Ayaat 195-202 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

195. Et dépensez dans le sentier d’Allah. Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction[1]. Et faite le bien. Car Allah aime les bienfaisants.

196. Et accomplissez pour Allah le pèlerinage et l’Umra. Si vous en êtes empêchés, alors faite un sacrifice qui vous soit facile. Et ne rasez pas vos têtes avant que l’offrande [l’animal à sacrifier] n’ait atteint son lieu d’immolation. Si l’un d’entre vous est malade ou souffre d’une affection de la tête (et doit se raser), qu’il se rachète alors par un Siyam ou par une aumône ou par un sacrifice. Quand vous retrouverez ensuite la paix, quiconque a joui d’une vie normale après avoir fait l’Umra en attendant le pèlerinage, doit faire un sacrifice qui lui soit facile. S’il n’a pas les moyens, qu’il jeûne trois jours pendant le pèlerinage et sept jours une fois rentré chez lui, soit en tout dix jours. Cela est prescrit pour celui dont la famille n’habite pas auprès de la Mosquée sacrée. Et craignez Allah. Et sachez qu’Allah est dur en punition[2].

197. Le pèlerinage à lieu dans des mois connus. Si l’on se décide de l’accomplir, alors point de rapport sexuel[3], point de perversité, point de dispute pendant le pèlerinage. Et le bien que vous faites, Allah le sait. Et prenez vos provisions; mais vraiment la meilleur provision est la piété. Et redoutez-Moi, ô doués d’intelligence!

198. Ce n’est pas un pêché que d’aller en quête de quelque grâce de votre Seigneur. Puis, quand vous déferlez depuis Arafat, invoquez Allah, à al-Mashar-al-Haram (Al-Muzdalifa). Et invoquez-Le comme Il vous a montré la bonne voie, quoiqu’auparavant vous étiez du nombre des égarés[4].

199. Ensuite déferlez par où les gens déferlèrent, et demandez pardon à Allah. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

200. Et quand vous aurez achevé vos rites, alors invoquez Allah comme vous invoquez vos pères, et plus ardemment encore. Mais il est des gens qui disent seulement : “Seigneur ! Accorde nous [le bien] ici-bas ! ” – Pour ceux-là, nulle part dans l’au-delà.

201. Et il est des gens qui disent : “Seigneur ! Accorde nous belle ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu ! ”.

202. Ceux-là auront une part de ce qu’ils auront acquis. Et Allah est prompt à faire rendre compte.

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1]: Ne vous jetez pas…: dépensez et luttez dans le sentier d’Allah. Sinon le résultat sera votre perte.

[2]: Pour revenir à la vie normale et pour se désacraliser, on se rase la tête ou on se raccourcit les cheveux. Il y a deux sortes de pèlerinage: Hajj et Umra, l’Umra est un acte individuel et peut avoir lieu au gré de chacun, à n’importe quel moment.

Le Hajj a lieu du 8 au 12 du mois de Zul-Hijja (12e de l’année) qui change de saison à cause du calendrier lunaire. Pour l’Umra on se rend devant la Kaaba, on en fait 7 fois le tour puis on effectue 7 fois également le trajet entre les monts as-Safa et al-Marwa; enfin les hommes se rasent entièrement la tête ou se contentent de se raccourcir les cheveux (les femmes en coupent une petite mèche). Pour le Hajj, on passe la nuit du 8 à Mina, toute la journée du 9 à Arafat et la nuit à Muzdalifa, et du 10 au 11 ou au 12 (voir verset 2.203) de nouveau à Mina. Là on sacrifie au moins un mouton. Si on accomplit les deux rites (Al-Hajj et Al-Umra) réunis on se rase la tête et tous les jours, symboliquement on lapide Satan – sur les stèles construites à cette effet – et pendant ce séjour prolongé à Mina, on se rend de nouveau à la Mecque pour accomplir le reste des obligations, puis on rentre à Mina.

Pendant le temps de sacralisation, les hommes – et non les femmes – portent des habits spéciaux: un pagne et une houppelande tout en ayant la tête découverte. Cependant, hommes et femmes ne doivent ni se raser ni se couper les ongles ni avoir des rapports sexuels.

Lorsque vous retrouverez la paix: une fois débarrassés de l’ennemi qui vous a empêchés d’accéder à la Mecque.

[3]: Point de rapport…: ni d’en parler ni d’en faire les préludes.

[4]: D’aller en quête de quelque grâce: expression assez fréquente. Les commentateurs y voient le profit que les hommes tirent du commerce, lequel profit est considéré comme étant une grâce d’Allah.

Quand vous sortez d’Arafat, etc.: Rites du pèlerinage.
Mas’ar-al-Haram: c’est al-Muzdalifa. Ce verset abolit la pratique des Mecquois de l’anté-Islam qui, lors du pèlerinage, s’arrêtaient à Muzdalifa et n’allaient pas jusqu’au Mont d’Arafat.

Ayaat 1-13 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Alif, Lam, Mim[1].

2. C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux[2].

3. qui croient à l’invisible et accomplissent la Salat et dépensent [dans l’obéissance à Allah], de ce que Nous leur avons attribué[3],

4. Ceux qui croient à ce qui t’a été descendu[4] (révélé) et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future.

5. Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future).

6. [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non: ils ne croiront jamais.

7. Allah a scellé leurs coeurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment.

8. Parmi les gens, il y a ceux qui disent: “Nous croyons en Allah et au Jour dernier!” tandis qu’en fait, ils n’y croient pas.

9. Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, et ils ne s’en rendent pas compte.

10. Il y a dans leurs coeurs une maladie (de doute et d’hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.

11. Et quand on leur dit: “Ne semez pas la corruption sur la terre”, ils disent: “Au contraire nous ne sommes que des réformateurs!”

12. Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s’en rendent pas compte.

13. Et quand on leur dit: “Croyez comme les gens ont cru”, ils disent: “Croirons-nous comme ont cru les faibles d’esprit?” Certes, ce sont eux les véritables faibles d’esprit, mais ils ne le savent pas.

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1]: Les sourates 2, 3, 7, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 19, 20, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 36, 38, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 50 et 68 commencent non pas par des mots, mais par des lettres de l’alphabet, détachées en n’ayant pas de sens particulier. Le Prophète lui-même ne semble pas avoir précisé leur signification, d’où d’innombrables interprétations suggérées par les commentateurs anciens et modernes. Laissons-les alors telles quelles.

[2] Pieux: le mot (Muttaqi) en arabe vient du mot (taqwa) qui signifie piété, c’est-à-dire la crainte de la punition d’Allah si on s’écarte de Ses injonctions et l’espoir en Sa Miséricorde quand on s’y conforme.

Guide (Hudan): ce mot qui reviendra souvent, n’a pas d’équivalent en français. Il désigne l’action de guider, le fait d’être guidé ou le guide.

[3] L’invisible: tout ce que nous ne pouvons percevoir et connaître et même tout ce dont nous ne pouvons même pas réaliser l’existence passée, présente ou future.

