Hadith ~ Jour d’Achoura (10ème jour de Mouharram)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn Abbas (DAS) rapporte que le Messager de Dieu (BSDL) a jeûné le dixième jour de Mouharram et a ordonné de le jeûner ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Qatada (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) fut interrogé une fois sur le jeûne du dixième jour de Mouharram. Il dit: « Il fait absoudre les péchés de l’an passé ». (Rapporté par Moslem)

Selon Ibn Abbas (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Si je suis encore en vie l’an prochain, je jeûnerai sûrement le neuvième jour de Mouharram ». (Rapporté par Moslem)

*Notes:
1. Ces journées de jeûne de Achoura sont facultatifs mais encouragés et desirables (mustahabb).
2. Cet année le jeûne du 9 Mouharram tombe le dimanche 7 aout 2022, insha Allah.
3. Cet année le jeûne du 10 Mouharram tombe le lundi 8 aout 2022, insha Allah.

Commentaire:
10ème de Muharram – Achoura. Dans un autre Hadith, il est dit que lorsque le Prophète (BSDL) a émigré de la Mecque à Médine, il vit que les Juifs jeûnaient ce jour-là. Il leur demanda pourquoi ils faisaient cela ce jour-là, et ils lui ont dit qu’ils l’ont fait pour la raison que Dieu a accordé le Prophète Moussa (Moïse) (paix soit sur lui) l’émancipation de Pharaon en ce jour, et ainsi ils ont observé le jeune en signe de leur joie. Sur ce, le Prophète (SAWS) a dit que dans ce bonheur du Prophète Moussa, les musulmans avaient un plus grand droit d’observer le jeune que les Juifs. Par conséquent, le Prophète (SAWS) a également observé le jeune ce 10 de Muharram. Puis, il a dit que si il restait en vie l’année suivante, il observerait le jeune le 9 du mois de Muharram aussi pour que les Musulmans se feraient différencier des Juifs. Il est regrettable en effet que les musulmans d’aujourd’hui ne suivent pas cette Sunnah du Prophète (SAWS) et certains observent à la place les pratiques sans fondement des assemblées de deuil.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 111, Page 368, Numéro 1249
Hadith 2: Chapitre 111, Page 368, Numéro 1250
Hadith 3: Chapitre 111, Page 368, Numéro 1251

Hadith ~ Aime pour son frère

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui), a dit: « Aucun d’entre vous ne peut se prétendre croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère (ou prochain) ce qu’il aime pour lui-même« . (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 21, Page 84, Numéro 182

Ayaat 9-11 ~ Le vendredi (Al-Jumua)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

9. Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Salat du jour du Vendredi, accourez à l’invocation d’Allah et laissez tout négoce[1]. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez!

10. Puis quand la Salat est achevée, dispersez-vous sur la terre, et recherchez [quelque effet] de la grâce d’Allah, et invoquez beaucoup Allah afin que vous réussissiez.

11. Quand ils entrevoient quelque commerce ou quelque divertissement, ils s’y dispersent et te laissent debout. Dis: « Ce qui est auprès d’Allah est bien meilleur que le divertissement et le commerce, et Allah est le Meilleur des pourvoyeurs ».

Sourate 62. Le vendredi (Al-Jumua)

[1] Laissez tout négoce: abandonnez toutes vos occupations pour pouvoir accomplir votre devoir religieux.

Dernier Sermon du Messager de Dieu (BSDL)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Le Messager de Dieu (BSDL) arriva à Arafa où on lui a dressé une tente dans un endroit appelé « Namira ». Une fois le soleil couché, il monta sur sa chamelle Al-Qaçwa et quand il arriva au fond de la vallée, il fit ce discours:

« O peuple! Prêtez-moi une oreille attentive, car je ne sais pas si je serai encore parmi vous l’an prochain.

Alors, écoutez ce que je dis avec beaucoup d’attention et transmettez ces mots à ceux qui ne pouvaient être présents aujourd’hui.

O peuple! Tout comme vous considérez ce mois, ce jour, cette cité sacrée, considérez aussi la vie et la propriété de tout Musulman comme sacrées. Rendez les biens qu’on vous a prêtés à leurs propriétaires de droit. Ne faites de mal à personne de façon à ce qu’on ne vous fasse pas de mal. Souvenez-vous qu’un jour vous rencontrerez votre Seigneur et Il vous demandera des comptes sur vos actions en ce monde. Dieu vous a interdit l’usure (les interets). Alors, toute obligation usuraire (d’interets) doit désormais être annulée. Votre capital est à vous. Vous n’infligerez ni souffrirez d’aucune iniquité. Dieu a jugé qu’il n’y devait pas y avoir d’intérêt et que tout intérêt du à Abbas Ibn ‘Abda’Al Muttalib (l’oncle du Prophète (BSDL)) doit être annulé.

Tous les droits (à la vengeance) découlant des homicides de la période pré-islamique sont désormais annulés et les premiers que j’abolis sont ceux qui découlent du meurtre de Rabiah Ibn Al Harith (un proche du Prophète(BSDL)).

O peuple! Les incroyants jouent avec le calendrier afin de rendre permissible ce que Dieu a interdit et interdire ce que Dieu a permis. Selon Dieu, les mois sont au nombre de douze. Quatre d’entre-eux sont saints. Trois d’entre eux sont successifs et un survient entre les mois de Jumada et de Shaban.

Faites attention au Diable, pour le bien de votre religion. Il a perdu tout espoir de vous égarer par les grands péchés, alors faites attention de le suivre dans les petits péchés.

O peuple! Il est vrai que vous avez des droits sur vos femmes, mais elles ont aussi des droits sur vous. Souvenez-vous que vous les avez prises comme femmes seulement avec la permission de Dieu et en remplissant un pacte avec Lui. Si elles vous restent fidèles, alors il leur revient le droit d’être nourries et vêtues dans la gentillesse. Traitez bien vos femmes et soyez gentils avec elles, car elles sont vos partenaires et vos assistantes dévouées . Et c’est votre droit qu’elles ne fréquentent pas des gens que vous n’approuvez pas, ainsi que de ne jamais être infidèles.

O peuple! Écoutez-moi avec sincérité. Adorez Dieu, accomplissez vos cinq prières quotidiennes, jeûnez pendant le mois du Ramadan et donnez de votre bien en Zakat (charité). Faites le Hajj (pèlerinage), si vous le pouvez.

