Hadith ~ Vous n’entrerez au Paradis que lorsque croirez

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Par Celui qui tient mon âme dans Sa Main, vous n’entrerez au Paradis que lorsque croirez et vous ne croirez vraiment que lorsque vous vous aimerez. Voulez-vous que je vous indique une chose qu’en la faisant vous vous aimerez? Saluez-vous les uns les autres ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 46, Page 101, Numéro 378

Hadith ~ Entrer immanquablement

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Jaber (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), un Bédouin est venu dire au Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui): « O Messager de Dieu! Quelles sont les deux actions qui font entrer immanquablement soit au Paradis, soit en Enfer? » Il dit; « Celui qui meurt alors qu’il n’associe rien à Dieu entre au Paradis et celui qui meurt alors qu’il associe quelque chose à Dieu entre en Enfer ». (Rapporté par Moslem)

Commentaire:
Ce Hadith peut induire en erreur certains pécheurs invétérés qui se croient ainsi sûrs d’entrer au Paradis puisque, d’après eux, ils croient à Dieu sans Lui rien associer.

Or il y a l’associationnisme ou idolâtrie apparents et l’associationnisme ou idolâtrie cachés.

Celui qui se laisse guider par sa passion s’est donné en fait un dieu autre que Dieu, de même que celui qui sert ou approuve les détracteurs de l’Islam et ceux qui renient sa législation.

Un Hadith dit que celui qui meurt en commettant un grand péché, tel le vol, ou la fornication ou l’ivrognerie, meurt en mécréant. Donc il faut bien se méfier des tentations du Séducteur qui donne des espoirs fallacieux aux non-repentis en leur faisant croire qu’ils peuvent se dire Croyants tout en continuant à bafouer la règle de l’Islam et à faire tout ce qui attire la colère de Dieu.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 50, Page 165, Numéro 412

Hadith ~ L’homme ne cesse de dire la vérité

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après Ibn Mas’ud (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « La sincérité mène aux oeuvres de bien et les oeuvres de bien mènent au Paradis. L’homme ne cesse de dire la vérité jusqu’à ce qu’on mentionne auprès de Dieu sous le nom de véridique. Le mensonge mène aux mauvaises actions (à la rébellion contre Dieu) et les mauvaises actions mènent en Enfer. L’homme ne cesse de mentir jusqu’à ce qu’on mentionne auprès de Dieu sous le nom de menteur ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 4, Page 29, Numéro 54

Hadith ~ La prison du Croyant

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Ce monde est la prison du Croyant et le Paradis du Mécréant ». (Rapporté par Moslem)

Ibn Omar (DAS) rapporte: « Le Messager de Dieu (BSDL) me saisit par les épaules et dit: « Sois dans ce monde comme si tu étais un étranger ou quelqu’un de passage ». Ibn Omar (DAS) disait: « Quand tu est au soir, n’attends pas le matin et quand tu es au matin, n’attends pas le soir. Prends de ta santé pour ta maladie et de ta vie pour ta mort ». (Rapporté par Al Boukhari)

Commentaire:
Dans un autre Hadith plus long il est dit: « Ce monde est la prison du Croyant, la tombe est son lieu de repos et l’autre monde est son Paradis. Ce monde est le Paradis du Mécréant, la tombe est sa prison et l’autre monde est son Enfer ».

Le Croyant est en effet convaincu que ce bas-monde est éphémère et que son bien de même que son mal ne sont rien devant les délices du Paradis et les tourments terribles de l’Enfer. Il a d’autre part un grand désir de retrouver dans l’autre monde. Il a d’autre part un grand désir de retrouver dans l’autre monde ceux qu »il aime par-dessus tout: Dieu, les Messagers, les martyrs et les saints. Le Mécréant, par contre, ne pense qu’à jouir des biens de ce monde qu »il recherche par tous les moyens. Il s’y vautre sans réserve ni pudeur et répond avec prodigalité à tous les appels de la chair et des instincts bestiaux. Dans sa tombe il aura déjà des tourments car l’âme est immortelle mais les tourments véritables sont ceux de l’Enfer.

