Hadith ~ Hâtez-vous de faire des bonnes oeuvres

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Hâtez-vous de faire des bonnes oeuvres car il va y avoir des périodes de troubles et de tentations telles des parties d’une nuit sombre. L’homme s’y trouve croyant le matin et mécréant le soir, ou croyant le soir et mécréant le matin. Il vend sa religion pour biens éphémères de ce bas-monde ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 10, Page 36, Numéro 87

Hadith ~ Hanzala est devenu hypocrite

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Hanzala Al Ousaydi (DAS), l’un des secrétaires du Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Une fois Abou Bakr (DAS) me dit en me rencontrant: « Comment vas-tu Hanzala? » Je dis: « Hanzala est devenu hypocrite ». Il dit: « Oh mon Dieu! Que dis-tu la? » Je dis: « Quand nous nous trouvons auprès du Messager de Dieu (BSDL) il nous incite à penser au Paradis et à l’Enfer comme si nous le voyions de nos yeux. Mais dès que nous sortons de chez lui, voilà que nous en sommes distraits par nos femmes, nos enfants et nos affaires. Nous avons ainsi beaucoup oublié ». Abou Bakr (DAS) dit: « Par Dieu, nous ressentons nous-deux la même chose ». Puis nous partîmes, Abou Bakr et moi, jusqu’à ce que nous entrâmes chez le Messager de Dieu (BSDL). Je dis: « Ô Messager de Dieu! Hanzala est devenu hypocrite. Quand nous sommes chez toi, tu nous incites à penser au Feu et au Paradis comme si nous les voyions de nos propres yeux et dès que nous sortons de chez toi, voilà que nous en sommes distraits par nos femmes, nos enfants et nos affaires. Nous avons ainsi beaucoup oublié! » Le Messager de Dieu (BSDL) dit: « Par Celui qui détient mon âme dans Sa main, si vous saviez persister dans l’état ou vous êtes chez moi et dans la pensée continue (à Dieu), les Anges vous serreraient la main dans vos lits et quand vous marchez dans la rue. Mais, ô Hanzala, une heure pour l’au-delà et une heure pour les choses de ce monde » (et il répéta trois fois). (Rapporté par Moslem)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 14, Page 65, Numéro 151

Hadith ~ Tu as dit vrai

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Le calife ‘Omar (DAS) a dit: « Alors que nous étions un jour assis auprès du Messager de Dieu (BSDL), voilà que se présenta à nous un homme dont les vêtements étaient très blancs et les cheveux très noirs. Il ne portait aucune marque de voyage et nul parmi nous ne le connaissait. Il s’avança pour venir s’asseoir en face du Prophète (BSDL), plaçant ses genoux contre les siens et posant les paumes de ses mains sur ses cuisses. Il dit au Prophète: « Informe-moi, ô Mohammad, sur l’Islam! ». Le Messager de Dieu (BSDL) dit: « L’Islam consiste à attester qu’il n’y a pas de divinité autre que Dieu et que Mohammad est le Messager de Dieu. Il consiste aussi à observer correctement la prière, à s’acquitter de l’aumône légale (Zakat), à faire le jeûne de Ramadan et à effectuer le pèlerinage de la Mecque si on en a les moyens ». L’autre dit: « Tu as dit vrai ». Nous fûmes étonnés de voir cet homme s’informer auprès de lui et en même temps l’approuver. Puis il dit: « Informe-moi sur la foi! ». Il lui dit: « La foi consiste à croire à Dieu, en Ses Anges, Ses Livres, Ses Messagers et au jour dernier. Elle consiste aussi à croire au destin bon ou mauvais ». Il dit: « Tu as dit vrai ». Il dit encore: « Informe-moi sur la foi parfaite! ». Il dit: « C’est le fait d’adorer Dieu comme si tu Le voyais, car si toi tu ne Le vois pas, Lui te voit ». Il dit: « Informe-moi sur l’Heure (du Jugement dernier)! ». Il dit: « Celui qui est interrogé n’en sait pas plus sur elle que celui qui l’interroge ». Il dit: « Informe-moi sur ses signes précurseurs! ». Il dit: « Quand la femme donnera naissance à sa propre maîtresse. Quand tu verras les va-nu-pieds, les déguenillés et les gueux, gardiens de bêtes, se montrer chaque jour plus arrogants dans leurs constructions, voilà les signes de l’Heure ». Puis l’homme partit. Je restai un certain temps (trois jours) à ne rien demander sur cette affaire, puis le Messager de Dieu me dit: « ‘Omar! Sais-tu qui est celui qui est venu m’interroger? » Je dis: « Dieu et Son Messager le savent mieux que moi ». Il dit: « C’est l’Ange Gabriel venu vous apprendre votre religion ». (Rapporté par Moslem)

Remarques du Dr Salaheddine Keshrid:

Ce long Hadith, si riche en enseignements, appelle certaines remarques:

1. Cet étranger inconnu, donc, venant de loin et après un long voyage, porte des vêtements très blancs et a les cheveux très noirs. Cela prouve sa nature exceptionnelle et son apparition miraculeuse car un homme ordinaire serait couvert de la poussière de la route.