Salât: signifie ici non pas la prière seulement, mais les prières quotidiennes comportant des récitations, des invocations, des mouvements et des attitudes définis. Il y a cinq Salât quotidiennes: à l’aube, peu après que le soleil passe le méridien, tard dans l’après-midi, tout de suite après le coucher du soleil, et enfin à la disparition du crépuscule. Pour les pays près des deux régions polaires, on a dû aménager ces horaires. – La Salât hebdomadaire du vendredi remplace, ce jour-là, la deuxième Salât, celle de midi. – Les Salât des deux fêtes (‘idul FiTr et ‘idul ADha) sont recommandées par le Prophète, mais non obligatoires. A part le nombre de cycles d’actes (Rak’at), toutes ces Salât se ressemblent quant à la façon de les accomplir: on fait les ablutions (voir S. 5, v. 6) on se met debout et on se tourne vers la Ka’ba à la Mecque (voir S. 2, v. 144) – en Europe occidentale, vers le sud-est – et on formule l’intention de prier. On récite la première sourate du Coran «Al-Fâtiha», en la faisant suivre de quelques versets coraniques ou d’une courte sourate. Puis on s’incline, mettant les mains sur les genoux et on se dresse; ensuite, on se prosterne, posant le front sur le sol, puis on s’assied, et après une deuxième prosternation, on se remet debout. Tout cela constitue un «cycle d’actes», une Rak’a. On fait dans le deuxième cycle (Rakat) à peu près la même chose que dans le premier, mais au lieu de se mettre debout après les prosternations, on reste assis et on récite le tachahhud [glorification d’Allah, salut au Prophète , à soi-même et à tous les bons croyants et témoignage de l’unicité d’Allah]. Si la Salât a deux cycles (comme lors de l’aube), elle se termine par le salut final après le tachahhud. Sinon, on se lève et on fait un nouveau cycle (dans la 4e Salât il y a trois cycles, et dans les 2e, 3e et 5e, quatre cycles), et on termine la Salât en saluant, tournant la tête à droite puis à gauche…

Dépensent dans l’obéissance à Allah: en Islam, on est obligé de donner un pourcentage de ce que l’on possède, annuellement, et ce d’après un barème établi: c’est la Zakât. En outre, on donne ce qu’on veut bénévolement. Sont visées dans ce verset toutes les dépenses dans l’obéissance à Allah: la Zakât, la dépense concernant les parents et les proches, les largesses bénévoles, etc.

[4] Ce qui t’a été descendu: il s’agit de Muhammad (bénédiction et salut de Allah sur lui). C’est ce qu’il faut comprendre, à chaque fois qu’il y a une référence à la seconde personne du singulier non déterminée. Le Prophète transmettait tel quel ce qu’il recevait d’Allah par révélation. Avant toi: allusion aux révélations antérieures à Muhammad et plus particulièrement la Thora et l’Evangile.

Ayaat 155-158 ~ Les bestiaux (Al-Anam)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

155. Et voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre – suivez-le donc et soyez pieux, afin de recevoir la miséricorde –

156. afin que vous ne disiez point: “On n’a fait descendre le Livre que sur deux peuples avant nous, et nous avons été inattentifs à les étudier[1].

157. Ou que vous disiez: “Si c’était à nous qu’on avait fait descendre le Livre, nous aurions certainement été mieux guidés qu’eux.” Voilà certes que vous sont venus, de votre Seigneur, preuve, guidée et miséricorde. Qui est plus injuste que celui qui traite de mensonges les versets d’Allah et qui s’en détourne? Nous punirons ceux qui se détournent de Nos versets, par un mauvais châtiment, pour s’en être détournés.

158. Qu’attendent-ils? Que les Anges leur viennent? Que vienne ton Seigneur? Ou que viennent certains signes de ton Seigneur? Le jour où certains signes de ton Seigneur viendront, la foi en Lui ne profitera à aucune âme qui n’avait pas cru auparavant ou qui n’avait acquis aucun mérite de sa croyance. Dis: “Attendez!” Nous attendons, Nous aussi.

[1] Peuples avant nous: les Juifs et les Chrétiens

Sourate 6. Les bestiaux (Al-Anam)

Ayaat 37-42 ~ Les groupes (Az-Zumar)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

37. Quiconque Allah guide, nul ne peut l’égarer. Allah n’est-Il pas Puissant et Détenteur du pouvoir de châtier?

38. Si tu leur demandais: “Qui a créé les cieux et la terre?”, Ils diraient assurément: “Allah”. Dis: “Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors d’Allah; si Allah me voulait du mal, est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal? Ou s’Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde?” – Dis: “Allah me suffit: c’est en Lui que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui”.

39. Dis: “Ô mon peuple, agissez selon votre méthode, moi j’agirai [selon la mienne]. Bientot vous saurez

40. sur qui s’abattra un châtiment qui l’avilira; et sur qui se justifiera un châtiment durable”.

41. Nous t’avons fait descendre[1] le Livre, pour les hommes, en toute vérité. Quiconque se guide [le fait] pour son propre bien; et quiconque s’égare, s’égare à son détriment. Tu n’es nullement responsable [de leurs propres affaires].

42. Allah reçoit les âmes au moment de leur mort ainsi que celles qui ne meurent pas au cours de leur sommeil. Il retient celles à qui Il a décrété la mort, tandis qu’Il renvoie les autres jusqu’à un terme fixé. Il y a certainement là des preuves pour des gens qui réfléchissent.

Sourate 39. Les groupes (Az-Zumar)

[1] Nous t’avons…: Muhammad.

Ayaat 15-34 ~ Qaf

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

15. Quoi? Avons-Nous été fatigué par la première création? Mais ils sont dans la confusion [au sujet] d’une création nouvelle.

16. Nous avons effectivement créé l’homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire

17. quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent[1].

18. Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l’inscrire.

19. L’agonie de la mort fait apparaître la vérité: “Voilà ce dont tu t’écartais”.

20. Et l’on soufflera dans la Trompe: Voilà le jour de la Menace.

21. Alors chaque âme viendra accompagnée d’un conducteur et d’un témoin.

22. “Tu restais indifférent à cela. Et bien, Nous ôtons ton voile; ta vue est perçante aujourd’hui[2].

23. Et son compagnon dira: “Voilà ce qui est avec moi, tout prêt”[3].

24. “Vous deux, jetez dans l’Enfer tout mécréant endurci et rebelle[4],

25. acharné à empêcher le bien, transgresseur, douteur,

26. celui qui plaçait à côté d’Allah une autre divinité. Jetez-le donc dans le dur châtiment”.

27. Son camarade (le Diable) dira: “Seigneur, ce n’est pas moi qui l’ai fait transgresser; mais il était déjà dans un profond égarement”.

28. Alors [Allah] dira: “Ne vous disputez pas devant moi! Alors que Je vous ai déjà fait part de la menace.

29. Chez moi, la parole ne change pas; et Je n’opprime nullement les serviteurs”.

30. Le jour où Nous dirons à l’Enfer; “Es-tu rempli?” Il dira: “Y en a-t-il encore”?

31. Le Paradis sera rapproché à proximité des pieux.

32. “Voilà ce qui vous a été promis, [ainsi qu’] à tout homme plein de repentir et respectueux [des prescriptions divines]

33. qui redoute le Tout Miséricordieux bien qu’il ne Le voit pas[5], et qui vient [vers Lui] avec un coeur porté à l’obéissance.

