Hadith ~ Zakat al-Fitr

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn `Umar (que Allah lui accorde Sa satisfaction) rapporte que le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui), a fait Zakat al-Fitr obligatoire sur tous les esclaves, homme libre, mâle, femelle, jeunes et vieux parmi les musulmans; un Saa` (une mesure: quatre poignées doubles) de dattes séchées ou un Saa` d’orge. [Sahih Bukhari – arabe / anglais, vol. 2, p. 339, no. 579]

Commentaire: Zakat al-Fitr, qui est la nourriture, doit être dans les mains de la famille dans le besoin AVANT la prière de l’Eïd.

Hadith ~ Celui qui vient avec la bonne action

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Dharr (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Dieu honoré et glorifié a dit: « Celui qui vient avec la bonne action en aura dix pareilles ou plûtot Je lui en ajoute encore plus. Celui qui vient avec la mauvaise action, la récompense d’une mauvaise action est une mauvaise action pareille et il se peut que J’absolve. Celui qui se rapproche de Moi d’une palme. Je Me rapproche de lui d’une coudée. Celui qui se rapproche de Moi d’une coudée, Je Me rapproche de lui d’une envergure. Celui qui vient vers Moi en marchant, Je vais vers lui en courant et celui qui Me rencontre en ayant avec lui la contenance de la terre comme péchés, mais ne M’associant aucune chose, Je le rencontre avec la contenance de la terre comme absolution ». (Rapporte par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 51, Page 110, Numéro 413

Hadith ~ La meilleure moralité

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager De Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Les Croyants qui ont la foi la plus accomplie sont ceux d’entre eux qui jouissent de la meilleure moralité et du plus doux caractère. Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui traitent le mieux leurs femmes. » (Rapporté par Attirmidhi)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 71, Page 227, Numéro 625

Hadith ~ Arrose le jardin

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Alors qu’un homme marchait dans une terre aride, il entendit tout à coup une voix s’adressant à un nuage: « Arrose le jardin d’untel ». Aussitôt le nuage se déplaça et déversa son eau dans un terrain couvert de pierres noires. Une rigole recueillit toute cette eau. L’homme suivit le parcours de la rigole et trouva un homme debout dans son jardin, détournant l’eau avec sa houe. Il lui dit: « O esclave de Dieu! Quel est ton nom? » Il dit: « Untel » (le nom prononcé par la voix). Puis il lui dit: « O esclave de Dieu! Pourquoi me demandes-tu mon nom? » Il dit: « J’ai entendu une voix dans le nuage dont voici l’eau dire: « Arrose le jardin d’untel (ton nom) ». Comment donc gères-tu ton jardin? » Il dit: « Maintenant que tu m’as dit cela, sache que j’attends ce qui pousse de cette terre, je fais aumône de son tiers, je mange le deuxième tiers et je remets en terre le reste ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 59, Page 203, Numéro 559

Hadith ~ Le seul pacte

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Bourayda (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Le seul pacte qu’il y a entre nous et eux (les Mécréants) est la pratique de la prière. Celui qui l’abandonne est bel et bien tombé dans la mécréance ». (Rapporté par Attirmidhi)

Jaber (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui): « Entre l’homme, d’une part, et l’associationnisme et la négation, de l’autre, est la renonciation à la pratique de la prière ». (Rapporté par Moslem)

Commentaire:
Cette affirmation péremptoire devrait faire trembler plus d’un soi-disant Musulman. Les Musulmans aujourd’hui se flattent d’être près d’un milliard mais c’est en réalité une masse amorphe et inconsistante qui est soumise à toutes les hégémonies et à toute exploitation.

La raison majeure en est que ceux qui pratiquent la prière d’une façon sincère et assidue ne sont qu’une très faible minorité souvent mal tolérée du reste de la population qui en fait souvent un sujet de moquerie et de distraction.

Mais pour se prétendre Musulman il ne suffit pas de s’appeler Mohammad ou Ali il faut avant tout se conformer loyalement et entièrement aux cinq obligations de base de l’Islam dont la plus importante est de loin la prière.