BSDL: bénédiction et salut d’Allah sur lui
DAS: que Allah lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 54, Page 182, Numéro 470
Hadith 2: Chapitre 54, Page 182, Numéro 471

Hadith ~ Quel est celui qui mérite le plus

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), un homme vint chez le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) et lui dit: « O Messager de Dieu! Quel est celui qui mérite le plus que je lui tienne compagnie? » Il dit: « Ta mère ». Il dit: « Et qui encore? » Il dit: « Ta mère ». Il dit: « Et qui encore? » Il dit: « Ta mère ». Il dit: « Et qui encore? » Il dit: « Ton père ». (Unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 40, Page 89, Numéro 316

Hadith ~ Frapper

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Aisha (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) n’a jamais rien frappé de sa main, ni une femme, ni un serviteur, sauf quand il combattait au service de Dieu. Jamais il ne s’est vengé d’un tort qu’on lui avait fait sauf s’il s’agissait de la transgression d’une limite sacrée de Dieu exalté. Il se vengeait dans ce cas pour Dieu ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 73, Page 233, Numéro 641

Hadith ~ « Rayyan »

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Sahl Ibn Sa’d (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « L’une des porte du Paradis s’appelle « Rayyan ». C’est par elle qu’entrent les jeûneurs au jour de la résurrection. Nul autre qu’eux ne passe par cette porte. On dira alors: « Où sont les jeûneurs? », et les jeûneurs se lèveront (de leurs tombes). Aucun autre qu’eux n’entre par cette porte. Quand tous les jeûneurs seront passés par cette porte, on la ferme pour que personne ne l’emprunte après eux ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 362, Numéro 1215

Hadith ~ L’argent de son héritier

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Ibn Masud (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Lequel de vous préfère l’argent de son héritier à son propre argent? » Ils dirent: « O Messager de Dieu! Il n’est pas un seul parmi nous qui ne préfère son propre argent ». Il dit: « Son argent est ce qu’il a avancé (pour le Jugement dernier) et l’argent de son héritier est celui qu’il a remis à plus tard pour le dépenser ». (Rapporté par Al Boukhari)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 59, Page 200, Numéro 542

Hadith ~ Un de ses côtés

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Qu’un croyant ne déteste pas une croyante. Si l’un de ses côtés lui déplait, elle lui plaira par un autre ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 33, Page 120, Numéro 274

Hadith ~ Conforme à la bonne idée

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Dieu glorifié et honoré a dit: « Je suis conforme à la bonne idée que se fait de Moi Mon esclave. Je suis avec lui là ou il M’évoque. Par Dieu, Dieu se réjouit du repentir de l’un de vous plus que ne se réjouit quelqu’un qui retrouve tout à coup sa monture après l’avoir égarée dans une région désertique. Celui qui se rapproche de Moi d’un palme, Je Me rapproche de lui d’une coudée. Celui qui se rapproche de Moi d’une coudée, Je Me rapproche de lui d’une envergure. Quand il vient vers Moi en marchant, Je vais à sa rencontre en courant ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 51, Page 172, Numéro 438

Hadith ~ Rapprocher de Moi

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Dieu exalté a dit: « Celui qui se fait l’ennemi de l’un de Mes élus, je lui ai effectivement déclaré la guerre. Mon esclave n’a fait pour se rapprocher de Moi aucune action plus aimable à Moi que ce que Je lui ai imposé (comme obligations religieuses). Mon esclave ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Une fois que Je l’ai aimé, Je deviens son ouïe avec laquelle il entend, sa main avec laquelle il frappe et son pied avec lequel il marche. S’il Me demande une chose, Je la lui donne et, s’il se met sous Ma protection, Je la lui accorde à coup sûr ». (Rapporté par Al Boukhari)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 46, Page 154, Numéro 384