34. Entrez-y en toute sécurité”. Voilà le jour de l’éternité!

Sourate 50. Qaf

[1]: Les deux recueillants: sont deux anges, et ce qu’ils recueillent, ce sont les paroles et les actions de l’homme qu’ils inscrivent sur le livre des comptes.

[2]: C’est Allah qui interpelle le mécréant.

[3]: Voilà ce qui est avec moi, tout prêt: l’Ange présente à Allah ce qu’il a recueilli et rédigé pour le compte de l’homme (v. 17 et v. 18)

[4]: Allah s’adresse aux deux Anges.

[5]: Bien qu’il ne Le voit pas: autre sens: alors qu’Allah n’est vu par personne.

Ayaat 69-104 ~ As-Shuaraa (Les Poètes)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

69. Et récite-leur la nouvelle d’Abraham:

70. Quand il dit à son père et à son peuple: “Qu’adorez-vous?”

71. Ils dirent: “Nous adorons des idoles et nous leurs restons attachés”.

72. Il dit: “Vous entendent-elles lorsque vous [les] appelez?

73. ou vous profitent-elles? ou vous nuisent-elles?”

74. Ils dirent: “Non! mais nous avons trouvé nos ancêtres agissant ainsi”.

75. Il dit: “Que dites-vous de ce que vous adoriez…?

76. Vous et vos vieux ancêtres?

77. Ils sont tous pour moi des ennemis sauf le Seigneur de l’univers,

78. qui m’a créé, et c’est Lui qui me guide;

79. et c’est Lui qui me nourrit et me donne à boire;

80. et quand je suis malade, c’est Lui qui me guérit,

81. et qui me fera mourir, puis me redonnera la vie,

82. et c’est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Rétribution.

83. Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien;

84. fais que j’aie une mention honorable sur les langues de la postérité;

85. et fais de moi l’un des héritiers du Jardin des délices.

86. et pardonne à mon père: car il a été du nombre des égarés;

87. et ne me couvre pas d’ignominie, le jour où l’on sera ressuscité,

88. le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité,

89. sauf celui qui vient à Allah avec un coeur sain”.

90. On rapprochera alors le Paradis pour le pieux.

91. et l’on exposera aux errants la Fournaise,

92. et on leur dira: “Où sont ceux que vous adoriez,

93. en dehors d’Allah? vous secourent-ils? ou se secourent-ils eux-mêmes?”

94. Ils y seront donc jetés pêle-mêle, et les errants aussi,

95. ainsi que toutes les légions d’Iblis.

96. Ils diront, tout en s’y querellant:

97. “Par Allah! Nous étions certes dans un égarement évident,

98. quand nous faisions de vous les égaux du Seigneur de l’univers.

99. Ce ne sont que les criminels qui nous ont égarés.

100. Et nous n’avons pas d’intercesseurs,

101. ni d’ami chaleureux.

102. Si un retour nous était possible, alors nous serions parmi les croyants!”

103. Voilà bien là un signe; cependant, la plupart d’entre eux ne croient pas.

104. Et ton Seigneur, c’est Lui vraiment le Puissant, le Très Miséricordieux.

Sourate 26. As-Shuaraa (Les Poètes)

Ayaat 84-95 ~ Hud

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

84. Et (Nous avons envoyé) au Madyan, leur frère Chuaïb qui leur dit: “Ô mon peuple, adorez Allah; vous n’avez point de divinité en dehors Lui. Et ne diminuez pas les mesures et le poids. Je vous vois dans l’aisance, et je crains pour vous [si vous ne croyez pas] le châtiment d’un jour qui enveloppera tout.

85. ô mon peuple, faites équitablement pleine mesure et plein poids, ne dépréciez pas aux gens leurs valeurs et ne semez pas la corruption sur terre.

86. Ce qui demeure auprès d’Allah est meilleur pour vous si vous êtes croyants! Et je ne suis pas un gardien pour vous”.

87. Ils dirent: “Ô Chuaïb! Est-ce que ta prière te demande de nous faire abandonner ce qu’adoraient nos ancêtres, ou de ne plus faire de nos biens ce que nous voulons ? Est-ce toi l’indulgent, le droit?”

88. Il dit: “Ô mon peuple, voyez-vous si je me base sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur, et s’Il m’attribue de Sa part une excellente donation ? … Je ne veux nullement faire ce que je vous interdis. Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. Et ma réussite ne dépend que d’Allah. En Lui je place ma confiance, et c’est vers Lui que je reviens repentant.

89. ô mon peuple, que votre répugnance et votre hostilité à mon égard ne vous entraînent pas à encourir les mêmes châtiment qui atteignirent le peuple de Noé, le peuple de Hud, ou le peuple de Salih et (l’exemple du) peuple de Lot n’est pas éloigné de vous.

90. Et implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est vraiment Miséricordieux et plein d’amour”.

91. Ils dirent: “Ô Chuaïb, nous ne comprenons pas grand chose à ce que tu dis; et vraiment nous te considérons comme faible parmi nous. Si ce n’est ton clan, nous t’aurions certainement lapidé. Et rien ne nous empêche de t’atteindre”.

92. Il dit: “Ô mon peuple, mon clan est-il à vos yeux plus puissant qu’Allah à qui vous tournez ouvertement le dos? Mon Seigneur embrasse(en Sa science) tout ce que vous oeuvrez.

93. ô mon peuple, agissez autant que vous voulez. Moi aussi j’agis. Bientôt, vous saurez sur qui tombera un châtiment qui le déshonorera, et qui de nous est l’imposteur. Et attendez (la conséquence de vos actes)! Moi aussi j’attends avec vous”.

94. Lorsque vint Notre ordre, Nous sauvâmes, par une miséricorde de Notre part, Chuaïb et ceux qui avaient cru avec lui. Et le Cri terrible saisit les injustes, et ils gisèrent dans leurs demeures,

95. comme s’ils n’y avaient jamais prospéré. Que les Madyan s’éloignent comme les Tamud se sont éloignés.

Sourate 11. Hud

Ayaat 275-280 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

275. Ceux qui mangent [pratiquent] de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu’ils disent: “Le commerce est tout à fait comme l’intérêt”. Alors qu’Allah a rendu licite le commerce, et illicite l’intérêt[1]. Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu’il a acquis auparavant; et son affaire dépend d’Allah[2]. Mais quiconque récidive… alors les voilà, les gens du Feu! Ils y demeureront éternellement.

276. Allah anéantit l’intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Allah n’aime pas le mécréant pécheur.

277. Ceux qui ont la foi, ont fait de bonnes oeuvres, accompli la Salat et acquitté la Zakat, auront certes leur récompense auprès de leur Seigneur. Pas de crainte pour eux, et ils ne seront point affligés.

278. Ô les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l’intérêt usuraire, si vous êtes croyants.

279. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne lèserez personne, et vous ne serez point lésés.

280. A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu’à ce qu’il soit dans l’aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité! Si vous saviez[3]!

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1] Ceux qui mangent de l’intérêt…: ce n’est pas seulement l’usure qui est interdite, mais le moindre prêt à intérêt. Toute transaction à base d’intérêt est défendue, c.-à-d. tout gain à risque unilatéral: par exemple, prêter de l’argent à un commerçant ou à un industriel et exiger un intérêt sans participer aux risques et aux pertes éventuelles du débiteur. Par contre, le prêt avec participation aux gains et aux risques est parfaitement licite: il s’agit alors d’une véritable association.

