Hadith ~ Jour d’Achoura (10ème jour de Mouharram)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn Abbas (DAS) rapporte que le Messager de Dieu (BSDL) a jeûné le dixième jour de Mouharram et a ordonné de le jeûner ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Qatada (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) fut interrogé une fois sur le jeûne du dixième jour de Mouharram. Il dit: « Il fait absoudre les péchés de l’an passé ». (Rapporté par Moslem)

Selon Ibn Abbas (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Si je suis encore en vie l’an prochain, je jeûnerai sûrement le neuvième jour de Mouharram ». (Rapporté par Moslem)

*Notes:
1. Ces journées de jeûne de Achoura sont facultatifs mais encouragés et desirables (mustahabb).
2. Cet année le jeûne du 9 Mouharram tombe le dimanche 7 aout 2022, insha Allah.
3. Cet année le jeûne du 10 Mouharram tombe le lundi 8 aout 2022, insha Allah.

Commentaire:
10ème de Muharram – Achoura. Dans un autre Hadith, il est dit que lorsque le Prophète (BSDL) a émigré de la Mecque à Médine, il vit que les Juifs jeûnaient ce jour-là. Il leur demanda pourquoi ils faisaient cela ce jour-là, et ils lui ont dit qu’ils l’ont fait pour la raison que Dieu a accordé le Prophète Moussa (Moïse) (paix soit sur lui) l’émancipation de Pharaon en ce jour, et ainsi ils ont observé le jeune en signe de leur joie. Sur ce, le Prophète (SAWS) a dit que dans ce bonheur du Prophète Moussa, les musulmans avaient un plus grand droit d’observer le jeune que les Juifs. Par conséquent, le Prophète (SAWS) a également observé le jeune ce 10 de Muharram. Puis, il a dit que si il restait en vie l’année suivante, il observerait le jeune le 9 du mois de Muharram aussi pour que les Musulmans se feraient différencier des Juifs. Il est regrettable en effet que les musulmans d’aujourd’hui ne suivent pas cette Sunnah du Prophète (SAWS) et certains observent à la place les pratiques sans fondement des assemblées de deuil.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 111, Page 368, Numéro 1249
Hadith 2: Chapitre 111, Page 368, Numéro 1250
Hadith 3: Chapitre 111, Page 368, Numéro 1251

Hadith ~ Aime pour son frère

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui), a dit: « Aucun d’entre vous ne peut se prétendre croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère (ou prochain) ce qu’il aime pour lui-même« . (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 21, Page 84, Numéro 182

Hadith ~ Six jours de Shawwal

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Ayub (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui a jeûné le mois de Ramadan puis l’a fait suivre de six jours de Shawwal (10ème mois lunaire), c’est comme s’il avait jeûné tout le temps ». (Rapporté par Moslem)

*Note: Ces six journées de jeûne de Shawwal sont facultatives et peuvent être consécutives ou non. Selon la formule que la récompense d’une bonne action est au moins dix fois la bonne action, le jeûne d’un mois (Ramadan) est équivalent à une jeune de dix mois. Si l’on observe également les six jours de Shawwal, ça équivaut à une jeune de deux mois. Ainsi, on devient admissible à la récompense d’une jeune d’une année entière. Celui qui en fait ceci une habitude chaque année est comme celui qui observe le jeûne tout au long de sa vie. Il sera considéré par Allah comme celui qui observe le jeûne de façon permanente. Bien que ces six jours soient de nature volontaire, ils sont très importants. On peut observer ces six jours consécutivement ou séparément durant le mois de Shawwal, mais consécutivement après le début du mois, c’est mieux (après l’Eid ou il ne faut pas jeûner). Allah Alim.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 368, Numéro 1252

Hadith ~ La nuit Al-Qadr (La Destinée)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui a veillé à prier la nuit du « Qadr » (de la valeur) par foi et par unique désir de la récompense de Dieu, Dieu lui pardonne tous ses péchés passés ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Ibn Omar (DAS), certains Compagnons du Prophète (BSDL) virent en rêve la nuit du « Qadr » (de la valeur) dans les sept dernières nuits (de Ramadan). Le Messager de Dieu (BSDL) leur dit: « Je vois que vos rêves se sont tous limités aux sept dernières nuits de Ramadan. Que celui qui cherche à la vivre l’attende dans l’une des sept dernières nuits de Ramadan ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Aisha (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Attendez la nuit du « Qadr » (de la valeur) dans les nuits impaires des dix derniers jours de Ramadan ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Aisha (DAS): « Quand arrivaient les dix derniers jours de Ramadan, le Messager de Dieu (BSDL) en veillait toutes les nuits (à prier). Il réveillait ses femmes, redoublait de zèle religieux et retroussait ses manches (serrait la ceinture de son pagne) ».