Toute l’humanité descend de Adam et Eve. Un Arabe n’est pas supérieur à un non-Arabe et un non-Arabe n’est pas supérieur à un Arabe. Un blanc n’est pas supérieur à un noir et un noir n’est pas supérieur à un blanc – seulement par la piété et la bonne action. Sachez que chaque Musulman est le frère de chaque Musulman et que les Musulmans constituent une fraternité. Le bien d’autrui n’est pas légitime pour un Musulman excepté celui que son frère lui donne de plein gré. Alors, ne vous faites pas d’injustice à vous-mêmes. Souvenez-vous qu’un jour vous rencontrerez Dieu et répondrez pour vos actions en ce monde. Alors faites attention! Ne vous égarez pas du chemin de la piété après mon départ.

O peuple! Aucun prophète ou messager ne viendra après moi et aucune nouvelle croyance ne naîtra. Raisonnez bien alors, O peuple, et comprenez les mots que je vous transmets.

Je laisse derrière moi deux choses: le Coran et ma Sunna et si vous les suivez, vous ne vous égarerez jamais.

Tous ceux qui écoutent devront transmettre mes paroles aux autres et les autres, à d’autres encore, de façon à ce que les derniers comprennent mes paroles encore mieux que ceux qui m’écoutent directement.

Soit témoin, O Allah, que j’ai transmis Ton message à Ton peuple ».

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

*Source: Allah Alim. Je n’ai pas la source exacte. Traduction approximative du sermon de l’arabe. Que Allah pardonne les erreurs.

Hadith ~ Six jours de Shawwal

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Ayub (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui a jeûné le mois de Ramadan puis l’a fait suivre de six jours de Shawwal (10ème mois lunaire), c’est comme s’il avait jeûné tout le temps ». (Rapporté par Moslem)

*Note: Ces six journées de jeûne de Shawwal sont facultatives et peuvent être consécutives ou non. Selon la formule que la récompense d’une bonne action est au moins dix fois la bonne action, le jeûne d’un mois (Ramadan) est équivalent à une jeune de dix mois. Si l’on observe également les six jours de Shawwal, ça équivaut à une jeune de deux mois. Ainsi, on devient admissible à la récompense d’une jeune d’une année entière. Celui qui en fait ceci une habitude chaque année est comme celui qui observe le jeûne tout au long de sa vie. Il sera considéré par Allah comme celui qui observe le jeûne de façon permanente. Bien que ces six jours soient de nature volontaire, ils sont très importants. On peut observer ces six jours consécutivement ou séparément durant le mois de Shawwal, mais consécutivement après le début du mois, c’est mieux (après l’Eid ou il ne faut pas jeûner). Allah Alim.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 368, Numéro 1252

Hadith ~ La nuit Al-Qadr (La Destinée)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui a veillé à prier la nuit du « Qadr » (de la valeur) par foi et par unique désir de la récompense de Dieu, Dieu lui pardonne tous ses péchés passés ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Ibn Omar (DAS), certains Compagnons du Prophète (BSDL) virent en rêve la nuit du « Qadr » (de la valeur) dans les sept dernières nuits (de Ramadan). Le Messager de Dieu (BSDL) leur dit: « Je vois que vos rêves se sont tous limités aux sept dernières nuits de Ramadan. Que celui qui cherche à la vivre l’attende dans l’une des sept dernières nuits de Ramadan ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Aisha (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Attendez la nuit du « Qadr » (de la valeur) dans les nuits impaires des dix derniers jours de Ramadan ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Aisha (DAS): « Quand arrivaient les dix derniers jours de Ramadan, le Messager de Dieu (BSDL) en veillait toutes les nuits (à prier). Il réveillait ses femmes, redoublait de zèle religieux et retroussait ses manches (serrait la ceinture de son pagne) ».

Selon Aisha (DAS):  » le Messager de Dieu(BSDL) montrait pendant le mois de Ramadan plus de zèle religieux que dans les autres mois et, pendant les dix derniers jours de Ramadan, plus que dans les autres jours ». (Rapporté par Moslem)

Selon Aisha (DAS): « O Messager de Dieu! S’il m’arrivait de savoir quelle nuit est celle « de la valuer », dis-moi ce que je devrais y dire ». Il lui dit: « Dis: ‘Seigneur Dieu! Tu es pardonneur et Tu aimes le pardon. Aussi pardonne-moi! ». (Rapporté par Attirmidhi)

Commentaire: Il ya une croyance générale qu’il est fixé au 27ème nuit du Ramadan. Mais ce n’est pas correct. Les hadiths ne confirment pas ce point de vue. Allah Alim.

Commentaire:
Si tu fais des duas, donne du sadaqah ou n’importe quelle autre bonne action les dix derniers soirées du Ramadan tu est garantie qu’une des soirées soit la nuit al-Qadr.

Si tu as débuté le Ramadan la soirée du 1 avril, ça veut dire que la soirée du 20 Ramadan tombe sur la soirée du 20 avril 2022 inchaAllah. Allah Alim.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 109, Page 354, Numéro 1187
Hadith 2: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1188
Hadith 3: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1190
Hadith 4: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1191
Hadith 5: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1192
Hadith 6: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1193

Hadith ~ Le jeûneur connaît deux joies

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Dieu honoré et glorifié a dit: « Tout ce que fait le fils d’Adam est pour lui-même sauf le jeûne, il est pour Moi et c’est Moi qui en donne la récompense. Le jeûne est un bouclier (contre le feu de l’Enfer). Quand l’un de vous jeûne, qu’il s’abstienne de dire des choses obscènes et d’élever la voix. Si quelqu’un l’insulte ou le provoque au combat, qu’il se contente de dire: « Je suis en état de jeûne ». Par Celui qui tient l’âme de Mohammad dans Sa Main, la mauvaise haleine du jeûneur a certainement pour Dieu une meilleure odeur que le musc. Le jeûneur connaît deux joies: Quand il rompt son jeûne il se réjouit et, quand il rencontre son Seigneur, il se réjouit de son jeûne ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 361, Numéro 1213

Importance de l’Aumône (Zakat et Sadaqa) – Encore plus durant Ramadan

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Et dépensez de ce que Nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l’un de vous et qu’il dise alors: « Seigneur! si seulement Tu m’accordais un court délai: je ferais l’aumône et serais parmi les gens de bien ». (Coran 63.10)

