Commentaire ~ Il est parti avec rien

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Hasan, le fils d’Abul-Hasan, s’est présenté chez Abdullah bin Ahtam, lui rendant visite pendant sa maladie. Il a vu comment Ibn Ahtam montrait du doigt une boîte dans la maison. Ibn Ahtam s’est dirigé vers la boîte et a demandé à Hasan, « O Abu Sa’eed, que diras-tu d’environ cent mille (pièces d’argent) dans cette boîte, dont je n’ai jamais payé le Zakat, ni lié les liens familiales. » Hasan répond, « Que ta mère te perds. Pour qui est-ce que tu as accumule cette richesse? » Ibn Ahtam explique, « Je l’ai recueilli pour les périodes difficiles, ou pour la dureté d’un dirigeant cruelle, ou bien pour une augmentation en épouses et enfants.

Peu de temps après cette réunion, Ibn Ahtam est mort et pendant qu’on l’enterrait, Hasan a dit aux gens présents, « Regardez cette personne pitoyable. Satan lui est venu, lui faisant craindre la pauvreté et l’a gardé de dépenser de ce qu’Allah (exaltant) lui a donnée. Et maintenant il est parti de ce monde, les mains vides et malheureux. » Hasan s’est alors tourné vers les héritiers et dit, « Ne laissez pas cette richesse vous tromper comme elle a trompé votre compagnon que voici. Cette richesse vous est arrivée d’une manière Halal, ainsi ne la laissez pas être la cause de votre destruction. En effet, la plus grande déception le Jour Du Jugement sera de voir votre richesse, que vous avez travaillé fort pour accumuler (de sources de Halal et Haram), dans les balances de vos héritiers – si elles font du bien avec l’argent (charité, etc.), la bonne action est avec eux et le péché de cette richesse est sur vous. »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 33