Hadith ~ Quelques paroles

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Amr Soufyan (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’ai dit: « O Messager de Dieu! (BSDL) Dis-moi sur l’Islam quelques paroles sur lesquelles je n’interrogerai personne d’autre que toi ». Il dit: « Dis: « J’ai cru en Dieu » puis suis le droit chemin ». (Rapporté par Moslem)

Commentaire:

Voilà donc quelqu’un qui demande au Prophète (BSDL) de lui définir l’Islam en quelques mots. Le Prophète (BSDL) lui dit: « Crois en Dieu et suis le droit chemin ».

Donc le premier devoir de l’homme est de croire en Dieu car il se fixe ainsi un seul objectif dans sa vie et se choisit une ligne bien définie le mettant à l’abri de l’angoisse, du doute et du danger de l’égarement.

Mais pour prouver la sincérité de sa foi, on doit suivre le droit chemin.

Comme l’Islam est en plein accord avec la saine nature (fitra), ce droit chemin apparaît nettement de lui-même et les Écritures révélées ne font que le confirmer et le bien définir.

Un soi-disant Croyant qui a une conduite tortueuse n’est qu’un ignoble hypocrite.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 8, Page 42, Numéro 85

Hadith ~ Tué 99 personnes

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Sa’id Al Khoudri (DAS), le Messager De Dieu (BSDL) a dit: « Parmi ceux qui vivaient avant vous il y avait un homme qui avait tué 99 personnes. Il demanda quel était le plus grand savant de la terre. On lui désigna un moine. Il alla le trouver et lui dit qu’il avait tué 99 personnes. Est-ce qu’il lui restait quelque possibilité de se repentir? Le moine dit aussitôt « Non ». Il le tua sur le coup et compléta ainsi a 100 le nombre de ses victimes. Puis il demanda quel était l’homme le plus savant de la terre. On lui désigna un. Il lui dit: « J’ai tué 100 personnes. Ai-je encore quelque possibilité de me repentir? Il lui dit: « Oui et qu’est ce qui s’oppose a ton retour a Allah? Va a tel pays. La vivent des gens qui ne font qu’adorer Allah exalté. Adore Allah avec eux et ne retourne plus a ton pays car c’est une terre de mal ». Il se mit donc en marche et lorsqu’il fut a la moitié du chemin il fut atteint par la mort. Les Anges de la miséricorde (ceux qui accueillent les mourants agrées de Allah) se disputèrent a son sujet avec les Anges des tourments (les uns voulant le destiner au Paradis, les autres voulant le destiner a l’enfer). Les Anges de la miséricorde dirent: « Il est venu plein de repentir désirant a tout coeur retourner a Allah ». Les Anges des tourments dirent: « Il n’a jamais fait de bien dans sa vie ». C’est alors qu’un Ange vint a eux sous une apparence humaine. Ils le prirent comme arbitre. Il leur dit: « Mesurez la distance qui le sépare de la terre du mal et celle qui le sépare de la terre du bien. Destinez-le ensuite a celle dont il est le plus proche ». Ils mesurent et trouvèrent qu’il était plus près de la terre qu’il voulait rejoindre et ce furent les Anges de la miséricorde qui lui retirèrent son âme. » (unanimement reconnu authentique)

Dans un autre version: « La cité vertueuse était plus proche d’une seule palme et c’est pourquoi il fut compté de ses habitans ». Dans une troisième version: « Dieu exalté inspira à la terre du mal de s’éloigner et à celle du bien de se rapprocher. Puis Il dit: « Mesurez la distance qui les sépare ». Ils trouvèrent qu’il était plus proche d’une palme de la cité du bien. Aussi fut-il absout de ses péchés ».

Commentaire

Le Croyant doit constamment vivre entre la crainte de l’Enfer et l’espoir du Paradis. Il ne doit à aucun moment se sentir à l’abri de Dieu.