On peut avoir une excuse valable pour ne pas jeûner, on peut ne pas avoir les moyens de faire l’aumône ou d’entreprendre le pèlerinage à la Mecque, mais ni la maladie, ni la participation au combat, ni rien d’autre ne peuvent dispenser de la prière qu’on doit pratiquer même sur son lit de mort.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 109, Page 339, Numéro 1077
Hadith 2: Chapitre 109, Page 339, Numéro 1076

Hadith ~ La main supérieure

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Il ne se lève pas un seul jour sur l’humanité sans que deux Anges ne descendent du ciel. L’un d’eux dit: « Seigneur Dieu! Remplace sa dépense à celui qui a dépensé! » Et l’autre dit: « Seigneur Dieu! Frappe de perte celui qui s’est montré avare! » (unanimement reconnu authentique)

Toujours selon Abou Hourayra (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « La main supérieure (celle qui donne) vaut mieux que la main inférieure (celle qui reçoit) et commence (dans tes dépenses) par ta famille. Ta meilleure aumône est celle qui ne laisse pas ta famille dans le besoin. Celui qui ne se rabaisse pas a demander l’aumône, Dieu lui préserve sa fierté et celui qui ne se montre pas son besoin, Dieu le met au-dessus du besoin ». (Rapporté par Al Boukhari)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 35, Page 125, Numéro 294
Hadith 2: Chapitre 35, Page 125, Numéro 295

Hadith ~ Bonne réputation

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Celui qui a lésé son frère dans sa bonne réputation (son honneur) ou autre chose, qu’il s’en acquitte auprès de lui aujourd’hui (dans ce bas-monde) avant qu’il ne se retrouve dans l’autre monde où le dinar et le dirham n’ont plus cours. S’il a alors quelques bonnes oeuvres, on en prend l’équivalent de son injustice (pour le donner à la personne lésée) et s’il n’a aucune bonne oeuvre, on lui fait supporter en compensation une partie des péchés de sa victime ». (Rapporté par Al Boukhari)

Selon Abdullah Ibn Amr Ibn Al ‘As (DAS), le Messager de Dieu (BDSL) a dit: « Le Musulman est celui dont les Musulmans sont à l’abri du mal de sa langue et de sa main. Le fugitif de la Mecque (Al Mouhajer) est celui qui a fui les interdits de Dieu ».

Commentaire: On vint une fois dire au Prophète (BSDL) que telle vieille dame observait strictement toutes ses obligations religieuses (prière, jeûne etc…) mais faisait du tort à ses voisins. Il dit sans hésiter: « Elle ira en Enfer ».

Al Mouhajer est celui qui a fui la Mecque pour Médine préférant s’attacher à sa foi plutôt qu’à sa patrie, et ce à cause des persécutions que les idolâtres de la Mecque faisaient subir aux Croyants.

Mais après la conquête de la Mecque cette fuite ne se justifiait plus. Pour avoir la récompense des Mouhajirun il suffit de fuir tout ce que Dieu a interdit.

BSDL: bénédiction et salut d’Allah sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 25, Page 97, Numéro 209
Hadith 2: Chapitre 25, Page 97, Numéro 210

Hadith ~ L’affaire du Croyant

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Souhayb Ibn Sinan (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Ce que l’affaire du Croyant est étonnante! Son affaire ne comporte (pour lui) que du bien, et cette faveur n’appartient qu’au Croyant: s’il est l’objet d’un événement heureux, il remercie Dieu et c’est là pour lui une bonne chose. S’il est victime d’un malheur, il l’endure avec patience et c’est là encore pour lui une bonne chose ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 3, Page 19, Numéro 27

Hadith ~ Qu’est-ce qu’il (BSDL) vous ordonne de faire?

