Hadith ~ Le combat au service de Dieu

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn Mas’ud (DAS) a dit: “J’ai dit: “O Messager de Dieu! Quelle est l’oeuvre la plus aimée de Dieu exalté?” Il dit: “La prière à son heure”. Je dis: “Et quoi encore?” Il dit: “La piété filiale”. Je dis: “Et quoi encore?” Il dit: “Le combat au service de Dieu”. (unanimement reconnu authentique)

Abou Dharr (DAS) rapporte: “J’ai dit: “O Messager de Dieu! Quelle est l’oeuvre la plus méritoire?” Il dit: “La foi en Dieu et le combat à Son service”. (unanimement reconnu authentique)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 113, Numéro 1284, Page 374
Hadith 2: Chapitre 113, Numéro 1285, Page 374

Ayaat 246-252 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

246. N’as-tu pas su l’histoire des notables, parmi les enfants d’Israël, lorsqu’après Moïse ils dirent à un prophète à eux: “Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d’Allah”. Il dit: “Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit?” Ils dirent: “Et qu’aurions nous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, alors qu’on nous a expulsés de nos maisons et qu’on a capturé nos enfants?” Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d’entre eux. Et Allah connaît bien les injustes.

247. Et leur prophète leur dit: “Voici qu’Allah vous a envoyé Talut pour roi.” Ils dirent: “Comment régnerait-il sur nous? Nous avons plus de droit que lui à la royauté. On ne lui a même pas prodigué beaucoup de richesses!” Il dit: “Allah, vraiment l’a élu sur vous, et a accru sa part quant au savoir et à la condition physique.” – Et Allah alloue Son pouvoir à qui Il veut. Allah a la grâce immense et Il est Omniscient.

248. Et leur prophète leur dit: “Le signe de son investiture sera que le Coffre va vous revenir; objet de quiétude inspiré par votre Seigneur, et contenant les reliques de ce que laissèrent la famille de Moïse et la famille d’Aaron. Les Anges le porteront. Voilà bien là un signe pour vous, si vous êtes croyants!”

249. Puis au moment de partir avec les troupes, Talut dit: “Voici: Allah va vous éprouver par une rivière: quiconque y boira ne sera plus des miens; et quiconque n’y goûtera pas sera des miens; – passe pour celui qui y puisera un coup dans le creux de sa main.” Ils en burent, sauf un petit nombre d’entre eux. Puis, lorsqu’ils l’eurent traversée, lui et ceux des croyants qui l’accompagnaient, ils dirent: “Nous voilà sans force aujourd’hui contre Goliath et ses troupes!” Ceux qui étaient convaincus qu’ils auront à rencontrer Allah dirent: “Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d’Allah, vaincu une troupe très nombreuse! Et Allah est avec les endurants”.

250. Et quand ils affrontèrent Goliath et ses troupes, ils dirent: “Seigneur! Déverse sur nous l’endurance, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur ce peuple infidèle”.

251. Ils les mirent en déroute, par la grâce d’Allah. Et David tua Goliath; et Allah lui donna la royauté et la sagesse, et lui enseigna ce qu’Il voulut. Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est Détenteur de la Faveur pour les mondes.

252. Voilà les versets d’Allah, que Nous te (Muhammad) récitons avec la vérité. Et tu es, certes parmi les Envoyés.

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

Hadith ~ Chaque fois qu’il fait une bonne action

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: “Le Mécréant, chaque fois qu’il fait une bonne action, se voit attribuer une subsistance de ce bas-monde; tandis que le Croyant, Dieu lui retarde le salaire de ses bonnes actions pour la vie ultime et lui donne quelque subsistance dans ce bas-monde pour son obéissance”.

Dans une autre version: “Dieu ne frustre pas injustement un Croyant du salaire d’une bonne action pour laquelle il reçoit une subsistance dans ce bas-monde et une récompense dans l’autre. Quant au Mécréant, il reçoit une subsistance pour chaque bonne action qu’il a faite dans ce bas-monde pour Dieu exalté et, lorsqu’il se trouve dans l’autre monde, il n’a plus aucune bonne action méritant récompense”. (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
ةditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 50, Page 169, Numéro 426

Ayaat 1-8 ~ L’ouverture (As-Sarh)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. N’avons-Nous pas ouvert[1] pour toi ta poitrine?

2. Et ne t’avons-Nous pas déchargé du fardeau

3. qui accablait ton dos?

4. Et exalté pour toi ta renommée?

5. A côté de la difficulté est, certes, une facilité!

6. A côté de la difficulté, est, certes, une facilité!

7. Quand tu te libères, donc, lève-toi[2],

8. et à ton Seigneur aspire.

