Commentaire ~ Baraka

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Tout près du Temen, dans la ville de Darvan, vivait un homme plein de générosité, de bonté, de maturité et de raison. Sa demeure était le rendez-vous des démunis, des pauvres et des mélancoliques. Il avait pour coutume de leur distribuer le dixième de ses récoltes.

Quand le blé devenait farine et qu’on en faisait du pain, il en distribuait un dixième. Quelle que soit la nature de sa récolte, il faisait ainsi, quatre fois l’an, semblable distribution. Un jour, il donna ces conseils à ses enfants:

« Lorsque je serai mort, perpétuez cette tradition afin que la baraka soit sur votre récolte. Le fruit d’une récolte provient de l’inconnu car c’est Dieu qui nous le fournit. Si vous disposez convenablement de Ses largesses, la porte du profit s’ouvrira pour vous. Ainsi font les paysans qui sèment sans plus attendre une partie de leur récolte. Il peut arriver que ce qui est semé soit plus important en quantité que le reliquat. Qu’importe! Ils ont confiance! De même, le cordonnier se prive de tout pour acheter des peaux, car c’est là la source de son revenu. Mais la terre ou le cuir ne sont en faits que des voiles. Et la véritable source de gain, c’est ce que Dieu nous offre. Si vous restituez vos gains à la source, vous récupérez votre mise au centuple. Imaginez que vous ayez placé vos gains à l’endroit ou vous supposez que se trouve leur source et que rien ne pousse pendant deux ou trois ans. Il ne vous reste plus qu’à implorer Dieu. »

« N’oubliez pas: c’est Lui qui nous procure joie et ivresse, pas le vin ni le haschisch. Aucune aide véritable ne nous viendra de vos oncles, de vos frères, de votre père ou de vos enfants. Sachez-le: un jour viendra ou ils s’éloigneront de vous et vos amis deviendront vos ennemis. Pendant toute votre vie, ils n’auront fait que barrer votre chemin ainsi que des idoles. »

« Si un ami s’éloigne de toi avec rancune, jalousie ou colère, ne t’en attriste pas. Bien au contraire, fais des aumônes et rends grâce à Dieu car c’est par ignorance que tu étais attaché à cet ami. Mais maintenant, tu t’es dégagé de ses filets. Cherche donc un véritable ami. Le véritable ami est celui dont l’amitié ne se laisse refroidir par rien, même pas la mort. »

« N’oubliez pas ceci: semez votre graine sur la terre de Dieu afin que votre récolte soit à l’abri des voleurs et des calamités. A tout moment, le diable nous menace de pauvreté. Ne lui servons pas de gibier. Au contraire, donnons-lui la chasse car il n’est pas digne que le faucon du sultan soit pris en chasse par une perdrix. »

Mais ce sage semait la graine de la sagesse sur un terrain aride.(…) C’est ainsi que hypnotisés par l’idée de sacrifier un dixième de leurs gains, bien des hommes oublient la baraka qu’ils obtiendraient en agissant ainsi.