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Soufyan Ibn Harb (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), dans un long récit au sujet de l’histoire d’Héraclès, Celui-ci dit à Abou Soufyan: « Qu’est-ce qu’il vous ordonne de faire? » (Il voulait parler du Prophète (BSDL)). Je dis: « Il dit: « Adorez Dieu tout seul et ne lui associez rien. Abandonnez ce que disent vos pères (comme fausses croyances) ». Il nous ordonne de pratiquer la Salat (prière) et nous recommande la sincérité, la fuite de tout péché et de toute action vilaine ainsi que le respect des liens de la parenté ». (Unanimement reconnu authentique)

Commentaire: Outre le Monothéisme (Unicité d’Allah), ce hadith enjoint la ponctualité au Salat et l’excellence de caractère. De toutes les formes de culte, la Salat est le plus important et le meilleur de la noblesse de caractère, est la droiture. Après avoir fait la profession de foi au Monothéisme pur et dans la croyance que Muhammad (BSDL) est le dernier Prophète d’Allah, un musulman doit être ponctuel dans son Salat et être un modèle de caractère excellent.

Remarque: Abou Soufyan n’était pas un musulman quand il avait fait cette déclaration à Héraclès. A ce moment la il été un des ennemis de l’Islam. Que Dieu nous guide vers le droit chemin. Ameen.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 40, Page 91, Numéro 327

Hadith ~ Qu’il ait tort ou qu’il ait raison

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Anas(que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Assiste ton frère, qu’il ait tort ou qu’il ait raison! « Quelqu’un dit: « O Messager de Dieu! Je l’aide quand il est victime d’une injustice, mais comment veux-tu que je l’aide quand c’est lui-même l’injuste? » Il dit: « Tu l’empêches de faire son injustice et c’est ainsi que tu viens à son secours ». (Rapporté par Al Boukhari)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 26, Page 103, Numéro 236

Hadith ~ Jamais m’a dit « Ouf! »

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Anas (DAS) rapporte: « Je n’ai jamais touché un tissu de soie, ni une soie plus doux que la paume de la main du Messager de Dieu (BSDL). Je n’ai jamais senti de parfum plus suave que celui du Messager de Dieu (BSDL). J’ai effectivement servi le Messager de Dieu (BSDL) durant dix années. Jamais il ne m’a dit « Ouf! » (en signe d’impatience et de réprobation). Jamais il ne m’a dit pour quelque chose que j’avais faite – « Pourquoi l’as-tu faite? » – ni pour quelque chose que je n’avais pas faite, « Que ne l’aies-tu faite? »

Selon Abouddarda (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Rien ne pèse plus dans la balance du Croyant le jour de la résurrection que sa bonne moralité et son bon caractère. Dieu déteste en effet tout grossier au parler impudique ». (Rapporté par Attirmidhi)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 71, Page 226, Numéro 619
Hadith 2: Chapitre 71, Page 227, Numéro 623

Hadith ~ En toute soumission

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

« O gens! Ne soyez pas trop empressés dans la demande de ce bas-monde. Nul être n’a que ce qui lui a été préécrit et nul ne quittera ce monde avant que lui vienne en toute soumission la part de ce monde qui lui a été assignée ».

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
P45

Hadith ~ Interdit au feu

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Ibn Masud (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Voulez-vous que je dise qui est interdit au feu?: Tout homme à l’abord facile, humble, doux et peu exigeant ». (Rapporté par Attirmidhi)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 72, Page 231, Numéro 639

Hadith ~ Votre subsistance

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Omar (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui): « Si vous vous remettez à Dieu comme il convient de s’en remettre à Lui, Il vous apportera votre subsistance comme Il l’apporte aux oiseaux qui quittent le matin leur nid le ventre creux pour y rentrer le soir le ventre plein ». (Rapporté par Attirmidhi)

Discours audio (anglais) sur le sens de ce hadith se trouve ici.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 7, Page 40, Numéro 80

Hadith ~ Les oeuvres

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quand l’homme (ou la femme) meurt, son oeuvre s’arrête sauf dans trois choses:

1. Un bien qu’il a légué en aumônes continues.
2. Une oeuvre scientifique dont les gens tirent profit.
3. Un enfant vertueux qui prie pour lui ou qui, par ses bonnes actions, pousse les gens à lui bénir ses parents ». (Rapporté par Moslem)

Commentaire:
Contrairement à ce que certains pensent, l’homme, une fois mort, ne peut rien ajouter ni diminuer à son oeuvre sur terre (sauf dans trois choses).

Ce monde, en effet, est le terrain de l’action et on a tout intérêt à y agir le plus possible dans le bien et le moins possible dans le mal car au Paradis, comme en Enfer, il y a des degrés divers qu’on mérite par ses actions.

