Commentaire ~ Le vrai fidèle

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Yahya ben Mo’âz, mourut l’an 258 (871-872), disait: « (…)Je trouve bien étranges les gens qui évitent de manger des choses malsaines de peur de se faire mal, et qui, ne s’abstenant jamais du péché, ne mettent pas leur personne à l’abri des châtiments du Seigneur très haut. Il y a trois espèces de personnes intelligentes: celles qui abandonnent ce monde avant que lui-même les abandonne; celles qui se bâtissent un tombeau avant d’y entrer; celles qui s’efforcent de contenter le Seigneur très haut avant d’arriver à Son tribunal. Quiconque pratique la modération dans les désirs a le coeur inondé de lumière. (…) L’initié est celui qui préfère à tout la glorification du saint nom de Dieu. Celui dont le coeur possède la crainte du Seigneur très haut, tout son être aspire à se mettre en adoration et se tient éloigné du péché. Chaque chose a son genre de beauté: la beauté des actes d’adoration, c’est la crainte (taqwa). »

Laisser un commentaire