[2] Son affaire dépend d’Allah: de lui pardonner.

[3] Dans l’aisance: en mesure de rembourser la dette.
Si vous saviez: si vous saviez la récompense qu’Allah vous réserve pour avoir agi de la sorte.

Ayaat 24-27 ~ Yunus (Jonas)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

24. La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis lorsque la terre prend sa parure et s’embellit, et que ses habitants pensent qu’elle est à leur entière disposition, Notre Ordre lui vient, de nuit ou de jour, c’est alors que Nous la rendrons toute moissonnée, comme si elle n’avait pas été florissante la veille. Ainsi exposons-Nous les preuves pour des gens qui réfléchissent.

25. Allah appelle à la demeure de la paix et guide qui Il veut vers un droit chemin.

26. A ceux qui agissent en bien est réservée la meilleure (récompense) et même davantage. Nulle fumée noircissante, nul avilissement ne couvriront leurs visages. Ceux-là sont les gens du Paradis, où ils demeureront éternellement[1].

27. Et ceux qui ont commis de mauvaises actions, la rétribution d’une mauvaise action sera l’équivalent. Un avilissement les couvrira, – pas de protecteur pour eux contre Allah -, comme si leurs visages se couvraient de lambeaux de ténèbres nocturnes. Ceux-là sont là les gens du Feu où ils demeureront éternellement.

Sourate 10. Yunus (Jonas)

[1] La meilleure (récompense): le Paradis.
Et même davantage: selon Muslim, le Prophète se référait à ce verset, pour dire qu’après le Paradis, il y aura la vision divine, ultime récompense des gens de bien.

Ayaat 7-29 ~ At-Tur

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

7. Le châtiment de ton Seigneur aura lieu inévitablement.

8. Nul ne pourra le repousser.

9. Le jour où le ciel sera agité d’un tourbillonnement,

10. et les montagnes se mettront en marche.

11. Ce jour-là, malheur à ceux qui traitent (les signes d’Allah) de mensonges,

12. ceux qui s’ébattent dans des discours frivoles

13. le jour où ils seront brutalement poussés au feu de l’Enfer:

14. Voilà le feu que vous traitiez de mensonge.

15. Est-ce que cela est de la magie ? Ou bien ne voyez-vous pas clair?

16. Brûlez dedans ! Supportez ou ne supportez pas, ce sera égal pour vous : vous n’êtes rétribués que selon ce que vous faisiez.

17. Les pieux seront dans des Jardins et dans des délices,

18. se réjouissant de ce que leur Seigneur leur aura donné, et leur Seigneur les aura protégés du châtiment de la Fournaise.

19. “En récompense de ce que vous faisiez, mangez et buvez en toute sérénité,

20. accoudés sur des lits bien rangés”, et Nous leur ferons épouser des houris aux grands yeux noirs,

21. Ceux qui auront cru et que leurs descendants auront suivis dans la foi, Nous ferons que leurs descendants les rejoignent. Et Nous ne diminuerons en rien le mérité de leurs oeuvres, chacun étant tenu responsable de ce qu’il aura acquis.

22. Nous les pourvoirons abondamment des fruits et des viandes qu’ils désireront.

23. Là, ils se passeront les uns les autres une coupe qui ne provoquera ni vanité ni incrimination.

24. Et parmi eux circuleront des garçons à leur service, pareils à des perles bien conservées.

25. et ils se tourneront les uns vers les autres s’interrogeant;

26. Ils diront: “Nous vivions au milieu des nôtres dans la crainte [d’Allah];

27. Puis Allah nous a favorisés et protégés du châtiment du Samum[2].

28. Antérieurement, nous L’invoquions. C’est Lui certes, le Charitable, le Très Miséricordieux”.

29. Rappelle donc et par la grâce de ton Seigneur tu n’es ni un devin ni un possédé;

Sourate 52. At-Tur

[1]: At-tur: le mont Sinai
[2]: Samum: le supplice du souffle de l’Enfer.

Ayaat 55-60 ~ Qui éparpillent (Ad-Dariyat)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

55. Et rappelle; car le rappel profite aux croyants.

56. Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.

57. Je ne cherche pas d’eux une subsistance; et Je ne veux pas qu’ils me nourrissent.

58. En vérité, c’est Allah qui est le Grand Pourvoyeur, Le Détenteur de la force, l’Inébranlable.

59. Ceux qui ont été injustes auront une part [de tourments]: pareille à celle de leurs compagnons[1]

60. Malheur donc à ceux qui ont mécru à cause du jour dont ils sont menacés!

Sourate 51. Qui éparpillent (Ad-Dariyat)

[1]: Leurs compagnons: ceux qui les ont précédés dans l’injustice.

Ayaat 66-80 ~ Azzukhruf (L’Ornement)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

66. Attendent-ils seulement que l’Heure leur vienne à l’improviste, sans qu’ils ne s’en rendent compte?

67. Les amies, ce jour-là, seront ennemies les uns des autres; excepté les pieux.

68. “ô Mes serviteurs ! Vous ne devez avoir aucune crainte aujourd’hui; vous ne serez point affligés,

69. Ceux qui croient en Nos signe et sont musulmans,[1]

70. “Entrez au Paradis, vous et vos épouses, vous y serez fêtés”.

71. On fera circuler parmi eux des plats d’or et des coupes; et il y aura là [pour eux] tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux; – “et vous y demeurerez éternellement.

72. Tel est le Paradis qu’on vous fait hériter pour ce que vous faisiez.

73. Il y aura là pour vous beaucoup de fruits dont vous mangerez”.

74. Quant aux criminels, ils demeureront dans le châtiment de l’Enfer,

75. qui ne sera jamais interrompu pour eux et où ils seront en désespoir.

76. Nous ne leur avons fait aucun tort, mais c’étaient eux les injustes.

77. et ils crieront : “ô Malik[2]! que ton Seigneur nous achève!” Il dira: “En vérité, vous êtes pour y demeurer [éternellement]”!

78. “Certes, Nous vous avions apporté la Vérité; mais la plupart d’entre vous détestaient la Vérité”.

79. Ont-ils pris quelque décision[3] [entre eux] ? Car c’est Nous qui décidons!

80. Ou bien escomptent-ils que Nous n’entendons pas leur secret ni leurs délibérations ? Mais si ! Nos Anges prennent note auprès d’eux.

Sourate 43. Azzukhruf (L’Ornement)

[1]: Ceux: les serviteurs d’Allah, mentionnés dans le verset prècédent.
[2]: Malik est le nom de l’Ange chargé de garder l’Enfer.
[3]: Il s’agit des Mecquois qui cherchaient le moyen d’en finir avec Muhammad (BSDL)

Ayaat 1-10 ~ Le Créateur (Fatir)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des Anges des messagers dotés de deux, trois, ou quatre ailes. Il ajoute à la création ce qu’Il veut, car Allah est Omnipotent.

2. Ce qu’Allah accorde en miséricorde aux gens, il n’est personne à pouvoir le retenir. Et ce qu’Il retient, il n’est personne à le relâcher après Lui. Et c’est Lui le Puissant, le Sage.