Selon Aisha (DAS):  » le Messager de Dieu(BSDL) montrait pendant le mois de Ramadan plus de zèle religieux que dans les autres mois et, pendant les dix derniers jours de Ramadan, plus que dans les autres jours ». (Rapporté par Moslem)

Selon Aisha (DAS): « O Messager de Dieu! S’il m’arrivait de savoir quelle nuit est celle « de la valuer », dis-moi ce que je devrais y dire ». Il lui dit: « Dis: ‘Seigneur Dieu! Tu es pardonneur et Tu aimes le pardon. Aussi pardonne-moi! ». (Rapporté par Attirmidhi)

Commentaire: Il ya une croyance générale qu’il est fixé au 27ème nuit du Ramadan. Mais ce n’est pas correct. Les hadiths ne confirment pas ce point de vue. Allah Alim.

Commentaire:
Si tu fais des duas, donne du sadaqah ou n’importe quelle autre bonne action les dix derniers soirées du Ramadan tu est garantie qu’une des soirées soit la nuit al-Qadr.

Si tu as débuté le Ramadan la soirée du 1 avril, ça veut dire que la soirée du 20 Ramadan tombe sur la soirée du 20 avril 2022 inchaAllah. Allah Alim.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 109, Page 354, Numéro 1187
Hadith 2: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1188
Hadith 3: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1190
Hadith 4: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1191
Hadith 5: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1192
Hadith 6: Chapitre 109, Page 355, Numéro 1193

Hadith ~ Le jeûneur connaît deux joies

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Dieu honoré et glorifié a dit: « Tout ce que fait le fils d’Adam est pour lui-même sauf le jeûne, il est pour Moi et c’est Moi qui en donne la récompense. Le jeûne est un bouclier (contre le feu de l’Enfer). Quand l’un de vous jeûne, qu’il s’abstienne de dire des choses obscènes et d’élever la voix. Si quelqu’un l’insulte ou le provoque au combat, qu’il se contente de dire: « Je suis en état de jeûne ». Par Celui qui tient l’âme de Mohammad dans Sa Main, la mauvaise haleine du jeûneur a certainement pour Dieu une meilleure odeur que le musc. Le jeûneur connaît deux joies: Quand il rompt son jeûne il se réjouit et, quand il rencontre son Seigneur, il se réjouit de son jeûne ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 361, Numéro 1213

Importance de l’Aumône (Zakat et Sadaqa) – Encore plus durant Ramadan

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Et dépensez de ce que Nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l’un de vous et qu’il dise alors: « Seigneur! si seulement Tu m’accordais un court délai: je ferais l’aumône et serais parmi les gens de bien ». (Coran 63.10)

…Et tout ce que vous dépensez de vos biens sera à votre avantage, et vous ne dépensez que pour la recherche de la Face « Wajh » d’Allah. Et tout ce que vous dépensez de vos biens dans les bonnes oeuvres vous sera récompensé pleinement. Et vous ne serez pas lésés. (Coran 2.272)

Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens (dans les bonnes oeuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n’ont rien à craindre et ils ne seront point affligés. (Coran 2.274)

Dis: « Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons à ce qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace, et c’est Lui le Meilleur des donateurs ». (Coran 34.39)

Ibn Abbas (DAS) rapporte que le Messager de Dieu (BSDL) était l’homme le plus généreux. C’était au mois de Ramadan, quand il rencontrait Gabriel, qu’il était le plus généreux. Or Gabriel le rencontrait à chaque nuit de Ramadan où ils étudiaient ensemble le Coran. Quand Gabriel rencontrait le Messager de Dieu (BSDL), ce dernier était certainement plus généreux à dispenser le bien que le vent qui souffle sans arrêt. (unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Il ne se lève pas un seul jour sur l’humanité sans que deux Anges ne descendent du ciel. L’un d’eux dit: « Seigneur Dieu! Remplace sa dépense à celui qui a dépensé! » Et l’autre dit: « Seigneur Dieu! Frappe de perte celui qui s’est montré avare! » (unanimement reconnu authentique)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 111, Page 362, Numéro 1215
Hadith 2:Chapitre 35, Page 125, Numéro 294