…Et tout ce que vous dépensez de vos biens sera à votre avantage, et vous ne dépensez que pour la recherche de la Face « Wajh » d’Allah. Et tout ce que vous dépensez de vos biens dans les bonnes oeuvres vous sera récompensé pleinement. Et vous ne serez pas lésés. (Coran 2.272)

Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens (dans les bonnes oeuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n’ont rien à craindre et ils ne seront point affligés. (Coran 2.274)

Dis: « Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons à ce qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace, et c’est Lui le Meilleur des donateurs ». (Coran 34.39)

Ibn Abbas (DAS) rapporte que le Messager de Dieu (BSDL) était l’homme le plus généreux. C’était au mois de Ramadan, quand il rencontrait Gabriel, qu’il était le plus généreux. Or Gabriel le rencontrait à chaque nuit de Ramadan où ils étudiaient ensemble le Coran. Quand Gabriel rencontrait le Messager de Dieu (BSDL), ce dernier était certainement plus généreux à dispenser le bien que le vent qui souffle sans arrêt. (unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Il ne se lève pas un seul jour sur l’humanité sans que deux Anges ne descendent du ciel. L’un d’eux dit: « Seigneur Dieu! Remplace sa dépense à celui qui a dépensé! » Et l’autre dit: « Seigneur Dieu! Frappe de perte celui qui s’est montré avare! » (unanimement reconnu authentique)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 111, Page 362, Numéro 1215
Hadith 2:Chapitre 35, Page 125, Numéro 294

Ayaat 255 « Kursiy » ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

Tafseer Ayaat Al-Kursiy (En Anglais)

255. Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même « al-Qayyum ». Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut interceder auprès de Lui sans Sa permission? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’il veut. Son Trône « Kursiy » déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et il est le Très Haut, le Très Grand[1].

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1] « Al-Qayyum »: ce mot arabe n’a pas d’equivalent en francais. Il signifie: celui qui n’a besoin de rien alors que tout a besoin de Lui, qui ne depend de rien alors que tout depend de Lui.

« Kursiy »: mot arabe qui signifie « siege »; certains commentateurs interprètent comme étant la Science d’Allah. Il est prouvé qu’Allah ne ressemble en rien à Ses créatures.

Hadith ~ Protéger son jeûne

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Quand l’un de vous est dans son jour de jeûne, qu’il s’abstienne de dire des grossièretés et d’élever la voix. Si quelqu’un l’injurie ou le provoque au combat, qu’il dise: « Je suis en état de jeûne ». (Unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Celui qui ne s’abstient pas de mentir et d’agir en pur mensonge. Dieu n’a que faire de son renoncement à son manger et à son boire ». (Rapporté par Al Boukhari)

Commentaire: Nous apprenons que le jeûne n’est pas seulement la privation de la nourriture, la boisson et des relations intimes avec son épouse, mais aussi il ne faut pas une mauvaise utilisation de la langue et les autres organes du corps. Quand on est en état de jeûne, on ne doit ni utiliser un langage injurieux, ni parler bêtement, ni mentir, ni faire la conversation obscène, ni se livrer à la médisance, ni se quereller avec quiconque. Si quelqu’un le provoque, on doit se taire et se rappeler qu’on observe le jeûne et on doit s’abstenir de telles choses. Autant que possible, on doit garder sa langue engagée dans le souvenir d’Allah et la récitation du Coran.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 223, Page 325, Numéro 1240
Hadith 2:Chapitre 223, Page 325, Numéro 1241

Hadith ~ La rupture du jeûne

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon le Compagnon du Prophète Salman Ibn Amer (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Quand l’un de vous rompt son jeûne qu’il le fasse en mangeant des dattes. S’il n’en trouve pas, qu’il boive de l’eau car c’est un moyen de purification ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) rompait son jeûne en mangeant quelques dattes mûres avant de faire la prière. S’il n’en trouvait pas, il se contentait de quelques petites dattes, sinon il buvait quelques gorgées d’eau ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Selon Sahl Ibn Sa’d (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « La foi des gens ne cessera pas de se bien porter tant qu’ils hâteront la rupture de leur jeune ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire:
Pour éviter tout excès, ce Hadith nous prescrit de rompre le jeûne immédiatement après la disparition du disque solaire derrière la ligne de l’horizon (le coucher de soleil).

Certains pourtant continuaient le jeûne jusqu’au lever de l’étoile de la nuit par excès de scrupule.

Ce hadith vient les dissuader de telles pratiques masochistes car la religion est avant tout aisance et facilité.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 111, Page 366, Numéro 1236
Hadith 2:Chapitre 111, Page 366, Numéro 1237
Hadith 3:Chapitre 111, Page 365, Numéro 1231

Hadith ~ Quiconque jeune

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quiconque jeune le mois de Ramadan poussé par sa foi et dans l’espoir de la récompense divine, Dieu l’absout de tous ses péchés passés. (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 362, Numéro 1216

Ayaat 183-187 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

183. Ô les croyants! On vous a prescrit as-Siyam[1] comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété,

184. pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu'(avec grande difficulté), il y a une compensation:[2] nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez!

185. (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. – Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants!

186. Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés.

187. On vous a permis, la nuit d’as-Siyam, d’avoir des rapports avec vos femmes; elles sont un vêtement[3] pour vous et vous êtes un vêtement pour elles. Allah sait que vous aviez clandestinement des rapports avec vos femmes. Il vous a pardonné et vous a grâciés. Cohabitez donc avec elles, maintenant, et cherchez ce qu’Allah a prescrit en votre faveur; mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit[4]. Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. Mais ne cohabitez pas avec elles pendant que vous êtes en retraite rituelle dans les mosquées. Voilà les lois d’Allah: ne vous en approchez donc pas (pour les transgresser). C’est ainsi qu’Allah expose aux hommes Ses enseignements, afin qu’ils deviennent pieux!

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1] As-Siyam (le jeûne): c’est pendant tout le mois de Ramadan (9ème de l’année) qu’on jeûne. A cause du calendrier lunaire, les mois changent constamment de saisons. A partir du début de l’aube – environ une heure et demie avant le lever du soleil – jusqu’au coucher, on s’abstient de manger, boire, fumer et avoir des relations sexuelles. Du coucher du soleil à l’aube on mène une vie normale. De même que pour les prières, on a dû aménager, pour les régions polaires, les horaires de jeûne.

[2] Le paiement de la compensation s’applique exclusivement à ceux qui, à cause d’une grave maladie chronique ou de vieillesse, ne pourraient jamais remplacer les jours de jeûne manqués.

