Ayaat 1-8 ~ La preuve (Al-Bayyinah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire jusqu’à ce que leur vienne la Preuve évidente:

2. un Messager, de la part d’Allah, qui leur récite des feuilles purifiées,

3. dans lesquelles se trouvent des prescriptions d’une rectitude parfaite.

4. Et ceux à qui le Livre a été donné ne se sont divisés qu’après que la preuve leur fut venue.

5. Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Salat et d’acquitter la Zakat. Et voilà la religion de droiture.

6. Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires.

7. Quant à ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, ce sont les meilleurs de toute la création.

8. Leur récompense auprès d’Allah sera les Jardins de séjour, sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Allah les agrée et ils L’agréent. Telle sera [la récompense] de celui qui craint son Seigneur.

Sourate 98. La preuve (Al-Bayyinah)

Ayaat 37-45 ~ Al-Araf

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

37. Quel pire injuste, que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui traite de mensonges Ses signes? Ceux là auront la part qui leur a été prescrite; jusqu’au moment où Nos Envoyés [Nos Anges] viennent à eux pour leur enlever l’âme, en leur disant: “Où sont ceux que vous invoquiez en dehors d’Allah?” – Ils répondront: “Nous ne les trouvons plus”. Et ils témoigneront contre eux-mêmes qu’ils étaient mécréants.

38. “Entrez dans le Feu”, dira [Allah,] “parmi les djinns et les hommes des communautés qui vous ont précédés.” Chaque fois qu’une communauté entrera, elle maudira celle qui l’aura précédée. Puis, lorsque tous s’y retrouveront, la dernière fournée dira de la première: “Ô notre Seigneur! Voilà ceux qui nous ont égarés: donne-leur donc double châtiment du feu.” Il dira: “A chacun le double, mais vous ne savez pas”.

39. Et la première fournée dira à la dernière: “Mais vous n’avez sur nous aucun avantage. Goûtez donc au châtiment, pour ce que vous avez acquis”.

40. Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s’en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n’entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l’aiguille. Ainsi rétribuons-Nous les criminels.

41. L’Enfer leur servira de lit et, comme couverture, ils auront des voiles de ténèbres. Ainsi rétribuons-Nous les injustes.

42. Et ceux qui croient et font de bonnes oeuvres – Nous n’imposons aucune charge à personne que selon sa capacité – ceux-là seront les gens du Paradis: ils y demeureront éternellement.

43. Et Nous enlèverons toute la rancune de leurs poitrines, sous eux couleront les ruisseaux, et ils diront: “Louange à Allah qui nous a guidés à ceci. Nous n’aurions pas été guidés, si Allah ne nous avait pas guidés. Les messagers de notre Seigneur sont venus avec la vérité.” Et on leur proclamera: “Voilà le Paradis qui vous a été donné en héritage pour ce que vous faisiez”.

44. Les gens du Paradis crieront aux gens du Feu: “Certes, nous avons trouvé vrai ce que notre Seigneur nous avait promis. Avez-vous aussi trouvé vrai ce que votre Seigneur avait promis?” “Oui”, diront-ils. Un héraut annoncera alors au milieu d’eux: Que la malédiction d’Allah soit sur les injustes,

45. qui obstruaient le sentier d’Allah, qui voulaient le rendre tortueux, et qui ne croyaient pas à l’au-delà.”

Sourate 7. Al-Araf

Commentaire ~ Ne grondez pas la personne qui demande de vous

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Une histoire a été rapportée au sujet d’un homme qu’un jour s’est assis avec son épouse pour manger du poulet grillé. Un mendiant a alors frappé à la porte et quand l’homme est allé lui répondre, il a grondé le mendiant et l’a chassé. C’était la volonté d’Allah qu’après ce même homme devrait devenir pauvre et être privé de toutes ses possessions matérielles; en raison de sa pauvreté, il a dû divorcer son épouse. Elle s’est mariée a un autre homme et un jour où elle s’asseyait avec lui pour manger du poulet grillé, quelqu’un a frappé à la porte. L’homme a dit à son épouse: “Donnez ce poulet à l’homme a la porte.” Quand elle l’a ouvert, elle a été choquée de se rendre compte que c’était son premier mari. Elle lui a donné le poulet et est retournée à son mari en pleurant. Son mari lui a demandé pourquoi elle pleurait? Elle l’a informé que l’homme à la porte était son mari précédent. Elle lui a alors raconté au sujet de l’histoire du mendiant que son mari précédent avait grondé et chassé et à ce son mari lui a répondu: “Par Allah, c’était moi ce mendiant.”

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 117