3. Ô hommes ! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : existe-t-il en dehors d’Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance ? Point de divinité à part Lui ! Comment pouvez-vous vous détourner [de cette vérité]?

4. Et s’ils te traitent de menteur, certes on a traité de menteurs des Messagers avant toi. Vers Allah cependant, tout est ramené.

5. Ô hommes ! La promesse d’Allah est vérité. Ne laissez pas la vie présente vous tromper, et que le grand trompeur (Satan) ne vous trompe pas à propos d’Allah.

6. Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour un ennemi. Il ne fait qu’appeler ses partisans pour qu’ils soient des gens de la Fournaise.

7. Ceux qui ont mécru auront un dur châtiment, tandis que ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres auront un pardon et une grosse récompense.

8. Et quoi ! Celui à qui on a enjolivé sa mauvaise action au point qu’il la voit belle… ? – Mais Allah égare qui Il veut, et guide qui Il veut – Que ton âme ne se répande donc pas en regrets pour eux : Allah est Parfaitement Savant de ce qu’ils fabriquent.

9. Et c’est Allah qui envoie les vents qui soulèvent un nuage que Nous poussons ensuite vers une contrée morte; puis, Nous redonnons la vie à la terre après sa mort. C’est ainsi que se fera la Résurrection.

10. Quiconque veut la puissance (qu’il la cherche auprès d’Allah) car la puissance tout entière est à Allah: vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action[1]. Et quand à ceux qui complotent de mauvaises actions, ils auront un dur châtiment. Cependant leur stratagème est voué à l’échec.

Sourate 35. Le Créateur (Fatir)

[1]: Il élève la bonne action: Il accepte la bonne action, qui doit accompagner la bonne parole.

Ayaat 27-37 ~ Le Créateur (Fatir)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

27. N’as-tu pas vu que, du ciel, Allah fait descendre l’eau ? Puis nous en faisons sortir des fruits de couleurs différentes. Et dans les montagnes, il y a des sillons blancs et rouges, de couleurs différentes, et des roches excessivement noires.

28. Il y a pareillement des couleurs différentes, parmi les hommes, les animaux et les bestiaux. Parmi Ses serviteurs, seuls les savants[1] craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur.

29. Ceux qui récitent le Livre d’Allah, accomplissent la Salat, et dépensent, en secret et en public de ce que Nous leur avons attribué, espèrent ainsi faire un commerce qui ne périra jamais.

30. afin [qu’Allah] les récompensent pleinement et leur ajoute Sa grâce. Il est Pardonneur et Reconnaissant.

31. Et ce que Nous t’avons révélé du Livre est la Vérité confirmant ce qui l’a précédé[2]. Certes Allah est Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant sur Ses serviteurs.

32. Ensuite, Nous fîmes héritiers du Livre ceux qui de Nos serviteurs que Nous avons choisis. Il en est parmi eux qui font du tort à eux-mêmes, d’autres qui se tiennent sur une voie moyenne, et d’autres avec la permission d’Allah devancent [tous les autres] par les bonnes actions; telle est la grâce infinie.

33. Les jardin d’Eden où ils entreront, parés de bracelets en or ainsi que de perles; et là, leurs vêtements sont de soie.

34. Et ils diront : “Louange à Allah qui a écarté de nous l’affliction. Notre Seigneur est certes Pardonneur et Reconnaissant.

35. C’est Lui qui nous a installés, par Sa grâce, dans la Demeure de la stabilité, où nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touchent”.

36. Et ceux qui ont mécru auront le feu de l’Enfer : on ne les achève pas pour qu’ils meurent; on ne leur allège rien de ses tourments. C’est ainsi que Nous récompensons tout négateur obstiné.

37. Et là, ils hurleront : “Seigneur, fais-nous sortir; nous ferons le bien, contrairement à ce que nous faisions”. “Ne vous avons-Nous pas donné une vie assez longue pour que celui qui réfléchit réfléchisse ? L’avertisseur, cependant, vous était venu. Et bien, goûtez (votre punition). Car pour les injustes, il n’y a pas de secoureur”.

Sourate 35. Le Créateur (Fatir)

[1]: Les savants: Il faut entendre par la science, aussi bien la science “révélée” que la science acquise. Cela prouve que les savants croyants sont plus aptes à craindre Allah, et cela rend un vibrant hommage aux hommes de science.

[2]: Ce qui l’a précédé: les livres antérieurs au Coran.

Ayaat 102-111 ~ Les abeilles (An-Nahl)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

102. Dis : “C’est le Saint Esprit [Gabriel] qui l’a fait descendre de la part de ton Seigneur en toute vérité, afin de raffermir [la foi] de ceux qui croient, ainsi qu’un guide et une bonne annonce pour les Musulmans.

103. Et Nous savons parfaitement qu’ils disent : “Ce n’est qu’un être humain qui lui enseigne (le Coran)”. Or, la langue de celui auquel ils font allusion est étrangère [non arabe], et celle-ci est une langue arabe bien claire.

104. Ceux qui ne croient pas aux versets d’Allah, Allah ne les guide pas. Et ils ont un châtiment douloureux.

105. Seuls forgent le mensonge ceux qui ne croient pas aux versets d’Allah; et tels sont les menteurs.

106. Quiconque a renié Allah après avoir cru… – sauf celui qui y a été contraint alors que son coeur demeure plein de la sérénité de la foi – mais ceux qui ouvrent délibérément leur coeur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une colère d’Allah et ils ont un châtiment terrible.

107. Il en est ainsi, parce qu’ils ont aimé la vie présente plus que l’au-delà. Et Allah, vraiment, ne guide pas les gens mécréants.

108. Voilà ceux dont Allah a scellé les coeurs, l’ouïe, et les yeux. Ce sont eux les insouciants.

109. Et nul doute que dans l’au-delà, ils seront les perdants.

110. Quant à ceux qui ont émigré après avoir subi des épreuves, puis ont lutté et ont enduré, ton Seigneur après cela, est certes Pardonneur et Miséricordieux.

111. (Rappelle-toi) le jour où chaque âme viendra, plaidant pour elle-même, et chaque âme sera pleinement rétribuée pour ce qu’elle aura oeuvré sans qu’ils subissent la moindre injustice.

Sourate 16. Les abeilles (An-Nahl)

Ayaat 36-37 ~ Al-Anfal (Le Butin)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

36. Ceux qui ne croient pas dépensent leurs biens pour éloigner (les gens) du sentier d’Allah. Or, après les avoir dépensés, ils seront pour un sujet de regret. Puis ils seront vaincus, et tous ceux qui ne croient pas seront rassemblés vers l’Enfer,

37. afin qu’Allah distingue le mauvais du bon, et qu’Il place les mauvais les uns sur les autres, pour en faire un amoncellement qu’Il jettera dans l’Enfer. Ceux-là sont les perdants.

Sourate 8. Al-Anfal (Le Butin)

Ayaat 168-172 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

168. Ô gens! De ce qui existe sur la terre, mangez le licite et le pur; ne suivez point les pas du Diable car il est vraiment pour vous, un ennemi déclaré.