[3] Un vêtement: il faut entendre par là une source de tranquillité, de quiétude et de complémentarité réciproque entre les deux époux.
Autre interp.: une couverture. L’existence de liens permanents entre les deux époux rend difficile le fait de s’abstenir de rapports conjugaux. C’est pour cette raison, que ces rapports leur ont été permis la nuit d’as-Siyam.

[4] Le fil blanc… nuit: il faut entendre par là l’apparition de la lueur de l’aube.

Commentaire ~ Horaire de Lecture du Coran

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Horaire Lecture du Coran – Document PDF

Selon Ibn Masud (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui lit une seule lettre du Coran s’inscrit une bonne action et la bonne action a dix fois son salaire. Je ne dis pas que « ALM » (lettres énigmatiques se trouvant au début de certains chapitres du Coran) est une lettre, mais A est une lettre, L est une lettre et M est une lettre ». (Rapporté par Attirmidhi)

Selon Abdullah Ibn Amr Ibn Al As (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « On dira (le jour du jugement dernier) au lecteur assidu du Coran: « Lis et monte (les degrés du Paradis). Récite clairement comme tu le faisais dans le bas-monde. Ta place au Paradis te sera fixée au dernier verset que tu liras ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Commentaire:
Nul ne peut ignorer les bienfaits de la lecture Coranique. Pour simplifier la découpe de cette lecture et faire en sorte que chacun et chacune puisse boucler le Coran dans son intégralité pour la fin de Ramadân, un calendrier a été confectionné pour hommes et femmes*.

Calendrier de lecture du Coran durant le Ramadan pour hommes

Jour – Juz Hizb Lecture à effectuer
1 Ramadan 1 – 2   Sourate 1, v.1 jusqu’au Sourate 2, v.141
2 Ramadan 3 – 4   Sourate 2, v.142 jusqu’au Sourate 2, v.252
3 Ramadan 5 – 6   Sourate 2, v.253 jusqu’au Sourate 3, v.92
4 Ramadan 7 – 8   Sourate 3, v.93 jusqu’au Sourate 4, v.23
5 Ramadan 9 – 10   Sourate 4, v.24 jusqu’au Sourate 4, v.147
6 Ramadan 11 – 12   Sourate 4, v.148 jusqu’au Sourate 5, v.81
7 Ramadan 13 – 14   Sourate 5, v.82 jusqu’au Sourate 6, v.110
8 Ramadan 15 – 16   Sourate 6, v.111 jusqu’au Sourate 7, v.87
9 Ramadan 17 – 18   Sourate 7, v.88 jusqu’au Sourate 8, v.40
10 Ramadan 19 – 20   Sourate 8, v.41 jusqu’au Sourate 9, v.92
11 Ramadan 21 – 22   Sourate 9, v.93 jusqu’au Sourate 11, v.5
12 Ramadan 23 – 24   Sourate 11, v.6 jusqu’au Sourate 12, v.52
13 Ramadan 25 – 26   Sourate 12, v.53 jusqu’au Sourate 14, v.52
14 Ramadan 27 – 28   Sourate 15, v.1 jusqu’au Sourate 16, v.128
15 Ramadan 29 – 30   Sourate 17, v.1 jusqu’au Sourate 18, v.74
16 Ramadan 31 – 32   Sourate 18, v.75 jusqu’au Sourate 20, v.135
17 Ramadan 33 – 34   Sourate 21, v.1 jusqu’au Sourate 22, v.78
18 Ramadan 35 – 36   Sourate 23, v.1 jusqu’au Sourate 25, v.20
19 Ramadan 37 – 38   Sourate 25, v.21 jusqu’au Sourate 27, v.55
20 Ramadan 39 – 40   Sourate 27, v.56 jusqu’au Sourate 29, v.45
21 Ramadan 41 – 42   Sourate 29, v.46 jusqu’au Sourate 33, v.30
22 Ramadan 43 – 44   Sourate 33, v.31 jusqu’au Sourate 36, v.27
23 Ramadan 45 – 46   Sourate 36, v.28 jusqu’au Sourate 39, v.31
24 Ramadan 47 – 48   Sourate 39, v.32 jusqu’au Sourate 41, v.46
25 Ramadan 49 – 50   Sourate 41, v.47 jusqu’au Sourate 45, v.37
26 Ramadan 51 – 52   Sourate 46, v.1 jusqu’au Sourate 51, v.30
27 Ramadan 53 – 54   Sourate 51, v.31 jusqu’au Sourate 57, v.29
28 Ramadan 55 – 56   Sourate 58, v.1 jusqu’au Sourate 66, v.12
29 Ramadan 57 – 58   Sourate 67, v.1 jusqu’au Sourate 77, v.50
30 Ramadan 59 – 60   Sourate 78, v.1 jusqu’au Sourate 114, v.6

Calendrier de lecture du Coran durant le Ramadan pour femmes*

Jour – Juz Hizb Lecture à effectuer
1 Ramadan 1 – 3   Sourate 1, v.1 jusqu’au Sourate 2, v.202
2 Ramadan 4 – 6   Sourate 2, v.203 jusqu’au Sourate 3, v.92
3 Ramadan 7 – 9   Sourate 3, v.93 jusqu’au Sourate 4, v.87
4 Ramadan 10 – 12   Sourate 4, v.88 jusqu’au Sourate 5, v.81
5 Ramadan 13 – 15   Sourate 5, v.82 jusqu’au Sourate 6, v.165
6 Ramadan 16 – 18   Sourate 7, v.1 jusqu’au Sourate 8, v.40
7 Ramadan 19 – 21   Sourate 8, v.41 jusqu’au Sourate 10, v.25
8 Ramadan 22 – 24   Sourate 10, v.26 jusqu’au Sourate 12, v.52
9 Ramadan 25 – 27   Sourate 12, v.53 jusqu’au Sourate 16, v.50
10 Ramadan 28 – 30   Sourate 16, v.51 jusqu’au Sourate 18, v.74
11 Ramadan 31 – 33   Sourate 18, v.75 jusqu’au Sourate 21, v.112
12 Ramadan 34 – 36   Sourate 22, v.1 jusqu’au Sourate 25, v.20
13 Ramadan 37 – 39   Sourate 25, v.21 jusqu’au Sourate 28, v.50
14 Ramadan 40 – 42   Sourate 28, v.51 jusqu’au Sourate 33, v.30
15 Ramadan 43 – 45   Sourate 33, v.31 jusqu’au Sourate 37, v.144
16 Ramadan 46 – 48   Sourate 37, v.145 jusqu’au Sourate 41, v.46
17 Ramadan 49 – 51   Sourate 41, v.47 jusqu’au Sourate 48, v.17
18 Ramadan 52 – 54   Sourate 48, v.18 jusqu’au Sourate 57, v.29
19 Ramadan 55 – 57   Sourate 58, v.1 jusqu’au Sourate 71, v.28
20 Ramadan 58 – 60   Sourate 72, v.1 jusqu’au Sourate 114, v.6

