Commentaire ~ Les fruits du contentement

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

…Allah les a agréés et eux L’ont agréé… (Coran 5.119)

Le contentement porte de nombreux fruits. Plus que toute autre chose, en étant content de ce qui est décrété, on est capable de s’élever aux plus hauts niveaux de la foi et de la sincérité.

Certains pourraient souhaiter qu’uniquement le bon leur arrive, que seulement les choses agréables se produisent dans leur vie, mais ce n’est pas ce que signifie être esclave d’Allah. Beaucoup de caractéristiques du vrai croyant, qui incluent la patience, la dépendance totale, le contentement, l’humilité et la soumission de sa volonté, ne se manifestent que lorsque l’on est confronté à quelque chose que l’on n’aime pas. Donc, étant satisfait de ce qui a été décrété ne signifie pas se contenter d’uniquement les choses qui arrangent notre disposition personnelle; la jauge réelle du véritable contentement sont les moments où l’on passe à travers une situation pénible. Et ce n’est pas à l’esclave de dicter les termes de ce destin. La personne peut être heureuse ou mécontent sans que cela ne fait aucune différence, sauf qu’en étant mécontent, la personne commet un péché. Les êtres humains n’ont pas beaucoup de choix en ce qui concerne le Décret Divin: le choix et la décision de celle-ci appartiennent uniquement avec Allah. Il est l’Omniscient et le Plus-haut.

La Tahzan (Ne t’attriste pas)
Auteur: Aaidh ibn Abdullah al-Qarni
Traduit par: Bachir Kaabeche et Ahmad Laroussi
1ère ed. Française 2007
Publisher: International Islamic Publishing House
ISBN Hard Cover: 9960-9748-8-X
ISBN Soft Cover: 9960-9748-9-8
P349

Laisser un commentaire