Bien que dans ce monde nous sommes récompensé et punis pour nos actions de façon directes ou indirectes c’est dans l’autre monde est ou se trouve le vrai lieu de récompense (et de punition) car celle de ce monde ne compte rien devant celle de l’autre.

Cependant l’oeuvre du mort peut continuer après lui dans les cas cités plus haut. C’est donc un encouragement à faire des oeuvres de bienfaisance qui restent actives après la mort leur auteur (hôpitaux, écoles, mosquées etc.), ou à écrire une oeuvre scientifique utile aussi bien pour ce monde que pour l’autre. Ou enfin à laisser un enfant vertueux qui prie pour l’âme de ses parents ou qui fait de bonnes actions attirant sur eux la bénédiction de ceux qui en profitent.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 106, Page 312, Numéro 947

Hadith ~ Deux compagnons

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abou Bakr « le veridique » (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) qui fut, de meme que son pere et sa mere, compagnon du Prophete (benediction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Quand nous etions (lui et le Prophete) dans la grotte (ou ils s’etaient caches dans leur fuite vers Medine), je regardai les pieds des idolatres qui etaient juste au-dessus de nous et je dis: « O Messager de Dieu! Si l’un d’eux regardait au-dessous de ses pieds, il nous verrait ». Il dit: « Que penses-tu, o Abou Bakr! de deux compagnons dont le troisieme est Dieu? » (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Editeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 7, Page 40, Numéro 81

Hadith ~ 3 hommes et une grotte

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Abdullah Ibn Omar (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui): « Trois hommes de ceux qui étaient avant vous se mirent en route jusqu’à la tombée du soir qui les fit entrer dans une grotte où ils se réfugièrent. Un rocher dégringola de la montagne et boucha l’entrée de la grotte. Ils dirent alors: « Vous ne serez libérés de ce rocher qui si vous invoquez Dieu exalté au nom de vos bonnes actions passées ». L’un d’eux dit: « Seigneur Dieu! J’avais deux parents âgés et je ne donnais jamais à boire son lait à personne avant eux, que ce soit une personne de ma famille ou de mes esclaves. Un jour j’ai mené paître mes animaux dans un endroit éloigné, si bien que mes parents se sont endormis avant mon retour. J’ai trait pour eux leur part de lait mais je les ai trouvés endormis. Il m’a cependant répugné de les réveiller ou de donner leur lait à ma famille ou à mes esclaves. J’ai donc patienté, tenant le bol dans ma main, attendant ainsi leur réveil jusqu’à la pointe du jour, alors que mes enfants criaient de faim à mes pieds. Ils se réveillèrent enfin et burent leur lait. Seigneur Dieu! Si j’ai fait cela dans l’espoir de voir Ton Visage, libère-nous de cette pierre qui nous emprisonne ». Le rocher se déplaça un peu mais pas assez pour les laisser sortir. Le second dit: « Seigneur Dieu! J’avais une cousine que j’aimais par-dessus tout au monde (dans une autre version: que j’aimais aussi fort que l’homme pût aimer les femmes). Je lui faisais des propositions malhonnêtes mais elle s’y est toujours refusée. Jusqu’à ce qu’une année de grande disette la poussât à s’adresser à moi. Je lui donnai alors cent vingt dinars à condition qu’elle se donnât à moi et c’est ce qu’elle accepta. Une fois que je me suis installé entre ses deux jambes, elle dit: « Crains Dieu et ne romps le cachet (=l’hymen) que dans la légitimité (du mariage)! ». Je la laissa alors bien qu’elle fût pour moi l’être le plus cher et je lui ai quand même abandonné l’or que je lui avais donné. Seigneur Dieu! Si j’ai fait cela dans l’espoir de voir Ton Visage, sors-nous de notre prison ». Le rocher se déplaça encore un peu mais pas assez pour les faire sortir. Le troisième dit: « Seigneur Dieu! J’ai pris à mon service des salariés que j’ai tous rétribués sauf l’un d’eux qui partit en me laissant son salaire. Je le lui fis fructifier jusqu’à en faire une grande fortune. Après un certain temps, il vint me dire: « O esclave de Dieu! Donne-moi mon salaire! ». Je lui dis: « Tout ce que tu vois là comme chameaux, bovins, ovins et esclaves est le produit de ton salaire ». Il dit: « O esclave de Dieu! Est-ce que tu te moques de moi? ». Je dis: « Je ne me moque point de toi ». Il prit alors tous ces biens et les conduisant chez lui sans rien en laisser. Seigneur Dieu! Si j’ai fait cela dans l’espoir de voir Ton Visage, sors-nous de notre prison! ». Le rocher s’écarta alors et ils sortirent en marchant ».

