Commentaire ~ Paroles sages de Fudail et d’Ibn Mubarak

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Fudail bin ‘Iyad a dit: « Si vous ne pouvez pas jeûner ou prier, alors sachez que vous êtes ligotés  et emprisonné par vos péchés. » Allah (exalté) dit:

« Bien au contraire! Ceux qui font le mal et qui se font cerner par leurs péchés, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement. » (Quran 2.81)

Ibn Mubarak a dit: « J’ai vu que les péchés font mourir les coeurs, que les actions basses mènent à leur penchant, que la prévention des péchés est la vie pour le coeur, et qu’il vaut mieux pour votre âme pour que vous la désobéissiez. »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 149

Hadith ~ Attestez pour lui qu’il est croyant

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Said Al Khoudri (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quand vous voyez quelqu’un aller régulièrement aux mosquées, attestez pour lui qu’il est croyant ». Dieu exalté a dit en effet: « Seuls peuplent les mosquées de Dieu ceux qui ont cru à Dieu et au jour dernier ». (Chapitre 9 – verset 18).

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 109, Page 336, Numéro 1058

Ayaat 64-82 ~ La caverne (Al-Kahf)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

64. [Moïse] dit: « Voilà ce que nous cherchions ». Puis, ils retournèrent sur leurs pas, suivant leurs traces.

65. Ils trouvèrent l’un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.

66. Moïse lui dit: « Puis-je te suivre, à la condition que tu m’apprennes de ce qu’on t’a appris concernant une bonne direction? ».

67. [L’autre] dit: « Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi.

68. Comment endurerais-tu sur des choses que tu n’embrasses pas par ta connaissance? ».

69. [Moïse] lui dit: « Si Allah veut, tu me trouvera patient; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres ».

70. « Si tu me suis, dit [l’autre,] ne m’interroge sur rien tant que je ne t’en aurai pas fait mention ».

71. Alors les deux partirent. Et après qu’ils furent montés sur un bateau, l’homme y fit une brèche. [Moïse] lui dit: « Est-ce pour noyer ses occupants que tu l’as ébréché? Tu as commis, certes, une chose monstrueuse! »

72. [L’autre] répondit: « N’ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie? »

73. « Ne t’en prends pas à moi, dit [Moïse,] pour un oubli de ma part; et ne m’impose pas de grande difficulté dans mon affaire ».

74. Puis ils partirent tous deux; et quand ils eurent rencontré un enfant, [l’homme] le tua. Alors [Moïse] lui dit: « As-tu tué un être innocent, qui n’a tué personne? Tu as commis certes, une chose affreuse! »

75. [L’autre] lui dit: « Ne t’ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie? »

76. « Si, après cela, je t’interroge sur quoi que ce soit, dit [Moïse,] alors ne m’accompagne plus. Tu seras alors excusé de te séparer de moi ».

77. Ils partirent donc tous deux; et quand ils furent arrivés à un village habité, ils demandèrent à manger à ses habitants; mais ceux-ci refusèrent de leur donner l’hospitalité. Ensuite, ils y trouvèrent un mur sur le point de s’écrouler. L’homme le redressa. Alors [Moïse] lui dit: « Si tu voulais, tu aurais bien pu réclamer pour cela un salaire ».

78. « Ceci [marque] la séparation entre toi et moi, dit [l’homme,] Je vais t’apprendre l’interprétation de ce que tu n’as pu supporter avec patience.

79. Pour ce qui est du bateau, il appartenait à des pauvres gens qui travaillaient en mer. Je voulais donc le rendre défectueux, car il y avait derrière eux un roi qui saisissait de force tout bateau.

80. Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants; nous avons craint qu’il ne leur imposât la rébellion et la mécréance.

81. Nous avons donc voulu que leur Seigneur leur accordât en échange un autre plus pur et plus affectueux.

82. Et quant au mur, il appartenait à deux garçons orphelins de la ville, et il y avait dessous un trésor à eux; et leur père était un homme vertueux. Ton Seigneur a donc voulu que tous deux atteignent leur maturité et qu’ils extraient, [eux-mêmes] leur trésor, par une miséricorde de ton Seigneur. Je ne l’ai d’ailleurs pas fait de mon propre chef. Voilà l’interprétation de ce que tu n’as pas pu endurer avec patience ».