2. Cet homme s’assied d’autorité en face du Prophète (BSDL) et lui pose familièrement les mains sur les cuisses. Ses genoux touchent de surplus ceux du Prophète (BSDL) et tout cela comme pour mieux permettre le passage d’un courant entre les deux.

3. Il vient pour l’interroger sur des choses qu’il est sensé ignorer, reconnaissant ainsi le plus de savoir du Prophète et, en même temps, exprime son approbation à ses réponses à la façon du professeur avec son élève.

4. Parmi les signes précurseurs de l’Heure il y a quelques éclaircissements à apporter: « Quand la femme donne naissance à sa propre maîtresse ». Le mot « femme » est désigné dans le texte par le mot « amah » qui veut dire exactement « esclave ».

On peut sous-entendre « esclave de Dieu » et traduire comme nous l’avons fait par « femme » ou traduire par le mot « esclave ».

Dans le premier cas cela veut dire que la piété filiale disparaîtra au point que la fille traitera sa mère comme sa propre esclave.

Dans le deuxième cas on suppose que les odalisques deviendront si nombreuses que la plupart des enfants des familles nobles ne naîtront plus de femmes libres mais d’esclaves avec ce que cela sous-entend de rabaissement moral.

Nous faisons enfin remarquer combien le dernier signe (à savoir l’arrogance des geux dans la construction) se vérifie largement de nos jours où nous voyons les parvenus rivaliser les uns avec les autres dans la construction des palais et des villas luxueuses et nous voyons des nations nouvelles-venues dans l’histoire leurs fameux gratte-ciel après n’avoir été que des gardiens de vaches (cow boys).

(Remarque: ce commentaire a été écrit avant 1986)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 5, Numéro 60, Page 32

Hadith ~ A quand l’Heure?

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « Cependant que le Prophète (BSDL) parlait aux gens dans une réunion, voilà qu’arriva un Bédouin. Il dit: « A quand l’Heure? » Le Messager de Dieu (BSDL) poursuivit son discours. Certains des assistants dirent: « Il a entendu la question du Bédouin et ne l’a pas aimée ». D’autres dirent: « Il ne l’a plutôt pas entendue ». Une fois qu’il eut fini de parler, il dit: « Où est celui qui interroge sur l’Heure? » Le Bédouin dit: « C’est moi, ô Messager de Dieu! » Il dit: « Quand le dépôt n’est plus respecté, attends-toi à la venue de l’Heure ». Il dit: « Comment le dépôt n’est-il pas respecté? » Il dit: « Quand on place l’autorité entre les mains de ceux qui n’en sont pas dignes, attends-toi à la venue de l’Heure ». (Rapporté par Al Boukhari)

Commentaire du hadith du Dr Salaheddine Keshrid:
L’autorité est un dépôt qu’on remet à quelqu’un pour qu’il le rende à son tour à ses ayants-droit. Son rôle est de faire régner la justice et de donner à chacun son dû. Cela est valable quand la nation applique strictement les prescriptions de Dieu et de Son Messager (BSDL) et quand l’Imam (chef de l’État) est un croyant sincère. Mais quand les chefs dévient de la législation et de la morale imposées par Dieu, ils doivent alors compter avec le mécontentement des personnes lésées et avec le désordre né de l’immoralité. (…)

Au lieu de donner l’autorité à des gens honnêtes et ayant une forte personnalité, ils choisissent plutôt des gens à la conscience des plus sales et qui sont ainsi d’autant plus vulnérables. Ils font régner un équilibre du mal combattu par le mal (…)

C’est alors le chaos qui prélude à l’Enfer de ce monde avant celui de l’autre.

L’échelle des valeurs est ainsi inversée. Les bandits et les criminels sont sortis des prisons surpeuplées pour faire de la place aux gens vertueux et à l’élite morale et intellectuelle du peuple. La sincérité devient rébellion, la flagornerie et l’hypocrisie deviennent loyalisme. La pureté des moeurs et l’obéissance à Dieu deviennent intégrisme et obscurantisme et la licence et la luxure deviennent tolérance et progressisme. Ô Charlatan! comme je te vois venir!

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 128, Page 507, Numéro 1835

Hadith ~ Plus bas que vous

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Regardez ceux qui sont plus bas que vous et ne regardez pas ceux qui sont plus haut. Cela est plus à même de vous éviter de sous-estimer le bienfait de Dieu à votre égard ». (unanimement reconnu authentique)

C’était la version de Moslem. Dans celle d’Al Boukhari il est dit: « Quand l’un de vous regarde celui qui a été mieux doté que lui dans la fortune et le physique, qu’il regarde plutôt celui qui est plus bas que lui ».

