Hadith ~ Premier homme à être condamné

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: “J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui): “Le jour de la résurrection, le premier homme à être condamné sera l’un de ces trois:

1. Un homme mort en martyr. On le fait venir, Dieu lui montre Ses bienfaits à son égard et il les reconnaît. Il lui dit: “Qu’as-tu fait de ces bienfaits?” Il dit: “J’ai combattu pour Ta cause jusqu’au martyre”. Il dit: “Tu mens. Mais tu as combattu pour qu’on dise: “C’est un homme audacieux”, et on l’a dit”. Il ordonne alors qu’on le traîne sur sa face et qu’on le jette au Feu.

2. Un homme qui apprit la science, l’a enseigné aux autres et a lu le Coran. On le fait venir, Dieu lui montre Ses bienfaits à son égard et il les reconnaît. Il lui dit: “Qu’as-tu fait de ces bienfaits?” Il dit: “J’ai appris la science, je l’ai enseignée et j’ai lu le Coran par amour de Toi”. Il dit “Tu mens. Mais tu as appris la science pour qu’on dise: “Il est savant”, et on l’a dit. Tu as lu le Coran pour qu’on dise: “C’est un lecteur du Coran”, et on l’a dit”. Il ordonne alors de le traîner sur sa face et de le jeter au Feu.

3. Un homme à qui Dieu a assuré une situation aisée et lui a donné toutes sortes de richesses. On le fait venir, Dieu lui montre Ses bienfaits à son égard et il les reconnaît. Il lui dit: “Qu’as tu fait de ces bienfaits?” Il dit: “Je n’ai pas laissé un seul domaine ou Tu aimes qu’on dépense sans y mettre mon argent par amour de Toi”. Il dit: “Tu mens. Mais tu as fait cela pour qu’on dise: “C’est un homme généreux”, et on l’a dit”. Il ordonne alors qu’on le traîne sur sa face et qu’on le jette au Feu”. (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith : Chapitre 127, Page 457, Numéro 1615

Commentaire ~ Le choix d’un époux

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Un homme demanda à Hasan bin ‘Ali (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), “J’ai une fille et les gens lui ont proposé le mariage, alors à qui dois-je l’épouser?”

Il dit, “Marie-la à un homme qui craint Allah, car s’il l’aime, il lui rendra hommage; et s’il la déteste, il ne la fera pas mal.”

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 171

Hadith ~ La modération

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Anas (DAS) rapporte que trois personnes vinrent chez les femmes du Prophète (BSDL) pour les interroger sur la façon dont le Prophète (BSDL) adorait Dieu. Quand elles les en informèrent, cela sembla leur paraître peu. Ils dirent: “Que sommes-nous par rapport au Prophète (BSDL) alors que Dieu lui a déjà pardonné tous ses péchés passés et futurs?” L’un d’eux dit: “Pour ma part, je m’engage pour toujours à passer toutes mes nuits en prière”. L’autre dit: “Et moi je m’engage à jeûner sans interruption toute ma vie”. L’autre enfin dit: “Moi je m’engage à ne jamais me marier”. Le Messager de Dieu (BSDL) vint alors à eux et leur dit: “Est-ce bien vous qui avez dit ceci et cela? En vérité, par Dieu, je crains Dieu bien plus que vous mais je jeûne un temps et je mange un autre. Je prie une partie de la nuit et j’en dors une autre et j’épouse les femmes. Celui qui se détourne de ma voie n’est plus de ma communauté”.

BSDL : bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS : que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 14, Page 63, Numéro 143