Sourate 94. L’ouverture (As-Sarh)

[1] Ouvert: pour recevoir la foi, les directives et les préceptes énoncés dans le Coran.

[2] Quand tu te libères (de tes occupations nécessaires), lève-toi (pour la prière).

Hadith ~ Le martyre

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Sad Ibn Houneyf (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: “Celui qui a demandé sincèrement à Dieu de lui accorder le martyre, Dieu lui fait rejoindre les demeures des martyrs, même s’il meurt dans son lit”. (Rapporté par Moslem)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: “Les martyrs sont cinq:

– Celui qui meurt dans une épidémie de peste.
– Celui qui meurt à la suite d’une entérite (choléra ou autre).
– Celui qui meurt noyé.
– Celui qui meurt sous les décombres.
– Celui qui meurt tué au service de Dieu. (unanimement reconnu authentique)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 113, Page 380, Numéro 1319
Hadith 2: Chapitre 114, Page 384, Numéro 1351

Commentaire ~ Deux camps ou puissances

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’un point de vue musulman, les êtres humains sont répartis en deux camps ou puissances:

– Ceux guidés par Allah, qui croient en Lui et appliquent ses préceptes. Ils méritent de la part du musulman soutien et coopération en vue du Bien, du Vrai et du Droit.

– Ceux égarés et détachés d’Allah, qui se détournent de Sa voie. Le devoir du musulman est de les réfuter, de les combattre et de les assaillir.

Il ne doit point se laisser impressionner par leur puissance et leur violence. Car en se coupant de leur source primordiale – Allah – les égarés, laissent s’échapper toute force authentique et se privent de la seule nourriture éternelle capable de les fortifier. Leur camp ressemble à un astéroïde détaché de son étoile. Aussi grand qu’il soit, il ne lui faut pas longtemps pour qu’il s’essouffle et s’éteigne. Sa masse refroidit contrairement au moindre atome resté attaché à sa source qui conserve, malgré sa petitesse, énergie et radiation et brille de feu et de lumière.

Le Très-Haut dit:

{Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d’Allah, vaincu une troupe très nombreuse! Et Allah est avec les endurants} Coran 2.249

En effet, la petite minorité attachée à son origine triomphe en s’abreuvant de l’unique source de force et d’invincibilité.

A L’ombre du Coran (1)
Par Sayed Qotb
Traduit et annoté par Osama Khalil
Éditeur: Al Hidayah Al Islamyah
P62

Hadith ~ Corrige de sa main

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Said Al Khoudri (que Allah lui accorde Sa satisfaction) rapporte qu’il a entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui): “Que celui d’entre vous qui voit une chose répréhensible la corrige de sa main! S’il ne le peut de sa main, qu”il la corrige avec sa langue! “S’il ne le peut avec sa langue que ce soit avec son coeur et c’est là le degré le plus faible de la foi”. (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 22, Page 85, Numéro 183

Commentaire ~ Accorde la victoire

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Après la mort du Messager de Dieu -que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix- et l’élection de Abou Bakr -que Dieu l’agrée- comme calife, il a dit dans un de ses discours: “Dieu a donné à Mouhammed -que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix- une certaine longévité jusqu’à ce qu’il a pu établir la religion de Dieu, fait triompher la parole de Dieu, transmis le Message et combattu pour Sa cause. Dieu a recueilli son âme en cet état et en vous laissant sur ce chemin droit, donc celui qui périra, il périra averti. Quiconque considère que Dieu est son Seigneur, qu’il sache que Dieu est vivant et ne mourra pas. Quant à celui qui adore Mouhammed et le prend pour divinité qu’il sache que celle-ci est morte. O hommes! Craignez Dieu! Attachez-vous à votre religion et fiez-vous à votre Seigneur. La religion de Dieu est déjà établie, la Parole de Dieu est parfaite, Dieu accorde la victoire à celui qui défend sa religion. Le Livre de Dieu est entre nos mains, elle est la lumière et la guérison, par quoi Dieu a guidé Mouhammed -que Dieu l’agrée-, et on y trouve le licite et l’illicite. Par Dieu! nous ne soucions plus de ceux qui se rassemblent pour nous combattre. Les sabres de Dieu sont dégainés et nous ne les avons pas encore mis dans leurs fourreaux. Nous combattrons ceux qui nous seront hostiles comme nous avons combattu à côté du Messager de Dieu -que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix-.” (Bayhaqi)

Les Compagnons du Prophète (Hayat-Assahaba)
Par Mouhammad Youssef Al-Kandahlawi – Volume II
Traduit par Fawzi Chaaban
Éditeur: Dar El Fikr – Beyrouth/Liban
Page 90