Commentaire: En regardant les biens de ce monde et la richesse des autres, une personne devient progressivement ingrat des bénédictions que Allah lui a accordé. Le meilleur remède pour cette «maladie» est celle qui a été prescrit par le Messager d’Allah (bénédiction et salut d’Allah sur lui) dans ce Hadith. Le remède est que l’on doit regarder les gens qui ont des biens, richesses, famille, santé, position etc… moindres que la sienne. Mais à partir d’un angle religieux, on devrait regarder ceux qui ont le plus peur d’Allah et qui observent leur Salat méticuleusement, donnent leur Zakat, pratiquent la Siam, complètent le Hajj (si ils ont les moyens), la bonté envers les parents, aident l’orphelin, nourrissent les affamés, sont honnêtes dans les affaires, sourient et les nombreuses autres bonnes actions possibles etc … de sorte que l’on devient plus aptes a l’obéissance d’Allah, nous aurons une plus grande peur de Allah et consacrons plus de temps à la prière et la dévotion. Cette dérogation est également donnée dans un autre Hadith. (Notez et observez que les médias soulignent en générale toujours exactement le contraire dans les deux cas).

*Note: Mais cela ne veut nullement dire que si l’on desire plus en termes de biens matériaux de ne pas travailler honnêtement pour l’avoir. Mais en même temps ne perdez jamais le focus envers votre Islam qui avec la Miséricorde de Allah ouvrira les portes du Paradis inchaAllah qui est le vrai Succès.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 54, Page 182, Numéro 465

Hadith ~ L’épine qui le pique

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Said et Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Il n’est pas une fatigue ou une maladie, ou un souci, ou une peine, ou un mal, ou une angoisse qui touche le Musulman, jusqu’à l’épine qui le pique, sans que Dieu ne lui efface à cause de cela une partie de ses péchés ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 3, Page 23, Numéro 37

Hadith ~ Un parfait hypocrite

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon ‘Abdullah Ibn ‘Amr Ibn Al ‘As (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quatre marques, celui qui les réunit toutes est un parfait hypocrite. Celui qui en détient une seule est marqué par l’hypocrisie jusqu’à ce qu’il s’en débarrasse: Quand on lui confie un dépôt, il le trahit. Quand il parle, il ment. Quand il signe un pacte, il ne la respecte pas. Quand il est en litige, il transgresse les règles de la justice et de la morale ». (Unanimement reconnu authentique.)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 84, Page 250, Numéro 687

Hadith ~ Le summum de la bonté

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Annawas Ibn Saman (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Le summum de la bonté c’est la courtoisie et le péché c’est tout ce qui te met dans l’embarras avec toi-même et que tu n’aimerais pas que les gens le découvrent ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 66, Page 216, Numéro 587

Hadith ~ Celui qui dissipe à un Musulman

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager d’Allah (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Celui qui dissipe à un Musulman l’une des situations affligeantes de ce bas-monde Allah lui en dissipe une de celles du jour de la résurrection. Celui qui met dans l’aisance quelqu’un dans la gêne, Allah le met dans l’aisance dans ce monde et dans l’autre. Celui qui couvre un Musulman, Allah le couvre dans ce monde et dans l’autre. Allah ne cesse d’être aux côtés de Son esclave tant que Son esclave est aux côtés de son frère. Celui qui parcourt un chemin à la recherche de quelque savoir, Allah lui facilite un chemin vers le Paradis. Toutes les fois que les gens se réunissent dans l’une des maisons d’Allah exalté pour réciter le Livre d’Allah (Le Coran) et pour l’étudier ensemble, la sérénité (divine) descend aussitôt sur eux, la miséricorde les voile, les Anges les couvrent de leurs ailes et Dieu les mentionne auprès de ceux qui sont près de Lui (les Anges, les Prophètes et les Saints). Celui qui ne s’élève pas par son propre labeur, ce ne sont pas ses origines qui vont l’élever ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 28, Page 107, Numéro 244

Hadith ~ Observe les commandements

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn ‘Abbas (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’étais une fois assis en croupe sur la monture du Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) quand il me dit: « Jeune homme! Je vais t’enseigner ces quelques paroles: Observe les commandements de Dieu et Dieu te préservera. Observe les commandements de Dieu et tu trouveras Dieu à tes côtés. Quand tu demandes quelque chose, demande-la à Dieu. Quand tu as besoin d’aide demande-la à Dieu. Sache que si tout le monde s’associait pour te faire du bien, ils ne pourront te faire que le bien que Dieu a déjà écrit pour toi. Que s’ils se coalisaient tous pour te faire du mal, ils ne pourraient te faire que le mal que Dieu a déjà écrit pour toi. Les calames (du destin) se sont depuis longtemps arrêtés d’écrire et l’encre des pages (du destin) est désormais bien sèche ». (Rapporté par Attirmidhi)

Dans une autre version: « Observe les commandements de Dieu et tu Le trouveras devant toi. Cherche à connaître Dieu dans ton aisance et Il te connaîtra dans ta gêne. Sache que ce qui t’a raté ne pouvait pas t’atteindre et que ce qui t’a atteint ne pouvait te rater. Sache que la victoire va de pair avec la patience, que la guérison va de pair avec la maladie et qu’avec toute situation gênante il y a une situation aisée »