Notre calife Abou Bakr (DAS) disait que même s’il avait déjà un pied au Paradis il ne se sentirait à l’abri de Dieu que lorsqu’il y mettrait l’autre.

Un Hadith nous dit qu’un homme peut faire durant toute sa vie l’oeuvre des gens destinés au Paradis et commettre à sa fin un péché qui l’envoie droit en Enfer.

De même qu’un homme peut agir toute sa vie à la façon des gens destinés à l’Enfer puis faire à sa fin une seule bonne action qui lui ouvre les portes du Paradis.

On rapporte qu’un Bédouin vint demander au Prophète (BSDL), juste avant une bataille, s’il irait au Paradis en mourant pour la cause de Dieu.

Le Prophète (BSDL) lui dit: « Oui ».

Le Bédouin jeta alors les quelques dattes qu’il mangeait et se lança comme un lion dans la bataille où il connut le martyre.

Le Prophète (BSDL) dit à ses Compagnons: « Voilà un homme qui n’a à son actif ni prières ni jeûnes mais qui entrera quand même au Paradis ».

Cela ne veut nullement dire qu’on ne doit pas s’acquitter de ses obligations religieuses dès la tendre enfance, mais qu’on ne doit jamais désespérer de la clémence de Dieu ni être trop sûr de la validité de son oeuvre.

BSDL : bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS : que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 2, Page 10, Numéro 20

Hadith ~ Dieu le recouvre du voile de Sa Miséricorde

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abdullah Ibn Omar (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) « Le Jour de la résurrection, le Croyant est rapproché de son Seigneur jusqu’à ce qu’Il le recouvre du voile de Sa Miséricorde. Il lui fait avouer ses péchés en lui disant: « Reconnais-tu tel péché? Reconnais-tu tel autre? » et il dit: « Seigneur! Je les reconnais ». Il lui dit: « J’ai couvert pour toi tes péchés dans le bas-monde et aujourd’hui Je t’en absous ». On lui donne alors le livret de ses bonnes actions ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 50, Page 169, Numéro 431

Hadith ~ Un très grand menteur

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Hourayra (DAS) a dit: « Le Messager de Dieu (BSDL) m’a confié la garde des aumônes du mois du jêune (Ramadan). Un voleur vint en prendre quelque chose. Je mis la main sur lui et lui dis: « Je vais certainement te livrer à la justice du Messager de Dieu (BSDL) ». Il dit: « Je suis dans le besoin, j’ai une famille à nourrir et je souffre d’une grande indigence ». Je le laissai partir et le lendemain matin le Messager de Dieu (BSDL) me dit: « O Abou Hourayra! Qu’a fait hier ton prisonnier? » Je lui dis: « O Messager de Dieu! Il s’est plaint d’une grande indigence et d’une famille à sa charge, si bien que j’eus pitié de lui et le laissai partir ». Il dit: « En réalité il t’a menti et il reviendra ». Je sus de l’affirmation du Messager de Dieu (BSDL) qu’il allait effectivement revenir. Je me suis mis aux aguets et il vint encore une fois voler de la nourriture » Je lui dis: « Cette fois je vais certainement te soumettre à la justice du Messager de Dieu (BSDL) ». Il me dit: « Laisse-moi en liberté car je suis dans le besoin et j’ai une famille à nourrir. Je te promets de ne plus revenir ». J’eus pitié de lui et le laissai partir. Le lendemain matin le Messager de Dieu (BSDL) me dit « O Abou Hourayra! Qu’a fait hier ton prisonnier? » Je dis: « O Messager de Dieu! Il s’est plaint d’un grand besoin et d’une famille à nourrir. J’eus pitié de lui et le laissai partir ». Il dit: « Il t’a menti et il reviendra ». Je me mis pour la troisième fois aux aguets et il revint voler de la nourriture. Je le saisis et lui dis: « Cette fois je vais bien te livrer à la justice du Messager de Dieu (BSDL). C’est la troisième fois que je t’y prends. A chaque fois tu promets de ne plus revenir et tu reviens! ». Il dit: « Laisse-moi partir cette fois encore et je t’apprendrai des paroles qui t’attirent la bonté de Dieu ». Je lui dis: « Que sont donc ces paroles? » Il dit: « Quand tu entres dans ton lit, récite le verset « du Trône » (Chapitre 2 – verset 255). Ce verset ne cessera pas de te protéger par ordre de Dieu et le Diable ne t’approchera pas jusqu’au lendemain matin ». Je le lâchai comme convenu et le lendemain matin le Messager de Dieu (BSDL) me dit: « Qu’a fait hier ton prisonnier? ». Je dis: « O Messager de Dieu! Il a prétendu m’apprendre des paroles qui m’attirent la bonté de Dieu et je le lâchai ». Il dit: « Et que sont ces paroles? » Je dis: « Il m’a dit: « Quand tu entres dans ton lit récite le verset du Trône du début à la fin et il ajouta: « Ce verset ne cessera pas de te protéger par ordre de Dieu et le Diable ne t’approchera pas jusqu’au matin ». Le Prophète (BSDL) dit: « Il t’a effectivement dit la vérité bien que ce soit un très grand menteur. Sais-tu, ô Abou Hourayra!, à qui tu avais affaire durant ces trois nuits? ». Je dis: « Non ». Il dit: « Cet homme est un démon ». (Rapporté par Al Boukhari)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith : Chapitre 108, Numéro 1018, Page 326