Hadith ~ Protéger son jeûne

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Quand l’un de vous est dans son jour de jeûne, qu’il s’abstienne de dire des grossièretés et d’élever la voix. Si quelqu’un l’injurie ou le provoque au combat, qu’il dise: « Je suis en état de jeûne ». (Unanimement reconnu authentique)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Celui qui ne s’abstient pas de mentir et d’agir en pur mensonge. Dieu n’a que faire de son renoncement à son manger et à son boire ». (Rapporté par Al Boukhari)

Commentaire: Nous apprenons que le jeûne n’est pas seulement la privation de la nourriture, la boisson et des relations intimes avec son épouse, mais aussi il ne faut pas une mauvaise utilisation de la langue et les autres organes du corps. Quand on est en état de jeûne, on ne doit ni utiliser un langage injurieux, ni parler bêtement, ni mentir, ni faire la conversation obscène, ni se livrer à la médisance, ni se quereller avec quiconque. Si quelqu’un le provoque, on doit se taire et se rappeler qu’on observe le jeûne et on doit s’abstenir de telles choses. Autant que possible, on doit garder sa langue engagée dans le souvenir d’Allah et la récitation du Coran.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 223, Page 325, Numéro 1240
Hadith 2:Chapitre 223, Page 325, Numéro 1241

Hadith ~ La rupture du jeûne

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon le Compagnon du Prophète Salman Ibn Amer (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Quand l’un de vous rompt son jeûne qu’il le fasse en mangeant des dattes. S’il n’en trouve pas, qu’il boive de l’eau car c’est un moyen de purification ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) rompait son jeûne en mangeant quelques dattes mûres avant de faire la prière. S’il n’en trouvait pas, il se contentait de quelques petites dattes, sinon il buvait quelques gorgées d’eau ». (Rapporté par Abou Dawud et Attirmidhi)

Selon Sahl Ibn Sa’d (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « La foi des gens ne cessera pas de se bien porter tant qu’ils hâteront la rupture de leur jeune ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire:
Pour éviter tout excès, ce Hadith nous prescrit de rompre le jeûne immédiatement après la disparition du disque solaire derrière la ligne de l’horizon (le coucher de soleil).

Certains pourtant continuaient le jeûne jusqu’au lever de l’étoile de la nuit par excès de scrupule.

Ce hadith vient les dissuader de telles pratiques masochistes car la religion est avant tout aisance et facilité.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1:Chapitre 111, Page 366, Numéro 1236
Hadith 2:Chapitre 111, Page 366, Numéro 1237
Hadith 3:Chapitre 111, Page 365, Numéro 1231

Hadith ~ Quiconque jeune

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quiconque jeune le mois de Ramadan poussé par sa foi et dans l’espoir de la récompense divine, Dieu l’absout de tous ses péchés passés. (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 362, Numéro 1216

Hadith ~ Jeûnez dès que vous voyez la nouvelle lune (de Ramadan)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Jeûnez dès que vous voyez la nouvelle lune (de Ramadan) et rompez le jeûne dès que vous voyez la nouvelle lune (de Shawal). Si des nuages vous empêchent de la voir, complétez à trente jours le mois de Shaban (celui qui précède Ramadan). (unanimement reconnu authentique)

Commentaire: (…) Il s’agit donc bien de la constatation, c’est-à-dire de la vue matérielle du nouveau croissant. Cette vue peut se faire à l’oeil nu mais rien n’empêche de se servir des inventions d’optique les plus perfectionnées et les plus récentes pour détecter la nouvelle lune. Il est même du devoir de toute la nation islamique de construire les observatoires les plus sophistiqués et ses aieux furent de brillants pionniers dans ce domaine. (…)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 111, Page 363, Numéro 1219