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 5, Page 33, Numéro 62

Hadith ~ Quiconque jeune

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quiconque jeune le mois de Ramadan poussé par sa foi et dans l’espoir de la récompense divine, Dieu l’absout de tous ses péchés passés. (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 362, Numéro 1216

Hadith ~ Jeûnez dès que vous voyez la nouvelle lune (de Ramadan)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Jeûnez dès que vous voyez la nouvelle lune (de Ramadan) et rompez le jeûne dès que vous voyez la nouvelle lune (de Shawal). Si des nuages vous empêchent de la voir, complétez à trente jours le mois de Shaban (celui qui précède Ramadan). (unanimement reconnu authentique)

Commentaire: (…) Il s’agit donc bien de la constatation, c’est-à-dire de la vue matérielle du nouveau croissant. Cette vue peut se faire à l’oeil nu mais rien n’empêche de se servir des inventions d’optique les plus perfectionnées et les plus récentes pour détecter la nouvelle lune. Il est même du devoir de toute la nation islamique de construire les observatoires les plus sophistiqués et ses aieux furent de brillants pionniers dans ce domaine. (…)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 363, Numéro 1219

Hadith ~ Qui a fait faillite

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Savez-vous qui a fait faillite? » Ils dirent: « Nous considérons comme failli parmi nous celui qui a perdu son argent et ses biens ». Il dit: « Le failli de ma communauté est celui qui viendra le jour de la résurrection ayant fait la prière, observé le jeûne et payé l’impôt-Zakat. Il vient après avoir insulté celui-ci, accusé celui-là de dévergondage, mangé l’argent de tel autre, répandu le sang de celui-là, et frappé tel autre. On répartit ses bonnes actions entre ses victimes et, si elles ne suffisent pas à le racheter auprès d’elles, on prend de leurs péchés, on les jette sur lui et il est ensuite jeté en Enfer ». (Rapporté par Moslem)

Commentaire:
Le fait de remplir ses obligations religieuses (prière, aumônes, jeûne, pèlerinage) ne suffit pas à prouver qu’on est agréé de Dieu et qu’on n’ira pas en Enfer. Ce qui compte avant tout c’est l’intention réelle de nos actes de dévotion. Si elles visent vraiment Dieu, elles nous empêchent obligatoirement de commettre l’injustice et l’immoralité. Mais si on fait ces actes par pure ostentation et pour tromper les autres et avoir des faveurs, Dieu nous les rejette brutalement à la face et, étant donné l’impureté de notre âme, nous continuons en même temps à enfreindre tous les interdits vis-à-vis de Dieu et des hommes. Cela nous mène alors directement en Enfer malgré notre prière, nos aumônes, notre jeûne et notre pèlerinage.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 25, Page 99, Numéro 217

Hadith ~ Occassions ratés

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Dieu, honoré et glorifié, dit le jour de la résurrection: « O fils d’Adam! Je suis tombé malade et tu ne m’as pas rendu visite ». Il lui dit: « Seigneur! Comment serais-Tu malade pour que je Te rende visite alors que Tu es Le Seigneur et Maître de l’univers? » Il dit: « N’as-tu pas su que Mon esclave untel est tombé malade et tu ne lui as pas rendu visite? N’as-tu pas su que si tu lui avais rendu visite, tu M’aurais trouvé auprès de lui? » O fils d’Adam! Je t’ai demandé à manger et tu ne M’as pas donné à manger ». Il dit: « Seigneur! Comment pouvais-je Te donner à manger quand Tu es Le Seigneur et Maître de l’univers? » Il dit: « N’as-tu pas su que Mon esclave untel est venu te demander à manger et tu ne lui as pas donné? Ne sais-tu pas que si tu lui avais donné à manger, tu aurais trouvé cela auprès de Moi? O fils d’Adam! Je t’ai demandé à boire et tu ne me l’as pas donné ». Il dit: « Seigneur! Comment pouvais-je Te donner à boire, Toi Le Seigneur et Maître de l’univers? » Il dit: « Mon esclave untel t’a demandé à boire et tu lui as refusé. N’as-tu pas su alors que si tu lui avais donné à boire, tu aurais trouvé cela auprès de Moi? » (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 106, Page 302, Numéro 894

Hadith ~ Le succès

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Talha (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Un homme vînt trouver le Messager de Dieu (BSDL). Il appartenait à la tribu de Nejd, avait les cheveux en broussaille et criait d’une voix forte et inintelligible. Quand il fut près du Messager de Dieu (BSDL), il s’avéra qu’il venait se renseigner sur l’Islam. Le Messager de Dieu (BSDL) lui dit: « Cinq prières de jour et de nuit ». L’autre dit: « Dois-je en faire d’autres? ». Il dit: « Non, à moins que tu y sois volontaire ». « Le jeune de Ramadan. » L’autre dit: « Dois-je jeûner d’autres jours? ». Il dit: « Non, à moins que tu y sois volontaire ». « L’acquittement de l’aumône légale (Zakat) ». L’autre dit: « Dois-je payer autre chose? ». Il dit: « Non, à moins que tu y sois volontaire ». L’homme s’en alla en disant: « Par Dieu! Je n’ajouterai rien à cela et je n’en diminuerai rien ». Le Messager de Dieu (BSDL) dit: « S’il est sincère dans ce qu’il a dit, il a récolté le succès ».(unanimement reconnu authentique)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 110, Page 358, Numéro 1205