Hadith ~ 3 hommes et une grotte

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abdullah Ibn Omar (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui): « Trois hommes de ceux qui étaient avant vous se mirent en route jusqu’à la tombée du soir qui les fit entrer dans une grotte où ils se réfugièrent. Un rocher dégringola de la montagne et boucha l’entrée de la grotte. Ils dirent alors: « Vous ne serez libérés de ce rocher qui si vous invoquez Dieu exalté au nom de vos bonnes actions passées ». L’un d’eux dit: « Seigneur Dieu! J’avais deux parents âgés et je ne donnais jamais à boire son lait à personne avant eux, que ce soit une personne de ma famille ou de mes esclaves. Un jour j’ai mené paître mes animaux dans un endroit éloigné, si bien que mes parents se sont endormis avant mon retour. J’ai trait pour eux leur part de lait mais je les ai trouvés endormis. Il m’a cependant répugné de les réveiller ou de donner leur lait à ma famille ou à mes esclaves. J’ai donc patienté, tenant le bol dans ma main, attendant ainsi leur réveil jusqu’à la pointe du jour, alors que mes enfants criaient de faim à mes pieds. Ils se réveillèrent enfin et burent leur lait. Seigneur Dieu! Si j’ai fait cela dans l’espoir de voir Ton Visage, libère-nous de cette pierre qui nous emprisonne ». Le rocher se déplaça un peu mais pas assez pour les laisser sortir. Le second dit: « Seigneur Dieu! J’avais une cousine que j’aimais par-dessus tout au monde (dans une autre version: que j’aimais aussi fort que l’homme pût aimer les femmes). Je lui faisais des propositions malhonnêtes mais elle s’y est toujours refusée. Jusqu’à ce qu’une année de grande disette la poussât à s’adresser à moi. Je lui donnai alors cent vingt dinars à condition qu’elle se donnât à moi et c’est ce qu’elle accepta. Une fois que je me suis installé entre ses deux jambes, elle dit: « Crains Dieu et ne romps le cachet (=l’hymen) que dans la légitimité (du mariage)! ». Je la laissa alors bien qu’elle fût pour moi l’être le plus cher et je lui ai quand même abandonné l’or que je lui avais donné. Seigneur Dieu! Si j’ai fait cela dans l’espoir de voir Ton Visage, sors-nous de notre prison ». Le rocher se déplaça encore un peu mais pas assez pour les faire sortir. Le troisième dit: « Seigneur Dieu! J’ai pris à mon service des salariés que j’ai tous rétribués sauf l’un d’eux qui partit en me laissant son salaire. Je le lui fis fructifier jusqu’à en faire une grande fortune. Après un certain temps, il vint me dire: « O esclave de Dieu! Donne-moi mon salaire! ». Je lui dis: « Tout ce que tu vois là comme chameaux, bovins, ovins et esclaves est le produit de ton salaire ». Il dit: « O esclave de Dieu! Est-ce que tu te moques de moi? ». Je dis: « Je ne me moque point de toi ». Il prit alors tous ces biens et les conduisant chez lui sans rien en laisser. Seigneur Dieu! Si j’ai fait cela dans l’espoir de voir Ton Visage, sors-nous de notre prison! ». Le rocher s’écarta alors et ils sortirent en marchant ».

Commentaire:
Ce Hadith recommande aux éprouvés d’invoquer la miséricorde de Dieu au nom de leurs bonnes actions passées. Les prières que nous adressons à Dieu pour L’invoquer dans la gêne ou la peur sont comparés à un oiseau dont nos bonnes actions seraient les ailes, comme cela est si bien exprimé dans le verset 10 du Chapitre 35 du Coran:

…vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action…

Il exhorte d’autre part à la piété filiale poussé ici au degré de la dévotion; il exhorte à la pureté des moeurs et à la magnanimité; il exhorte enfin à l’honnêteté scrupuleuse et au respect du dépôt.

Ce sont là vraiment quelques éléments majeurs de la noblesse de l’âme et de tout ce qui différencie l’homme, en tant que tel, de la bête asservie par satan.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 1, Page 7, Numéro 12

Ayaat 14-19 ~ Mouhammad

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

14. Est-ce que celui qui se base sur une preuve claire venant de son Seigneur est comparable à ceux dont on a embelli les mauvaises actions et qui ont suivi leurs propres passions.

15. Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux: il y aura là des ruisseaux d’une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d’un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d’un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d’un miel purifié. Et il y a là, pour eux, des fruits de toutes sortes, ainsi qu’un pardon de la part de leur Seigneur. [Ceux-là] seront-ils pareils à ceux qui s’éternisent dans le Feu et qui sont abreuvés d’une eau bouillante qui leur déchire les entrailles?

16. Et il en est parmi eux qui t’écoutent. Une fois sortis de chez toi, ils disent à ceux qui ont reçu la science: « Qu’a-t-il dit, tantôt? » Ce sont ceux-là dont Allah a scellé les coeurs et qui suivent leurs propres passions.

17. Quant à ceux qui se mirent sur la bonne voie, Il les guida encore plus et leur inspira leur piété.

18. Qu’est-ce qu’ils attendent sinon que l’Heure leur vienne à l’improviste? Or ses signes avant-coureurs sont certes déjà venus. Et comment pourront-ils se rappeler quand elle leur viendra (à l’improviste)?

19. Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allah, et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. Allah connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l’au-delà)[1].

Sourate 47. Mouhammad

[1]: Vos activités… lieu de repos: autre sens: vos activités pendant la journée et votre lieu de repos pendant la nuit.

Commentaire ~ Chaque maison doit-elle être construite sur l’amour?

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Un jour le célèbre compagnon ‘Umar Ibn Al Khattab (DAS)– dit à un homme qui voulait divorcer: « Pourquoi veux-tu divorcer? » L’homme répondit : « car je ne l’aime plus. »

Puis ‘Umar (DAS) répond: « Chaque maison doit-elle être construite sur l’amour? Qu’en est-il de la loyauté et de l’appréciation?