Sourate 18. La caverne (Al-Kahf)

Commentaire ~ Il est parti avec rien

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Hasan, le fils d’Abul-Hasan, s’est présenté chez Abdullah bin Ahtam, lui rendant visite pendant sa maladie. Il a vu comment Ibn Ahtam montrait du doigt une boîte dans la maison. Ibn Ahtam s’est dirigé vers la boîte et a demandé à Hasan, « O Abu Sa’eed, que diras-tu d’environ cent mille (pièces d’argent) dans cette boîte, dont je n’ai jamais payé le Zakat, ni lié les liens familiales. » Hasan répond, « Que ta mère te perds. Pour qui est-ce que tu as accumule cette richesse? » Ibn Ahtam explique, « Je l’ai recueilli pour les périodes difficiles, ou pour la dureté d’un dirigeant cruelle, ou bien pour une augmentation en épouses et enfants.

Peu de temps après cette réunion, Ibn Ahtam est mort et pendant qu’on l’enterrait, Hasan a dit aux gens présents, « Regardez cette personne pitoyable. Satan lui est venu, lui faisant craindre la pauvreté et l’a gardé de dépenser de ce qu’Allah (exaltant) lui a donnée. Et maintenant il est parti de ce monde, les mains vides et malheureux. » Hasan s’est alors tourné vers les héritiers et dit, « Ne laissez pas cette richesse vous tromper comme elle a trompé votre compagnon que voici. Cette richesse vous est arrivée d’une manière Halal, ainsi ne la laissez pas être la cause de votre destruction. En effet, la plus grande déception le Jour Du Jugement sera de voir votre richesse, que vous avez travaillé fort pour accumuler (de sources de Halal et Haram), dans les balances de vos héritiers – si elles font du bien avec l’argent (charité, etc.), la bonne action est avec eux et le péché de cette richesse est sur vous. »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 33

Hadith ~ Qu’il fasse aux autres

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon ‘Abdullah Ibn ‘Amr Ibn Al’As (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Celui qui aimerait être écarté du Feu et introduit au Paradis, que l’heure de sa mort vienne cependant qu’il croit en Dieu et au jour ultime et qu’il fasse aux autres ce qu’il aimerait bien qu’on lui fasse à lui-même ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 127, Page 443, Numéro 1564

Ayaat 46-49 ~ La caverne (Al-Kahf)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

46. Les biens et les enfants sont l’ornement de la vie de ce monde. Cependant, les bonnes oeuvres qui persistent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et [suscitent] une belle espérance.

47. Le jour où Nous ferons marcher les montagnes et où tu verras la terre nivelée (comme une plaine) et Nous les rassemblerons sans en omettre un seul.

48. Et ils seront présentés en rangs devant ton Seigneur. « Vous voilà venus à Nous comme Nous vous avons créés la première fois. Pourtant vous prétendiez que Nous ne remplirions pas Nos promesses ».

49. Et on déposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu’il y a dedans, dire: « Malheur à nous, qu’a donc ce livre à n’omettre de mentionner ni pêché véniel ni pêché capital? » Et ils trouveront devant eux tout ce qu’ils ont oeuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne.

Sourate 18. La caverne (Al-Kahf)

Commentaire ~ La Justice complète et Miséricorde d’Allah

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

C’était raconté qu’une femme est allée chez le Prophète Dawud (David) (bénédiction et salut de Dieu sur lui) et a dit, « Ô Prophète d’Allah, est-ce que ton Seigneur est un oppresseur ou est-Il Juste? » Le Prophète a répondu, « Malheur sur toi ô femme, Il est le Tout Juste, Qui n’opprime jamais. C’est quoi ton histoire? »

Elle a expliqué qu’elle était une veuve avec trois filles et qu’elle subventionnait à leurs besoins avec ce qu’elle pouvait tisser de ses mains. Elle a continué, « Hier, j’ai attaché ce que j’avais tourné dans un tissu rouge pour la vendre dans le marché afin de subvenir à mes enfants. Pendant que je marchais, un oiseau est venu saisir le tissu de moi et s’est envolé au loin, me laissant avec rien à vendre pour les provisions de mes enfants.

Pendant que la femme parlait à Dawud, quelqu’un est venu frapper sur sa porte. Il a donné la permission pour qu’ils entrent et a appris qu’ils étaient dix hommes d’affaires apportant chacun cent dinars (mille dinars en totale). Ils ont dit, « Prophète d’Allah, donnez cette richesse à celle qui la mérite. » Dawud leur a demandé ce qui les lui avait apportées avec leur richesse.