*Étant donné que les femmes sont amenées à manquer des jours de jeûne, la découpe a été étalée sur 20 jours, à raison de 3 hizb par jour, ce qui leur laisse une marge suffisante en cas d’interruption momentanée de leur mois. Il vaut en effet mieux se fixer une lecture de 3 hizb par jour que de laisser passer 5-6 jours de lecture à rattraper d’une traite.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 108, Page 323, Numéro 997
Hadith 2: Chapitre 108, Page 323, Numéro 999

Hadith ~ Jeûnez dès que vous voyez la nouvelle lune (de Ramadan)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Jeûnez dès que vous voyez la nouvelle lune (de Ramadan) et rompez le jeûne dès que vous voyez la nouvelle lune (de Shawal). Si des nuages vous empêchent de la voir, complétez à trente jours le mois de Shaban (celui qui précède Ramadan). (unanimement reconnu authentique)

Commentaire: (…) Il s’agit donc bien de la constatation, c’est-à-dire de la vue matérielle du nouveau croissant. Cette vue peut se faire à l’oeil nu mais rien n’empêche de se servir des inventions d’optique les plus perfectionnées et les plus récentes pour détecter la nouvelle lune. Il est même du devoir de toute la nation islamique de construire les observatoires les plus sophistiqués et ses aieux furent de brillants pionniers dans ce domaine. (…)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 363, Numéro 1219

Ayaat 14-16 ~ Ta-Ha

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

14. Certes, c’est Moi Allah: point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salat pour le souvenir de Moi.

15. L’Heure va certes arriver. Je la cache à peine, pour que chaque âme soit rétribuée selon ses efforts.

16. Que celui qui n’y croit pas et qui suit sa propre passion ne t’en détourne pas. Sinon tu périras.

Sourate 20. Ta-Ha

Commentaire ~ Trois questions

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

  • Tu as honte même auprès des gens qui n’ont pas le visage propre. Pourquoi n’aurais-tu pas honte, pour une fois, devant Allah?

  • Allah met un voile sur tes péchés afin qu’un jour tu en aies honte. Mais qui peut dire jusqu’à quand dure ce privilège?

  • Existe-t-il quelqu’un qui ait frappé à la porte de la Miséricorde de Allah sans rien recevoir?

Hadith ~ Reste plus qu’une coudée

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn Masud (que Allah lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui), et c’est lui le véridique et le digne d’être cru, nous a fait ce discours: « On consacre quarante jours à la création de l’un de vous dans le ventre de sa mère pour en faire une goutte de liquide. Puis on en fait une masse accrochée dans la même période. Puis on en fait un bol de mastication dans la même période. Puis on lui envoie l’Ange qui insuffle en lui l’esprit (l’âme) et l’on prédétermine pour lui quatre choses: sa subsistance, la durée de sa vie, la valeur de son oeuvre et sa prédestination soit en Enfer, soit au Paradis. Par Celui en dehors de qui il n’est point de dieu, l’un de vous fait certainement l’oeuvre des gens destinés au Paradis jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une coudée entre lui et le Paradis et voilà que sa prédestination le devance, il commet alors un acte de ce que font les gens de l’Enfer et il y entre. Et l’un de vous fait certainement l’oeuvre des gens voués à l’Enfer jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une coudée entre lui et l’Enfer et voilà que sa prédestination le devance, il fait alors un acte de ce que font les gens du Paradis et il y entre ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire 1 (Pas du Dr Keshrid): Ce Hadith devrait faire disparaître tout ego, racisme ou pensée que l’on est meilleur ou supérieur à n’importe qui d’autre ou que l’on devient trop confiant qu’on est destiné à Jannah (seul Allah sait qui l’est) et en même temps le hadith devrait supprimer toute haine ou sentiment que quelqu’un est pire ou mauvais ou est destiné à l’enfer (seul Allah sait qui l’est). Abu Soufian (DAS) a passé vingt ans à combattre le Messager d’Allah (BDSL) et est devenu musulman à la fin. L’oncle du Messager Abu Talib a passé sa vie à aider Rasoul Allah (SAWS) et est mort en n’acceptant pas l’Islam. Nous devons vivre en équilibre entre l’espoir dans la Miséricorde d’Allah et la peur dans la Colère d’Allah. Allah est Juste et chacun obtiendra ce qu’il a gagné et aucune action bonne ou mauvaise ne sera ignorée (mais rappelez-vous qu’avec le repentir Allah transforme ces mauvaises actions en bonnes actions). Allah Alim.

Commentaire 2 (Du Dr. Keshrid): Ce Hadith inquiétant nous oblige à vivre jusqu’au dernier moment entre la crainte et l’espérance étant donné que c’est seule la phase finale de notre vie qui nous désigne soit au Paradis, soit à l’Enfer quelle que soit notre oeuvre durant toute notre vie.

Ce Hadith inquiétant nous oblige à vivre jusqu’au dernier moment entre la crainte et l’espérance étant donné que c’est seule la phase finale de notre vie qui nous désigne soit au Paradis, soit à l’Enfer quelle que soit notre oeuvre durant toute notre vie.

Un Hadith dit que les choses sont uniquement jugées sur leur conclusion.

Le Diable était un très grand savant (Lucifer = porteur de lumière) et il a adoré Dieu durant soixante dix mille ans. Mais sa prédestination à l’Enfer fut la plus forte. Il commit alors sa fameuse désobéissance à Dieu et tomba dans les abîmes de la malédiction éternelle.

Il nous appartient donc de ne jamais nous satisfaire de notre oeuvre si elle est bonne et de ne jamais désespérer en la clémence de Dieu quel que soit le nombre de nos péchés.

Nous prions Le Tout-Puissant de nous prédestiner la bonne conclusion.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 49, Page 160, Numéro 394

Ayaat 12-19 ~ Luqman

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

12. Nous avons effectivement donné à Luqman la sagesse: « Sois reconnaissant à Allah, car quiconque est reconnaissant, n’est reconnaissant que pour soi-même; quant à celui qui est ingrat…, En vérité, Allah se dispense de tout, et Il est digne de louange ».