Hadith ~ Jour d’Achoura (10ème jour de Mouharram)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn Abbas (DAS) rapporte que le Messager de Dieu (BSDL) a jeûné le dixième jour de Mouharram et a ordonné de le jeûner ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Qatada (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) fut interrogé une fois sur le jeûne du dixième jour de Mouharram. Il dit: « Il fait absoudre les péchés de l’an passé ». (Rapporté par Moslem)

Selon Ibn Abbas (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Si je suis encore en vie l’an prochain, je jeûnerai sûrement le neuvième jour de Mouharram ». (Rapporté par Moslem)

*Notes:
1. Ces journées de jeûne de Achoura sont facultatifs mais encouragés et desirables (mustahabb).
2. Cet année le jeûne du 9 Mouharram tombe le Mercredi 19 septembre 2018, insha Allah.
3. Cet année le jeûne du 10 Mouharram tombe le Jeudi 20 septembre 2017, insha Allah.

Commentaire:
10ème de Muharram – Achoura. Dans un autre Hadith, il est dit que lorsque le Prophète (BSDL) a émigré de la Mecque à Médine, il vit que les Juifs jeûnaient ce jour-là. Il leur demanda pourquoi ils faisaient cela ce jour-là, et ils lui ont dit qu’ils l’ont fait pour la raison que Dieu a accordé le Prophète Moussa (Moïse) (paix soit sur lui) l’émancipation de Pharaon en ce jour, et ainsi ils ont observé le jeune en signe de leur joie. Sur ce, le Prophète (SAWS) a dit que dans ce bonheur du Prophète Moussa, les musulmans avaient un plus grand droit d’observer le jeune que les Juifs. Par conséquent, le Prophète (SAWS) a également observé le jeune ce 10 de Muharram. Puis, il a dit que si il restait en vie l’année suivante, il observerait le jeune le 9 du mois de Muharram aussi pour que les Musulmans se feraient différencier des Juifs. Il est regrettable en effet que les musulmans d’aujourd’hui ne suivent pas cette Sunnah du Prophète (SAWS) et certains observent à la place les pratiques sans fondement des assemblées de deuil.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 111, Page 368, Numéro 1249
Hadith 2: Chapitre 111, Page 368, Numéro 1250
Hadith 3: Chapitre 111, Page 368, Numéro 1251

Hadith ~ Celui qui repousse les fausses allégations

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abouddarda (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui repousse les fausses allégations qui nuisent à la bonne réputation de son frère, Dieu repousse le Feu loin de son visage, le Jour de la Résurrection ». (Rapporté par Attirmidhi)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 127, Page 430, Numéro 1526

Hadith ~ Six jours de Shawwal

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Ayub (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui a jeûné le mois de Ramadan puis l’a fait suivre de six jours de Shawwal (10ème mois lunaire), c’est comme s’il avait jeûné tout le temps ». (Rapporté par Moslem)

*Note: Ces six journées de jeûne de Shawwal sont facultatifs et peuvent être consécutifs ou non. Selon la formule que la récompense d’une bonne action est au moins dix fois la bonne action, le jeune d’un mois (Ramadan) est équivalent à une jeune de dix mois. Si l’on observe également les six jours de Shawwal, ça équivaudra à une jeune de deux mois. Ainsi, on devient admissible à la récompense d’une jeune d’une année entière. Celui qui en fait ceci une habitude chaque année est comme celui qui observe le jeune tout au long de sa vie. Il sera considéré par Allah comme celui qui observe le jeune de façon permanente. Bien que ces six jours soient de nature volontaire, ils sont très importants. On peut observer ces six jours consécutivement ou séparément durant le mois de Shawwal, mais consécutivement après le début du mois, c’est mieux (après l’Eid ou il ne faut pas jeûner). De même, si une personne a manqué une partie du jeune du Ramadan pour cause de maladie, voyages, la période du mois, etc., cette personne doit d’abord combler le déficit, puis observer le jeune volontaire des six jours de Shawwal. Allah Alim.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 368, Numéro 1252

Hadith ~ Deux trajets différents

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Jaber (que Allah lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « Le Prophète , quand il s’agissait d’un jour de fête religieuse, suivait deux trajets différents à l’aller et au retour ». (Rapporté par Al Boukhari)

Commentaire Dans tout acte de dévotion ou de bien, la discrétion est fortement recommandée afin d’éviter toute ostentation qui annule la valeur de ces actes. Cependant il est bon d’autre part d’extérioriser au maximum les manifestations de joie licite et les rites sacrés afin d’y attirer ceux qui ne les connaissaient pas et afin de montrer toute la splendeur et la puissance de l’Islam. Il y a aussi sur le bord des routes des Anges pour témoigner en faveur de ceux qui se rendent à une œuvre de bien ou à un lieu de dévotion. En empruntant deux itinéraires différents, on augmente ainsi le nombre de ces Anges.