Commentaire:
Ce Hadith recommande aux éprouvés d’invoquer la miséricorde de Dieu au nom de leurs bonnes actions passées. Les prières que nous adressons à Dieu pour L’invoquer dans la gêne ou la peur sont comparés à un oiseau dont nos bonnes actions seraient les ailes, comme cela est si bien exprimé dans le verset 10 du Chapitre 35 du Coran:

…vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action…

Il exhorte d’autre part à la piété filiale poussé ici au degré de la dévotion; il exhorte à la pureté des moeurs et à la magnanimité; il exhorte enfin à l’honnêteté scrupuleuse et au respect du dépôt.

Ce sont là vraiment quelques éléments majeurs de la noblesse de l’âme et de tout ce qui différencie l’homme, en tant que tel, de la bête asservie par satan.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 1, Page 7, Numéro 12

Hadith ~ Le Croyant fort

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Le Croyant fort est meilleur et plus aimé de Dieu que le Croyant faible et dans les deux il y a un bien. Recherche avec énergie tout ce qui te fait du bien, demande aide à Dieu et ne faiblis jamais. Si un malheur te touche ne dis pas: « Si j’avais fait telle chose il ne m’aurait pas touché », mais dis: « Dieu en a prédestiné ainsi et, ce qu’Il a voulu, Il l’a fait », car le mot « si » ouvre la voie à l’oeuvre de Satan ». (Rapporté par Moslem)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 11, Page 49, Numéro 100

Hadith ~ Quand Dieu exalté aime quelqu’un

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Quand Dieu exalté aime quelqu’un, l’Ange Gabriel lance cet appel: « Dieu exalté aime untel, aimez-le donc! » Et ainsi il devient aimé des habitants du ciel et on le rend sympathique aux habitants de la terre ». (unanimement reconnu authentique)

Dans une autre version de Moslem: « Quand Dieu exalté aime quelqu’un, Il appelle Gabriel et lui dit: « J’aime untel. Aime-le donc à ton tour! » Gabriel l’aime alors et crie aux habitants du ciel: « Dieu aime untel. Aimez-le donc vous aussi! » Il devient ainsi aimé des gens du ciel et on le rend sympathique sur terre. Et quand Dieu déteste quelqu’un, Il appelle Gabriel et lui dit: « Je déteste untel. Déteste-le à ton tour! » Aussitôt Gabriel le déteste et crie aux habitants du ciel: « Dieu déteste untel. Détestez-le donc vous aussi! » Puis on le rend antipathique sur terre ».

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 46, Page 154, Numéro 385

Hadith ~ La prière « de consultation »

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Écoutez Récitation

Jaber (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « Le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) nous apprenait la façon de faire la prière « de consultation » dans toutes nos décisions de la même façon qu’il nous apprenait le chapitre du Coran. Il disait: « Quand l’un de vous a décidé de faire quelque chose qu’il fasse deux unités de prière autre que les prières obligatoires. Puis qu’il dise: « Seigneur Dieu! Je viens prendre conseil auprès de Ta science et prendre force dans Ta force. Je viens Te demander de Ta générosité infinie. Car Tu es capable et je suis incapable, Tu sais et je ne sais pas et c’est Toi Le Grand Connaisseur des mondes inconnus. Seigneur Dieu! Si Tu sais que cette affaire est pour moi une source de Bien pour ma religion, pour ma vie ici-bas et pour ma destinée future (ou il a dit: pour mon présent et pour mon futur), destine-la moi, facilite-moi sa réalisation et bénis-la moi. Et si Tu sais que cette affaire est pour une source de mal pour ma religion, pour ma vie ici-bas et pour ma destinée future (ou il a dit: pour mon présent et pour mon futur), détourne-la de moi et détourne-moi d’elle. Prédestine-moi le bien là ou il se trouve et inspire-moi-s’en la satisfaction. Et il nomme alors l’affaire en question ».