13. Et lorsque Luqman dit à son fils tout en l’exhortant: « Ô mon fils, ne donne pas d’associé à Allah, car l’association à [Allah] est vraiment une injustice énorme ».

14. Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère; sa mère l’a porté [subissant pour lui] peine sur peine: son sevrage a lieu à deux ans. « Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu’envers tes parents. Vers Moi est la destination.

15. Et si tous deux te forcent a M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. Et suis le sentier de celui qui se tourne vers Moi. Vers Moi, ensuite, est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez ».

16. « Ô mon enfant, fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir[1]. Allah est infiniment Doux et Parfaitement Connaisseur.

17. Ô mon enfant, accomplis la Salat, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise!

18. Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance: car Allah n’aime pas le présomptueux plein de gloriole.

19. Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c’est bien la voix des ânes ».

Sourate 31. Luqman

[1]: Le fera venir: pour en rendre compte au Jour du Jugement dernier.

Commentaire ~ A côté de la difficulté est, certes, une facilité!

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

A côté de la difficulté est, certes, une facilité! A côté de la difficulté, est certes, une facilité! (Coran 94.6-7)

Manger suit la faim, boire suit la soif, le sommeil vient après l’agitation et la santé prend la place de la maladie. Les perdus trouveront leur chemin, celui dans la difficulté trouvera un soulagement, et le jour suivra la nuit.

…Mais peut-être qu’Allah fera venir la victoire ou un ordre émanant de Lui… (Coran 5.52)

Informe la nuit d’un matin à venir, la lumière qui couvrira les montagnes et les vallées. Donner des nouvelles aux affligés d’un soulagement soudaine qui les atteindra avec la vitesse de la lumière ou dans un clin d’oeil.

Si vous voyez le désert qui s’étend sur des miles et des miles, sachez qu’au-delà de cette distance sont des prairies vertes avec de l’ombre abondante. Si vous voyez la corde se serrer et serrer, sachez qu’il se cassera.

Les larmes sont suivies par un sourire, la peur est remplacée par le confort, et l’anxiété est remplacée par la sérénité. Quand le feu a été préparé pour le Prophète Ibrahim (Abraham) (PSL), il n’a pas senti la chaleur en raison de l’aide qu’il a reçu de son Seigneur.

Nous dîmes: « Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire ». (Coran 21.69)

La mer n’a pas noyé Prophète Moussa (Moïse) (PSL), car il prononça d’une manière confiante, forte, et de façon véridique:

Il dit: « Jamais, car j’ai avec moi mon Seigneur qui va me guider ». (Coran 26.62)

Le Prophète Muhammad (BSDL) a dit à Abu Bakr (DAS) dans la grotte que Dieu était avec eux:

Abou Bakr « le véridique » (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) qui fut, de même que son père et sa mère, compagnon du Prophète (BSDL) a dit: « Quand nous étions (lui et le Prophète) dans la grotte (ou ils s’étaient caches dans leur fuite vers Médine), je regardai les pieds des idolâtres qui étaient juste au-dessus de nous et je dis: « O Messager de Dieu! Si l’un d’eux regardait au-dessous de ses pieds, il nous verrait ». Il dit: « Que penses-tu, o Abou Bakr! de deux compagnons dont le troisième est Dieu? » (Unanimement reconnu authentique) Source

Alors la paix et la tranquillité est descendu sur eux.

Ceux qui sont esclaves du moment ne voient que la misère et le malheur. C’est parce qu’ils ne regardent que le mur et la porte de la chambre, alors qu’ils devraient regarder au-delà de ces obstacles qui sont mis devant eux.

Par conséquent, ne soit pas dans le désespoir: il est impossible que les choses restent les mêmes. Les jours et les années sont en rotation continue, l’avenir est invisible, et chaque jour Allah a des affaires à amener de l’avant. Vous ne les connaissez pas, mais il se peut qu’Allah après un moment apporte quelque chose de nouveau. A côté de la difficulté est, certes, une facilité!

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
PSL: que la paix soit sur lui
DAS: que Allah lui accorde Sa satisfaction

La Tahzan (Ne t’attriste pas)
Par Aaidh ibn Abdullah al-Qarni
P40

Hadith ~ Deux compagnons

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Bakr « le véridique » (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) qui fut, de même que son père et sa mere, compagnon du Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quand nous étions (lui et le Prophète) dans la grotte (où ils s’étaient cachés dans leur fuite vers Médine), je regardai les pieds des idolâtres qui étaient juste au-dessus de nous et je dis: « O Messager de Dieu! Si l’un d’eux regardait au-dessous de ses pieds, il nous verrait ». Il dit: « Que penses-tu, ô Abou Bakr! de deux compagnons dont le troisième est Dieu? » (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Editeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 7, Page 40, Numéro 81

Ayaat 1-10 ~ Al-Araf

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. Alif, Lam, Mim, Sad.

2. C’est un Livre qui t’a été descendu; qu’il n’y ait, à son sujet, nulle gêne dans ton coeur; afin que par cela tu avertisses, et (qu’il soit) un Rappel aux croyants.

3. Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés que Lui. Mais vous vous souvenez peu.

4. Que de cités Nous avons détruites! Or, Notre rigueur les atteignit au cours du repos nocturne ou durant leur sieste.

5. Leur invocation, lorsque leur survint notre rigueur, se limita à ces paroles: Certes nous étions injustes ».

6. Nous interrogerons ceux vers qui furent envoyés des messagers et Nous interrogerons aussi les envoyés[2].

7. Nous leur raconterons en toute connaissance (ce qu’ils faisaient) car Nous n’étions pas absent!

8. Et la pesée, ce jour-là, sera équitable. Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd… Voilà ceux qui réussiront!

9. Et quant à celui dont les bonnes actions pèseront léger… Voilà ceux qui auront causé la perte de leurs âmes parce qu’ils étaient injustes envers Nos enseignements.

10. Certes, Nous vous avons donné du pouvoir sur terre et Nous vous y avons assigné subsistance. (Mais) vous êtes très peu reconnaissants!

Sourate 7. Al-Araf

[1] Al-Araf: endroit surélevé entre le Paradis et l’Enfer, sur lequel vont se trouver des gens qui auront une vue sur les deux. Nous conserverons le mot al-Araf parce qu’il n’y a pas d’équivalent en français.