Ils ont expliqué, « Ô Prophète d’Allah, nous étions sur un bateau, le vent était très violent, et nous étions sur le point de se noyer quand un oiseau est venu laisser tomber un tissu rouge sur nous. Dans ce tissu il y avait du fil que nous avons pu réparer le trou dans le bateau jusqu’à ce que les vents se soient abaissés; nous nous sommes voués que chacun de nous donnerait cent dinars en charité. Ainsi donnez cette quantité a qui te plaise. » Dawud s’est tourné vers la femme et dit, « Ton Seigneur fait des affaires pour toi sur la terre et la mer, pourtant tu demandes s’Il opprime! » Il donna les 1000 dinars et dit: « Dépensez ceci sur vos enfants. »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 68

Hadith ~ Fuir son frère

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Ne rompez pas les liens d’amitié qui vous unissent, ne vous tournez pas le dos, ne vous haïssez pas, ne vous enviez pas les uns les autres et soyez frères, ô esclaves de Dieu! Il n’est pas permis à un Musulman de fuir son frère plus de trois jours consécutifs ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 127, Page 450, Numéro 1589

Ayaat 22-31 ~ Les abeilles (An-Nahl)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ecoutez Récitation

22. Votre Dieu est un Dieu unique. Ceux qui ne croient pas en l’au-delà leurs coeurs nient (l’unicité d’Allah) et ils sont remplis d’orgueil.

23. Nul doute qu’Allah sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils divulguent. Et assurèment Il n’aime pas les orgueilleux.

24. Et lorsqu’on leur dit: « Qu’est-ce que votre Seigneur a fait descendre? » Ils disent: « Des légendes anciennes! »

25. Qu’ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tous les fardeaux de leurs propres oeuvres ainsi qu’une partie des fardeaux de ceux qu’ils égarent, sans le savoir; combien est mauvais [le fardeau] qu’ils portent!

26. Ceux qui ont vécu avant eux, certes, ont comploté, mais Allah attaqua les bases mêmes de leur batisse. Le toit s’écroula au-dessus d’eux et le chatiment les surprit d’où ils ne l’avaient pas pressenti.

27. Puis, le Jour de la Résurrection, Il les couvrira d’ignominie, et [leur] dira: « Où sont Mes associés pour lesquels vous combattiez? » – Ceux qui ont le savoir diront: « L’ignominie et le malheur tombent aujourd’hui sur les mécréants ».

28. Ceux à qui les Anges ôtent la vie, alors qu’ils sont injustes[1] envers eux-mêmes, se soumettront humiliés, (et diront): « Nous ne faisions pas de mal! » – « Mais, en fait, Allah sait bien ce que vous faisiez ».

29. Entrez donc par les portes de l’Enfer pour y demeurer éternellement. Combien est mauvaise la demeure des orgueilleux!

30. Et on dira à ceux qui étaient pieux: « Qu’a fait descendre votre Seigneur? » Ils diront: « Un bien ». Ceux qui font les bonnes oeuvres auront un bien ici-bas; mais la demeure de l’au-delà est certes meilleure. Combien agréable sera la demeure des pieux!

31. Les jardins du séjour (éternel), où ils entreront et sous lesquels coulent les ruisseaux. Ils auront là ce qu’ils voudront; c’est ainsi qu’Allah récompense les pieux.

32. Ceux dont les Anges reprennent l’âme – alors qu’ils sont bons – [les Anges leur] disent: « Paix sur vous! Entrez au Paradis, pour ce que vous faisiez ».

Sourate 16. Les abeilles (An-Nahl)

[1] Sont injustes: parce qu’ils sont des impies.

