Commentaire ~ Une manifestation de la justice

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Il a été rapporté que l’un des fils de ‘Amr bin Al-’As (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le gouverneur de l’Égypte, a frappé un jeune chrétien égyptien avec son fouet. Ce jeune égyptien s’est plaint au chef des croyants, Omar Ibn Al Khattab (que Allah lui accorde Sa satisfaction), qui à son tour a écrit au gouverneur et a demandé sa présence immédiate avec son fils. Omar a également invité le jeune homme qui avait été frappé. Quand ils étaient tous rassemblés dans la chambre d’Omar, où il rendait ses jugements, le fils de Amr a admis qu’il avait tort envers le jeune homme. Le chef des croyants remis son fouet au jeune chrétien et lui dit: “Frappe ce fils des plus nobles!” Le garçon leva son fouet et frappa le fils du gouverneur. Omar a dit: “Aussi frappe le front d’Amr.” Le garçon a répondu, “O Chef des croyants, j’ai déjà frappé celui qui m’a frappé.” Omar dit: “Par Allah, si tu l’avais frappé (le gouverneur), je ne t’aurais pas empêché, car ce fils de Amr t’a seulement frappé sous l’autorité de son père (le gouverneur)”. Se tournant vers Amr, Omar dit une fameuse phrase: “Quand as-tu pris les gens pour des esclaves, lorsque leurs mères les ont accouchés libres?”

Traduit de:
Gems and Jewels
Compiled by: Abdul-Malik Mujahid
Publisher: Maktaba Dar-us-Salam
ISBN: 9960-897-59-1
Page 52

Laisser un commentaire