Hadith ~ Craignez d’être injustes

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Jaber (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Craignez d’être injustes car l’injustice se traduira le jour de la résurrection en ténèbres. Craignez l’avarice car elle a causé la perte de ceux qui étaient avant vous. Elle les a poussés en effet à faire couler leur sang et à se permettre ce qui leur était interdit ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 25, Page 95, Numéro 202

Hadith ~ Celui qui usurpe de sa main droite

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Oumama (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui usurpe de sa main droite le droit d’un Musulman, Dieu a rendu obligatoire son entrée en Enfer et lui a interdit le Paradis » Quelqu’un dit: « Même s’il s’agit de quelque chose de futile? O Messager de Dieu! » – « Quand même c’est un simple bâton d’arac (plante commune de l’Arabie dont le bois sert à se curer les dents et qui se vent très bon marché). (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 25, Page 98, Numéro 213

Hadith ~ Meilleurs d’entre vous

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Oummou Salma (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Toute femme qui meurt jouissant de la satisfaction de son mari entre au Paradis. » (Rapporté par Attirmidhi)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager De Dieu (BSDL) a dit:  » Le Croyant qui a la foi la plus parfaite est celui qui a le meilleur caractère. Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes ». (Rapporté par Attirmidhi)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 34, Page 123, Numéro 285
Hadith 2: Chapitre 33, Page 121, Numéro 277

Hadith ~ Les gens du Paradis sont trois

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Yad Ibn Himar (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui): « Les gens du Paradis sont trois:

1. Un détenteur d’autorité juste et que Dieu a mis sur la bonne voie.
2. Un homme clément et au coeur sensible vis-à-vis de tout proche et de tout Musulman.
3. Un homme chaste et scrupuleux, redoublant de chasteté et de scrupule et ayant une famille à sa charge ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith : Chapitre 77, Page 240, Numéro 659

Hadith ~ Un fagot de bois

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Azzoubeyr Ibn Al Awam (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) rapporte que le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: »Quand l’un de vous prend sa corde puis va à la montagne pour en rapporter un fagot de bois sur son dos et le revendre afin que Dieu lui épargne l’humiliation de la mendicité, cela lui est bien plus préférable que de tendre la main au gens dont certains lui donnent quelqu’aumône et d’autres ne lui donnent rien ». (Rapporté par Al Boukhari)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith : Chapitre 59, Page 199, Numéro 536