Commentaire ~ Bons conseils

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Shu’bah et Qatadah racontent cette conversation avec Yunus bin Jubair, quand lui et ses compagnons ont visité Jundub. Il lui dit: « Donnez-nous quelques conseils. » Il répondit: « Je vous conseille de craindre Allah. Je vous conseille d’adhérer au Coran – car c’est la lumière dans les plus sombres de nuits et c’est une guide durant la journée. Appliquez-le… et si une tribulation, comme la pauvreté, vient à vous, donnez la priorité à votre religion sur les richesses. Si cette tribulation s’aggrave, continuez de mettre votre religion avant votre richesse et votre âme, car en effet le seul qui est détruit est celui dont la religion est détruite; celui qui est pauvre est celui qui a perdu sa religion. Sachez qu’il n’y a pas de pauvreté après le Paradis et il n’y a pas de richesse après l’Enfer. »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 42

Hadith ~ Celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier, qu’il reçoive généreusement son hôte. Celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier, qu’il soit gentille avec tous ses parents. Celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier, qu’il dise une bonne chose ou qu’il se taise. » (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 39, Page 132, Numéro 313

Ayaat 71-72 ~ Le repentir (At-Tawbah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

71. Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salat, acquittent la Zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage.

72. Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour qu’ils y demeurent éternellement, et des demeures excellentes, aux jardins d’Eden [du séjour permanent]. Et la satisfaction d’Allah est plus grande encore, et c’est là l’énorme succès[1].

Sourate 9. Le repentir (At-Tawbah)

[1]: Verset important montrant que les délices du Paradis ne sont que peu de chose en comparaison à la satisfaction divine.

Commentaire ~ La manière du Musulman dans sa vie

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

La vie d’un Musulman doit se tenir sur sept bases: adhérence au livre d’Allah, suivre la manière (Sunna) du Messager d’Allah (bénédiction et salut de Dieu sur lui), mangeant ce qui est légal, s’abstenant de nuire à autrui, éviter les péchés, repentir fréquemment, et accomplir les droits des autres. Dans le passé et présent, les grands juristes islamiques de cette nation ont confirmé que la vie du musulman doit être basée sur ces bases mentionnées. Ô frère Musulman, vous devez rester ferme sur ces sept bases – par la volonté d’Allah – jusqu’au jour où vous mourez.

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 147

Ayaat 30-33 ~ Les versets détaillés (Fussilat)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

30. Ceux qui disent: « Notre Seigneur est Allah », et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux[1]. « N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis.

31. Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l’au-delà; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez,

32. un lieu d’accueil de la part d’un Très Grand Pardonneur, d’un Très Miséricordieux ».

33. Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne oeuvre et dit: « Je suis du nombre des Musulmans ? « 

Sourate 41. Les versets détaillés (Fussilat)

[1] Les Anges descendent sur eux: au moment de la mort.

Commentaire ~ Commence avec toi-même

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Un homme est allé à Ibn Abbas (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) et dit: « O Ibn Abbas, je veux encourager les gens a faire le bien et les interdire a faire du mal. » Ibn Abbas lui répond, « Et as-tu atteint ce niveau? » Il dit: « J’espère que c’est le cas. » Il dit: « Si tu ne crains pas d’être exposé par trois Versets du Livre de Allah alors vas y. » L’homme a demandé: « Et quelles sont-elles? » Ibn Abbas mentionne ce verset:

« Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire… » (Coran 2:44)

Et alors il demande: « As-tu appliqué les implications de ce verset? » Il lui réponds: « Non. » Ibn Abbas alors mentionne le deuxième verset:

« Ô vous qui avez cru! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas? C’est une grande abomination auprès d’Allah que de dire ce que vous ne faites pas. » (Coran 61:2-3)

Ensuite Ibn Abbas lui demande: « As-tu appliqué les implications de ce verset? Il dit: « Non. » Il mentionne alors le troisième verset concernant Shuaib (la paix soit sur lui):

« …Je ne veux nullement faire ce que je vous interdis… » (Coran 11:88)

Ensuite Ibn Abbas lui demande: « As-tu appliqué les implications de ce verset? Il dit: « Non. » Ibn Abbas lui réponds: « Commence alors avec toi-même. »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 205

Hadith ~ Trois choses accompagnent le mort jusqu’à sa tombe

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Anas (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Trois choses accompagnent le mort jusqu’à sa tombe: sa famille, sa fortune et son oeuvre. Deux d’entr’elles retournent et une seule reste: sa famille et sa fortune retournent et son oeuvre reste avec lui ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 54, Page 181, Numéro 459

Ayaat 185-186 ~ La famille d’Imran (Al-Imran)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

185. Toute âme goûtera la mort. Mais c’est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n’est qu’un objet de jouissance trompeuse.

