Commentaire ~ La réponse à vos supplications est retardée pour une raison

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Il y a une situation intéressante qui confond beaucoup de gens: le croyant qui est affligé avec une calamité et puis appelle Allah constamment, pourtant ne voit aucun signe d’une réponse à ses prières. Alors quand il s’approche près du point de désespoir, la vraie valeur de son coeur est découverte. S’il est satisfait avec ce qu’Allah a décrété pour lui, sans perdre espoir de la faveur d’Allah, alors dans la plupart des situations c’est à ce moment là que les supplications d’une telle personne sont répondues, répondu parce que son examen est terminé: sa foi a brillé à travers et le diable a été défait. Ainsi c’est à l’heure de désespoir que la valeur de l’homme est jugée. Allah fait allusion à cette signification dans le Coran:

Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n’avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu’à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés: “Quand viendra le secours d’Allah?” – Quoi! Le secours d’Allah est sûrement proche. (Coran 2:214)

Après que Ya’qub (la paix soit sur lui) ait perdu son fils, beaucoup de temps s’est écoulée, pourtant il n’a jamais perdu l’espoir de soulagement. Au lieu du soulagement, un autre de ses fils a été alors emporté, et même la il n’a pas perdu l’espoir de la Faveur et de la Miséricorde d’Allah

…Oh! belle patience. Il se peut qu’Allah me les ramènera tous les deux. Car c’est Lui l’Omniscient, le Sage”. (Coran 12:83)

Et semblables étaient les mots et les sentiments de Zacharie (la paix soit sur lui):

…[Cependant], je n’ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, ô mon Seigneur. (Coran 19:4)

Donc on ne devrait jamais sentir que trop de temps s’est écoulé sans que ses supplications soient répondues. On devrait se rendre compte que, toutes les fois qu’on est testé avec des difficultés, c’est son courage et sa foi qui sont examinés. Pour passer un tel examen, on doit ignorer les chuchotements du diable et se tourner pour l’aide vers Allah, le Plus Compatissant, le Plus Généreux, le Plus Sage.

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 317

Hadith ~ Occassions ratés

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: “Dieu, honoré et glorifié, dit le jour de la résurrection: “O fils d’Adam! Je suis tombé malade et tu ne m’as pas rendu visite”. Il lui dit: “Seigneur! Comment serais-Tu malade pour que je Te rende visite alors que Tu es Le Seigneur et Maître de l’univers?” Il dit: “N’as-tu pas su que Mon esclave untel est tombé malade et tu ne lui as pas rendu visite? N’as-tu pas su que si tu lui avais rendu visite, tu M’aurais trouvé auprès de lui?” O fils d’Adam! Je t’ai demandé à manger et tu ne M’as pas donné à manger”. Il dit: “Seigneur! Comment pouvais-je Te donner à manger quand Tu es Le Seigneur et Maître de l’univers?” Il dit: “N’as-tu pas su que Mon esclave untel est venu te demander à manger et tu ne lui as pas donné? Ne sais-tu pas que si tu lui avais donné à manger, tu aurais trouvé cela auprès de Moi? O fils d’Adam! Je t’ai demandé à boire et tu ne me l’as pas donné”. Il dit: “Seigneur! Comment pouvais-je Te donner à boire, Toi Le Seigneur et Maître de l’univers?” Il dit: “Mon esclave untel t’a demandé à boire et tu lui as refusé. N’as-tu pas su alors que si tu lui avais donné à boire, tu aurais trouvé cela auprès de Moi?” (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 106, Page 302, Numéro 894