Hadith ~ Reste plus qu’une coudée

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn Masud (que Allah lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui), et c’est lui le véridique et le digne d’être cru, nous a fait ce discours: « On consacre quarante jours à la création de l’un de vous dans le ventre de sa mère pour en faire une goutte de liquide. Puis on en fait une masse accrochée dans la même période. Puis on en fait un bol de mastication dans la même période. Puis on lui envoie l’Ange qui insuffle en lui l’esprit (l’âme) et l’on prédétermine pour lui quatre choses: sa subsistance, la durée de sa vie, la valeur de son oeuvre et sa prédestination soit en Enfer, soit au Paradis. Par Celui en dehors de qui il n’est point de dieu, l’un de vous fait certainement l’oeuvre des gens destinés au Paradis jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une coudée entre lui et le Paradis et voilà que sa prédestination le devance, il commet alors un acte de ce que font les gens de l’Enfer et il y entre. Et l’un de vous fait certainement l’oeuvre des gens voués à l’Enfer jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une coudée entre lui et l’Enfer et voilà que sa prédestination le devance, il fait alors un acte de ce que font les gens du Paradis et il y entre ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire 1 (Pas du Dr Keshrid): Ce Hadith devrait faire disparaître tout ego, racisme ou pensée que l’on est meilleur ou supérieur à n’importe qui d’autre ou que l’on devient trop confiant qu’on est destiné à Jannah (seul Allah sait qui l’est) et en même temps le hadith devrait supprimer toute haine ou sentiment que quelqu’un est pire ou mauvais ou est destiné à l’enfer (seul Allah sait qui l’est). Abu Soufian (DAS) a passé vingt ans à combattre le Messager d’Allah (BDSL) et est devenu musulman à la fin. L’oncle du Messager Abu Talib a passé sa vie à aider Rasoul Allah (SAWS) et est mort en n’acceptant pas l’Islam. Nous devons vivre en équilibre entre l’espoir dans la Miséricorde d’Allah et la peur dans la Colère d’Allah. Allah est Juste et chacun obtiendra ce qu’il a gagné et aucune action bonne ou mauvaise ne sera ignorée (mais rappelez-vous qu’avec le repentir Allah transforme ces mauvaises actions en bonnes actions). Allah Alim.

Commentaire 2 (Du Dr. Keshrid): Ce Hadith inquiétant nous oblige à vivre jusqu’au dernier moment entre la crainte et l’espérance étant donné que c’est seule la phase finale de notre vie qui nous désigne soit au Paradis, soit à l’Enfer quelle que soit notre oeuvre durant toute notre vie.

Ce Hadith inquiétant nous oblige à vivre jusqu’au dernier moment entre la crainte et l’espérance étant donné que c’est seule la phase finale de notre vie qui nous désigne soit au Paradis, soit à l’Enfer quelle que soit notre oeuvre durant toute notre vie.

Un Hadith dit que les choses sont uniquement jugées sur leur conclusion.

Le Diable était un très grand savant (Lucifer = porteur de lumière) et il a adoré Dieu durant soixante dix mille ans. Mais sa prédestination à l’Enfer fut la plus forte. Il commit alors sa fameuse désobéissance à Dieu et tomba dans les abîmes de la malédiction éternelle.

Il nous appartient donc de ne jamais nous satisfaire de notre oeuvre si elle est bonne et de ne jamais désespérer en la clémence de Dieu quel que soit le nombre de nos péchés.

Nous prions Le Tout-Puissant de nous prédestiner la bonne conclusion.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 49, Page 160, Numéro 394

Hadith ~ Deux compagnons

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Bakr « le véridique » (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) qui fut, de même que son père et sa mere, compagnon du Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quand nous étions (lui et le Prophète) dans la grotte (où ils s’étaient cachés dans leur fuite vers Médine), je regardai les pieds des idolâtres qui étaient juste au-dessus de nous et je dis: « O Messager de Dieu! Si l’un d’eux regardait au-dessous de ses pieds, il nous verrait ». Il dit: « Que penses-tu, ô Abou Bakr! de deux compagnons dont le troisième est Dieu? » (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Editeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 7, Page 40, Numéro 81

Hadith ~ Se voit touché

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Celui à qui Dieu veut du bien se voit touché dans ce qu’il a de plus cher ». (Rapporté par Al Boukhari)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 3, Page 23, Numéro 39

Hadith ~ Issue favorable

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Malek Al-Achja’i -que Dieu l’agrée-, rapporte Ibn Ishaq, vint trouver le Prophète (BSDL) et lui dit: « Mon fils ‘Awf fut pris en captivité! ». Il lui répondit: « Envoie-lui dire que le Messager de Dieu t’ordonne de répéter souvent: « Il n’y a ni puissance ni force qu’en Dieu ». (Transliteration: la hawla wala quwwata illa billah OU la hawla wala quwwata illa billahil aliyyil azim). En effet, l’envoyé transmit ces mots à ‘Awf qui s’exécuta et passa la plupart de son temps à les répéter. Alors qu’il était ligoté, il constata que son lien se détacha. Il réussit à s’évader et, trouvant en sortant une chamelle, il la monta et parti. Sur son chemin, il rencontra un troupeau de chameaux, l’amena avec lui et, arrivé chez lui, appela ses parents. Son père s’écria: « C’est bien la voix de ‘Awf, je jure par le Seigneur de la Ka’ba ». Mais sa mère lui répondit: « Oh quel malheur! Comment pouvait-il être ‘Awf alors qu’il est prisonnier et ligoté? ». Le père et le domestique sortirent pour trouver ‘Awf avec un grand troupeau de chameaux, et il raconta à son père ce qui s’est passé. Le père se rendit chez le Messager de Dieu (BSDL) et lui raconta tout. Il lui dit: « Dieu à cette occasion fit cette révélation: …Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. … [Coran 65 2-3]