186. Certes vous serez éprouvés dans vos biens et vos personnes; et certes vous entendrez de la part de ceux à qui le Livre a été donné avant vous, et de la part des Associateurs, beaucoup de propos désagréables. Mais si vous êtes endurants et pieux… voilà bien la meilleure résolution à prendre.

Sourate 3. La famille d’Imran (Al-Imran)

Commentaire ~ Programme pratique de Duas

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Il importe d’apprendre à faire de bonnes invocations et d’utiliser les invocations pour cheminer dans sa vie et se rapprocher d’Allah.

Le concept de tawakkoul est central à cette démarche. Il s’agit ici de mettre son entière confiance en Allah.

Dis: « Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu’Allah a prescrit pour nous. Il est notre Protecteur. C’est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance ». (Coran 9.51)

On doit avoir la conviction profonde que nos invocations (licites) seront entendues et exaucées (maintenant, plus tard, ou dans l’au-delà (Akhyra)).

Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. (Coran 2.186)

Et votre Seigneur dit: « Appelez-Moi, Je vous répondrai… (Coran 40.60)

Ne soyez pas, gêné, modeste ou honteux de demander à Allah, Il pardonne à celui qui revient vers Lui repentant et pour Allah RIEN n’est impossible, Il est le Tout-Puissant. Donc OSEZ demander! Pour cette vie ET pour l’au-delà.

Et il est des gens qui disent: « Seigneur! Accorde nous belle ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu! ». (Coran 2.201)

Avec votre cœur, pas juste votre tête, déterminez ce que vous considérez être des marques de succès dans cette vie et pour l’au-delà (Akhyra). Faites une liste exhaustive, demandez tout ce que vous souhaitez obtenir, Allah est Le Plus Grand et le Plus Généreux, vous donnez ce que vous demandez ne Lui enlèvera rien.

Selon un hadith qudsi, Allah l’Exalté et le Glorifié dit: …O Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d’entre vous, hommes et djinns, se rassemblaient en un endroit et Me demandaient, et que Je satisfasse la demande de chacun, cela ne diminuerait pas ce que Je possède, pas plus que ne diminue la mer quand on y trempe une aiguille… (rapporté par Mouslim)

Pour bâtir votre liste, vous pouvez utiliser les catégories suivantes comme inspiration:

  • Pratique de la Religion (Dîn), Foi (Imane), Sort dans l’au-delà (Akhyra)
  • Santé physique, Santé émotionnelle
  • Famille, Conjoint, Enfants
  • Finances, Richesse
  • Profession, Carrière
  • Vie sociale, Amis, Voyages
  • Études (Islamique et/ou laïque)
  • Communauté et l’Ummah
  • Accomplissements, Réussites
  • Héritage (Sadaka Jariya) que je laisse derrière moi après ma mort

Notez qu’en tant que musulman des gestes posés dans cette vie peuvent contribuer à améliorer votre sort dans l’après-vie (Sadaka Jariya). Quand vous aurez fait votre longue liste, essayez de voir ce qui se recoupe entre les catégories, faites des regroupements et une réduction vers cinq invocations que vous serez prêts à faire assidûment et avec force et conviction au moins pendant six mois. Pour votre sélection, basez-vous sur les critères qui suivent.

Il importe de se rappeler que le programme proposé est une façon de concrétiser la mise en œuvre de la réalisation de vos invocations. Pour cela, vos invocations devraient:

  • Vous donner des papillons dans le ventre, vous devez être excité et motivé par ces invocations, y penser souvent, de jour comme de nuit.
  • Être assez motivantes pour que vous soyez prêt à travailler vers votre but (par exemple, tous les jours pendant les trois prochaines années).
  • Être légèrement irréalistes (selon les critères de votre vie actuelle). Par exemple, apprendre la dernière partie du Coran, pas (tout de suite) le Coran en entier.
  • Être dans le juste milieu, ne pas être motivé par une peur d’obtenir moins que demandé.
  • Être concrètes et mesurables (que les critères d’évaluation de l’atteinte du but soient clairs)
  • Avoir une bonne fenêtre de temps, environ 3 à 10 ans, Allah Sait Mieux.
  • Concerner 50-50 le bas-monde et l’au-delà.
  • Faire en sorte que l’argent soit un véhicule et non une fin en soi. Par exemple, demander à Allah d’avoir l’argent nécessaire pour construire une mosquée.

