Ayaat 155-158 ~ Les bestiaux (Al-Anam)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

155. Et voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre – suivez-le donc et soyez pieux, afin de recevoir la miséricorde –

156. afin que vous ne disiez point: « On n’a fait descendre le Livre que sur deux peuples avant nous, et nous avons été inattentifs à les étudier[1].

157. Ou que vous disiez: « Si c’était à nous qu’on avait fait descendre le Livre, nous aurions certainement été mieux guidés qu’eux. » Voilà certes que vous sont venus, de votre Seigneur, preuve, guidée et miséricorde. Qui est plus injuste que celui qui traite de mensonges les versets d’Allah et qui s’en détourne? Nous punirons ceux qui se détournent de Nos versets, par un mauvais châtiment, pour s’en être détournés.

158. Qu’attendent-ils? Que les Anges leur viennent? Que vienne ton Seigneur? Ou que viennent certains signes de ton Seigneur? Le jour où certains signes de ton Seigneur viendront, la foi en Lui ne profitera à aucune âme qui n’avait pas cru auparavant ou qui n’avait acquis aucun mérite de sa croyance. Dis: « Attendez! » Nous attendons, Nous aussi.

[1] Peuples avant nous: les Juifs et les Chrétiens

Sourate 6. Les bestiaux (Al-Anam)

Laisser un commentaire