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Les Compagnons du Prophète (Hayat-Assahaba)
Par Mouhammad Youssef Al-Kandahlawi – Volume II
Traduit par Fawzi Chaaban
Éditeur: Dar El Fikr – Beyrouth/Liban
Page 398

Hadith ~ En toute soumission

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

« O gens! Ne soyez pas trop empressé dans la demande de ce bas-monde. Nul être n’a que ce qui lui a été pré écrit et nul ne quittera ce monde avant que lui vienne en toute soumission la part de ce monde qui lui a été assignée ».

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
P45

Hadith ~ 3 hommes et une grotte

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abdullah Ibn Omar (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui): « Trois hommes de ceux qui étaient avant vous se mirent en route jusqu’à la tombée du soir qui les fit entrer dans une grotte où ils se réfugièrent. Un rocher dégringola de la montagne et boucha l’entrée de la grotte. Ils dirent alors: « Vous ne serez libérés de ce rocher qui si vous invoquez Dieu exalté au nom de vos bonnes actions passées ». L’un d’eux dit: « Seigneur Dieu! J’avais deux parents âgés et je ne donnais jamais à boire son lait à personne avant eux, que ce soit une personne de ma famille ou de mes esclaves. Un jour j’ai mené paître mes animaux dans un endroit éloigné, si bien que mes parents se sont endormis avant mon retour. J’ai trait pour eux leur part de lait mais je les ai trouvés endormis. Il m’a cependant répugné de les réveiller ou de donner leur lait à ma famille ou à mes esclaves. J’ai donc patienté, tenant le bol dans ma main, attendant ainsi leur réveil jusqu’à la pointe du jour, alors que mes enfants criaient de faim à mes pieds. Ils se réveillèrent enfin et burent leur lait. Seigneur Dieu! Si j’ai fait cela dans l’espoir de voir Ton Visage, libère-nous de cette pierre qui nous emprisonne ». Le rocher se déplaça un peu mais pas assez pour les laisser sortir. Le second dit: « Seigneur Dieu! J’avais une cousine que j’aimais par-dessus tout au monde (dans une autre version: que j’aimais aussi fort que l’homme pût aimer les femmes). Je lui faisais des propositions malhonnêtes mais elle s’y est toujours refusée. Jusqu’à ce qu’une année de grande disette la poussât à s’adresser à moi. Je lui donnai alors cent vingt dinars à condition qu’elle se donnât à moi et c’est ce qu’elle accepta. Une fois que je me suis installé entre ses deux jambes, elle dit: « Crains Dieu et ne romps le cachet (=l’hymen) que dans la légitimité (du mariage)! ». Je la laissa alors bien qu’elle fût pour moi l’être le plus cher et je lui ai quand même abandonné l’or que je lui avais donné. Seigneur Dieu! Si j’ai fait cela dans l’espoir de voir Ton Visage, sors-nous de notre prison ». Le rocher se déplaça encore un peu mais pas assez pour les faire sortir. Le troisième dit: « Seigneur Dieu! J’ai pris à mon service des salariés que j’ai tous rétribués sauf l’un d’eux qui partit en me laissant son salaire. Je le lui fis fructifier jusqu’à en faire une grande fortune. Après un certain temps, il vint me dire: « O esclave de Dieu! Donne-moi mon salaire! ». Je lui dis: « Tout ce que tu vois là comme chameaux, bovins, ovins et esclaves est le produit de ton salaire ». Il dit: « O esclave de Dieu! Est-ce que tu te moques de moi? ». Je dis: « Je ne me moque point de toi ». Il prit alors tous ces biens et les conduisant chez lui sans rien en laisser. Seigneur Dieu! Si j’ai fait cela dans l’espoir de voir Ton Visage, sors-nous de notre prison! ». Le rocher s’écarta alors et ils sortirent en marchant ».