[2] les envoyés: ici les prophètes qui ont une mission auprès des hommes ou les Anges qui exécutent les ordres d’Allah.

Commentaire ~ Comment vous traitez autrui sera la façon dont vous serez traité

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Un sage par le passé a dit à son fils, « Mon fils, ne devient pas irrité quand tu es affligé avec des épreuves, pour en effet ceci équivaut à avoir de mauvaises pensées au sujet de son Seigneur et aussi, ça donne du plaisir à son ennemi. N’insulte pas les autres, pour en effet par Allah, chaque fois que je n’ai jamais moqué autrui, j’ai été affligé comme la personne que j’ai moquée. En ce monde, l’homme est une cible de flèches qui lui viennent successivement: certaines passent de près, les autres font défaut, certaines chute vers sa droite et d’autres vers sa gauche et les autres le frappent. Sachez que pour chaque bonne action, vous êtes récompensé et comment vous faites affaires avec les autres est la façon dont vous serez traité. Celui qui est dévoué à ses parents, ses enfants lui seront dévoués. Évitez l’avarice et l’ambition, car toutes les deux représentent la pauvreté dans le présent. Craignez Allah autant que vous pouvez. Si tu peux faire aujourd’hui meilleur qu’hier et demain meilleur qu’aujourd’hui et tes secrets meilleurs que tes bonnes actions extérieures, faites ainsi. Prenez garde des actions dont vous devez vous excuser, parce qu’on ne doit jamais faire des excuses pour la bonté. Quand vous prierez, faites le comme une prière d’adieu, comme si vous n’aurez jamais la chance de prier une autre fois (c.-à-d., que vous mourrez). Adhérez à la modestie et vous serez de ces personnes. N’infligez pas le mal sur d’autres; donnez leur plutôt le bien et pardonnez si vous pouvez. Ne soyez pas avare si on vous demande quelque chose et ne retardez pas vos efforts quand quelqu’un cherche de l’aide de toi. Celui qui est avare, Allah rendra les choses étroites pour lui; et celui qui donne, Allah lui remplacera ce qu’il a donné. »

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 141

Hadith ~ Se voit touché

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Celui à qui Dieu veut du bien se voit touché dans ce qu’il a de plus cher ». (Rapporté par Al Boukhari)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 3, Page 23, Numéro 39

Ayaat 17-19 ~ Les fourmis (An-Naml)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

17. Et furent rassemblées pour Salomon, ses armées de djinns, d’hommes et d’oiseaux, et furent placées en rangs.

18. Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit: « Ô fourmis, entrez dans vos demeures, [de peur] que Salomon et ses armées ne vous écrasent [sous leurs pieds] sans s’en rendre compte ».

19. Il sourit, amusé par ses propos et dit: « Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m’as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne oeuvre que tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux ».[1]

Sourate 27. Les fourmis (An-Naml)

[1]: Très belle Dua (supplication) que nous devrions mémoriser et souvent répéter inchaAllah.

Commentaire ~ La mort plane au-dessus de nous

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Il incombe à chacun de réaliser que la mort plane au-dessus de nous. À n’importe quel moment du jour ou de la nuit, la mort peut venir. Ali (qu’Allah soit satisfait de lui) a exprimé en termes lucides la réalité de notre vie:

« L’au-delà se déplace vers nous et cette vie s’en va loin de nous, alors soyez des enfants de l’au-delà et non des enfants de ce monde. Aujourd’hui, c’est l’action sans jugement et demain sera le jugement sans l’action. »

De ces paroles, nous pouvons apprendre combien il est impératif pour nous de nous améliorer, de renouveler notre repentir et de savoir que nous avons affaire à Allah, qui est le plus Généreux et le Tout-Puissant.

La mort n’a pas demandé la permission avant son arrivée, ni a donner un avertissement:

…Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur. (Coran 31.34)

Dis: “Le rendez-vous est pour un jour que vous ne saurez retarder d’une heure, ni avancer!”. (Coran 34.30)

Ash-Shaykh Ali-Tantawi a raconté une histoire qui illustre également le caractère inattendu de la mort. Un autobus plein de gens se déplaçait lorsque le conducteur appuie brusquement sur les freins. Les passagers lui ont demandé ce qui n’allait pas. Il dit: « Je m’arrête pour ce vieil homme qui fait signe des mains afin qu’il puisse monter dans l’autobus. » Ils ont tous dit avec étonnement: « Nous ne voyons personne. » Il dit, « Regardez-le là-bas. » Ils ont répété qu’il n’y avait personne pour être vu. Il dit avec assurance: « Maintenant, regardez, il vient d’y entrer » Maintenant, la situation était au-delà de la merveille et ils se sont exclamés tous ensemble: « Par Allah, nous ne voyons aucun être humain! » Tout à coup, le chauffeur tomba mort sur son siège.

Ainsi son heure est arrivée, la mort vint à lui dans un scénario des plus bizarres et inattendues:

…Quand leur terme vient, ils ne peuvent le retarder d’une heure et ils ne peuvent le hâter non plus. (Coran 7.34)

L’homme est lâche quand il est en danger, son cœur commence à battre lorsque la possibilité de la mort se présente, puis, sans avertissement préalable, il meurt à un moment où il se sent le plus en sécurité.

Ceux qui sont restés dans leurs foyers dirent à leurs frères: “S’ils nous avaient obéi, ils n’auraient pas été tués.” Dis: “écartez donc de vous la mort, si vous êtes véridiques”. (Coran 3.168)

La chose étrange est que nous ne pensons pas à rencontrer Allah, ni ne pensons sur la nature transitoire de cette vie.