169. Il ne vous commande que le mal et la turpitude et de dire contre Allah ce que vous ne savez pas.

170. Et quand on leur dit: “Suivez ce qu’Allah a fait descendre”, ils disent: “Non, mais nous suivrons les coutumes de nos ancêtres.” – Quoi! et si leurs ancêtres n’avaient rien raisonné et s’ils n’avaient pas été dans la bonne direction?

171. Les mécréants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.

172. Ô les croyants! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avons attribuées. Et remerciez Allah, si c’est Lui que vous adorez.

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

Ayaat 99-110 ~ Les rangés (As-Saffat)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

99. Et il dit: “Moi, je pars vers mon Seigneur et Il me guidera.

100. Seigneur, fais-moi don d’une [progéniture] d’entre les vertueux”.

101. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d’un garçon (Ismaïl) longanime.

102. Puis quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, [Abraham] dit: Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses”. (Ismaël) dit: “Ô mon cher père, fais ce qui t’es commandé: tu me trouveras, s’il plaît à Allah, du nombre des endurants”[1].

103. Puis quand tous deux se furent soumis (à l’ordre d’Allah) et qu’il l’eut jeté sur le front,

104. voilà que Nous l’appelâmes “Abraham!

105. Tu as confirmé la vision. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants”.

106. C’était là certes, l’épreuve manifeste.

107. Et Nous le rançonnâmes d’une immolation généreuse[2].

108. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité:

109. “Paix sur Abraham”.

110. Ainsi récompensons-Nous les bienfaisants;

Sourate 37. Les rangés (As-Saffat)

[1] Cette histoire nous révèle la raison pour laquelle nous égorgeons un mouton durant l’Eid. Prenons example du Prophète Ismail (Paix sur lui) dans son respect et obéissance de son pere envers nos propres parents.

[2] Ce verset et le verset suivant rapportent qu’Abraham fut autorisé par Allah à racheter la vie de son fils unique d’alors, Ismaïl, qu’il devait immoler, par le sacrifice d’un animal.

Ayaat 1-19 ~ Al-Ala (Le Très-Haut)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut,

2. Celui Qui a crée et agencé harmonieusement,

3. qui a décrété et guidé,

4. et qui a fait pousser le pâturage,

5. et en a fait ensuite un foin sombre.

6. Nous te ferons réciter (le Coran), de sorte que tu n’oublieras

7. que ce qu’Allah veut. Car, Il connaît ce qui paraît au grand jour ainsi que ce qui est caché.

8. Nous te mettrons sur la voie la plus facile.

9. Rappelle, donc, où le Rappel doit être utile.

10. Quiconque craint (Allah) s'[en] rappellera,

11. et s’en écartera le grand malheureux,

12. qui brûlera dans le plus grand Feu,

13. où il ne mourra ni ne vivra.

14. Réussit, certes, celui qui se purifie,

15. et se rappelle le nom de son Seigneur, puis célèbre la Salat.

16. Mais, vous préférez plutôt la vie présente,

17. alors que l’au-delà est meilleur et plus durable.

18. Ceci se trouve, certes, dans les Feuilles anciennes,

19. les Feuilles d’Abraham et de Moïse.

Sourate 87. Al-Ala (Le Très-Haut)

Ayaat 1-3 ~ Les secours (An-Nasr)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. Lorsque vient le secours d’Allah ainsi que la victoire,

2. et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d’Allah,

3. alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c’est Lui le grand Accueillant au repentir.

Sourate 110. Les secours (An-Nasr)

Ayaat 1-11 ~ Les croyants (Al-Muminune)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. Bienheureux sont certes les croyants[1],

2. ceux qui sont humbles dans leur Salat,

3. qui se détournent des futilités,

4. qui s’acquittent de la Zakat,

5. et qui préservent leurs sexes [de tout rapport],

6. si ce n’est qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent[2], car là vraiment, on ne peut les blâmer;

7. alors que ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs;

8. et qui veillent à la sauvegarde des dépòts confiés à eux et honorent leurs engagements,

9. et qui observent strictement leur Salat.

10. Ce sont eux les héritiers,

11. qui hériteront le Paradis pour y demeurer éternellement.

Sourate 23. Les croyants (Al-Muminune)

[1] Heureux: dans toutes les phases de la vie ici-bas et dans l’au-delà.

[2] Les esclaves qu’ils possèdent: les femmes esclaves (du temps où régnait encore l’esclavage). Rappelons que l’Islam est la seule religion qui incita à l’affranchissement des esclaves en en faisant un acte d’adoration et un moyen de se racheter dans certains cas.

Ayaat 15-30 ~ L’aube (Al-Fajr) ~ 15-30

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

15. Quant à l’homme, lorsque son Seigneur l’éprouve en l’honorant[1] et en le comblant de bienfaits, il dit: “Mon Seigneur m’a honoré”.

16. Mais par contre, quand Il l’éprouve en lui restreignant sa subsistance, il dit: “Mon Seigneur m’a avili”.

17. Mais non! C’est vous plutôt, qui n’êtes pas généreux envers les orphelins;

18. qui ne vous incitez pas mutuellement à nourrir le pauvre,

19. qui dévorez l’héritage avec une avidité vorace,

20. et aimez les richesses d’un amour sans bornes.

21. Prenez garde! Quand la terre sera complètement pulvérisée,

22. et que ton Seigneur viendra ainsi que les Anges, rang par rang,

23. et que ce jour-là, on amènera l’Enfer; ce jour-là, l’homme se rappellera. Mais à quoi lui servira de se souvenir?

24. Il dira: “Hélas! Que n’ai-je fait du bien pour ma vie future!

25. Ce jour-là donc, nul ne saura châtier comme Lui châtie,

26. et nul ne saura garrotter comme Lui garrotte.

27. “Ô toi, âme apaisée,

28. retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée;

29. entre donc parmi Mes serviteurs,

30. et entre dans Mon Paradis”.

Sourate 89. L’aube (Al-Fajr)

[1] En l’honorant: (autre sens) en étant généreux avec lui.

Ayaat 177 – La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

177. La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu’amour qu’on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la Salat et d’acquitter la Zakat. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu’ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux[1]!

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

[1]: A délier les jougs: litt… les cous, c.-à-d. l’affranchissement des esclaves et des prisonniers de guerre.

Les combats: dans la guerre contre les infidèles.

Ayaat 30-33 ~ Le repentir (At-Tawbah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

30. Les Juifs disent: “Uzayr est fils d’Allah” et les Chrétiens disent: “Le Christ est fils d’Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse! Comment s’écartent-ils (de la vérité)?

31. Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent.

32. Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants.

33. C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu’en aient les associateurs.

Sourate 9. Le repentir (At-Tawbah)

Ayaat 8-76 ~ Ta-Ha

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

8. Allah! Point de divinité que Lui! Il possède les noms les plus beaux.

9. Le récit de Moïse t’est-il parvenu?

10. Lorsqu’il vit du feu, il dit à sa famille: “Restez ici! Je vois du feu de loin; peut-être vous en apporterai-je un tison, ou trouverai-je auprès du feu de quoi me guider”[1].