Il poursuit: « Ô vous les hommes! Quand nous nous marions, nous lui faisons une promesse sérieuse. Une femme donne naissance à des enfants et traverse des moments difficiles pendant sa grossesse. Ensuite elle allaite le bébé et s’occupe toutes les nuits de ses enfants, lorsqu’ils tombent malades ou ont besoins de quoi que ce soit. Elle sacrifie sa beauté et sa jeunesse pour être mère. Est-ce juste si, son mari la quitte quand elle est grande?

Si elle n’avait jamais pris soin de sa maison et de sa famille, au lieu de prendre soin de son corps et de sa beauté son mari dirait : « Quelle mauvaise mère elle est! »

Ou sont l’intégrité et la loyauté? Craignez Allah concernant vos comportements envers vos femmes. »

DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

[Al-Bayan wa at-Tabayeen, 2/101; Fara’id al – Kalam, p.113]

Hadith ~ L’orphelin

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Sahl Ibn Sa’d (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Moi et celui qui entretient l’orphelin sommes au Paradis comme ces deux doigts (et il groupa son index et son majeur puis les sépara) ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui entretient l’orphelin (qu’il soit ou non de sa famille), nous sommes, moi et lui, dans le Paradis comme ces deux doigts ». Le narrateur (Malek Ibn Anas) montra ses deux doigts, l’index et le majeur. (Rapporté par Moslem)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Celui qui entretient par son travail la veuve et l’orphelin est comme le combattant au service de Dieu ». Je crois même qu’il a ajouté: « … Comme celui qui passe toute sa nuit à prier et comme celui qui jeûne toute l’année sans rupture ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire: Il y a plusieurs organismes de bienfaisance ou le parrainage des orphelins est disponible. Cherchez qui sont fiables et de confiance pour entretenir des orphelins et partager la récompense qui viendra avec inchaAllah.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 32, Page 116, Numéro 261
Hadith 2: Chapitre 32, Page 116, Numéro 262
Hadith 3: Chapitre 32, Page 117, Numéro 264

Ayaat 22-31 ~ Les abeilles (An-Nahl)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ecoutez Récitation

22. Votre Dieu est un Dieu unique. Ceux qui ne croient pas en l’au-delà leurs coeurs nient (l’unicité d’Allah) et ils sont remplis d’orgueil.

23. Nul doute qu’Allah sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils divulguent. Et assurèment Il n’aime pas les orgueilleux.

24. Et lorsqu’on leur dit: « Qu’est-ce que votre Seigneur a fait descendre? » Ils disent: « Des légendes anciennes! »

25. Qu’ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tous les fardeaux de leurs propres oeuvres ainsi qu’une partie des fardeaux de ceux qu’ils égarent, sans le savoir; combien est mauvais [le fardeau] qu’ils portent!

26. Ceux qui ont vécu avant eux, certes, ont comploté, mais Allah attaqua les bases mêmes de leur batisse. Le toit s’écroula au-dessus d’eux et le chatiment les surprit d’où ils ne l’avaient pas pressenti.

27. Puis, le Jour de la Résurrection, Il les couvrira d’ignominie, et [leur] dira: « Où sont Mes associés pour lesquels vous combattiez? » – Ceux qui ont le savoir diront: « L’ignominie et le malheur tombent aujourd’hui sur les mécréants ».

28. Ceux à qui les Anges ôtent la vie, alors qu’ils sont injustes[1] envers eux-mêmes, se soumettront humiliés, (et diront): « Nous ne faisions pas de mal! » – « Mais, en fait, Allah sait bien ce que vous faisiez ».

29. Entrez donc par les portes de l’Enfer pour y demeurer éternellement. Combien est mauvaise la demeure des orgueilleux!

30. Et on dira à ceux qui étaient pieux: « Qu’a fait descendre votre Seigneur? » Ils diront: « Un bien ». Ceux qui font les bonnes oeuvres auront un bien ici-bas; mais la demeure de l’au-delà est certes meilleure. Combien agréable sera la demeure des pieux!

31. Les jardins du séjour (éternel), où ils entreront et sous lesquels coulent les ruisseaux. Ils auront là ce qu’ils voudront; c’est ainsi qu’Allah récompense les pieux.

32. Ceux dont les Anges reprennent l’âme – alors qu’ils sont bons – [les Anges leur] disent: « Paix sur vous! Entrez au Paradis, pour ce que vous faisiez ».

Sourate 16. Les abeilles (An-Nahl)

[1] Sont injustes: parce qu’ils sont des impies.