Hadith ~ Premier homme à être condamné

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui): « Le jour de la résurrection, le premier homme à être condamné sera l’un de ces trois:

1. Un homme mort en martyr. On le fait venir, Dieu lui montre Ses bienfaits à son égard et il les reconnaît. Il lui dit: « Qu’as-tu fait de ces bienfaits? » Il dit: « J’ai combattu pour Ta cause jusqu’au martyre ». Il dit: « Tu mens. Mais tu as combattu pour qu’on dise: « C’est un homme audacieux », et on l’a dit ». Il ordonne alors qu’on le traîne sur sa face et qu’on le jette au Feu.

2. Un homme qui apprit la science, l’a enseigné aux autres et a lu le Coran. On le fait venir, Dieu lui montre Ses bienfaits à son égard et il les reconnaît. Il lui dit: « Qu’as-tu fait de ces bienfaits? » Il dit: « J’ai appris la science, je l’ai enseignée et j’ai lu le Coran par amour de Toi ». Il dit « Tu mens. Mais tu as appris la science pour qu’on dise: « Il est savant », et on l’a dit. Tu as lu le Coran pour qu’on dise: « C’est un lecteur du Coran », et on l’a dit ». Il ordonne alors de le traîner sur sa face et de le jeter au Feu.

3. Un homme à qui Dieu a assuré une situation aisée et lui a donné toutes sortes de richesses. On le fait venir, Dieu lui montre Ses bienfaits à son égard et il les reconnaît. Il lui dit: « Qu’as tu fait de ces bienfaits? » Il dit: « Je n’ai pas laissé un seul domaine ou Tu aimes qu’on dépense sans y mettre mon argent par amour de Toi ». Il dit: « Tu mens. Mais tu as fait cela pour qu’on dise: « C’est un homme généreux », et on l’a dit ». Il ordonne alors qu’on le traîne sur sa face et qu’on le jette au Feu ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith : Chapitre 127, Page 457, Numéro 1615

Hadith ~ La modération

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Anas (DAS) rapporte que trois personnes vinrent chez les femmes du Prophète (BSDL) pour les interroger sur la façon dont le Prophète (BSDL) adorait Dieu. Quand elles les en informèrent, cela sembla leur paraître peu. Ils dirent: « Que sommes-nous par rapport au Prophète (BSDL) alors que Dieu lui a déjà pardonné tous ses péchés passés et futurs? » L’un d’eux dit: « Pour ma part, je m’engage pour toujours à passer toutes mes nuits en prière ». L’autre dit: « Et moi je m’engage à jeûner sans interruption toute ma vie ». L’autre enfin dit: « Moi je m’engage à ne jamais me marier ». Le Messager de Dieu (BSDL) vint alors à eux et leur dit: « Est-ce bien vous qui avez dit ceci et cela? En vérité, par Dieu, je crains Dieu bien plus que vous mais je jeûne un temps et je mange un autre. Je prie une partie de la nuit et j’en dors une autre et j’épouse les femmes. Celui qui se détourne de ma voie n’est plus de ma communauté ».

BSDL : bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS : que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 14, Page 63, Numéro 143

Hadith ~ Vos voeux

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Dieu exauce vos voeux tant que vous ne vous montrez pas impatients. Vous dites alors: « J’ai invoqué mon Seigneur et Il ne m’a pas répondu ». (unanimement reconnu authentique)

Dans une autre version: « Dieu ne cesse d’exaucer les voeux de quelqu’un tant qu’il ne souhaite pas une source de péché ou la rupture des liens de la parenté, à condition qu’il ne montre pas de hâte ». On dit: « O Messager de Dieu! Quand montre-t-il de la hâte? » Il dit: « Quand il dit: « J’ai invoqué et j’ai invoqué et je ne vois venir aucune réponse », ainsi il désespère et cesse d’invoquer Dieu ».