11. Puis, lorsqu’il y arriva, il fut interpellé: “Moïse!

12. Je suis ton Seigneur. Enlève tes sandales: car tu es dans la vallée sacrée Tuwa.

13. Moi, Je t’ai choisi. Ecoute donc ce qui va être révélé.

14. Certes, c’est Moi Allah: point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salat pour te souvenir de Moi.

15. L’Heure va certes arriver. Je la cache à peine, pour que chaque âme soit rétribuée selon ses efforts.

16. Que celui qui n’y croit pas et qui suit sa propre passion ne t’en détourne pas. Sinon tu périras.

17. Et qu’est-ce qu’il y a dans ta main droite, ô Moïse?”

18. Il dit: “C’est mon bâton sur lequel je m’appuie, qui me sert à effeuiller (les arbres) pour mes moutons et j’en fais d’autres usages”.

19. [Allah lui] dit: “Jette-le, Ô Moïse”.

20. Il le jeta: et le voici un serpent qui rampait.

21. [Allah] dit: “Saisis-le et ne crains rien: Nous le ramènerons à son premier état.

22. Et serre ta main sous ton aisselle: elle en sortira blanche sans aucun mal, et ce sera là un autre prodige,

23. afin que Nous te fassions voir de Nos prodiges les plus importants.

24. Rends-toi auprès de Pharaon car il a outrepassé toute limite.

25. [Moïse] dit: “Seigneur, ouvre-moi ma poitrine,

26. et facilite ma mission,

27. et dénoue un noeud en ma langue,

28. afin qu’ils comprennent mes paroles,

29. et assigne-moi un assistant de ma famille:

30. Aaron, mon frère,

31. accrois par lui ma force!

32. et associe-le à ma mission,

33. afin que nous Te glorifions beaucoup,

34. et que nous T’invoquions beaucoup.

35. Et Toi, certes, Tu es Très Clairvoyant sur nous”.

36. [Allah] dit: “Ta demande est exaucée, ô Moïse.

37. Et Nous t’avons déjà favorisé une première fois,

38. lorsque Nous révélâmes à ta mère ce qui fut révélé:

39. “Mets-le dans le coffret, puis jette celui-ci dans les flots pour qu’ensuite le fleuve le lance sur la rive; un ennemi à Moi et à lui le prendra”. Et J’ai répandu sur toi une affection de Ma part, afin que tu sois élevé sous Mon oeil.

40. Et voilà que ta soeur (te suivait en) marchant et disait: “Puis-je vous indiquer quelqu’un qui se chargera de lui?” Ainsi, Nous te rapportâmes à ta mère afin que son oeil se réjouisse et qu’elle ne s’afflige plus. Tu tuas ensuite un individu; Nous te sauvâmes des craintes qui t’oppressaient; et Nous t’imposâmes plusieurs épreuves. Puis tu demeuras des années durant chez les habitants de Madyan. Ensuite tu es venu, ô Moïse, conformément à un décret.

41. Et je t’ai assigné à Moi-Même.

42. Pars, toi et ton frère, avec Mes prodiges; et ne négligez pas de M’invoquer.

43. Allez vers Pharaon: il s’est vraiment rebellé.

44. Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou [Me] craindra-t-il?

45. Ils dirent: “Ô notre Seigneur, nous craignons qu’il ne nous maltraite indûment, ou qu’il dépasse les limites”.

46. Il dit: “Ne craignez rien. Je suis avec vous: J’entends et Je vois.

47. Allez donc chez lui; puis, dites-lui: “Nous sommes tous deux, les messagers de ton Seigneur. Envoie donc les Enfants d’Israël en notre compagnie et ne les châtie plus. Nous sommes venus à toi avec une preuve de la part de ton Seigneur. Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin!

48. Il nous a été révélé que le châtiment est pour celui qui refuse d’avoir foi et qui tourne le dos”.

49. Alors [Pharaon] dit: “Qui donc est votre Seigneur, ô Moïse?”

50. “Notre Seigneur, dit Moïse, est celui qui a donné à chaque chose sa propre nature puis l’a dirigée”.

51. “Qu’en est-il donc des générations anciennes?” dit Pharaon.

52. Moïse dit: “La connaissance de leur sort est auprès de mon Seigneur, dans un livre. Mon Seigneur [ne commet] ni erreur ni oubli.

53. C’est Lui qui vous a assigné la terre comme berceau et vous y a tracé des chemins; et qui du ciel a fait descendre de l’eau avec laquelle Nous faisons germer des couples de plantes de toutes sortes.”

54. “Mangez et faites paître votre bétail”. Voilà bien là des signes pour les doués d’intelligence.

55. C’est d’elle (la terre) que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous retournerons, et d’elle Nous vous ferons sortir une fois encore.

56. Certes Nous lui avons montré tous Nos prodiges; mais il les a démentis et a refusé (de croire).

57. Il dit: “Es-tu venu à nous, ô Moïse, pour nous faire sortir de notre terre par ta magie?

58. Nous t’apporterons assurément une magie semblable. Fixe entre nous et toi un rendez-vous auquel ni nous ni toi ne manquerons, dans un lieu convenable”.

59. Alors Moïse dit: “Votre rendez-vous, c’est le jour de la fête. Et que les gens se rassemblent dans la matinée”.

60. Pharaon, donc, se retira. Ensuite il rassembla sa ruse puis vint (au rendez-vous).

61. Moïse leur dit: “Malheur à vous! Ne forgez pas de mensonge contre Allah: sinon par un châtiment Il vous anéantira. Celui qui forge (un mensonge) est perdu”.

62. Là-dessus, ils se mirent à disputer entre eux de leur affaire et tinrent secrètes leurs discussions.

63. Ils dirent: “Voici deux magiciens qui, par leur magie, veulent vous faire abandonner votre terre et emporter votre doctrine idéale.

64. Rassemblez donc votre ruse puis venez en rangs serrés. Et celui qui aura le dessus aujourd’hui aura réussi”.

65. Ils dirent: “Ô Moïse, ou tu jettes, [le premier ton bâton] ou que nous soyons les premiers à jeter?”

66. Il dit: “Jetez plutôt”. Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l’effet de leur magie.

67. Moïse ressentit quelque peur en lui-même.

68. Nous lui dîmes: “N’aie pas peur, c’est toi qui auras le dessus.

69. Jette ce qu’il y a dans ta main droite; cela dévorera ce qu’ils ont fabriqué. Ce qu’ils ont fabriqué n’est qu’une ruse de magicien; et le magicien ne réussit pas, où qu’il soit”.

70. Les magiciens se jetèrent prosternés, disant: “Nous avons foi en le Seigneur d’Aaron et de Moïse”.

71. Alors Pharaon dit: “Avez-vous cru en lui avant que je ne vous y autorise? C’est lui votre chef qui vous a enseigné la magie. Je vous ferai sûrement, couper mains et jambes opposées, et vous ferai crucifier aux troncs des palmiers, et vous saurez, avec certitude, qui de nous est plus fort en châtiment et qui est le plus durable”.

72. “Par celui qui nous a créés, dirent-ils, nous ne te préférerons jamais à ce qui nous est parvenu comme preuves évidentes. Décrète donc ce que tu as à décréter. Tes décrets ne touchent que cette présente vie.

73. Nous croyons en notre Seigneur, afin qu’Il nous pardonne nos fautes ainsi que la magie à laquelle tu nous as contraints”. Et Allah est meilleur et éternel.