Commentaire:
Ce Hadith recommande aux éprouvés d’invoquer la miséricorde de Dieu au nom de leurs bonnes actions passées. Les prières que nous adressons à Dieu pour L’invoquer dans la gêne ou la peur sont comparés à un oiseau dont nos bonnes actions seraient les ailes, comme cela est si bien exprimé dans le verset 10 du Chapitre 35 du Coran:

…vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action…

Il exhorte d’autre part à la piété filiale poussé ici au degré de la dévotion; il exhorte à la pureté des moeurs et à la magnanimité; il exhorte enfin à l’honnêteté scrupuleuse et au respect du dépôt.

Ce sont là vraiment quelques éléments majeurs de la noblesse de l’âme et de tout ce qui différencie l’homme, en tant que tel, de la bête asservie par satan.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 1, Page 7, Numéro 12

Hadith ~ L’orphelin

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Sahl Ibn Sa’d (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Moi et celui qui entretient l’orphelin sommes au Paradis comme ces deux doigts (et il groupa son index et son majeur puis les sépara) ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui entretient l’orphelin (qu’il soit ou non de sa famille), nous sommes, moi et lui, dans le Paradis comme ces deux doigts ». Le narrateur (Malek Ibn Anas) montra ses deux doigts, l’index et le majeur. (Rapporté par Moslem)

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Celui qui entretient par son travail la veuve et l’orphelin est comme le combattant au service de Dieu ». Je crois même qu’il a ajouté: « … Comme celui qui passe toute sa nuit à prier et comme celui qui jeûne toute l’année sans rupture ». (unanimement reconnu authentique)

Commentaire: Il y a plusieurs organismes de bienfaisance ou le parrainage des orphelins est disponible. Cherchez qui sont fiables et de confiance pour entretenir des orphelins et partager la récompense qui viendra avec inchaAllah.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 32, Page 116, Numéro 261
Hadith 2: Chapitre 32, Page 116, Numéro 262
Hadith 3: Chapitre 32, Page 117, Numéro 264

Hadith ~ Bonne réputation

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui a lésé son frère dans sa bonne réputation (son honneur) ou autre chose, qu’il s’en acquitte auprès de lui aujourd’hui (dans ce bas-monde) avant qu’il ne se retrouve dans l’autre monde où le dinar et le dirham n’ont plus cours. S’il a alors quelques bonnes oeuvres, on en prend l’équivalent de son injustice (pour le donner à la personne lésée) et s’il n’a aucune bonne oeuvre, on lui fait supporter en compensation une partie des péchés de sa victime ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Abdullah Ibn Amr Ibn Al ‘As (DAS), le Messager de Dieu (BDSL) a dit: « Le Musulman est celui dont les Musulmans sont à l’abri du mal de sa langue et de sa main. Le fugitif de la Mecque (Al Mouhajer) est celui qui a fui les interdits de Dieu ».

Commentaire: On vint une fois dire au Prophète (BSDL) que telle vieille dame observait strictement toutes ses obligations religieuses (prière, jeûne etc…) mais faisait du tort à ses voisins. Il dit sans hésiter: « Elle ira en Enfer ».

Al Mouhajer est celui qui a fui la Mecque pour Médine préférant s’attacher à sa foi plutôt qu’à sa patrie, et ce à cause des persécutions que les idolâtres de la Mecque faisaient subir aux Croyants.

Mais après la conquête de la Mecque cette fuite ne se justifiait plus. Pour avoir la récompense des Mouhajirun il suffit de fuir tout ce que Dieu a interdit.

BSDL: bénédiction et salut d’Allah sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 25, Page 97, Numéro 209
Hadith 2: Chapitre 25, Page 97, Numéro 210

Hadith ~ Une grande soif

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Cependant qu’un homme poursuivait son chemin, voilà qu’il ressentit une grande soif. Il trouva alors un puits, y descendit et en but. A sa sortie du puits se présenta un chien haletant et léchant la terre humide tellement il avait soif. L’homme se dit: « Ce chien souffre de la soif autant que j’en souffrais moi-même. Il redescendit dans le puits, remplit d’eau sa chaussure, la tint avec ses dents et remonta. Il en abreuva le chien et Dieu loua son acte et lui pardonna ses péchés ». Ils dirent: « Ô Messager de Dieu! Avons-nous donc un salaire pour nos bonnes actions envers les animaux? » Il dit: « Pour toute créature vivante il y a un salaire à qui leur fait du bien ». (unanimement reconnu authentique)

Dans une autre version d’Al Boukhari: « Dieu loua son acte, lui pardonna ses péchés et l’introduisit au Paradis ».