La Tahzan (Ne t’attriste pas)
Auteur: Aaidh ibn Abdullah al-Qarni
Traduit par: Bachir Kaabeche et Ahmad Laroussi
1ère ed. Française 2007
Publisher: International Islamic Publishing House
ISBN Hard Cover: 9960-9748-8-X
ISBN Soft Cover: 9960-9748-9-8
P414

Hadith ~ Issue favorable

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Malek Al-Achja’i -que Dieu l’agrée-, rapporte Ibn Ishaq, vint trouver le Prophète (BSDL) et lui dit: « Mon fils ‘Awf fut pris en captivité! ». Il lui répondit: « Envoie-lui dire que le Messager de Dieu t’ordonne de répéter souvent: « Il n’y a ni puissance ni force qu’en Dieu ». (Transliteration: la hawla wala quwwata illa billah OU la hawla wala quwwata illa billahil aliyyil azim). En effet, l’envoyé transmit ces mots à ‘Awf qui s’exécuta et passa la plupart de son temps à les répéter. Alors qu’il était ligoté, il constata que son lien se détacha. Il réussit à s’évader et, trouvant en sortant une chamelle, il la monta et parti. Sur son chemin, il rencontra un troupeau de chameaux, l’amena avec lui et, arrivé chez lui, appela ses parents. Son père s’écria: « C’est bien la voix de ‘Awf, je jure par le Seigneur de la Ka’ba ». Mais sa mère lui répondit: « Oh quel malheur! Comment pouvait-il être ‘Awf alors qu’il est prisonnier et ligoté? ». Le père et le domestique sortirent pour trouver ‘Awf avec un grand troupeau de chameaux, et il raconta à son père ce qui s’est passé. Le père se rendit chez le Messager de Dieu (BSDL) et lui raconta tout. Il lui dit: « Dieu à cette occasion fit cette révélation: …Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. … [Coran 65 2-3]

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Les Compagnons du Prophète (Hayat-Assahaba)
Par Mouhammad Youssef Al-Kandahlawi – Volume II
Traduit par Fawzi Chaaban
Éditeur: Dar El Fikr – Beyrouth/Liban
Page 398

Ayaat 87-88 ~ Les prophètes (Al-Anbiya)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

87. Et Du’n-Nun (Jonas) quand il partit, irrité. Il pensa que Nous N’allions pas l’éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l’appel que voici: « Pas de divinité à part Toi! Pureté a Toi! J’ai été vraiment du nombre des injustes ».

88. Nous l’exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c’est ainsi que Nous sauvons les croyants.

Sourate 21. Les prophètes (Al-Anbiya)

[1] Du’n-Nun: l’homme au poisson. « Jonas ». Jonas quitta son peuple en colère, parce que ceux-ci ne croyaient pas en Allah. Il prit le bateau, mais le bateau s’arrêta; et d’après la coutume des marins, ils tirèrent au sort pour connaître le responsable. Le sort tomba sur Jonas, et les marins le jetèrent à l’eau ou une baleine le recueillit pour le vomir plus tard sur le rivage. De là, Jonas alla accomplir sa mission à Ninvine. La ville se convertit avant que ne vînt un cataclysme annoncé. Elle fut alors épargnée.

Commentaire ~ L’essence de l’histoire de Yusuf (PSL)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

– Ils dirent : “Est-ce que tu es… Certes, tu es Yusuf (Joseph)! ” – Il dit : “Je suis Yusuf, et voici mon frère. Certes, Allah nous a favorisés… (Coran 12.90)

Je veux que vous fassiez attention à la partie suivante du verset. Si vous deviez oublier tout ce que nous avons dit sur l’histoire de Yusuf (que la paix soit sur lui) assurez-vous de ne pas oublier ceci. Parce que c’est l’essence même de l’histoire de Yusuf. Gardez à l’esprit que cette histoire a été révélé au Messager d’Allah (BSDL) quand? À La Mecque. Quand à la Mecque? Dans l’année de la tristesse, quand Abou Taleb est décédé, Khadija (qu’Allah lui fasse miséricorde) est décédé. Le Messager d’Allah (BSDL) n’a trouvé personne pour le soutenir avec force, son oncle Abou Taleb. Personne à le soutenir financièrement, son épouse Khadija. Ce fut l’année de la tristesse. Ce n’était pas seulement la douleur sur le Messager d’Allah (BSDL) parce qu’il a perdu son oncle et il a perdu sa femme bien-aimée, mais parce que la da’wah (de l’Islam) était déjà limitée et maintenant d’autres obstacles se sont érigés dans le visage du Messager d’Allah (BSDL). Avant le Messager d’Allah avait la force de son oncle qui lui fournissait un parapluie de protection et sa femme qui le confortait à la maison. Maintenant quand le Messager d’Allah (BSDL) a perdu ces deux supports, le cœur du Messager d’Allah (BSDL) été rempli de tristesse et de chagrin. Ces moments-là que le Messager d’Allah (BSDL) subissait sont insupportables. Dans ces moments-là, le Messager d’Allah (BSDL) recevait la sourate Yusuf. Dans cette situation particulière sourate Yusuf est révélé. C’est pour cette raison que le Coran est révélé:

…Nous l’avons révélé ainsi pour raffermir ton coeur… (Coran 25.32)

Ainsi, le Coran fut révélé au Messager d’Allah (BSDL) dans les moments appropriés, pour les situations appropriées et pour servir l’objectif approprié. Donc, dans cette période particulière de l’année de la tristesse, Allah révèle au Messager d’Allah l’histoire de Yusuf. C’est l’histoire de quelqu’un qui a vécu des difficultés, des épreuves, de la misère, de la douleur et de la tristesse mais à la fin

…Certes, Allah nous a favorisés… (Coran 12.90)

Pourquoi? Allah dit dans ce segment du verset de la sourate l’essence Yusuf:

…Quiconque craint et patiente… Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants (voir V.2.112) ». (Coran 12.90)

Si vous avez de la taqwa et de la patience vous finirez par gagner, même après un certain temps. Si vous avez la patience et la piété, même après une période, à la fin vous serez victorieux. Et vous ne devriez avoir aucun doute à cet égard. Saidna Yusuf a été victorieux à la fin, dans la dounia (la vie) et dans l’Ehkira (l’au-delà). Ce n’est pas seulement dans la dounia. En dounia et dans l’Ehkira. Mais il est arrivé après un certain temps, il a fallu un certain temps, ce n’était pas rapide le même jour, il a fallu un certain temps. Par conséquent, il faut de la patience. Si vous n’avez pas la patience vous ne serez pas en mesure de survivre à la longue route. Alors Allah dit au Messager d’Allah (BSDL) qu’il ya beaucoup du mal, il ya beaucoup d’effort mais si vous avez la patience et vous avez de la taqwa en Allah l’Exalté, Allah va vous établir sur la terre. Sachez qu’il n’ya pas de victoire sans patience.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Source:
Discours Audio « Vies des Prophètes ». La série complète (en anglais) peut être téléchargée ici.

Hadith ~ En toute soumission

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

« O gens! Ne soyez pas trop empressé dans la demande de ce bas-monde. Nul être n’a que ce qui lui a été pré écrit et nul ne quittera ce monde avant que lui vienne en toute soumission la part de ce monde qui lui a été assignée ».

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
P45