Débarrassez-vous donc des vieilles invocations que vous faites machinalement et de façon distraites. Soyez clairs, précis, positifs et invoquez avec conviction.

De bonnes habitudes à prendre pour que les invocations soient exaucées sont:

  • D’être reconnaissant, dire souvent al-hamdoulillah, ne pas se plaindre et rester positif. Allah dit:
  • « …Si vous êtes reconnaissants, très certainement J’augmenterai [Mes bienfaits] pour vous… » (Coran 14.7)

  • Demander à Allah (Seul) avec taqwa et qu’Allah nous répondra.
  • De garder la croyance (Imane) et l’espoir (Ihtisab) que l’invocation sera exaucée.
  • Répéter souvent les invocations.
  • Éviter les péchés.
  • Faire de bonnes invocations aussi pour les autres.
  • Invoquer durant les moments propices.

De façon pratique:

  1. Mentionner Allah par Ses attributs, faire le lien entre votre invocation et l’attribut qui y correspondrait (bonne raison pour réviser les 99 noms d’Allah).
  2. Prier sur le Prophète (BSDL); Allâhoumma salli ‘ala Mouhammad.
  3. Faire les invocations pour sa religion, pour ce bas-monde (Dounia), et l’au-delà (Akhyra).
  4. Faire des invocations pour les autres.
  5. Dire Amîne.
  6. Prier sur le Prophète (BSDL).

Moments propices pour invoquer Allah:

  • Durant la prosternation (soujoud).
  • À la fin de la Salat, avant ou après les salutations.
  • Après le adhan jusqu’au Iqamah
  • Après les ablutions.
  • Pendant le jeûne.
  • Au moment de la rupture du jeûne.
  • Au milieu de la nuit.
  • Si on se réveille durant la nuit.
  • Au dernier tiers de la nuit.
  • Le vendredi après-midi.
  • En voyage.
  • En buvant de l’eau de Zamzam.

Hadith ~ L’orphelin

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Sahl Ibn Sa’d (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Moi et celui qui entretient l’orphelin sommes au Paradis comme ces deux doigts (et il groupa son index et son majeur puis les sépara) ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui entretient l’orphelin (qu’il soit ou non de sa famille), nous sommes, moi et lui, dans le Paradis comme ces deux doigts ». Le narrateur (Malek Ibn Anas) montra ses deux doigts, l’index et le majeur. (Rapporté par Moslem)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Celui qui entretient par son travail la veuve et l’orphelin est comme le combattant au service de Dieu ». Je crois même qu’il a ajouté: « … Comme celui qui passe toute sa nuit à prier et comme celui qui jeûne toute l’année sans rupture ». (unanimement reconnu authentique)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 32, Page 116, Numéro 261
Hadith 2: Chapitre 32, Page 116, Numéro 262
Hadith 3: Chapitre 32, Page 117, Numéro 264

Ayaat 70-75 ~ Az-Zumar (Les Groupes)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

70. et chaque âme sera pleinement rétribuée pour ce qu’elle aura oeuvré. Il [Allah] connaît mieux ce qu’ils font.

71. Et ceux qui avaient mécru seront conduits par groupes à l’Enfer. Puis quand ils y parviendront, ses portes s’ouvriront et ses gardiens leur diront : “Des messagers [choisis] parmi vous ne vous sont-ils pas venus. vous récitant les versets de votre Seigneur et vous avertissant de la rencontre de votre jour que voici ? ” Ils diront : si, mais le décret du châtiment s’est avéré juste contre les mécréants.

72. “Entrez, [leur] dira-t-on, par les portes de l’Enfer, pour y demeurer éternellement”. Qu’il est mauvais le lieu de séjour des orgueilleux !

73. Et ceux qui avaient craint leur Seigneur seront conduits par groupes au Paradis. Puis, quand ils y parviendront et que ses portes s’ouvriront, ses gardiens leur diront : “Salut à vous ! Vous avez été bons : entrez donc , pour y demeurer éternellement”.

74. Et ils diront : “Louange à Allah qui nous a tenu Sa promesse et nous a fait hérité la terre ! Nous allons nous installer dans le Paradis là où nous voulons”. Que la récompense de ceux qui font le bien est excellente !

75. Et tu verras les Anges faisant cercle autour du Trône, célébrant les louanges de leur Seigneur et Le glorifiant. Et il sera jugé entre eux en toute équité, et l’on dira : “Louange à Allah, Seigneur de l’univers”.