Dans une version commune aux deux (Al Boukhari et Moslem): « Cependant qu’un chien tournait autour d’un puits mourrant de soif, voilà que le vit l’une des prostituées des enfants d’Israel. Elle ôta sa chaussure, la remplit d’eau du puits et l’en abreuva. Cela lui valut l’absolution de ses péchés ».

Commentaire: Ceci était la récompense pour avoir aidé un animal. Imagine la récompense pour avoir aidé un humain? Allah Alim.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 13, Page 57, Numéro 126

Hadith ~ Le Croyant fort

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Le Croyant fort est meilleur et plus aimé de Dieu que le Croyant faible et dans les deux il y a un bien. Recherche avec énergie tout ce qui te fait du bien, demande aide à Dieu et ne faiblis jamais. Si un malheur te touche ne dis pas: « Si j’avais fait telle chose il ne m’aurait pas touché », mais dis: « Dieu en a prédestiné ainsi et, ce qu’Il a voulu, Il l’a fait », car le mot « si » ouvre la voie à l’oeuvre de Satan ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 11, Page 49, Numéro 100

Hadith ~ L’épine qui le pique

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Said et Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Il n’est pas une fatigue ou une maladie, ou un souci, ou une peine, ou un mal, ou une angoisse qui touche le Musulman, jusqu’à l’épine qui le pique, sans que Dieu ne lui efface à cause de cela une partie de ses péchés ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 3, Page 23, Numéro 37

Hadith ~ Observe les commandements

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn ‘Abbas (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’étais une fois assis en croupe sur la monture du Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) quand il me dit: « Jeune homme! Je vais t’enseigner ces quelques paroles: Observe les commandements de Dieu et Dieu te préservera. Observe les commandements de Dieu et tu trouveras Dieu à tes côtés. Quand tu demandes quelque chose, demande-la à Dieu. Quand tu as besoin d’aide demande-la à Dieu. Sache que si tout le monde s’associait pour te faire du bien, ils ne pourront te faire que le bien que Dieu a déjà écrit pour toi. Que s’ils se coalisaient tous pour te faire du mal, ils ne pourraient te faire que le mal que Dieu a déjà écrit pour toi. Les calames (du destin) se sont depuis longtemps arrêtés d’écrire et l’encre des pages (du destin) est désormais bien sèche ». (Rapporté par Attirmidhi)

Dans une autre version: « Observe les commandements de Dieu et tu Le trouveras devant toi. Cherche à connaître Dieu dans ton aisance et Il te connaîtra dans ta gêne. Sache que ce qui t’a raté ne pouvait pas t’atteindre et que ce qui t’a atteint ne pouvait te rater. Sache que la victoire va de pair avec la patience, que la guérison va de pair avec la maladie et qu’avec toute situation gênante il y a une situation aisée »

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 5, Page 33, Numéro 62

Hadith ~ Deux trajets différents

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Jaber (que Allah lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « Le Prophète , quand il s’agissait d’un jour de fête religieuse, suivait deux trajets différents à l’aller et au retour ». (Rapporté par Al Boukhari)

Commentaire Dans tout acte de dévotion ou de bien, la discrétion est fortement recommandée afin d’éviter toute ostentation qui annule la valeur de ces actes. Cependant il est bon d’autre part d’extérioriser au maximum les manifestations de joie licite et les rites sacrés afin d’y attirer ceux qui ne les connaissaient pas et afin de montrer toute la splendeur et la puissance de l’Islam. Il y a aussi sur le bord des routes des Anges pour témoigner en faveur de ceux qui se rendent à une œuvre de bien ou à un lieu de dévotion. En empruntant deux itinéraires différents, on augmente ainsi le nombre de ces Anges.