Selon Oubada Ibn Assamet (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) dit: « Il n’est pas sur terre un Musulman adressant une invocation à Dieu exalté sans que Dieu n’y réponde ou n’écarte de lui un mal égal à l’objet de son invocation, tant qu’il ne souhaite pas une source de péché ou la rupture des liens de la parenté ». L’un des assistants dit: « Ainsi donc nous devons invoquer Dieu abondamment? » Il dit: « la générosité de Dieu est plus abondante encore ». (Rapporté par Attirmidhi)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 125, Numéro 1497, Page 420
Hadith 2: Chapitre 125, Numéro 1499, Page 420

Hadith ~ Le mieux qu’on prépare (pour l’autre monde)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Shoumasa (DAS): « Nous assistâmes aux dernières heures de Amr Ibn Al’As (DAS) alors qu’il était mourant. Il pleura longtemps et tourna son visage vers le mur. Son fils se mit à lui dire: « O père! Est-ce que le Messager de Dieu (BSDL) ne t’a pas annoncé telle bonne nouvelle (son entrée au Paradis)? Il se tourna vers nous et dit: « Le mieux qu’on prépare (pour l’autre monde) c’est notre attestation qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Mohammad est le Messager de Dieu. Dans ma vie je suis passé par trois états. Il fut un temps où je me vis l’homme le plus haineux vis-à-vis du Messager de Dieu (BSDL). Mon plus grand désir était alors d’avoir une occasion pour le tuer. Si j’étais mort dans cet état, j’aurais sûrement été des gens de l’Enfer. Puis, quand Dieu mit l’Islam dans mon coeur, je vins trouver le Prophète (BSDL) et lui dis: « Tends la main, que je fasse acte d’allégeance! » Il tendit sa main puis je retins la mienne. Il dit: « Qu’as-tu donc? O Amr! » Je dis: « J’ai mes conditions ». Il dit: « Et que sont-elles? » Je dis: « Mon absolution ». Il dit: « Ne sais-tu donc pas que l’Islam efface tout ce qui le précède et que le pèlerinage efface tout ce qui le précède? » Nul était alors pour moi plus aimable que le Messager de Dieu (BSDL) et nul n’était à mes yeux plus vénérable que lui. Je ne pouvais pas emplir entièrement mon oeil de son image tellement je le vénérais. Si l’on m’avait demandé de faire sa description, j’en aurais été incapable car mon respect m’empêchait de fixer sur lui mes regards. Si j’étais mort dans cet état j’aurais eu le ferme espoir d’être des gens du Paradis. Puis on nous a confié des gouvernorats et je ne sais quel est mon état dans l’exercise de ces fonctions. Une fois que je serai mort, je tiens à ce qu’il n’y ait dans mon cortège funèbre ni pleureuses, ni feu. Quand vous m’aurez enterré, faites couler lentement sur moi la terre et restez autour de ma tombe le temps d’abattre une chamelle et d’en distribuer la viande afin que votre présence m’aide a supporter ma solitude et que je voie ce que je devrai répondre aux Anges-Messagers de mon Seigneur ». (Rapporté par Moslem)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Commentaire:
Dès que le mort est enterré, il est soumis à un questionnaire dont dépendra sa destinée en Paradis ou en Enfer.

Deux Anges à l’aspect effarant le font asseoir et lui disent: « Quel est ton Dieu et que penses tu de Mohammad? »

S’il s’agit d’un hypocrite ou d’un mécréant, il dit: « C’est vous mon Dieu et quand à Mohammad, j’ai entendu les gens dire de lui des choses et j’ai dit comme eux ».

Ils lui donnent alors un coup tellement terrible qu’il pousse un cri que toutes les créatures vivantes entendent à l’exception des humains et des génies (djinns). Car si ces derniers l’entendaient, ils en mourraient tous de peur. Puis ils lui montrent sa place future en Enfer.