74. Quiconque vient en criminel à son Seigneur, aura certes l’Enfer où il ne meurt ni ne vit.

75. Et quiconque vient auprès de Lui en croyant, après avoir fait de bonnes oeuvres, voilà donc ceux qui auront les plus hauts rangs,

76. les jardins du séjours (éternel), sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Et voilà la récompense de ceux qui se purifient [de la mécréance et des pêchés].

Sourate 20. Ta-Ha

[1]: ou trouverai-je… de quoi me guider: Moïse, égaré dans le dessert, espère trouver auprès du feu les gens qui lui indiqueront le chemin. Il y trouvera le Guide d’Allah, la loi divine.

[2]: Discours audio (anglais) sur le peuple de Pharaon se trouve ici.

Ayaat 102-108 ~ La famille d’Imran (Al-Imran)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

102. Ô les croyants! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission.

103. Et cramponnez-vous tous ensemble au “Habl” (câble) d’Allah[1] et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous: lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos coeurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés.

104. Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront[2].

105. Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment.

106. Au jour où certains visages s’éclaireront, et que d’autres s’assombriront. A ceux dont les visages seront assombris (il sera dit): “avez-vous mécru après avoir eu la foi?” Eh bien, goûtez au châtiment, pour avoir renié la foi.

107. Et quant à ceux dont les visages s’éclaireront, ils seront dans la miséricorde d’Allah, où ils demeureront éternellement.

108. Tels sont les versets d’Allah; Nous te (Muhammad) les récitons avec vérité. Et Allah ne veut point léser les mondes.

Sourate 3. La famille d’Imran (Al-Imran)

[1] Le câble d’Allah: le mot “Habl” signifie littéralement “câble ou corde”.
Il s’agit du Coran selon les dires du prophète. Le mot “Habl” exprime le lien entre Allah et Ses créatures.

[2] Convenable: c’est le mot “ma’arouf” qui, étymologiquement, signifie: “reconnu” (par tout le monde comme bon).
Blâmable: c’est le mot “munkar”, qui signifie de même “méconnu” (et dénoncé comme mal par tout le monde).

Ayaat 212-216 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

212. On a enjolivé la vie présente à ceux qui ne croient pas, et ils se moquent de ceux qui croient. Mais les pieux seront au-dessus d’eux, au Jour de la Résurrection. Et Allah accorde Ses bienfaits à qui Il veut, sans compter.

213. Les gens formaient (à l’origine) une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Allah envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs; et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui il avait été apporté, qui se mirent à en disputer, après que les preuves leur furent venues, par esprit de rivalité! Puis Allah, de par Sa Grâce, guida ceux qui crurent vers cette Vérité sur laquelle les autres disputaient. Et Allah guide qui Il veut vers le chemin droit.

214. Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n’avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu’à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés: “Quand viendra le secours d’Allah?” – Quoi! Le secours d’Allah est sûrement proche.

215. – Ils t’interrogent: “Qu’est-ce qu’on doit dépenser?” Dis: “Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les pères et mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de bien, vraiment Allah le sait”.

216. Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

Ayaat 246-252 ~ La vache (Al-Baqarah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

246. N’as-tu pas su l’histoire des notables, parmi les enfants d’Israël, lorsqu’après Moïse ils dirent à un prophète à eux: “Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d’Allah”. Il dit: “Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit?” Ils dirent: “Et qu’aurions nous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, alors qu’on nous a expulsés de nos maisons et qu’on a capturé nos enfants?” Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d’entre eux. Et Allah connaît bien les injustes.

247. Et leur prophète leur dit: “Voici qu’Allah vous a envoyé Talut pour roi.” Ils dirent: “Comment régnerait-il sur nous? Nous avons plus de droit que lui à la royauté. On ne lui a même pas prodigué beaucoup de richesses!” Il dit: “Allah, vraiment l’a élu sur vous, et a accru sa part quant au savoir et à la condition physique.” – Et Allah alloue Son pouvoir à qui Il veut. Allah a la grâce immense et Il est Omniscient.

248. Et leur prophète leur dit: “Le signe de son investiture sera que le Coffre va vous revenir; objet de quiétude inspiré par votre Seigneur, et contenant les reliques de ce que laissèrent la famille de Moïse et la famille d’Aaron. Les Anges le porteront. Voilà bien là un signe pour vous, si vous êtes croyants!”

249. Puis au moment de partir avec les troupes, Talut dit: “Voici: Allah va vous éprouver par une rivière: quiconque y boira ne sera plus des miens; et quiconque n’y goûtera pas sera des miens; – passe pour celui qui y puisera un coup dans le creux de sa main.” Ils en burent, sauf un petit nombre d’entre eux. Puis, lorsqu’ils l’eurent traversée, lui et ceux des croyants qui l’accompagnaient, ils dirent: “Nous voilà sans force aujourd’hui contre Goliath et ses troupes!” Ceux qui étaient convaincus qu’ils auront à rencontrer Allah dirent: “Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d’Allah, vaincu une troupe très nombreuse! Et Allah est avec les endurants”.

250. Et quand ils affrontèrent Goliath et ses troupes, ils dirent: “Seigneur! Déverse sur nous l’endurance, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur ce peuple infidèle”.

251. Ils les mirent en déroute, par la grâce d’Allah. Et David tua Goliath; et Allah lui donna la royauté et la sagesse, et lui enseigna ce qu’Il voulut. Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est Détenteur de la Faveur pour les mondes.

252. Voilà les versets d’Allah, que Nous te (Muhammad) récitons avec la vérité. Et tu es, certes parmi les Envoyés.

Sourate 2. La vache (Al-Baqarah)

Ayaat 1-8 ~ L’ouverture (As-Sarh)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

1. N’avons-Nous pas ouvert[1] pour toi ta poitrine?

2. Et ne t’avons-Nous pas déchargé du fardeau

3. qui accablait ton dos?

4. Et exalté pour toi ta renommée?

5. A côté de la difficulté est, certes, une facilité!

6. A côté de la difficulté, est, certes, une facilité!

7. Quand tu te libères, donc, lève-toi[2],

8. et à ton Seigneur aspire.

Sourate 94. L’ouverture (As-Sarh)

[1] Ouvert: pour recevoir la foi, les directives et les préceptes énoncés dans le Coran.

[2] Quand tu te libères (de tes occupations nécessaires), lève-toi (pour la prière).

Ayaat 51-56 ~ La table servie (Al-Maidah)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.

52. Tu verras, d’ailleurs, que ceux qui ont la maladie au coeur se précipitent vers eux et disent: “Nous craignons qu’un revers de fortune ne nous frappe.” Mais peut-être qu’Allah fera venir la victoire ou un ordre émanant de Lui. Alors ceux-là regretteront leurs pensées secrètes.

53. Et les croyants diront: “Est-ce là ceux qui juraient par Allah de toute leur force qu’ils étaient avec vous?” Mais leurs actions sont devenues vaines et ils sont devenus perdants.

54. Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion… Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur. Telle est la grâce d’Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient.

55. Vous n’avez d’autres alliés qu’Allah, Son messager, et les croyants qui accomplissent la Salat, s’acquittent de la Zakat, et s’inclinent (devant Allah).

56. Et quiconque prend pour alliés Allah, Son messager et les croyants, [réussira] car c’est le parti d’Allah qui sera victorieux.

Sourate 5. La table servie (Al-Maidah)