Aussi les ‘Ulama’ disent qu’il y a beaucoup de points de sagesse subtils en prenant deux trajets différents. Selon l’Imam An-Nawawi, cela augmente les lieux d’adoration. Certains disent que les deux trajets témoigneront au Jour du Jugement. Que la personne les a traversés dans un état d’adoration. Cela peut aussi être que les nécessiteux des deux trajets pourront bénéficier de l’aumône et de la charité. Allah Alim.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 98, Page 183, Numéro 719

Importance de l’Aumône (Zakat et Sadaqa) – Encore plus durant Ramadan

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Et dépensez de ce que Nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l’un de vous et qu’il dise alors: « Seigneur! si seulement Tu m’accordais un court délai: je ferais l’aumône et serais parmi les gens de bien ». (Coran 63.10)

…Et tout ce que vous dépensez de vos biens sera à votre avantage, et vous ne dépensez que pour la recherche de la Face « Wajh » d’Allah. Et tout ce que vous dépensez de vos biens dans les bonnes oeuvres vous sera récompensé pleinement. Et vous ne serez pas lésés. (Coran 2.272)

Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens (dans les bonnes oeuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n’ont rien à craindre et ils ne seront point affligés. (Coran 2.274)

Dis: « Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons à ce qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace, et c’est Lui le Meilleur des donateurs ». (Coran 34.39)

Ibn Abbas (DAS) rapporte que le Messager de Dieu (BSDL) était l’homme le plus généreux. C’était au mois de Ramadan, quand il rencontrait Gabriel, qu’il était le plus généreux. Or Gabriel le rencontrait à chaque nuit de Ramadan où ils étudiaient ensemble le Coran. Quand Gabriel rencontrait le Messager de Dieu (BSDL), ce dernier était certainement plus généreux à dispenser le bien que le vent qui souffle sans arrêt. (unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Il ne se lève pas un seul jour sur l’humanité sans que deux Anges ne descendent du ciel. L’un d’eux dit: « Seigneur Dieu! Remplace sa dépense à celui qui a dépensé! » Et l’autre dit: « Seigneur Dieu! Frappe de perte celui qui s’est montré avare! » (unanimement reconnu authentique)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 111, Page 362, Numéro 1215
Hadith 2:Chapitre 35, Page 125, Numéro 294

Hadith ~ La nuit Al-Qadr (La Destinée)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui a veillé à prier la nuit du « Qadr » (de la valeur) par foi et par unique désir de la récompense de Dieu, Dieu lui pardonne tous ses péchés passés ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Ibn Omar (DAS), certains Compagnons du Prophète (BSDL) virent en rêve la nuit du « Qadr » (de la valeur) dans les sept dernières nuits (de Ramadan). Le Messager de Dieu (BSDL) leur dit: « Je vois que vos rêves se sont tous limités aux sept dernières nuits de Ramadan. Que celui qui cherche à la vivre l’attende dans l’une des sept dernières nuits de Ramadan ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Aisha (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Attendez la nuit du « Qadr » (de la valeur) dans les nuits impaires des dix derniers jours de Ramadan ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Aisha (DAS): « Quand arrivaient les dix derniers jours de Ramadan, le Messager de Dieu (BSDL) en veillait toutes les nuits (à prier). Il réveillait ses femmes, redoublait de zèle religieux et retroussait ses manches (serrait la ceinture de son pagne) ».

Selon Aisha (DAS):  » le Messager de Dieu(BSDL) montrait pendant le mois de Ramadan plus de zèle religieux que dans les autres mois et, pendant les dix derniers jours de Ramadan, plus que dans les autres jours ». (Rapporté par Moslem)

Selon Aisha (DAS): « O Messager de Dieu! S’il m’arrivait de savoir quelle nuit est celle « de la valuer », dis-moi ce que je devrais y dire ». Il lui dit: « Dis: ‘Seigneur Dieu! Tu es pardonneur et Tu aimes le pardon. Aussi pardonne-moi! ». (Rapporté par Attirmidhi)

Commentaire: Il ya une croyance générale qu’il est fixé au 27ème nuit du Ramadan. Mais ce n’est pas correct. Les hadiths ne confirment pas ce point de vue. Allah Alim.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 109, Page 354, Numéro 1187
Hadith 2: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1188
Hadith 3: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1190
Hadith 4: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1191
Hadith 5: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1192
Hadith 6: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1193