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 95, Page 263, Numéro 715

Hadith ~ Prends-en l’avis de ton propre coeur

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Wabisa Ibn Ma’bad(que Dieu lui accorde Sa satisfaction) rapporte: « Je me rendis une fois auprès du Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui). Il me dit: « Tu viens me demander ce qu’est le bien? » Je dis: « Oui ». Il dit: « Prends-en l’avis de ton propre coeur. Le bien est tout ce qui ne trouble pas la sérénité de l’âme et du coeur. Le mal est ce qui te met dans l’embarras avec toi-même et qui ne fait qu’hésiter dans ta poitrine, quand bien même les gens t’en donnent une appréciation favorable et quand bien même ils t’en donnent un bon avis ».

Commentaire: Il ya deux points dans ce Hadith. Tout d’abord, un des miracles du Messager d’Allah (SAWS) qui a découvert la nature de la question avant qu’il lui a été posé. Deuxièmement, le coeur de l’homme est le plus grand guide pour lui et il devrait donc garder son coeur illuminé par la lumière de la foi, afin de continuer à recevoir des conseils de celui-ci.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 66, Page 216, Numéro 588

Hadith ~ Le plus grand péché

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Bakra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Voulez-vous que je vous dise quel est le plus grand péché? » Nous dîmes: « Nous voulons bien, ô Messager de Dieu! » Il dit: « Le fait d’associer quoi que ce soit à Dieu. Le manque de piété filiale… » Il était appuyé sur quelque chose et il se redressa pour dire: « … et surtout le parler mensonger et le faux témoignage ». Il ne cessa pas de le répéter au point que nous dîmes: « Il aurait été préférable qu’il gardât le silence ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 263, Page 439, Numéro 1548

Hadith ~ La grandeur de la récompense

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Anas (que Allah lui accorde Sa satisfaction) a dit: « Le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Quand Dieu veut du bien à Son esclave, Il lui accélère son châtiment dans ce monde. Quand Il veut du mal à Son esclave, il s’abstient de le châtier pour sa faute jusqu’à ce qu »il en reçoive sa punition entière le jour de la résurrection. Le Prophète (BSDL) a dit aussi: « La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Dieu exalté, quand Il aime des gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la satisfaction de Dieu; et celui qui lui oppose son mécontentement, Dieu sera mécontent de lui ». (Rapporté par Attirmidhi)

BSDL: bénédiction et salut d’Allah sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 3, Page 25, Numéro 43

Hadith ~ Commanderez le bien et interdirez le mal

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Al Ashir rapporte à partir de Houdheyfa (que Allah lui accorde Sa satisfaction) que le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Par Celui qui tient mon âme dans Sa main, vous commanderez le bien et interdirez le mal ou bien vous ne serez certainement pas loin de voir Dieu envoyer sur vous un châtiment venant de Lui. Vous l’invoquerez alors et Il ne répondra pas à votre appel ». (Rapporté par Attirmidhi)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 22, Page 88, Numéro 192

Hadith ~ Toute bonne action

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Jaber (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a rapporté que le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Toute bonne action est une aumône ». (Rapporté par Moslem et Al Boukhari)

Commentaire: Nous apprenons de ce hadith que toute bonne action qui est faite par un musulman, il obtient une récompense de Sadaqah sur elle. Le mot Mar’uf représente ici toutes les vertus et nobles actions. Renonciation au mal est aussi un vertu (Mar’uf).