Commentaire ~ Tout ce que nous demandons

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Voici une anecdote de Ibrahim Edhem ou plus exactement Ibrahim ben Edhem ben Suleyman ben Mansour el-Balkhi. Lui-même était surnommé Abou Izhaq. Il mourut l’an 161 ou 162 (777,778 ou 778-779)

On demandait à Ibrahim: « D’où vient que, dans la Parole, le Seigneur très haut a dit: « Appelez-Moi, Je vous répondrai… (Coran 40.60) ; et cependant tout ce que nous demandons ne nous est pas accordé. – Vous autres, répondit Ibrahim, vous avez à la bouche le nom du Seigneur très haut; mais vous ne pratiquez pas les oeuvres qu’il prescrit, vous n’adoptez pas les traditions de l’Envoyé, sur lui soit le salut! Vous récitez le Coran; mais vous n’agissez pas d’après ses préceptes. Vous jouissez des bienfaits du Seigneur; mais vous ne lui en rendez pas grâces. Il a créé pour les serviteurs obéissants un paradis éternel; vous ne faites rien pour arriver à le posséder. Vous savez qu’Il a créé l’enfer pour les esclaves rebelles, et vous ne le fuyez pas avec horreur. Vous n’ignorez pas que Chaitan est votre ennemi, et, bien loin d’être en état d’hostilité avec lui, vous le traitez en ami. Vous savez aussi que la mort est inévitable, et vous ne pratiquez pas les oeuvres de l’autre monde; vous n’êtes même pas en état de tirer un enseignement de ce qui se passe ici-bas. Pleins de clairvoyance pour discerner les défauts d’autrui, vous ne voyez pas les vôtres. Comment voulez-vous que les prières de gens comme vous soient exaucées! »

Hadith ~ Bonne réputation

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui a lésé son frère dans sa bonne réputation (son honneur) ou autre chose, qu’il s’en acquitte auprès de lui aujourd’hui (dans ce bas-monde) avant qu’il ne se retrouve dans l’autre monde où le dinar et le dirham n’ont plus cours. S’il a alors quelques bonnes oeuvres, on en prend l’équivalent de son injustice (pour le donner à la personne lésée) et s’il n’a aucune bonne oeuvre, on lui fait supporter en compensation une partie des péchés de sa victime ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Abdullah Ibn Amr Ibn Al ‘As (DAS), le Messager de Dieu (BDSL) a dit: « Le Musulman est celui dont les Musulmans sont à l’abri du mal de sa langue et de sa main. Le fugitif de la Mecque (Al Mouhajer) est celui qui a fui les interdits de Dieu ».

Commentaire: On vint une fois dire au Prophète (BSDL) que telle vieille dame observait strictement toutes ses obligations religieuses (prière, jeûne etc…) mais faisait du tort à ses voisins. Il dit sans hésiter: « Elle ira en Enfer ».

Al Mouhajer est celui qui a fui la Mecque pour Médine préférant s’attacher à sa foi plutôt qu’à sa patrie, et ce à cause des persécutions que les idolâtres de la Mecque faisaient subir aux Croyants.

Mais après la conquête de la Mecque cette fuite ne se justifiait plus. Pour avoir la récompense des Mouhajirun il suffit de fuir tout ce que Dieu a interdit.

BSDL: bénédiction et salut d’Allah sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 25, Page 97, Numéro 209
Hadith 2: Chapitre 25, Page 97, Numéro 210

Ayaat 53-58 ~ Les groupes (Az-Zumar)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

53. Dis: « Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.

54. Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevez alors aucun secours.

55. Et suivez la meilleure révélation[1] qui vous est descendue de la part de votre Seigneur, avant que le châtiment ne vous vienne soudain, sans que vous ne [le] pressentiez;

56. avant qu’une âme ne dise: « Malheur à moi pour mes manquements envers Allah. Car j’ai été certes, parmi les railleurs »;

57. ou qu’elle ne dise: « Si Allah m’avait guidée, j’aurais été certes, parmi les pieux »;

58. ou bien qu’elle ne dise en voyant le châtiment: « Ah! S’il y avait pour moi un retour! Je serais alors parmi les bienfaisants ».

Sourate 39. Les groupes (Az-Zumar)

[1] La meilleure révélation : le Coran.

Commentaire ~ Vraie Générosité

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Le Messager de Allah (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit, « Dépenses, O Bilal et ne crains pas le Propriétaire du Trône de donner peu. » Mamum a dit à Muhammad bin ‘Ibad Al-Mahlabi, « Tu dépenses de façon extravagante. » Il a répondu, « Pour s’abstenir d’être généreux est équivalent à avoir de mauvaises pensées au sujet du Seigneur Très-Haut. » Allah (Exalté) dit:

« …Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace, et c’est Lui le Meilleur des donateurs ». (Coran 34:39)

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 105