me dit: « Jeune homme! Je vais t’enseigner ces quelques paroles: Observe les commandements de Dieu et Dieu te préservera. Observe les commandements de Dieu et tu trouveras Dieu à tes côtés. Quand tu demandes quelque chose, demande-la à Dieu. Quand tu as besoin d’aide demande-la à Dieu. Sache que si tout le monde s’associait pour te faire du bien, ils ne pourront te faire que le bien que Dieu a déjà écrit pour toi. Que s’ils se coalisaient tous pour te faire du mal, ils ne pourraient te faire que le mal que Dieu a déjà écrit pour toi. Les calames (du destin) se sont depuis longtemps arrêtés d’écrire et l’encre des pages (du destin) est désormais bien sèche ». (Rapporté par Attirmidhi)

Dans une autre version: « Observe les commandements de Dieu et tu Le trouveras devant toi. Cherche à connaître Dieu dans ton aisance et Il te connaîtra dans ta gêne. Sache que ce qui t’a raté ne pouvait pas t’atteindre et que ce qui t’a atteint ne pouvait te rater. Sache que la victoire va de pair avec la patience, que la guérison va de pair avec la maladie et qu’avec toute situation gênante il y a une situation aisée »

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 5, Page 33, Numéro 62

Ayaat 1-8 ~ Ta-Ha

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. Ta-Ha.

2. Nous n’avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux,

3. si ce n’est qu’un Rappel pour celui qui redoute (Allah),

4. (et comme) une révélation émanant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes.

5. Le Tout Miséricordieux S’est établi « Istawa » sur le Trône[1].

6. A Lui appartient ce qui est dans les cieux, sur la terre, ce qui est entre eux et ce qui est sous le sol humide.

7. Et si tu élèves la voix, Il connaît certes les secrets, mêmes les plus cachés.

8. Allah! Point de divinité que Lui! Il possède les noms les plus beaux.

Sourate 20. Ta-Ha

[1] Istawa: « S’est établi ». Aucune interprétation exégétique n’est en mesure de donner le sens réel de cette expression car il est bien évident qu’Allah ne ressemble point à Ses créatures.