Sourate 39. Az-Zumar (Les Groupes)

Commentaire ~ Faites vos propres comptes

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Omar ibn al-Khattab (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Faites vos propres comptes avant qu’on vous les fasse pour vous. Pesez vos actes avant qu’ils ne soient pesés pour vous et embellissez vous-mêmes (de bonnes actions) pour la grande exposition (Jour du Jugement). »

Le jour où chaque âme se trouvera confrontée avec ce qu’elle aura fait de bien et ce qu’elle aura fait de mal; elle souhaitera qu’il y ait entre elle et ce mal une longue distance! Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même. Allah est Compatissant envers [Ses] serviteurs. (Coran 3:30)

Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra, et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra. (Coran 99:7-8)

Ne sait-il donc pas que lorsque ce qui est dans les tombes sera bouleversé, et que sera dévoilé ce qui est dans les poitrines, ce jour-là, certes, leur Seigneur sera Parfaitement Connaisseur d’eux? (Coran 100:9-11)

Hadith ~ Celui qui aime rencontrer Dieu

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Aisha (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Celui qui aime rencontrer Dieu, Dieu aime sa rencontre. Celui qui déteste rencontrer Dieu, Dieu déteste sa rencontre ». Je dis: « O Messager de Dieu! S’agit-il de notre aversion pour la mort? Tous pourtant nous détestons la mort ». Il dit: « Il n’en est pas ainsi. Mais quand le Croyant reçoit (des Anges de la mort) la bonne nouvelle de la Miséricorde de Dieu qui l’attend, de Sa pleine satisfaction et de Son Paradis, il aime alors rencontrer Dieu et Dieu aime sa rencontre. Quant au mécréant, dès qu’on lui annonce les tourments de Dieu et Sa grande colère, il déteste rencontrer Dieu et Dieu déteste sa rencontre ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 128, Page 509, Numéro 1846

Ayaat 21-26 ~ L’agenouillée (Al-Jathya)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

21. Ceux qui commettent des mauvaises actions comptent-ils que Nous allons les traiter comme ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, dans leur vie et dans leur mort? Comme ils jugent mal!

22. Et Allah a créé les cieux et la terre en toute vérité et afin que chaque âme soit rétribuée selon ce qu’elle a acquis. Ils ne seront cependant pas lésés.

23. Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité? Et Allah l’égare sciemment[1] et scelle son ouïe et son coeur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah? Ne vous rappelez-vous donc pas?

24. Et ils dirent: « Il n’y a pour nous que la vie d’ici-bas: nous mourons et nous vivons et seul le temps nous fait périr ». Ils n’ont de cela aucune connaissance: ils ne font qu’émettre des conjectures.

25. Et quand on leur récite Nos versets bien clairs, leur seul argument est de dire: « Faites revenir nos ancêtres si vous êtes véridiques ».

26. Dis: « Allah vous donne la vie puis Il vous donne la mort. Ensuite Il vous réunira le Jour de la Résurrection, il n’y a pas de doute à ce sujet, mais la plupart des gens ne savent pas.

Sourate 45. L’agenouillée (Al-Jathya)

[1] Sciemment : autre sens : après que le message lui soit communiqué.

Commentaire ~ Bonnes et mauvaises actions

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Imam Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah (rahimahuAllah) dans son livre Ad-Da’ Wad-Dawa’ a dit que sûrement les péchés sont comme les graines des fruits qui engendrent des fruits similaires. Certains de nos prédécesseurs pieux ont dit qu’en effet la punition pour avoir commis un péché est qu’on est poussé à en commettre un autre péché et la récompense pour avoir commis une bonne action est la guidance de la suivre par encore une autre bonne action. Cette action singulière de faire une bonne action engendre une série de bonnes actions et celui la voit ses profits multipliés. De même, les mauvaises actions engendrent d’autres mauvaises actions et commence à prendre forme et permanence dans le caractère du pécheur.

Si une personne bienfaisant devait laisser une bonne action il se sentirait confiné et resserré cependant qu’il vit dans un monde de vaste grandeur, tout comme un poisson hors de l’eau. L’âme trouve le repos seulement dans les marées de la décence morale. Ainsi c’est pareil pour le pécheur qui peut trouver le confort seulement dans la connaissance et la répétition du vieux péché, il sent aussi le même sens de désire que la personne bienfaisant. Par contre, il commet le péché pas pour le plaisir qui est dérivé de ce péché, mais pour apaiser la douleur d’être séparé que ce péché lui apporte.

