Hadith ~ La palmeraie de « Bayruha »

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Anas (DAS) a dit: « Abou Talha (DAS) était à Médine le plus riche propriétaire de palmiers des Ansars. La palmeraie qu’il aimait le plus était celle de « Bayruha » qui faisait face à la mosquée. Le Messager de Dieu (BSDL) y entrait souvent et y buvait d’une eau suave. Anas a dit: « Quand fut descendu ce verset (« Jamais vous n’atteindrez la bienfaisance jusqu’à ce que vous dépensiez de ce que vous aimez »). Abou Talha vint au Messager de Dieu (BSDL) et lui dit: « O Messager de Dieu! Dieu exalté a fait descendre sur toi: « Jamais vous n’atteindrez la bienfaisance jusqu’à ce que vous dépensiez de ce que vous aimez » et, de tous mes biens, rien ne m’est plus cher que « Bayruha ». Aussi est-elle désormais de ma part une aumône pour Dieu exalté. J’espère y trouver un bien dans ce monde et dans l’autre auprès de Dieu exalté. Place-la donc, ô Messager de Dieu, à l’endroit que te fait voir Dieu ». Le Messager de Dieu (BSDL) lui dit: « Bravo! Bravo! Voilà donc un placement gagnant! J’ai bien entendu ce que tu viens de dire et je suis d’avis que tu la places parmi tes parents ». Abou Talha dit: « C’est ce que je vais faire, ô Messager de Dieu! » Et il partagea la palmeraie entre ses proches et ses cousins. (unanimement reconnu authentique)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 36, Page 126, Numéro 296