Hadith ~ Le jeûneur connaît deux joies

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Dieu honoré et glorifié a dit: « Tout ce que fait le fils d’Adam est pour lui-même sauf le jeune, il est pour Moi et c’est Moi qui en donne la récompense. Le jeune est un bouclier (contre le feu de l’Enfer). Quand l’un de vous jeune, qu’il s’abstienne de dire des choses obscènes et d’élever la voix. Si quelqu’un l’insulte ou le provoque au combat, qu’il se contente de dire: « Je suis en état de jeune ». Par Celui qui tient l’âme de Mohammad dans Sa Main, la mauvaise haleine du jeûneur a certainement pour Dieu une meilleure odeur que le musc. Le jeûneur connaît deux joies: Quand il rompt son jeune il se réjouit et, quand il rencontre son Seigneur, il se réjouit de son jeune ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 361, Numéro 1213

Hadith ~ Protéger son jeûne

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Quand l’un de vous est dans son jour de jeûne, qu’il s’abstienne de dire des grossièretés et d’élever la voix. Si quelqu’un l’injurie ou le provoque au combat, qu’il dise: « Je suis en état de jeûne ». (Unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Celui qui ne s’abstient pas de mentir et d’agir en pur mensonge. Dieu n’a que faire de son renoncement à son manger et à son boire ». (Rapporté par Al Boukhari)

Commentaire: Nous apprenons que le jeûne n’est pas seulement la privation de la nourriture, la boisson et des relations intimes avec son épouse, mais aussi il ne faut pas une mauvaise utilisation de la langue et les autres organes du corps. Quand on est en état de jeûne, on ne doit ni utiliser un langage injurieux, ni parler bêtement, ni mentir, ni faire la conversation obscène, ni se livrer à la médisance, ni se quereller avec quiconque. Si quelqu’un le provoque, on doit se taire et se rappeler qu’on observe le jeûne et on doit s’abstenir de telles choses. Autant que possible, on doit garder sa langue engagée dans le souvenir d’Allah et la récitation du Coran.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 223, Page 325, Numéro 1240
Hadith 2:Chapitre 223, Page 325, Numéro 1241

Hadith ~ La rupture du jeûne

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon le Compagnon du Prophète Salman Ibn Amer (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Quand l’un de vous rompt son jeûne qu’il le fasse en mangeant des dattes. S’il n’en trouve pas, qu’il boive de l’eau car c’est un moyen de purification ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) rompait son jeune en mangeant quelques dattes mûres avant de faire la prière. S’il n’en trouvait pas, il se contentait de quelques petites dattes, sinon il buvait quelques gorgées d’eau ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Selon Sahl Ibn Sa’d (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « La foi des gens ne cessera pas de se bien porter tant qu’ils hâteront la rupture de leur jeune ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire:
Pour éviter tout excès, ce Hadith nous prescrit de rompre le jeûne immédiatement après la disparition du disque solaire derrière la ligne de l’horizon (la coucher de soleil).

Certains pourtant continuaient le jeûne jusqu’au lever de l’étoile de la nuit par excès de scrupule.

Ce hadith vient les dissuader de telles pratiques masochistes car la religion est avant tout aisance et facilité.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 111, Page 366, Numéro 1236
Hadith 2:Chapitre 111, Page 366, Numéro 1237
Hadith 3:Chapitre 111, Page 365, Numéro 1231

Hadith ~ Quatre choses en une journée

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abu Huraira (DAS) a rapporté,

que le Messager d’Allah (BSDL) a dit: « Qui a jeûné aujourd’hui? »

Abu Bakr (DAS) a dit: Moi.

Il (le Messager d’Allah) (BSDL) (encore) a dit: Qui a suivi un cortège funèbre aujourd’hui?

Abu Bakr (DAS) a dit: Moi.

Il (le Messager d’Allah) (BSDL) a encore dit: Qui a servi de la nourriture aux nécessiteux aujourd’hui?

Abu Bakr (DAS) a dit: Moi.

Il (le Messager d’Allah) (BSDL) (encore une fois) a dit: Qui de vous avez visité des malades aujourd’hui?

Abu Bakr (DAS) a dit: Moi.

Alors le Messager d’Allah (BSDL) a dit: « Toute personne qui a fait ces quatre choses en une journée entrera au paradis. » (Rapporté par Moslem)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Sahih Moslem,
Livre 31,
Hadith Numéro 5880

Hadith ~ La foi comporte un peu plus de soixante dix branches

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « La foi comporte un peu plus de soixante dix ou de soixante branches. Le plus élevée est la proclamation qu’il n’y a de dieu que Dieu et la moindre est le fait d’ôter de la voie publique ce qui peut nuire aux passants. La pudeur est l’une des branches de la foi ». (Unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 13, Page 44, Numéro 125

Hadith ~ Tu seras avec celui que tu auras aimé

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction), un Bédouin dit au Messager de Dieu (BSDL): « A quand l’heure (de la résurrection)? ». Le Messager de Dieu (BSDL) lui dit: « Et que lui as-tu préparé? » Il dit: « Mon amour pour Dieu et pour Son Messager ». Il lui dit: « Tu seras avec celui que tu auras aimé ».