Aussi les ‘Ulama’ disent qu’il y a beaucoup de points de sagesse subtils en prenant deux trajets différents. Selon l’Imam An-Nawawi, cela augmente les lieux d’adoration. Certains disent que les deux trajets témoigneront au Jour du Jugement. Que la personne les a traversés dans un état d’adoration. Cela peut aussi être que les nécessiteux des deux trajets pourront bénéficier de l’aumône et de la charité. Allah Alim.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 98, Page 183, Numéro 719

Hadith ~ Vous n’entrerez au Paradis que lorsque croirez

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Par Celui qui tient mon âme dans Sa Main, vous n’entrerez au Paradis que lorsque croirez et vous ne croirez vraiment que lorsque vous vous aimerez. Voulez-vous que je vous indique une chose qu’en la faisant vous vous aimerez? Saluez-vous les uns les autres ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 46, Page 101, Numéro 378

Hadith ~ Sept choses

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Hâtez-vous de faire les bonnes actions avant d’en être empêchés par l’une de ces sept choses auxquelles vous devez vous attendre:

1. Une pauvreté qui vous fait oublier (de les faire).
2. Une richesse qui vous rend arrogant.
3. Une maladie ruinant votre santé.
4. Une vieillesse affaiblissant votre esprit.
5. Une mort mettant fin à vos jours.
6. L’arrivée du faux Messie et c’est le pire de ce que peut vous cacher l’avenir.
7. L’arrivée de l’Heure et « l’Heure est plus mortelle et plus amère encore ».

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 63, Page 212, Numéro 575

Hadith ~ L’homme ne cesse de dire la vérité

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après Ibn Mas’ud (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « La sincérité mène aux oeuvres de bien et les oeuvres de bien mènent au Paradis. L’homme ne cesse de dire la vérité jusqu’à ce qu’on mentionne auprès de Dieu sous le nom de véridique. Le mensonge mène aux mauvaises actions (à la rébellion contre Dieu) et les mauvaises actions mènent en Enfer. L’homme ne cesse de mentir jusqu’à ce qu’on mentionne auprès de Dieu sous le nom de menteur ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 4, Page 29, Numéro 54

Hadith ~ Celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier, qu’il reçoive généreusement son hôte. Celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier, qu’il soit gentil avec tous ses parents. Celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier, qu’il dise une bonne chose ou qu’il se taise. » (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 39, Page 132, Numéro 313

Hadith ~ On le plonge une seule fois

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Anas (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Le jour de la résurrection, on fera venir d’entre les gens de l’Enfer celui qui aura le plus joui de la vie ici-bas. On le plonge alors une seule fois dans le Feu et on lui dit: « O fils d’Adam! As-tu jamais connu quelque bien? As-tu jamais rencontré quelqu’opulence? » Il dit: « Non, par Dieu, ô mon Seigneur! » Puis on fait venir celui des gens du Paradis qui aura connu la vie la plus misérable dans ce bas-monde et on le plonge une seule fois dans la Paradis. On lui dit alors: « O fils d’Adam! As-tu jamais connu quelque misère? As-tu jamais rencontré la gêne? » Il dit: « Non, par Dieu! Je n’ai jamais connu la misère et je n’ai jamais rencontré la gêne ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 54, Page 181, Numéro 460

Hadith ~ Les habitants du Paradis

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Said Al Khoudri (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Les habitants du Paradis verront certainement les habitants des palais qui sont au-dessus d’eux comme vous voyez actuellement les étoiles les plus lumineuses perdues au fond du ciel à l’Est ou à l’Ouest et ce à cause de la supériorité des degrés qu’occupent les uns par rapport aux autres ». Ils dirent: « O Messager Dieu! Est-ce que ces hautes demeures sont celles des prophètes et que nul autre qu’eux ne pourra atteindre? » Il dit: « Pas du tout, par Celui qui tient mon âme dans Sa Main. Ce sont plutôt des hommes qui ont cru en Dieu et accordé foi aux Messagers ». (unanimement reconnu authentique)

Selon Anas (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Il y a au Paradis un marché où les gens viennent le vendredi. A ce moment souffle un vent du Nord qui jette une poussière sur leurs visages et leurs vêtements. Leur beauté en devient plus resplendissante. Ils retournent alors auprès de leurs épouses et les trouvent, elles aussi, plus belles et plus resplendissantes. Leurs épouses leur disent: « Par Dieu, vous êtes devenus plus beaux et plus resplendissants ». Et ils leur disent: « Vous aussi, par Dieu, vous êtes devenues plus belles et plus resplendissantes ». (Rapporté par Moslem)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 130, Page 524, Numéro 1885
Hadith 2: Chapitre 130, Page 525, Numéro 1887

Hadith ~ Un homme prêtait souvent son argent

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Un homme prêtait souvent son argent. Il disait à son coursier chargé de l’encaissement des dettes: « Quand tu trouves un débiteur dans la gêne, fais-lui des facilités, peut-être que Dieu nous traitera avec bienveillance ». Il rencontra Dieu et Dieu le jugea effectivement avec bienveillance ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 119, Page 391, Numéro 1368