Si c’est un bon croyant, il leur répond que son Dieu est en même temps le leur et que Mohammad est le Prophète et le Messager de Dieu.

Ils lui montrent sa future place au Paradis et il se rendort en paix jusqu’au Jour du Jugement dernier.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 93, Page 260, Numéro 708

Hadith ~ Piqué deux fois

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Le Croyant n’est jamais piqué deux fois à partir du même trou ». (C’est-à-dire qu’on ne le trompe pas deux fois) (nanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 128, Page 507, Numéro 1832

Hadith ~ Pourquoi l’as-tu faite?

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Anas (DAS) rapporte: « Je n’ai jamais touché un tissu de soie, ni une soie plus doux que la paume de la main du Messager de Dieu (BSDL). Je n’ai jamais senti de parfum plus suave que celui du Messager de Dieu (BSDL). J’ai effectivement servi le Messager de Dieu (BSDL) durant dix années. Jamais il ne m’a dit « Ouf! » (en signe d’impatience et de réprobation). Jamais il ne m’a dit pour quelque chose que j’avais faite – « Pourquoi l’as-tu faite? » – ni pour quelque chose que je n’avais pas faite, « Que ne l’aies-tu faite? »

Selon Abouddarda (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Rien ne pèse plus dans la balance du Croyant le jour de la résurrection que sa bonne moralité et son bon caractère. Dieu déteste en effet tout grossier au parler impudique ». (Rapporté par Attirmidhi)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 71, Page 226, Numero 619
Hadith 2: Chapitre 71, Page 227, Numero 623

Hadith ~ Pur mensonge

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Quand l’un de vous est dans son jour de jeûne, qu’il s’abstienne de dire des grossièretés et d’élever la voix. Si quelqu’un l’injurie ou le provoque au combat, qu’il dise: « Je suis en état de jêune ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Celui qui ne s’abstient pas de mentir et d’agir en pur mensonge, Dieu n’a que faire de son renoncement à son manger et à son boire ». (Rapporté par Al Boukhari)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 111, Page 366, Numéro 1238
Hadith 2: Chapitre 111, Page 366, Numéro 1239

Hadith ~ N’accepte que ce qui est bon

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) dit: « O gens! Dieu est bon et Il n’accepte que ce qui est bon. Dieu a donné aux Croyants les mêmes ordres que ceux qu’Il a donnés au Messager. Dieu exalté a dit en effet: « O vous qui avez cru! Mangez des choses bonnes et pures que Nous vous avons données comme subsistance ». Puis il parla de tel homme qui prolonge son voyage, les cheveux en broussaille et tout couvert de poussière. Il tend cependant les mains vers le ciel en disant: « Seigneur! Seigneur! » alors que son manger est illicite, son boire illicite et qu’il n’a été nourri que de choses illicites, Comment donc exaucerait-Il les voeux d’un tel homme? » (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 128, Page 510, Numéro 1849

Hadith ~ Il vous appartient désormais

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Sa’id (DAS) et Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quand les gens du Paradis entrent au Paradis, un crieur lance un appel: « Il vous appartient désormais de vivre et de ne jamais plus mourir. Il vous appartient désormais d’être en bonne santé et de ne plus tomber malades. Il vous appartient désormais d’être jeunes et de ne jamais plus vieillir. Il vous appartient désormais de jouir et de n’être jamais plus misérables ». (Rapporté par Moslem)

DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 130, Page 525, Numéro 1890

Hadith ~ Considération et puissance

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Jamais aumône n’a rien diminué d’une richesse. Quand l’homme pardonne, Dieu ne lui ajoute à cause de cela que considération et puissance. Chaque fois que quelqu’un se montre modeste par amour pour Dieu (non par crainte ou veulerie), Dieu ne fait que l’élever davantage ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 70, Page 222, Numéro 600