Ayaat 99-110 ~ Les rangés (As-Saffat)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

99. Et il dit: “Moi, je pars vers mon Seigneur et Il me guidera.

100. Seigneur, fais-moi don d’une [progéniture] d’entre les vertueux”.

101. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d’un garçon (Ismaïl) longanime.

102. Puis quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, [Abraham] dit: Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses”. (Ismaël) dit: “Ô mon cher père, fais ce qui t’es commandé: tu me trouveras, s’il plaît à Allah, du nombre des endurants”[1].

103. Puis quand tous deux se furent soumis (à l’ordre d’Allah) et qu’il l’eut jeté sur le front,

104. voilà que Nous l’appelâmes “Abraham!

105. Tu as confirmé la vision. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants”.

106. C’était là certes, l’épreuve manifeste.

107. Et Nous le rançonnâmes d’une immolation généreuse[2].

108. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité:

109. “Paix sur Abraham”.

110. Ainsi récompensons-Nous les bienfaisants;

Sourate 37. Les rangés (As-Saffat)

[1] Cette histoire nous révèle la raison pour laquelle nous égorgeons un mouton durant l’Eid. Prenons example du Prophète Ismail (Paix sur lui) dans son respect et obéissance de son pere envers nos propres parents.

[2] Ce verset et le verset suivant rapportent qu’Abraham fut autorisé par Allah à racheter la vie de son fils unique d’alors, Ismaïl, qu’il devait immoler, par le sacrifice d’un animal.

Laisser un commentaire