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 32

Hadith ~ Interrogation

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Nadla Ibn Oubeyd Al Aslami (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Les pieds d’un homme ne franchiront pas le seuil du Paradis ou de l’Enfer avant qu’on ne l’interroge sur sa vie à quoi il l’a consacrée, sur son oeuvre dans quoi il l’a faite, sur ses biens d’ou il les a acquis et ou il les a dépensés et sur son corps en quoi il l’a usé ». (Rapporté par Attirmidhi)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 49, Page 162, Numéro 405

Ayaat 130-132 ~ Ta-Ha

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

130. Supporte patiemment ce qu’ils disent et célèbre Sa louange, avant le lever du soleil, avant son coucher et pendant la nuit; et exalte Sa Gloire aux extrémités du jour. Peut-être auras-tu satisfaction:

131. Et ne tends point tes yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d’entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. Ce qu’Allah fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable.

132. Et commande à ta famille la Salat, et fais-la avec persévérance. Nous ne te demandons point de nourriture: c’est à Nous de te nourrir. La bonne fin est réservée à la piété.

Sourate 20. Ta-Ha

Commentaire ~ Patience

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ali bin Abi Talib (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) est allé à Ash’ath pour le consoler sur la mort d’un de ses fils. Il a dit: « Si tu es triste, alors tu es méritant de la pitié, mais si tu es patient, alors Allah te donne quelque chose à la place de ce qui a été perdu ou détruit. Et saches que si tu es patient, tout ce qui t’était destiné et t’était pré-ordonné pour toi se produira et tu seras récompensé. Si tu te plaignes et est désespéré, alors quand même tout ce qui t’était destiné se produira, sauf que tu seras blâmé de ton impatience envers la Volonté de Allah. »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 59

Les appartements (Al-Hujurat) ~ 10-13

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

10. Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde.

11. Ô vous qui avez cru! Qu’un groupe ne se raille pas d’un autre groupe: ceux-ci sont peut-être meilleurs qu’eux. Et que des femmes ne se raillent pas d’autres femmes: celles-ci sont peut-être meilleures qu’elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que « perversion » lorsqu’on a déjà la foi[1]. Et quiconque ne se repent pas… Ceux-là sont les injustes.

12. Ô vous qui avez cru! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.

13. Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand- Connaisseur.

Sourate 49. Les appartements (Al-Hujurat)

[1] Il n’est pas permis d’être taxé de pervers quand on a la foi.

Commentaire ~ Éviter l’état de fierté

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Hassan Basri (rahimahuAllah) a conseillé certains de ses étudiants les avertissant au sujet d’éviter l’état de fierté. Il a dit:

1) Ne vous trompez pas en devenant trop fier parce que vous êtes dans un bon environnement ou environnement juste, parce qu’il n’y a aucun endroit qui est meilleur que le Paradis et notre père, Adam (la paix soit sur lui), a éprouvé là ce qui est connu à tous.

2) Ne devenez pas fier simplement parce que vous adorez Allah souvent, considère ce qui est arrivé à Iblis (Satan) après qu’il a passé une grande période de temps dans l’adoration.

3) Ne vous pensez pas grand parce que vous avez rencontré des personnes juste (et bienfaisant), parce qu’il n’y a aucun homme plus juste que le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui), pourtant les infidèles et les hypocrites n’ont pas bénéficié de l’avoir connu.

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 182

Hadith ~ Chaque Musulman est redevable d’une aumône

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Musa (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Chaque Musulman est redevable d’une aumône ». On dit: « Et s’il n’en a pas les moyens? » Il dit: « Il travaille de ses deux mains. Il se fait ainsi du bien à lui-même et peut faire l’aumône ». On dit: « Et s’il en est incapable? » Il dit: « Il aide autrui à atteindre ce qui lui tient à coeur ». On dit: « Et s’il en est incapable? » Il dit: « Il prescrit le bien ». On dit: « Et s’il ne le fait pas? ». Il dit : « Il s’abstient de faire le mal et c’est déjà pour lui une aumône ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 13, Page 61, Numéro 141