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 13, Page 45, Numéro 134

Hadith ~ Couvre les défauts

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Bakra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit: « Voulez-vous que je vous dise quel est le plus grand péché? » Nous dîmes: « Nous voulons bien, ô Messager de Dieu! » Il dit: « Le fait d’associer quoi que ce soit à Dieu. Le manque de piété filiale… » Il était appuyé sur quelque chose et il se redressa pour dire: « … et surtout le parler mensonger et le faux témoignage ». Il ne cessa pas de le répéter au point que nous dîmes: « Il aurait été préférable qu’il gardât le silence ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 127, Page 439, Numéro 1548

Hadith ~ Un morceau de datte

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Adi Ibn Hatem (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) a dit: « J’ai entendu dire le Messager de Dieu (BSDL): « Mettez-vous à l’abri du feu de l’Enfer ne serait-ce que par un morceau de datte ». (Unanimement reconnu authentique)

Dans une autre version de Moslem et Al Boukhari: « Adi rapporte que le Messager de Dieu (BSDL) a dit: « Il n’est pas un seul d’entre vous à qui Dieu ne parlera pas sans l’intermédiaire d’un interprète. Il regarde à sa droite et n’y voit que ce qu’il a avancé (comme bonnes actions). Il regarde à sa gauche et n’y voit que ce qu’il a avancé (comme mauvaises actions). Il regarde devant lui et n’y voit que le feu de l’Enfer tout près de son visage. Aussi mettez-vous à l’abri du feu ne serait-ce que par un morceau de datte et celui qui n’en trouve pas, par une bonne parole ».

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 13, Page 46, Numéro 139

Hadith ~ Une grande soif

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction), le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: « Cependant qu’un homme poursuivait son chemin, voilà qu’il ressentit une grande soif. Il trouva alors un puits, y descendit et en but. A sa sortie du puits se présenta un chien haletant et léchant la terre humide tellement il avait soif. L’homme se dit: « Ce chien souffre de la soif autant que j’en souffrais moi-même. Il redescendit dans le puits, remplit d’eau sa chaussure, la tint avec ses dents et remonta. Il en abreuva le chien et Dieu loua son acte et lui pardonna ses péchés ». Ils dirent: « Ô Messager de Dieu! Avons-nous donc un salaire pour nos bonnes actions envers les animaux? » Il dit: « Pour toute créature vivante il y a un salaire à qui leur fait du bien ». (unanimement reconnu authentique)

Dans une autre version d’Al Boukhari: « Dieu loua son acte, lui pardonna ses péchés et l’introduisit au Paradis ».

Dans une version commune aux deux (Al Boukhari et Moslem): « Cependant qu’un chien tournait autour d’un puits mourrant de soif, voilà que le vit l’une des prostituées des enfants d’Israel. Elle ôta sa chaussure, la remplit d’eau du puits et l’en abreuva. Cela lui valut l’absolution de ses péchés ».

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 13, Page 57, Numéro 126

Hadith ~ Ne te fâche jamais!

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Mouadh Ibn Anas (DAS), le Prophète (BSDL) a dit: « Celui qui refoule sa colère alors qu’il est capable de l’assouvir, Dieu glorifié et exalté l’appelle le jour de la résurrection d’au dessus de toutes les créatures et le laisse choisir ce qu’il veut parmi les Houris aux beaux yeux noirs ».

Abou Hourayra (DAS) rapporte qu’un homme dit au Prophète (BSDL): « Donne-moi un bon conseil! ». Il lui dit: « Ne te fâche jamais! ». L’autre répéta plusieurs fois la même demande et, à chaque fois, il lui disait: « Ne te fâche jamais! ». (Rapporté par Al Boukhari)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 3, Page 27, Numéro 47
Hadith 2: Chapitre 3, Page 27, Numéro 48

Hadith ~ Un berger

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ibn ‘Omar (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) rapporte avoir entendu dire le Messager de Dieu (bénédiction et salut de Dieu sur lui): « Chacun de vous est un berger et chacun de vous est responsable de l’objet de sa garde. Le chef d’État est un berger et est responsable de ses administrés. L’homme est berger dans sa famille et est responsable de l’objet de sa garde. La femme est bergère dans la maison de son mari et est responsable de l’objet de sa garde. Le serviteur est berger dans les biens de son maître et est responsable de l’objet de sa garde. Chacun de vous est donc berger et est responsable de l’objet de sa garde ». (unanimement reconnu authentique)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 37, Page 128, Numéro 299