Dans une autre version: « Je ne lui ai préparé ni beaucoup de jeûnes, ni de prières, ni d’aumônes, mais j’aime Dieu et Son Messager ». (Rapporté par Moslem)

Commentaire: L’amour des Compagnons du Prophète (BSDL) pour Allah et Son Prophète (BSDL) n’était pas uniquement verbal, comme c’est le cas des musulmans d’aujourd’hui. Leur amour était plein d’obéissance et de soumission à Allah dans le vrai sens. C’est ce que le bédouin mentionné dans ce Hadith voulait vraiment dire quand il a dit qu’il n’avait pas amassé un trésor par voie de Salat, Saum (Jeûne) et Sadaqah (charité) pour le Jour de la Résurrection. Ce qu’il voulait dire c’était les actes volontaires et non pas les obligations. La raison étant que les actes obligatoires comme Salat, Saum et la Zakat incombe à chaque musulman. Personne ne peut prétendre être un vrai croyant et aimant Allah et de Son Prophète (BSDL) qui les ignore. Tout musulman qui entretient le véritable amour d’Allah et de Son Prophète (BSDL), le rend évident dans sa vie pratique par son strict respect des devoirs et obligations enjoints par Allah et démontrées par Son Prophète (BSDL) à travers sa Sunnah. Même si une telle personne n’a pas à son actif un grand nombre d’actes volontaires, il sera déclaré avoir réussi par Allah. Telle est la véritable portée de ce Hadith, sinon la déclaration d’un musulman d’avoir l’amour d’Allah et de Son Prophète (BSDL) sera nul si elle ne remplit pas ses obligations religieuses. En fait, sans l’accomplissement des obligations religieuses, sa déclaration sera rien de moins que de l’auto-tromperie. La déclaration d’amour d’Allah et de Son Prophète (BSDL), qui n’est pas soutenu par ses actions portera aucun poids devant Allah. C’est ce que le verset suivant du Saint Coran enjoint:

Dis: « Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (Koran 3.31)

BSDL: bénédiction et salut d’Allah sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 45, Page 99, Numéro 369

Hadith ~ On épouse la femme pour quatre raisons

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « On épouse la femme pour quatre raisons: Pour son argent, pour sa famille, pour sa beauté, ou pour sa religion (sa chasteté). Emporte celle qui a la religion, puissent tes mains se couvrir de poussière! » (C’est un voeu qu’on dit pour plaisanter). (unanimement reconnu authentique)

Commentaire:
Dans ce Hadith sont mentionnées les diverses raisons qui nous font choisir notre épouse. Un autre Hadith nous dit que celui qui épouse sa femme pour son argent ou pour sa famille sera finalement son esclave. Celui qui l’épousera uniquement pour sa beauté verra tous ses malheurs venir de sa beauté. Mais celui qui choisit sa femme pour sa chasteté sera tranquille pour son honneur qui est la base essentielle de la vie. Mais cela ne veut nullement dire qu’une femme chaste ne peut être en même temps belle et de bonne famille.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 44, Page 147, Numéro 362

Hadith ~ Rempli son ventre

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Al Miqdâd Ibn Ma’dikariba (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (BSDL) disait: « Jamais le fils d’Adam n’a rempli de récipient pire que son ventre. Il suffisait pourtant au fils d’Adam quelques bouchées pour subvenir à ses besoins. Et même s’il lui en fallait absolument davantage, qu’il réserve donc le tiers de son estomac à son manger, l’autre tiers à son boire et le dernier tiers à sa respiration ». (Rapporté par Attirmidhi)

Commentaire: Ce hadith nous dissuade de trop manger car cela affecte sa santé. La plupart des maladies proviennent des excès de table. Quand l’estomac est trop sollicité, on ne digère plus correctement les aliments qu’on y entasse au-delà de sa capacité. Quand l’estomac fonctionne mal, cela redouble le travail du foie et du pancréas. Cela mène donc à l’hépatisme et à tout ce qui s’ensuit comme constipation, hémorroïdes, spasmes intestinaux, calculs biliaires etc… Cela peut provoquer aussi le diabète dû à la déficience du pancréas. Cela provoque enfin l’obésité qui est la cause principale de l’artériosclérose et des maladies du coeur. Donc, en énonçant ce principe essentiel de l’hygiène alimentaire, le Prophète (BSDL) a déjà énoncé en quelques mots la moitié de la médecine. Ce sont les gens les plus sobres qui vivent le plus longtemps et qui sont les moins souvent malades.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 56, Page 127, Numéro 516

Hadith ~ Le sage

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Ya’la Ibn Aws (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Le sage est celui qui se demande des comptes à lui-même et qui agit en vue de ce qui vient après la mort. Et l’incapable est celui qui se laisse guider par ses passions tout en nourrissant au sujet de Dieu de vains espoirs ». (Rapporté par Attirmidhi)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 5, Page 35, Numéro 66